Aller au contenu

Filament ABS

rmlc460

Membres
  • Compteur de contenus

    2 619
  • Inscrit(e) le

  • Dernière visite

  • Jours remportés

    4

Réputation sur la communauté

359 Excellente

3 abonnés

À propos de rmlc460

  • Rang
    Imprimeur fou
  • Date de naissance 16/05/1951

Contact

Information

  • Genre
    Masculin
  • Lieu
    Toulouse
  • Intérêts
    Informatique - Photo - Bricolage
  • Imprimantes
    Ex Discovery200 - Ex AlfaWise U20 - CR10 en évolution lente - Anycubic Kossel Linear Plus

Visiteurs récents du profil

3 370 visualisations du profil
  1. Mouais, ben pour les tubes (ou les barrières thermiques, on même les heatbreak, diable, soyons fous, mais pitié, restons accessibles aux débutants ), bref, je suis moyen d'accord. Il m'est arrivé dans le cas d'une coupe un peu imprécise du tube (à ce sujet, toujours utiliser les petits coupe tubes fournis, c'est toujours mieux que d'écraser avec un cutter!)que celui-ci n'aille pas jusqu'au bout, et là, la punition est immédiate! Tout à refaire... Alors qu'avec les simples, si on pousse bien le tube comme il faut et surtout que les connecteurs sont nickel, je n'ai jamais eu de soucis...
  2. Oh, le retour, pas vraiment... La faute à ce que tu sais. Mais en revanche, ça m'a énervé hier soir de voir combien de gens se font des noeuds à la tête alors que la solution est pourtant là, simple et facile. Enfin, je dis énervé, c'est pas le terme qui convient, tu connais mon caractère : virulent, mais jamais violent
  3. Salut, Je ne comprendrai jamais les gens qui se posent des questions existentielles et trouvent des solutions complexes à des problèmes simples. Vu qu'en général ce genre de pièce est bien dégueu au bout d'un moment; et que le démontage est compliqué, il vaut mieux mettre du neuf. Et au passage, toujours avoir du rechange chez soi, c'est moins frustrant! Par ailleurs, dans un premier temps, le radiateur est rarement à changer, inutile d'en acheter un, pas vrai? Un peu de logique ne saurait nuire... Et si tu as un peu de sous d'avance, tu trouves: - un peu de tube (du bleu Capricorn c'est le top), et des raccords pneumatiques côté radiateur et côté extrudeur (car ce ne sont pas les mêmes, et ça finit par ne plus bien gripper) - quelques buses et des tubes de 6mm (avec téflon inside!). - un radiateur d'une autre couleur si tu veux mieux identifier tes changements En cherchant un peu, on trouve ça à vraiment pas cher sur Amazon en Prime, la preuve, ya pas de quoi se ruiner... Peut-être qu'un jour, je te donnerai des éléments pour choisir un outillage vraiment adapté, et universel pour bricoler sans se cramer les doigts! Bref, tu as simplement besoin de >>>CECI<<<. Prends-en 2, tu ne seras plus emmerdé le dimanche! Bon courage.
  4. Eh oui, je suis encore ici! Mais bon, quand on n'a rien à dire, c'est pas plus mal de se taire... Mais je suis certains fils, t'inquiète. Ma CR10 est toujours en stand-by, je suis en train de finir le remontage. En revanche, je suis très déçu par la Delta, je n'arrive à rien. Qualité médiocre, rien à voir avec une cartésienne.
  5. Normal, il est sur Thingiverse (2523545). Et ce site n'aime pas les accents français!!
  6. Et Yop! Monseigneur est servi! Tuyère_soufflage_40mm_pour_ventilateur.rar
  7. Salut Je vais essayer de te trouver ça. Demain! Patience, merci. Je dois avoir ça quelque part dans mon ordi
