Dernières nouvelles
Accueil / Actualité / Light Rider : une belle moto électrique imprimée en 3D
photo moto imprimée en 3D Light Rider APWorks Airbus

Light Rider : une belle moto électrique imprimée en 3D

Les motos qui utilisent l’impression 3D ne sont pas une nouveauté de 2016, voir nos archives à ce sujet, mais c’est un plaisir à chaque nouvelle actualité de découvrir un projet innovant et toujours plus abouti. Le deux roues présenté aujourd’hui, le Light Rider, est léger, électrique, économique et semble être un croisement entre une moto et un VTT avec son look squelettique.

80km/h en vitesse de pointe, 60km d’autonomie et le 0 à 45km/h en seulement 3 secondes, cette moto urbaine rassemble les avantages d’une voiture électrique sur seulement deux roues, afin de se faufiler dans les embouteillages et se sentir libre au guidon d’un engin du futur.

Le cadre de la Light Rider semble être une carcasse d’animal, laissant là toute l’imagination possible pour personnaliser encore plus l’engin. Pour l’instant, avec cette architecture minimaliste, le cadre ne pèse que 6kg et la moto complète ne dépasse pas les 35kg, moteur électrique de 6kW et batterie inclus. A cela, une fourche avant Rock Shox et des freins à disque type VTT ont été installés sur la machine.

photo moto imprimée en 3D Light Rider APWorks Airbus

 

Présentation vidéo de la moto Light Rider

C’est APWorks qui est à l’initiative de la Light Rider, une société allemande du groupe Airbus. Et tout de suite, ça explique les moyens engagés dans ce projet et la conception aéronautique de la moto.

Joachim Zettler, le CEO de Airbus APWorks GmbH, a assuré qu’il n’aurait pas été possible de créer un tel cadre sans l’impression 3D. Si la moto semble aussi fragile qu’une toile d’araignée,

Se targuant de l’appellation “world’s first 3D printed motorcycle”, APWorks a effectivement conçu, pour l’heure, la moto qui utilise utilise le plus l’impression 3D. Il sera difficile de faire plus complet que la Light Rider, sauf peut-être à vouloir imprimer les pneus avec du Nylon ou du Ninjaflex ?

photo moto imprimée en 3D Light Rider APWorks Airbus

Projet encore à l’état de prototype, mais qui roule, les précommandes sont possibles avec un apport de 2 000 €. En sachant que le prix total envisagé est de 50 000 €, ça fait cher payé la moto du futur !

A propos de Julien

Julien
D'abord intrigué puis très intéressé par les possibilités sans limite de l'impression 3D, j'anime ce site avec Mathieu afin de découvrir et faire découvrir les nouveautés de ce domaine.
Julien
Julien

Derniers articles de Julien (see all)

A lire

drone imprimé en 3D

Une semaine d’impression 3D #48

Pour cette 48ème édition d’une semaine d’impression 3D, un programme un peu moins dense que …

Laisser votre impression

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *