Dernières nouvelles
Accueil / Divers / Modéliser, partager et imprimer en 3D des bijoux avec Jweel
Bijoux 3D Jweel

Modéliser, partager et imprimer en 3D des bijoux avec Jweel

Pour mon premier article ici-même je vais me présenter brièvement. Je suis Professeur des Ecoles (Maicresse comme mes élèves disent souvent) et j’ai découvert l’impression 3D avec MatC. Comme beaucoup j’imagine, cette technologie m’a bluffée et j’ai donc décidé de la faire découvrir à mes CM2. Si aujourd’hui j’ai eu l’occasion d’imprimer de nombreux objets et bricoles et même quelques bijoux fantaisie en plastique ABS et PLA, je n’ai malheureusement pas d’imprimante 3D métal sous la main pour me lancer toute seule dans la création de bijoux en métaux précieux. J’ai donc testé la plateforme Jweel qui est à la fois une place de marché de bijoux modélisés en 3D, un logiciel de modélisation 3D en ligne et surtout un service d’impression 3D, le tout développé par la startup strasbourgeoise Skimlab.

Une petite vidéo vaut parfois mieux qu’un long discours alors je vous laisse découvrir Jweel avec cette vidéo de présentation en guise d’introduction.

Créer des bijoux en 3D avec Jweel

Fabriquer des bijoux à la portée de tous

Boite de mon bijou imprimé en 3D par Jweel
Boite de mon bijou imprimé en 3D

En partenariat avec le laboratoire de rechercher INRIA, l’entreprise française Skimlab a développé une technologie innovante dite de sculpture virtuelle à travers un navigateur Internet. Il s’agit d’un outil de modélisation et de personnalisation en ligne puissant mais simple d’utilisation.

Après inscription (gratuite et rapide, permettant notamment de sauvegarder ses créations) il suffit de quelques minutes pour prendre le logiciel en main et créer ses premiers bijoux. Les plus impatients pourront utiliser la fonction de transformation d’un texte en bijou et ceux en manque d’inspiration pourront personnaliser les réalisations partagées par les autres membres de la communauté. A noter qu’aucune commission n’est reversée aux auteurs des créations que Jweel fabrique.

Imprimante 3D bijoux i.materialise
Les imprimantes 3D chez i.materialise

La plateforme ne permet aujourd’hui que de fabriquer des bagues et pendentifs en or, argent, titane, acier, métal cuivré et plaqué or mais la gamme devrait s’étendre en proposant à terme des bracelets, colliers, boucles d’oreilles et autres parures. En fonction de l’évolution des technologies d’impression 3D, il se peut aussi que d’autres matières viennent s’ajouter à la liste.

Techniquement, l’impression 3D des bijoux est confiée au service d’impression 3D i.materialise. Pour l’or et l’argent, les modèles ne sont pas imprimés en 3D directement, ils sont d’abord imprimés en cire afin de réaliser un moule en plâtre dans lequel le métal est coulé pour créer le bijou. En ce qui concerne le titane, c’est la technique dite de frittage sélectif par laser qui est utilisée avec des imprimantes 3D professionnelles et industrielles haut de gamme.

Test de Jweel, la plateforme de joaillerie 3D en ligne

Comme je vous le disais, on peut donc personnaliser un modèle existant dans la base de données qui ne cesse de grossir ou bien une bague ou un pendentif unique. Dans le second cas, on peut simplement écrire un texte ou modéliser le bijou de ses rêves, ce que j’ai fait.

Place de marché de bijoux 3D
Place de marché de bijoux 3D
Choix de la base pour la création du bijou
Choix de la base pour la création

La modélisation du bijou

Le système de sculpture virtuelle est vraiment très simple. Il suffit de créer des points d’encrage sur l’anneau de base en double cliquant à l’endroit désiré puis de les déplacer en cliquant dessus pour modeler l’objet. Pour une meilleure visibilité, on peut bouger la bague en 3 dimensions à l’aide du clique droit de la souris. Toutes les actions faisables sont indiquées sur l’écran principal, pas besoin d’aller consulter une documentation annexe.

A tout moment, on peut changer le mode de rendu final du bijou et prévisualiser ce dernier. Deux modes s’offrent à nous, le mode «mécanique » qui donne une apparence nette et anguleuse, et le mode «organique » à l’apparence plus fondue et lissée :

Modes de rendu des bijoux 3D
Modes de rendu des bijoux 3D
Rendu des bijoux 3D
Rendu des bijoux 3D

Dans un premier temps j’avais pour idée de faire une bague avec un ornement en forme de fleur mais non satisfaite du résultat je suis partie sur un design en forme d’étoile.

Le choix du matériau plus ou moins précieux

Une fois la tâche de modélisation terminée, il ne reste plus qu’à choisir le matériau et sa finition parmi les 8 combinaisons possibles. Le prix est mis à jour automatiquement à chaque changement et comme vous pouvez le constater sur les captures d’écran ci-dessous, le tarif de ma bague étoile est compris entre 68€ pour de l’argent standard et 349€ pour de l’or rose :

Prévisualiser la bague sur une main virtuelle
Prévisualiser la bague sur une main virtuelle

Mesurer la taille du doigt

Il reste une dernière étape importante avant de valider la commande qui consiste à mesurer la taille de son doigt. Pour cela, Jweel a pensé à tout et propose 3 méthodes. La première consiste à mesurer la taille du doigt avec une bande ou une ficelle. Pour la seconde, il faut avoir une bague à la bonne taille et en mesurer le diamètre. En dernier recours, si vous connaissez la taille de votre doigt chez votre bijoutier, vous pouvez faire correspondre sa mesure à la taille de votre doigt grâce au tableau suivant :

Après ça, il n’y a plus qu’à passer à la caisse. Mon écrin ne s’est pas fait attendre mais je n’ai pas noté le délai de livraison… Quoi qu’il en soit, le site indique aujourd’hui que si vous passez commande avant le premier décembre, vous aurez un bijou qui reflète votre personnalité sous le sapin à Noël. C’est une idée de cadeau originale non?

Pour vous en convaincre voici quelques photos de la bague que j’ai reçue :

Boite Jweel, bijou imprimé en 3D 02

Bijou imprimé en 3D par Jweel 03

Mon bijou imprimé en 3D par Jweel

Bijou imprimé en 3D par Jweel 05

A propos de Maicresse

Maicresse
Professeur des Ecoles (Maicresse comme mes élèves disent souvent), j'ai découvert l'impression 3D avec Mathieu. Comme beaucoup j'imagine, cette technologie m'a bluffée et j'ai donc décidé de m'y intéresser et de la faire découvrir à mes CM2.
Maicresse
Maicresse

Derniers articles de Maicresse (see all)

A lire

makerfaire lille 2016

48h chrono au MakerFaireLille 2016

Les 5 et 6 novembre 2016 s’est déroulé le premier véritable MakerFaireLille au Tripostal ! Paris – Lille, c’est …

Laisser votre impression

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *