Dernières nouvelles
Accueil / Actualité / Un drone à moins de 50€ grâce à l’impression 3D
imprimer 3D drone pas cher

Un drone à moins de 50€ grâce à l’impression 3D

Les drones sont des engins volants qui coûtent quelques centaines d’euros, le plus connu étant le DJI Phantom vendu à plus de 400€. Comment réduire le prix de vente d’un drone ? En demandant à l’acheteur d’imprimer lui-même certaines pièces !

La société Extrem Fliers commercialise son Micro Drone 2.0 pour la modique somme de £70, soit environ 85€. Pour ceux qui trouvent ce prix encore trop élevé, l’entreprise britannique prévoit d’autoriser l’impression 3D des pièces.

Extrem Fliers Micro Drone 2.0

Plus besoin de chercher une boutique qui revend le Micro Drone, plus obligé de choisir entre le modèle noir et le .. noir, Extreme Fliers veut être le premier constructeur de drone à diffuser les fichiers STL pour que chacun puisse modifier et imprimer son propre engin avec son imprimante 3D personnelle. On peut ainsi imaginer une personnalisation des couleurs mais aussi des formes pour lui donner un look plus futuriste, plus agressif ou pourquoi pas une forme d’oiseau ou d’abeille géante. Il faudra néanmoins respecter le poids et le coefficient de trainée pour ne pas perturber l’aérodynamisme de l’appareil.

Vidéo : test du micro drone 2.0 avec sa caméra embarquée

[youtube http://youtu.be/rWd39FLQEqU]

L’entreprise n’offrira pas un drone à chaque internaute capable de télécharger les fichiers 3D mais continuera à produire les moteurs et batteries pour faire tourner le quadcoptère. Quelques dizaines d’euros à dépenser, si on sait où imprimer les pièces, voilà qui va démocratiser les drones de loisir !

A propos de Julien

Julien
D'abord intrigué puis très intéressé par les possibilités sans limite de l'impression 3D, j'anime ce site avec Mathieu afin de découvrir et faire découvrir les nouveautés de ce domaine.
Julien

A lire

drone imprimé en 3D

Une semaine d’impression 3D #48

Pour cette 48ème édition d’une semaine d’impression 3D, un programme un peu moins dense que …

2 COMMENTAIRES

  1. Le projet est très intéressant, reste que le guidage du drone est préférable avec son Smartphone et pourrait être un concurrent sérieux au drone Parrot.

    • Le smartphone c’est très grand public mais ça ne vaut vraiment pas une télécommande niveau pilotage 🙂 Par contre, qu’on puisse avoir le choix serait bien pour toucher tout public en effet.

Laisser votre impression

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *