Aller au contenu

Filament ABS

Parade

Membres
  • Compteur de contenus

    46
  • Inscrit(e) le

  • Dernière visite

Réputation sur la communauté

16 Bonne

1 abonné

À propos de Parade

  • Rang
    3D Newbie
  • Date de naissance 16/06/1968

Information

  • Genre
    Masculin
  • Lieu
    Saint-Marcellin
  • Intérêts
    Escrime
    Cuisine
  • Imprimantes
    Alfawise U20 ONE

Visiteurs récents du profil

Le bloc de visiteurs récents est désactivé et il n’est pas visible pour les autres utilisateurs.

  1. Bah voilà qui est très clair J'étais prêt à faire bien plus compliqué mais là c'est tellement simple que c'en est déroutant Merci beaucoup
  2. Bonjour Merci pour cette réponse J'ai l'idée d'imprimer entre autres du POM, de l'ABS renforcé au Kevlar ou des matériaux en général plus performants que le PLA pour des pièces techniques Heuuu... Sinon à propos du fichier du firmware que tu as mis dans ta réponse Je modifierai comme tu les suggères le M1005 en S295 au lieu de S275 mais même avec S275, la température de l'extrudeur ne monte à vide qu'à 247°C avec la consigne à poussée à son maxi alias 275°C, il faut donc agir aussi du côté de la hot end. Et je suppose que la thermistance a probablement aussi besoin d'être retouchée ? Quand tu dis que tu as installé des mosfet pour piloter la partie puissance de ta U20ONE , lesquels et comment exactement ? Tu imprimes jusque quelle température avec ta modif ?
  3. Bonjour Je souhaite modifier ma U20 ONE pour faire des impressions avec des filaments qui se travaillent à 280°C ou 290°C Les problèmes que j'ai identifiés (pas forcément les bons) : - La hot end à changer (probablement, même pas sûr) mais ça ne doit pas être le plus dur - La thermistance à changer si elle ne suit pas jusque 290°C, éventuellement une autre ou un retour par PT100 ou thermocouple - L'interface électronique (software) qui ne pilote que jusque 275°C - L'interface électronique (hardware) qui a forcément une limite de puissance en sortie chauffe et je ne sais pas si ça sera compatible avec une hot end alternative (je peux toujours m'en sortir en passant par un boitier amplificateur de puissance, ça ne doit pas être considéré comme un vrai problème) Quelqu'un aurait-il le savoir-faire et pourrait m'aider ?
  4. Heuuu.... il faut que le plastique soit homologué pour l'alimentaire si c'est pour des distributeurs de boissons "du commerce" ! Sinon tu te mets hors la loi... avec des risques pénaux s'il y a une intoxication Je ne sais pas ceux qui existent sous forme de filaments 3D mais il vaut mieux fouiller un peu pour voir si ce que tu veux faire peut être fait sans risque et en toute légalité Un peu de lecture à ce sujet là : https://www.economie.gouv.fr/dgccrf/Plastiques
  5. La U20 ONE présente de nombreux avantages... la détection de fin de filament, la reprise après coupure de courant, le double axe vertical et visiblement des performances sympa au niveau de la qualité rendue Mais... d'après le topic sur cette imprimante, j'ai remarqué que les heureux propriétaires de cette imprimante n'ont pas tous exactement le même matériel !!!! La mienne est équipée de smoothers d'origine (autrement dit, elle est particulièrement silencieuse), ce n'est pas le cas pour tout le monde ! Idem pour le détecteur de fin de filament qui comporte un défaut qui fait qu'il ne détecte pas cette fin de filament sur certaines U20 ONE... on imprime très facilement une pièce pour corriger ça mais c'est bizarre. Bref, soit le fabriquant a corrigé des problèmes et j'ai bénéficié de ces corrections... soit le matos n'est pas standardisé sous cette référence. Là je ne sais pas. La facilité de montage et d'utilisation est extrême Cela dit, pour faire ton choix entre plusieurs imprimantes, tu peux regarder - Le volume de l'imprimante par rapport à ce que tu attends (si tu veux faire des grandes pièces, il faut que l'imprimante puisse) - Le poids : plus c'est lourd à dimensions égales et plus c'est stable (moins de re-réglages du plateau, moins de conséquences des vibrations sur l'aspect de la pièce imprimée) - Le plateau (chauffant de préférence même si tu indiques seulement du PLA dans tes objectifs) - Le double axe Z c'est un plus pour la précision, - Le fait qu'elle comporte une structure plus large (les profilés alu) c'est aussi mieux pour la précision - Le nivellement automatique = totalement inutile, c'est un argument commercial : Avec une imprimante stable, on fait un réglage à la main en 3 minutes toutes les 20 impressions, à quoi ça sert de payer une option pour automatiser ça ? - Les retours des utilisateurs, notamment sur la planéité du plateau (il y en a qui ne sont pas très plats !) - Si la partie électronique est séparée ou intégrée (séparée ça permet de prévoir un caisson nécessaire à l'impression d'autres matériaux mais on ne peut pas intégrer l'électronique qui va surchauffer sinon) - La détection de fin de bobine (qui permet de finir tes bobines plutôt que de les jeter parce que tu ne peux pas passer d'une bobine à la suivante sur la même impression sinon) - La reprise après coupure de courant (si tu as des coupures de courant parfois parce que ton abonnement EDF est mal adapté à ta conso par exemple) si tu n'en as jamais, c'est inutile - Après... il faut penser au futur : - Tu comptes réellement rester toujours au PLA ? Sinon, la température maxi de la buse (réelle pas la consigne) peut être importante, le fait de pouvoir facilement faire un caisson aussi - Un système propriétaire ou un système ouvert ? Au cas où tu veuilles bricoler un peu plus autour de ton imprimante, la question doit se poser Pour moi, en voyant tous ces critères, la U20 ONE présente comme : - points forts : le volume, la stabilité par le poids et le type de profilés alu, le double axe Z, le plateau plan, la détection de fin de bobine, et la reprise après coupure de courant - points faibles : l'électronique sous le plateau qui complique un peu la réalisation d'un boîtier, un système propriétaire, une buse qui ne monte qu'à 240° en production (247° à vide) ce qui empêche l'utilisation de certains matériaux (mais pour ce budget, aucune imprimante ne propose 270 ou 290, il faut aller chercher chez PRUSA vers 700€ en kit pour avoir une buse qui monte à 300°) A toi de fixer tes critères parmi tout ça... et de voir comment les différents modèles se classent selon tes priorités
  6. Bonjour As-tu regardé le fichier Gcode généré par Cura ? Est-il "normal" ? Est-ce que tu le transfères sur ton imprimante comme la plupart des gens par la carte mémoire ? Est-ce que la carte mémoire fonctionne encore ? (en gros, tu peux relire intégralement le fichier depuis la carte mémoire après l'avoir transféré dessus ?) Sais-tu brancher ton imprimante en direct sur ton PC ? Si oui, as-tu le même problème ? Voilà déjà de quoi avancer un peu
  7. Bonjour Il y a une partie du forum dédiée à aux conseils pour un futur achat, n'hésite pas à y poser tes questions
  8. Ta boite tu ne l'as pas faite dans l'atelier mesh ???? L'atelier mesh c'est pour faire des structures 3D maillées, surtout destinées aux calculs de RDM Vu que ce qui sort de cet atelier c'est une structure composée de triangles ça doit être la cause de ton trou hexagonal Cet atelier n'est pas le plus adapté à la conception de pièces simples à imprimer en 3D, loin de là En plus il me semble que ce qui en sort ce sont des surfaces, pas des volumes. Normalement pour faire un truc aussi simple que ce que tu décris, on passe par l'atelier part design voire par l'atelier part Quand tu as fait ta pièce sous part design (ton corps) tu la sélectionnes (tu cliques dessus, rien de plus) et tu l'exportes au format STL Si tu crois qu'il ne se passe rien c'est peut-être que ça l'enregistre à un endroit et que tu regardes ailleurs ? Pas du tout besoin de t'emm.... de t'embêter avec mesh C'est dix fois plus simple et... ça fonctionne ! Si tu as encore un problème après ça, envoie moi ton fichier freecad, mais à priori ça devrait bien se passer
  9. Salut Pat l'autodidacte et bienvenue Tu souhaites prendre quoi comme base (hardware électrique et software) pour celle que tu veux construire toi-même ?
  10. Bienvenue Pour l'impression des pièces mécaniques, je suppose que tu parles de réparation, c'est vraiment l'outil idéal : Si je calcule bien, j'ai remboursé plus de trois fois mon imprimante en faisant ça : j'ai pu réparer un sèche-linge irréparable, un compresseur d'air irréparable, une extrudeuse à pâtes irréparable, un broyeur à végétaux, un lave-vaisselle, un bouton de four, une poignée du même, un clavier, un robot ménager irréparable officiellement (le truc à plus de 700€) Les figurines, j'ai l'impression qu'on trouve partout des modèles, donc c'est cool Les pièces de tous les jours j'ai pô compris
  11. Parade

