Aller au contenu

Filament ABS

yopla31

Membres
  • Compteur de contenus

    728
  • Inscrit(e) le

  • Dernière visite

  • Jours remportés

    4

1 abonné

Information

  • Genre
    Masculin
  • Lieu
    CUGNAUX (près de Toulouse)
  • Imprimantes
    CR-10sDUET - ENDER-5 SGen-L - LONGER3D Orange30 - CNC maison - CNC C3018

Visiteurs récents du profil

Le bloc de visiteurs récents est désactivé et il n’est pas visible pour les autres utilisateurs.

Récompenses de yopla31

Experienced

Experienced (11/14)

  • Reacting Well Rare
  • Dedicated Rare
  • Very Popular Rare
  • First Post
  • Collaborator

Badges récents

231

Réputation sur la communauté

  1. Désolé, je répond tardivement Non, un rail MGN12C avec 2 chariots, fixé sur un 20x40. Un MGN15C te décale en Y de 3 mm supplémentaires et tu as 8 mm de plus en largeur multiplié par 2 chariots ! Le poids embarqué ne nécessite pas de gros chariots. Si je constate de l'usure, je passerai sur des MGN12C Hiwin. Sur ma Ender5 transformée en coreXY, j'ai utilisé des MGN12H. Mais j'avais besoin de 550 mm pour l'IDEX, et je voulais les 2 chariots montés sur le rail. Mais pas de longueur au-delà de 450 mm chez ce fournisseur (UniTak3D).
  2. Pour la carte Duet2Wifi, j'avais pris sur Amaz. vendu par FYSTEC expédiée par Amaz. et en Prime, donc garantie et retour sous 30 jours si convenait pas. Mais je n'ai eu aucun problème. Le seul problème que j'ai eu c'est avec le Wifi. La Duet2Wifi ne fonctionne qu'en wifi 2.4G et j'étais en wifi 5G et à l'opposé et à l'étage, donc le point le plus éloigné de la Box. J'ai résolu en mettant un répéteur Wifi avec le 2.4G dédié. Pour la Duex5, je l'ai commandée sur AliExp chez BIG TREE TECH Store à 61E, mais effectivement plus dispo nulle part ! Tu l'as chez e3d-online à 116E et c'est de l'originale.
  3. Oui, la duet3 6HC à 6 drivers. Mais j'avais déjà la Duet2Wifi sur ma CR10 avant l'évol IDEX, donc plus intéressant d'ajouter une Duex5 à la Duet2 et son écran7". La Duet2Wifi est plus qu'éprouvée et on trouve de la doc. J'avais une SKR Pro v1.1 avec des TMC2209 v1.2 en "stock", mais, après avoir expérimenté Marlin sur ma JGMaker Artist-D Pro, j'ai pu cerné les limites actuelles de Marlin en IDEX. Avec RRFv3.3 et IdeaMaker en slicer, même si je ne maitrise pas encore bien le modèle objet, j'ai pu mettre au point un système satisfaisant (cf les détails ici).
  4. Désolé, un deuil familiale me laisse peu de temps disponible pour répondre. Oui, j'ai tout modélisé. Tu vois ici le montage du moteur gauche, côté droit j'utilise les mêmes pièces qui sont donc réversibles (d'où quelques points de fixation inutilisés). Donc côté droit le moteur est en bas du support et le tendeur en haut . J'ai modélisé mes pièces pour utiliser le même système d'attelage de l'outil sur le chariot déjà mis au point sur ma Ender 5, à savoir 3 paires d'aimants Nord/Sud avec 3 plots de centrage. La platine de droite est fixée sur le chariot du guidage linéaire par une pièce coulissant dans une autre qui porte les aimants et plots de centrage. Un ensemble vis M3 dans un ressort de rappel avec un ajustement des pièces imprimées en ASA (ApollonX) me permet de régler assez facilement l'offset Z entre les 2 portes outils. Ca fait un moment que je m'interroge à faire évoluer ma JGMaker Artist-D avec ce système. Sur l'Artist-D, c'est très basique, 3 vis de fixation une vis de réglage sans ressort de rappel... C'est un peu galère à régler, mais une fois réglé, on n'y touche pas souvent.... J'ai mis un 20x40 pour permettre de garantir une bonne géométrie, ayant gardé le système Z à galets en polycarbonate. Sur ce système, le poids de l'ensemble Axes X n'a d'incidence que sur le Z, l'axe Y étant assuré par le déplacement du plateau. Heureusement car tout est doublé (2 moteurs, 2 chariots, 2 courroies, 2 tendeurs, etc...). Sur ma Ender5 modifiée en coreXY, j'ai utilisé le rail du guidage linéaire pour éviter le profilé et alléger le chariot, mais c'est limite...
