Aller au contenu

Test de mise à niveau


Edso60

Messages recommandés

Bonjour,

J'ai eu du mal à faire mettre à niveau mon plateau. Le centre est en creux.

J'ai fait le test de niveau préconisé sur ce site: https://docarti.fr/les-tests-a-imprimer/ . Les carrés de devant sont OK, le carré AR gauche est un peu écrasé sur toute la surface et d'AR droit est un peu écrasé sur la moitié de la surface. Pour le centre la buse est un peu trop loin (je reprends la terminologie employée sur ce site).

Pensez-vous qu'il existe une solution pour résoudre ce problème?

Merci pour vos réponses!

Edso

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Déjà il faut régler pour corriger tes 4 carrés d'angle. Ensuite, si ton centre est vraiment toujours trop creux, le plus simple (sans flasher la machine) est de prendre un plateau magnétique et de mettre une feuille d'alu ou de papier cuisson au centre entre le plateau et la plaque magnétique.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonsoir Jean Philippe

Si je baisse le plateau pour les carreaux extérieurs, je vais avoir encore plus de creux au milieu.

En attendant, je mets de la laque forte pour coller les pièces. 

En flashant la machine on peut résoudre ce problème?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 6 minutes, Edso60 a dit :

Bonsoir Jean Philippe

Si je baisse le plateau pour les carreaux extérieurs, je vais avoir encore plus de creux au milieu.

En attendant, je mets de la laque forte pour coller les pièces. 

En flashant la machine on peut résoudre ce problème?

Oui mais ce que te dit J-Philippe est la seule chose a faire. quand tu tu print sur des pièce pas trop grande pas de soucis, mais des que tu auras de grand print soucis assuré.

Le préconisation de J-P est la plus simple a mettre en place et ne nécessite aucun Flash de firmware. L'autre variante toujours avec plateau magnétique et surface d'impression est de poncé les zones plus haute de la surface magnétique pour corriger le creux.

Les autres solutions nécessite un flash de firmware pour soit faire de l'ABL avec un BLT, soit du MBL et tous passe entre firmware et reglage fin del a heuteur de buse au différent point du bed.

  • J'aime 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 2 heures, Edso60 a dit :

Bonsoir Jean Philippe

Si je baisse le plateau pour les carreaux extérieurs, je vais avoir encore plus de creux au milieu.

En attendant, je mets de la laque forte pour coller les pièces. 

En flashant la machine on peut résoudre ce problème?

Il n'y a pas de miracle. Un plateau bombé reste bombé. Il parait que certains on réussi à le redresser en la chauffant d'une façon spéciale mais je ne peux pas t'en dire plus. Comme dit MrMagounet, tout dépend de ce que tu fais. Si ce sont des petites pièces, il suffit de les positionner sur les bords avec ton trancheur. Si elle sont grandes, tu pourras (mal) t'en tirer en mettant un radeau ou des jupes. Mais ce sera du bricolage.

Avec un flash tu vas pouvoir corriger cela. Mais c'est quand même plus compliqué que de mettre un simple plateau magnétique qui, de plus, a d'autres avantages comme de pouvoir décoller ta pièce facilement. 

Comme toujours c'est une question de rapport temps passé/bénéfice attendu (je n'ai pas dit obtenu ;).

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 2 heures, MrMagounet a dit :

Oui mais ce que te dit J-Philippe est la seule chose a faire. quand tu tu print sur des pièce pas trop grande pas de soucis, mais des que tu auras de grand print soucis assuré.

Le préconisation de J-P est la plus simple a mettre en place et ne nécessite aucun Flash de firmware. L'autre variante toujours avec plateau magnétique et surface d'impression est de poncé les zones plus haute de la surface magnétique pour corriger le creux.

Les autres solutions nécessite un flash de firmware pour soit faire de l'ABL avec un BLT, soit du MBL et tous passe entre firmware et reglage fin del a heuteur de buse au différent point du bed.

Merci pour vos réponses qui m'ont permis d'avancer. 

J'ai une question annexe: lorsque l'on modifie le firmware pour faire des réglages fin de hauteur de buse aux différents points du bed, faut-il avoir installé un BL-touch?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 7 minutes, J-Philippe a dit :

Il n'y a pas de miracle. Un plateau bombé reste bombé. Il parait que certains on réussi à le redresser en la chauffant d'une façon spéciale mais je ne peux pas t'en dire plus. Comme dit MrMagounet, tout dépend de ce que tu fais. Si ce sont des petites pièces, il suffit de les positionner sur les bords avec ton trancheur. Si elle sont grandes, tu pourras (mal) t'en tirer en mettant un radeau ou des jupes. Mais ce sera du bricolage.

Avec un flash tu vas pouvoir corriger cela. Mais c'est quand même plus compliqué que de mettre un simple plateau magnétique qui, de plus, a d'autres avantages comme de pouvoir décoller ta pièce facilement. 