  8. Il existe deux types de tubes. Ceux filetés, et ceux qui ne le sont pas. On ne peut pas monter l'un ou l'autre indifféremment, car cela dépend du radiateur (certains sont filetés, d'autres sont lisses). Dans les tubes filetés, il y a: plusieurs longueur, (origine 30mm). A noter qu'un 35mm aura pour avantage de mieux écarter le corps de chauffe du radiateur, et donc de permettre un refroidissement plus facile, mais bien entendu, il faudra modifier la position du fin de course Z de 5mm. Normal Avec ou sans heatbreak (partie non filetée), le filetage le plus long étant du côté du radiateur. Avec ou sans tube téflon à l'intérieur. L'avantage du tube équipé est qu'au moment ou on enfonce le tube dans le connecteur du radiateur, on maitrise mieux la distance à parcourir. Ça n'a l'air de rien, mais ça évite bien des problèmes de bouchage à ce niveau, surtout s'il y a beaucoup de rétractations. Dans ce cas en effet, si le connecteur endommage un peu le tube et que ça glisse, ça se fait en haut du radiateur, là ou il est bien refroidi. De plus, on perd moins de tube quand il faut couper pour retrouver une extrémité propre. Dans les tubes non filetés (donc si votre radiateur l'impose), l'inconvénient majeur est que on peut avoir du mal à empêcher le bloc de chauffe de tourner, d'autant que les fils de la résistance sont assez gros (certaine têtes sont équipées de 2 vis latérales (mais il faut que le corps de chauffe soit percé, et que le radiateur soit fileté pour les recevoir, bien sur). La petite vis BTR cuvette de blocage doit être vérifiée à chaud et à froid. Je pense que là aussi il y a au moins deux longueurs de tube, mais je n'en suis pas sur. Mais dans tous les cas, un tube équipé d'un bout de téflon est une sécurité. Si celui dont vous disposez est nu, il est très facile de couper un petit bout de tube qui fera juste la bonne longueur. Ce qui évitera, dans le cas ou cette partie serait dégradée, de recoupe le tube en provenance de l'extrudeur. Et comme dit plus haut, on saura mieux de combien il faut enfoncer dans le connecteur. Enfin, dans le cas ou on peut utiliser un tube entièrement fileté (en une ou deux partie, ça n'a pas de réelle incidence), l'extrémité côté buse a une butée, ce qui évite au bout de tube de se déplacer. Dans tous les cas, au moment du remontage, il faut d'abord visser la buse, mais pas à fond (laisser 0.5mm libre entre le corps de chauffe et le 6 pans de la buse), puis visser le tube en venant au contact, puis bloquer. C'est seulement à ce moment que l'on peut visser le radiateur. D'où l'avantage de disposer d'un tube de 35mm, car sur un 30mm, on n'a pas assez de longueur pour avoir un espace entre le radiateur et le corps de chauffe, et la chaleur de ce dernier migre plus facilement, ce qui peut contribuer à la dilatation du fil dans le tube, cause principale de bouchage... Conclusion, le montage d'une tête est une affaire de précision et de minutie. Et ne pas hésiter à déplacer la position du FDC Z, c'est un peu de boulot, mais une sécurité. C'est la raison pour laquelle j'ai fait >>>ça<<<. L'adaptation sur une U20 ne devrait poser aucun problème... Et me concernant, je n'ai plus jamais de problème de bouchage: j'ai une tête MK8 complète avec radiateur avec un filetage central... Je sais, je me répète, mais bon, peut être faut-il expliquer plusieurs fois, et se tromper, pour que l'info rentre... Tête MK8 avec radiateur lisse Tête MK8 avec radiateur lisse et 2 vis de blocage (plus compliqué pour isoler le corps de chauffe avec du kapton!). Tête avec radiateur fileté. Le top pour un tube de 35mm! Accessoirement pour nettoyer le filetage du corps de chauffe, j'utilise toujours un taraud de 6, avec un tourne à gauche en bout. Franchement, c'est pas ce que ça coute...
  9. Ton fang, non, j'en suis resté à celui qui est en place depuis un bail: à partir du moment ou je suis satisfait des résultats, ou quand j'allume la bécane, je n'ai aucun réglage à faire, que ça part direct... ma foi, pourquoi changer une équipe qui gagne?... Le seul problème que j'aie eu ces derniers jours est une impression foirée parce que j'avais utilisé du Black Carbon de chez Machine3D, et que les coches n'étaient pas assez soudées, alors qu'avec d'autres PLA, tout est correct. Mais bon, comme je ne m'étais pas trop penché sur les températures de ce machin un peu spécial, je vais faire d'autres essais...