  5. @David590 Je viens d'ajouter sur mon file CR10 les vidéos des premiers tests de l'évolution IDEX de ma vieille CR10...
  6. Juste quelques infos, j'utilise Ideamaker et ses modes "Duplication" et "Mirroir". En définissant dans les paramètres concernant l'imprimante, les encombrements des têtes, Ideamaker affiche les zones pour la copie et le mirroir, et je crois pour l'impression séquentielle (pas encore testé avec cette imprimante). j'utilise les commandes post-processus pour remplacer les M605 Sx par l'appel des macros que j'ai préparées pour gérer les modes IDEX, ou le G12 de nettoyage de buse. Tous les modes sont ainsi gérés automatiquement avec la même version des scripts identiques pour tous les profils : Beaucoup de boulot de mise au point, d'élaboration de macros, de test car le model objet est très peu documenté, mais permet de personnaliser pas mal de choses. J'ai encore des trucs manuels à automatiser, du genre récupérer la valeur mesurée par le BL-Touch lors d'un 'G30 S-1' pour exécuter un 'M851 Z-[cette valeur]' , le tout en automatique. Bref, c'est chronophage mais quel régal quand on arrive à ses fins ! Et pour que le plaisir soit encore plus ... l'offset Z directement à 2/100 entre les 2 têtes ! Ca m'a bien fait gagner du temps sur les réglages finaux ! Les premiers tests visibles sur les vidéos sont exécutés avec du PLA GST3D, une tête à gauche en e3d Volcano avec buse NozzleX 0.4, une tête à droite en e3d V6 NozzleX 0.4. Je nomme l'ensemble tête + support + ventilateur de core + système d'amarrage + système de docking, un "outil". Mes outils sont utilisés sur ma "ENDER5 coreXY dual extrusion" et maintenant sur la CR10sIDX. Sur la CR10, les outil sont évidemment chargés manuellement, mais le système d'amarrage est identique ! Il faut que je construise d'autre outils pour avoir la gamme complète disponible. Pour l'instant, j'ai 3 outils Volcano-NozzleX 0.4 et un outil V6-NozzleX 0.4, un outil Volcano-NozzleX 0.8, un outil V6 avec buse plaquée Cuivre 0.25. Les modes IDEX nécessitent une paire d'outils similaires, au moins dans le diamètre de buses. Il me reste donc à construire un outil Volcano-NozzleX 0.6 et son compère en buse laiton 0.6, un outil en buse laiton 0.8 pour accompagner mon autre outil en 0.8 NozzleX. Je dois également modéliser une version de mon outil pour le montage de buse NiTro, dimensionnellement différentes des Volcano , et j'ai une modélisation perso d'un extrudeur à mi chemin entre Orbiter (utilisés sur ma ENER5) et Sherpa (utilisés sur ma CR10sIDX) à imprimer et tester. Le montage de l'axe est prêt, l'outil en 0.25 est bien utile pour ce type d'impression FDM : il reste à imprimer le corps en SLA ou FDM ?
  7. La suite avec le mode MIROIR :
  8. Enfin finalisée, la CR10sDUET va être rebaptisée CR10sIDX ! Ne pas confondre avec Idefix ! L'évolution IDEX de ma première imprimante, CR10 même pas "s", aura subi la foudre, enfin les microcoupures assassin d'un orage, et a atteint son ultime évolution ! Quelques vidéos sans trop de commentaires et explications, il est tard ce dimanche soir, et je bosse demain !
