Dernières nouvelles
Accueil / Actualité / Une semaine d’impression 3D #137
recif corail imprimé en 3d

Une semaine d’impression 3D #137

Ce 137e recap hebdo de l’impression 3D fait la part belle aux armes à feu, mais pas que ! Si l’actualité récente évoque la décision de justice américaine sur le libre échange des fichiers 3D d’armes à feu, d’autres nouveautés plus heureuses sont à découvrir dans ce résumé : un vélo allemand personnalisable et des récifs de corail aux Maldives.

Fraunhofer, un nouveau vélo imprimé en 3D

Le 3D Printed Custom Bicycle de Fraunhofer IPK est Made in Berlin. Son cadre est imprimé en aluminium et est plutôt révolutionnaire puisqu’il intègre les lumières mais aussi les freins du deux roues. La fabrication additive permet même à Fraunhofer de proposer la personnalisation du cadre en envoyant un fichier STL de sa propre réalisation.

 

Une barrière de corail imprimée en 3D aux Maldives

Les récifs coralliens sont censés être naturels et abritent tout un écosystème important pour notre planète. Malheureusement, la moitié de ces biorécifs (d’origine biologique) présents dans les océans du monde sont en mauvaise santé, entre autres à cause de la pollution des mers. Pour que la vie sous-marine continue, des récifs de corail ont été imprimés en 3D et déposés autour des Maldives, ces îles et atolls paradisiaques de l’Océan Indien.

 

Documentaire sur l’impression 3D d’armes à feu

On relayait l’info début août, le pistolet imprimé en 3D refait parler de lui en ce moment avec l’autorisation de l’impression 3D d’armes aux Etats-Unis. Vice en a profité pour réaliser un court documentaire sur ce libre partage des plans d’armes à feu, dont le Liberator. Alfredo Orejuela (mais pas Gilberto ni Miguel Orejuela, les trafiquants de drogue colombiens du Cartel de Cali) est CEO de STEAMporio, des services à l’éducation des STEAM (sciences, technologies, ingénierie, art et maths) et trouve qu’il est ridicule de penser que l’on peut contrôler l’échange de données sur internet. On peut se procurer un album de musique ou un jeu vidéo en quelques clics, alors que les énormes compagnies investissent des sommes considérables en procédés anti-copie, alors comment imaginer que de simples fichiers STL pourraient être filtrés sur la toile.

 

Interview de Cody Wilson sur CBS

Il avait été interviewé sur CNN, Cody Wilson était aussi sur le plateau de CBS This Morning pour expliquer pourquoi les plans du Liberator et autres armes à feu imprimées en 3D doivent pouvoir librement circuler sur internet.

A propos de Les imprimeurs 3D

Les imprimeurs 3D
Compte mutualisé pour les articles à contributeurs multiples.
Les imprimeurs 3D
Les imprimeurs 3D

Derniers articles de Les imprimeurs 3D (see all)

A lire

club de golf imprimé en 3D

Une semaine d’impression 3D #150

Votre rendez-vous hebdomadaire de l’impression 3D en est à sa 150e édition. Bientôt trois ans …

Laisser votre impression

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Partages