Comme toujours c'est une question de rapport temps passé/bénéfice attendu (je n'ai pas dit obtenu ;).

Je suis débutant, mais il me semble que l'impression 3D est un sacré consommateur de temps! entre l'apprentissage des logiciels et les imprimantes 3D neuves qui arrivent mal réglés et avec des défauts, je passe un sacré temps!

Merci pour tes conseils!

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 1 heure, Edso60 a dit :

Merci pour vos réponses qui m'ont permis d'avancer. 

J'ai une question annexe: lorsque l'on modifie le firmware pour faire des réglages fin de hauteur de buse aux différents points du bed, faut-il avoir installé un BL-touch?

Si tu parle du MBL non pas besoin de BLTouch ici, le MBL est un réglage semi automatique d'un nombre de point prédéfini du Bed. Si un matriçage de 9 point est défini dans le Marlin alors la buse ira ce positionner au coordonnées des 9 points demandé, a chacun de ces points via l'écran on pourra descendre ou monter la buse pour qu'elle gratte juste la feuille. Une fois fait Marlin connaitra la haute a laquelle la buse doit être placer dans chacune des 9 zones du bed.

Cela demande juste la modification et le flash d'un nouveau firmware sur la Carte Mère et le TFT, aucun n'ajout de matériel est demander. Mais il faut avoir ou concevoir ce Marlin, et le flasher sur sa machine et cela n'est pas sans risque c'est une chose a toujours avoir a l'esprit.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 9 heures, Edso60 a dit :

Je suis débutant, mais il me semble que l'impression 3D est un sacré consommateur de temps! entre l'apprentissage des logiciels et les imprimantes 3D neuves qui arrivent mal réglés et avec des défauts, je passe un sacré temps!

Merci pour tes conseils!

Justement, je ne crois pas. Bien sur il faut du temps, comme pour toute découverte d'un nouveau domaine. Mais je constate, ici ou dans les groupes FB, que ceux qui passent le plus de temps sont ceux qui bricolent leur machine qui marchait plutôt bien dès le départ et sur laquelle ils veulent gratter un pouillem de qualité. Ceux qui font les réglages de base (et qui n'ont pas une machine déjà HS à la sortie du carton, bien sûr) et s'arrêtent là, sont souvent les plus heureux parce qu'il profitent de leur machine et ne mettent pas l'outil avant l'objet. 

Il faut bien comprendre que les Artillery sont des machines amateur. On ne peut pas leur demander la qualité des machines pros (sauf, pour le coup à passer beaucoup de temps et dépenser beaucoup d'argent à les améliorer). Moi, je trouve que leur rapport qualité/prix est excellent. C'est sur que si tu prends un Raise, une Zortax ou une Intamsys tu auras moins d'ennuis. Mais le rapport qualité/prix pour un amateur est minable.

Donc, comme je dis sur Docarti : si ça marche, touche à rien ! Et comme on le disait avec MrMargounet, un plateau magnétique peut déjà être très utile pour ce problème de planéité.

Après, la modélisation, c'est autre chose. Créer, que ce soit un meuble, une voiture, une peinture ou une sculpture et même un lego en partant de rien, ça demande du temps d'apprentissage. Ce n'est pas un problème de 3d.

Voila pour la partie philo du jour lol 😂

Bons prints

  • J'aime 1
  • +1 2
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Merci pour vos réponses qui me font avancer dans ce monde que je connais peu. 

Merci aussi sur la partie philo qui me va bien ! 🙂

J'attends les réponses du vendeur sur mes réclamations et je vais m'orienter vers une des deux solutions:

  • Plateau magnétique
  • Flashage du firmware ( ouvrir l'imprimante ne doit pas poser de problème, je suppose que la garantie est quelque chose d'illusoire...)
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 31 minutes, Edso60 a dit :

Merci pour vos réponses qui me font avancer dans ce monde que je connais peu. 

Merci aussi sur la partie philo qui me va bien ! 🙂

J'attends les réponses du vendeur sur mes réclamations et je vais m'orienter vers une des deux solutions:

  • Plateau magnétique
  • Flashage du firmware ( ouvrir l'imprimante ne doit pas poser de problème, je suppose que la garantie est quelque chose d'illusoire...)

Artillery est plutôt sérieux sur la garantie après dans 90% du temps il demande faire des test et envoie la pièce donc l'étiquette de garantie est retirer sur leur demande. Après a toi de voir.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 6 heures, J-Philippe a dit :

Justement, je ne crois pas. Bien sur il faut du temps, comme pour toute découverte d'un nouveau domaine. Mais je constate, ici ou dans les groupes FB, que ceux qui passent le plus de temps sont ceux qui bricolent leur machine qui marchait plutôt bien dès le départ et sur laquelle ils veulent gratter un pouillem de qualité. Ceux qui font les réglages de base (et qui n'ont pas une machine déjà HS à la sortie du carton, bien sûr) et s'arrêtent là, sont souvent les plus heureux parce qu'il profitent de leur machine et ne mettent pas l'outil avant l'objet. 