  9. Que de souvenirs ces essais de double extrusion ! Je pense, comme quelques uns parmi nous, avoir tout essayer . J'ai encore des trucs qui trainent sur le bureau.... Avant cette solution, j'avais essayé le Y "fait maison", même avec du PTFE à l'intérieur... La tête XCR3D reste la bonne solution, car les distance de rétraction sont beaucoup plus courtes qu'avec un Y. Et pour que cela fonctionne correctement, il faut bien gérer ces rétractions et prévoir un nettoyage de la buse à chaque changement d'outil avec un G12 sur une brosse métallique, par exemple. Et cette tête permet le montage de bloc de chauffe et buse e3d, v6 ou volcano. Pour la dual extrusion à bascule sur ma CR10, j'ai essayé nombre de solutions, pour en finalité, "voler" l'idée géniale de @Jean-Claude Garnier, à savoir, insérer entre la double tête et le servomoteur, un câble dans une gaine, qui permet d'avoir une certaine élasticité dans la commande. Ca fonctionnait très bien, comme tu peux le voir sur les vidéos. Mais, tu peux constater que c'est très tendance "usine à gaz", et même si j'avais pris en compte la facilité de démontage lors de la conception. Passer à une buse 0.8 restait un calvaire, autant que ma Ender 5 avait, entre temps évoluée, en dual extrusion avec 2 têtes indépendantes chargées tour à tour. Ce qui m'avait amené à développer une conception d'outil intégrant la tête e3d, V6 ou Volcano, un ventilateur 40x20 pour refroidir le corps, le tout dans un support comprenant le système de parcage et le système de fixation au chariot. Dans le concept, le système de refroidissement de l'extrusion reste fixe au chariot. Pour les extrudeurs, j'ai commencé en bowden avec des BMG pour évoluer avec des extrudeurs Orbiter en direct drive sur chaque outil. J'ai ainsi développé un écosystème fiable qui prend quelques minutes pour changer un outil. Sur l'image ci-dessus, tu peux voir, derrière le pot avec la XCR3D, un de mes "outils", ici une tête v6 avec une buse en 0.25 "plated copper". Quand j'intervertis un outil, je démonte l'extrudeur (2 vis), je débranche le connecteur, et opération inverse avec le nouvel outil. Pas de recalibrage de l'extrudeur, et je revérifie l'offset Z. En effet, l'ensemble est imprimé en ASA (ApolloX de Formfutura), amarré au chariot par 3 paires d'aimants de pôles opposés et de 3 piges (3 vis M3 usinées à l'œil en cône avec la perceuse et une lime !) se positionnant dans 3 canons de perçage. Ca reste un peu empirique, et j'ai quelques centièmes de différence, une mesure avec le BL-Touch et un M851 Zxxx et c'est parti. Après ces différentes expériences, je souhaitais faire évoluer ma CR10 en IDEX, mais adaptant la fixation des outils pour utiliser les mêmes outils que ma Ender 5, et profiter de l'écosystème ainsi créé. J'avais peine esquissé les premières idées que je découvrais la souscription pour l'Artist-D. J'ai plongé, mais ça était assez long avant de la recevoir et d'impatience, j'ai repris la modélisation de l'évolution IDEX de ma CR10 et fabriquer l'axe double X. L'artist-D est enfin arrivée et m'a pris beaucoup de temps pour l'expérimenter (voir mes retours d'expérience dans cette discussion). Je reprends le taf lundi prochain, et je n'ai pas fini ma CR10 IDEX, d'où l'empressement à achever cette évolution. Refonte du câblage presque achevé, il me restera le firmware à mettre au point, puisque je continue en Duet2 Wifi avec une extension Duex5 en RepRapFirmware v3. Voilà un résumé de mes expériences en dual extrusion qui, je l'espère, t'aidera dans tes choix. La solution IDEX reste, pour moi, la meilleure solution. Malheureusement, j'ai rencontré des bugs, et des difficultés pour remonter, aux développeurs, ces constats, et il semble que je ne soit pas le seul ! J'ai donc opté pour le système Duet3d avec lequel j'ai eu d'excellents résultats en dual extrusion à bascule avec le RRFv2.