  10. Bonjour, C'est toujours pareil, je ne compren,drai jamais pourquoi tant de gens ont des problèmes d'accroche et de décollage. J'ai une méthode pourtant simplissime: Plateau à 60°, buse à 200. On peut toujours pinailler, mais à quelques pouillèmes près, ce sont des valeurs que j'utilise tout le temps, à 5° près selon la marque du fil. Aucun ponçage du verre d'origine (borosilicate), réglage de la hauteur 1ère couche une bonne foi pour toutes, et une rapide pulvérisation de 3DLAC, qui est plus universel que toutes les laques que j'ai pu essayer. Jamais de warping. Jupe, ou au pire, bordure si la surface d'accroche est vraiment petite. Après réalisation de la pièce, je prends le plateau complet avec la pièce, et je les mets dans l'évier sans attendre le refroidissement, en faisant couler un tout petit filet d'eau froide pendant un moment, puis je passe à l'eau la plus chaude possible, et ce pendant quelques minutes selon la surface. Et en général, la pièce se décolle toute seule. Bien entendu, ce la implique de laver le plateau à chaque print. Depuis que je fais comme ça, je n'ai jamais eu de soucis, même si la surface d'impression est importante... Bien sur, il arrive que je doive aider avec un couteau dans le cas de pièces vraiment grande (200 mm de côté, voire plus), pour que l'eau dissolve le 3DLAC plus vite. Pour moi, depuis des mois, c'est la solution la plus simple
  11. Mouais, mais faut pas rêver non plus: ça donne une finition brillante, mais les stries ne disparaissent pas non plus complètement. Donc, on n'échappe pas complètement à la finition manuelle, mais ça comble tout de même bien les interstices, et le produit est totalement bouché, on s'en rend compte si on place le résultat sous l'eau... Ceci dit, la peinture en bombe adhère parfaitement.
  12. L'enduit pour le PLA, c'est de l'Optimus Il faut mini 3 ou 4 couches pour à peu près lisser les couches... -----
  13. Bonjour, Ben c'est-à-dire que: 1/ Tu peux tout à fait parler d'Aliexpress, Gearbest ou Banggood, on se doute que tu n'es pas payé par eux :) 2/ Une hotend à ce prix, ça vaut... ce que ça vaut, ni plus, ni moins qu'une qui coute le double ou la moitié, et de toute manière, la machine est livrée prête à fonctionner. Moi, je te conseillerais d'approvisionner des tubes compatibles avec ce qui va t'être livré (attention certaines têtes MK8 ont des radiateurs filetés, d'autres des radiateurs lisses, donc modèles de tubes différents), d'une longueur de 30mm, et de préférence équipés de téflon. 3/ Des buses de 0.4, de préférence nickelées, ça s'use tout de même moins vite que le laiton. 4/D'un rouleau de PLA. Et il ne te manquera pas grand chose pour faire tes premiers essais ! Bon, ceci dit, ce n'est que ce que je préconise pour un début, parce que si on rentre dans les détails, la liste peut être longue... (tube téflon de rechange, connecteurs côté extrudeur et radiateur, etc...).
  14. Eh oui, j'ai une dent contre les tiges ! Surtout que je n'en ai pas trouvé souvent des bien droites de 8 venant de Chine... De toute manière, l'éternelle question (à laquelle je ne sais pas répondre), c'est: vaut-il mieux descendre le plateau, monter X et Y, ou juste X ? Ma modeste expérience fait que je ne me suis coltiné que du "juste X", et que je trouve déjà ça pas mal, alors est-ce que les autres principes amènent réellement quelque chose en terme de précision? Et en tous cas, après l'essai de ma delta, je ne suis pas convaincu. surtout au niveau sonore, puisque avec ce principe, tu as toujours 3 moteurs qui couinent au lieu de 2... Parait qu'on atteint des vitesses supérieures, mais pareil, je suis circonspect...
  15. En ce moment, je me tâte très fort pour prendre une Gecko... Dès que j'ai fini de pimper ma delta, et que je l'ai revendue, je plonge !
×
×
  • Créer...