Il faut bien comprendre que les Artillery sont des machines amateur. On ne peut pas leur demander la qualité des machines pros (sauf, pour le coup à passer beaucoup de temps et dépenser beaucoup d'argent à les améliorer). Moi, je trouve que leur rapport qualité/prix est excellent. C'est sur que si tu prends un Raise, une Zortax ou une Intamsys tu auras moins d'ennuis. Mais le rapport qualité/prix pour un amateur est minable.

Donc, comme je dis sur Docarti : si ça marche, touche à rien ! Et comme on le disait avec MrMargounet, un plateau magnétique peut déjà être très utile pour ce problème de planéité.

Après, la modélisation, c'est autre chose. Créer, que ce soit un meuble, une voiture, une peinture ou une sculpture et même un lego en partant de rien, ça demande du temps d'apprentissage. Ce n'est pas un problème de 3d.

Voila pour la partie philo du jour lol 😂

Bons prints

@Edso60, surtout si tu es débutant et comme te l'as exprimé @J-Philippe, toute technique doit être assimilée avant d'évoluer vers des solutions complexes.

Peut-être serait-il bon de te rappeler certains préalables avant de régler la hauteur de plateau :

1°) Le positionnement des Fins de course mécaniques :

  • Comme tu as pu imprimé des tests de calibrage même imparfaits, les fins de course sont sûrement bien réglés.

2°) la stabilité mécanique du guide chariot Y :

  • ton plateau d'origine doit pouvoir naviguer sur toute sa longueur Y sans aucun jeu X ou Z.
  • Pas de dur ou de mou ressenti sur toute la longueur Y.
  • Le plateau doit être perpendiculaire au portique (ça sera mieux pour imprimer dans les limites de la zone d'impression) et tes 4 vis seront bien positionnées pour un réglage efficace.
  • Les 6 écrous anti-retour des roues de chariot doivent être sérieusement serrées.
  • Bien sûr, pas de gêne mécanique pour la câblerie du plateau.

3°) la hauteur du plateau (plateau à froid à moins que tu possèdes des doigts en réserve) :

  • Serrage des molettes régulier et proportionnel : il faut engager chaque molette en séquence avec les autres, par exemple 1 tour chacune, pour garder un pseudo parallélisme qui exercera un minimum de contrainte sur le plateau en verre.
  • Pression première sur les ressorts : serrer les molettes comme indiqué précédemment jusqu'à un peu plus que la moitié de course des ressorts ET surtout sûr d'être positionné en dessous du niveau de la buse en Home Z.
  • Utiliser exclusivement une feuille A4 80 grammes de qualité (norme => 0.1mm épaisseur) : Plier fortement la feuille en 4 => 0.4mm d'épaisseur, régler grossièrement la hauteur du plateau par 1/2 tour maximum sur chaque molette (ne pas se mélanger les pinceaux sinon retour au premier point).
  • Réglage fin : déplier la feuille de papier pour obtenir 0.2 d'épaisseur et agir sur 1/4 tour maximum sur chaque molette.
  • Premier équilibrage : Vérifier chaque point de test d'épaisseur pour vérifier  la planéité basique du plateau, ajuster si nécessaire.
  • Réglage final : déplier la feuille de papier pour obtenir 0.1 d'épaisseur et agir sur 1/16 tour maximum sur chaque molette.
  • Dernier équilibrage : Vérifier chaque point de test d'épaisseur pour vérifier  la planéité basique du plateau, ajuster si nécessaire.

Si tu as un défaut pendant la procédure de hauteur du plateau, tu as sûrement un problème de planéité de celui-ci.

Sinon, ça devrait rouler.

P.S. 1 :
Sur le forum et sur le site du fabricant, on te conseille le réglage du plateau à chaud.

Personnellement, je fais toujours le réglage à froid et je n'ai aucun problème d'adhérence pour imprimer une première couche de SYLK à 50 mm/s (vitesse maxi constructeur SYLK) et on peut faire bien mieux.

Je crois que c'est à chacun de faire sa propre expérience et trouver sa méthode personnelle.

941679599_IMG20210228153655-Copie.thumb.jpg.80d55214fc5f3310b15d5fc7a7c9577c.jpg

 

P.S. 2 :
Pour le fantasme de l'imprimante universelle qui sortirait du carton toute seule, se brancherait et imprimerait des tonnes de filament sans aide aucune, je crois que c'est raté :

Si nos imprimantes sont bien montés de la même manière sur des gabarits précis, on ne peut pas être sûr du grain de sable qui n'aurait jamais du être là pile-poil à ce moment pour foutre la m...