  10. A mon retour à la maison, j'ai entrepris d'achever le montage de l'évolution IDEX sur ma vieille CR10 en remplacement de mon système double extrusion à bascule, le tout piloté par une Duet2 Wifi sous RRFv2. Pour ce faire, il me restait tout le câblage à refaire avec chaines de câbles et les supports qui vont avec, des pièces miroir, pile dans les cordes de l'Artist-D ! Mais cette garce avait décidé de m'ennuyer une fois de plus ! En effet en cours d'impression (environ 12h), je m'aperçois que la tête gauche n'extrude pratiquement plus ! Pourtant, le PLA noir à gauche et blanc à droite vient de chez ICE et je l'utilise avec bonheur depuis des années en l'imprimant entre 195° à 205°. Pour corriger rapidement ce défaut (miraculeusement découvert au moment où je venais vérifier que tout était ok!) et soupçonnant un débit volumique faible et instable, j'augmente la température de 200° à 205°, puis à 210° et j'augmente également le débit de 100% à 120%, momentanément pour tenter de combler la sous-extrusion( proche de 10 à 25%). Le défaut semble atténué sur une partie de cette couche, un peu de résine et d'UV et la pièce sera sauvée ! Je laisse passer une couche en sur-extrusion et je remets le débit à 100%... Ouf! En regardant la pièce miroir de droite en PLA blanc, je m'aperçois que le même défaut est apparu sur une partie d'une couche inférieure, mais l'impression a continué, et comme il s'agit d'une partie de la couche (entre deux évidements) un peu de résine et d'UV également devrait consolider la pièce ! Quelques couches plus loin, j'entends de nouveau des claquements d'extrudeur, j'accours et constate le début du même défaut ! Je m'empresse d'augmenter la température des 2 têtes à 215° et de réduire la vitesse globale à 90%. l'impression s'est ainsi achevée sans autre incident. Faisons un rapide résumé de la situation : Les buses utilisées pour cette impression étaient des "full metal" en 0.4 de JGMaker Les extrudeurs d'origine ont été remplacés par des BMG et calibrés "aux p'tits oignons"! Le profile est une adaptation du profile utilisé avec succès tant sur ma Ender 5 que sur ma CR10, pour des impressions rapide de qualité standard, couche 0.25 et vitesses : Le réglage du plateau et des hauteur de têtes (delta entre les 2) est à quelques 1/100 près ! Le défaut est apparu sur le début de la couche sachant que la couche précédente s'est terminée par le remplissage à 70mm/s !
  11. C'est l'écran de la version Pro, je crois, et que j'ai viré pour pouvoir upgrader le firmware ! L'écran tactile sur les cartes MKS Robin sont spécifiques et n'ont rien à voir avec les écrans que l'on connecte en liaison série sur des MKS S-GEN_L ou autres SKR Pro. Tu observera sur le lien que tu cites que l'écran est bien noté MKS ROBIN sur les photos. Cela dit, même les écrans tactiles connectés en RS232 t'obligent à développer les menus correspondants à ton firmware et les options activées et recompiler ce firmware d'écran. Avec des cartes autre que les ROBIN, tu peux opter pour le double écran comme je l'ai fait sur ma Ender5 (MKS S-GEN_L v1.0), un LCD12864 qui te proposera toujours les options du firmware, étant l'écran par défaut, et un TFT en liaison série, même sans le dernier firmware. En effet, tu as toujours les fonctions générales disponibles. Malheureusement, la carte Robin Pro de l'Artist-D ne te laisse pas ce choix. A ma connaissance, c'est soit le TFT MKS Robin et le firmware d'origine JGMaker (Marlin) v2.0.5.3 (j'en parle ici), soit tu mets un bon vieux LCD12864 et tu auras toujours les menus correspondants !