    Que dire :)

    Bonjour à l'imprimeur éclairé Eclairé puisque l'impression de visières en cette période c'est une noble activité qu'il convient de saluer Bienvenue
  12. Parade

    AlexMFG

    Bienvenue Un éditeur de jeu, c'est la contrepèterie d'un jeteur de Dieu... bienvenue donc au membre de la jet set
  13. Bah oui c'est pourquoi je demande ce qu'on peut modifier
  14. Bonjour Le panneau de contrôle de l'Alfawise U20 ONE permet d'affecter une consigne de chauffe de la buse jusque 275°C A l'essai (à vide) je constate qu'une température de 247°C est le maxi qu'on arrive à atteindre Est-il possible de modifier des trucs : - Pour monter près de 275°C (suivre la consigne qu'on peut saisir) ? - Pour pousser à 290°C (changer la consigne maxi et pouvoir la suivre) ?
  15. Je te suggère toutefois de penser au futur... Si tu accroches réellement (et c'est facile tant ce matos s'avère finalement utile), tu auras probablement vite envie ou besoin de passer à d'autres matières que le PLA ; pas forcément de l'ABS, il y en a pléthore et la plupart nécessitent un caisson La contrainte d'une carte mère dans un boîtier séparé n'est pas très restrictive : La plupart des imprimantes sont d'origine avec un boîtier séparé pour l'électronique. Personnellement j'ai pris une imprimante que j'apprécie beaucoup (grande, silencieuse, précise) et dont je me sers régulièrement... mais si c'était à refaire, je prendrais la version précédente justement parce qu'elle a ce boitier séparé alors que sur la mienne il est intégré sous le châssis Par contre, pour le bruit, il vaut mieux des smoothers qu'un caisson. La mienne en a d'origine (ce qui n'est pas toujours le cas sur ce modèle) et ce qui est le plus bruyant ce sont les ventilos. Je bosse en télétravail avec mon imprimante qui tourne à coté sur le bureau sans être gêné par le bruit.
×
×
  • Créer...