  12. @supernonoC'est très intéressant, merci pour ce partage. J'ai reçu l'eeprom que @fran6pm'avait conseillé. Mais j'ai mis tout cela de côté, car j'ai commandé et reçu une Duex5 pour compléter ma Duet2WiFi. Comme je l'expliquais dans ce post, j'ai un peu saturé des versions de Marlin et de la susceptibilité de ses "héros" (tu comprendras en lisant le post ). J'ai donc opté pour poursuivre avec Duet3d. La SKR servira peut-être à autre chose.... Pour le moment, je suis en vacances et je reprendrai le montage de la CR10 à mon retour dans une bonne semaine.
  13. Désolé @kirty_one, je n'avais pas vu ta question. Je suis actuellement loin de mes imprimantes... cependant pour être précis, comme tu peux le voir sur les éclatés postés précédemment, j'ai adapté mes supports aux dimensions de l'extrudeur BMG. En effet sur les clones, la distance entre l'axe d'extrusion et la face côté NEMA17 diffère d'un modèle à l'autre. C'est que j'expliquais dans un post précédent. Il faudrait mesurer cette côte qui est de 23mm sur les extrudeurs d'origine BMG, elle détermine le support ! J'ai également imprimé une pièce se substituant à la pièce supportant le roulement, à l'intérieur de l'extrudeur d'origine. Je regarderai cela en rentrant le 08/08.
  14. Dans la version Pro, c'est également une Robin Pro. L'écran, l'alimentation et les endstops X sont différents. La mienne est downgradée avec son écran LCD12864 qui m'a permis de faire évoluer la version de Marlin. Autre Requête : Je cherche quelqu'un, sur Toulouse de préférence mais pas obligatoire, pour usiner quelques (petites) pièces pour Artist-D, essentiellement en tournage. Contact par MP, et plan par MP. Vu la petite taille des pièces, ça pourra s'expédier par La Poste !
  15. Quand je dis "J'arrête le déverminage de Marlin !", je veux simplement dire que j'arrête de tenter d'améliorer l'Artist-D, qui fonctionne correctement en Marlin v2.0.8.2, comme expliqué plus haut, et restera dans cette version pour le moment. Après l'évolution en extrudeur BMG, j'ai constaté également avec les impressions en 0.8, un manque de constance du débit. Le Heatbreak ne semble pas capable de chauffer correctement le filament avec les buses en 0.8. J'ai testé une impression conséquente en 0.8 sur l'Artist-D. Impossible, le résultat est catastrophique et si on est obligé de diminuer fortement la vitesse d'impression, et donc d'extrusion, ça n'a plus grand intérêt ! J'ai adapté les scripts de mon profil d'Artist-D à la Ender5 et j'ai lancé l'impression avec le même filament. Résultat : Ender5 avec e3d Volcano NozzleX 0.8 sort une impression "nickel". J'ai relancé sur l'Artist-D, la même impression en 0.6 avec le même profil modifié pour les buses 0.6, et le résultat semble "nickel", mais 13h de temps d'impression calculé au lieu dun peu plus de 10h en 0.8... J'ai utilisé jusqu'à présent les buses 0.8 pour des pièces moyennes en duplication ou miroir. Les vitesses d'impression étaient pas trop élevées, et donc le problème n'était pas apparu. C'est pour cette raison que j'utilise le plus souvent des Volcanos. Les buses "All metal" de JGMaker n'existent qu'en 0.4 ! Elles seraient bien plus intéressantes dans des dimensions de 0.8 ou 0.6. En observant une coupe des buses d'origine : On se rend compte que le heatbreak chauffe le cylindre laiton de la buse, mais le filament est en partie isoler dans le PTFE, et le filament est directement chauffé, uniquement dans la partie basse de la buse!
×
×
  • Créer...