De plus, chacun d'entre nous travaille dans des conditions et dans un environnement différents qui ne permettent pas de décrire des méthodes universelles de réglages.

Enfin, après chaque réglage, notre imprimante devient unique et aura un comportement inexorablement différent de toutes les autres.

Nous pouvons seulement essayer de donner des pistes de détection de désordres pour vous aider à résoudre vous-mêmes les problèmes que vous rencontrez.

Modifié (le) par Jojo3D
Précisions
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 4 heures, Jojo3D a dit :

@Edso60, surtout si tu es débutant et comme te l'as exprimé @J-Philippe, toute technique doit être assimilée avant d'évoluer vers des solutions complexes.

Peut-être serait-il bon de te rappeler certains préalables avant de régler la hauteur de plateau :

1°) Le positionnement des Fins de course mécaniques :

  • Comme tu as pu imprimé des tests de calibrage même imparfaits, les fins de course sont sûrement bien réglés.

2°) la stabilité mécanique du guide chariot Y :

  • ton plateau d'origine doit pouvoir naviguer sur toute sa longueur Y sans aucun jeu X ou Z.
  • Pas de dur ou de mou ressenti sur toute la longueur Y.
  • Le plateau doit être perpendiculaire au portique (ça sera mieux pour imprimer dans les limites de la zone d'impression) et tes 4 vis seront bien positionnées pour un réglage efficace.
  • Les 6 écrous anti-retour des roues de chariot doivent être sérieusement serrées.
  • Bien sûr, pas de gêne mécanique pour la câblerie du plateau.

3°) la hauteur du plateau (plateau à froid à moins que tu possèdes des doigts en réserve) :

  • Serrage des molettes régulier et proportionnel : il faut engager chaque molette en séquence avec les autres, par exemple 1 tour chacune, pour garder un pseudo parallélisme qui exercera un minimum de contrainte sur le plateau en verre.
  • Pression première sur les ressorts : serrer les molettes comme indiqué précédemment jusqu'à un peu plus que la moitié de course des ressorts ET surtout sûr d'être positionné en dessous du niveau de la buse en Home Z.
  • Utiliser exclusivement une feuille A4 80 grammes de qualité (norme => 0.1mm épaisseur) : Plier fortement la feuille en 4 => 0.4mm d'épaisseur, régler grossièrement la hauteur du plateau par 1/2 tour maximum sur chaque molette (ne pas se mélanger les pinceaux sinon retour au premier point).
  • Réglage fin : déplier la feuille de papier pour obtenir 0.2 d'épaisseur et agir sur 1/4 tour maximum sur chaque molette.
  • Premier équilibrage : Vérifier chaque point de test d'épaisseur pour vérifier  la planéité basique du plateau, ajuster si nécessaire.
  • Réglage final : déplier la feuille de papier pour obtenir 0.1 d'épaisseur et agir sur 1/16 tour maximum sur chaque molette.
  • Dernier équilibrage : Vérifier chaque point de test d'épaisseur pour vérifier  la planéité basique du plateau, ajuster si nécessaire.

Si tu as un défaut pendant la procédure de hauteur du plateau, tu as sûrement un problème de planéité de celui-ci.

Sinon, ça devrait rouler.

P.S. 1 :
Sur le forum et sur le site du fabricant, on te conseille le réglage du plateau à chaud.

Personnellement, je fais toujours le réglage à froid et je n'ai aucun problème d'adhérence pour imprimer une première couche de SYLK à 50 mm/s (vitesse maxi constructeur SYLK) et on peut faire bien mieux.

Je crois que c'est à chacun de faire sa propre expérience et trouver sa méthode personnelle.

941679599_IMG20210228153655-Copie.thumb.jpg.80d55214fc5f3310b15d5fc7a7c9577c.jpg

 

P.S. 2 :
Pour le fantasme de l'imprimante universelle qui sortirait du carton toute seule, se brancherait et imprimerait des tonnes de filament sans aide aucune, je crois que c'est raté :

Si nos imprimantes sont bien montés de la même manière sur des gabarits précis, on ne peut pas être sûr du grain de sable qui n'aurait jamais du être là pile-poil à ce moment pour foutre la m...

De plus, chacun d'entre nous travaille dans des conditions et dans un environnement différents qui ne permettent pas de décrire des méthodes universelles de réglages.

Enfin, après chaque réglage, notre imprimante devient unique et aura un comportement inexorablement différent de toutes les autres.

Nous pouvons seulement essayer de donner des pistes de détection de désordres pour vous aider à résoudre vous-mêmes les problèmes que vous rencontrez.

Merci Jojo,

Je vais suivre ta méthodologie. Je vous tiens au courant des résultats.

Bon week-end

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Le 17/04/2021 at 14:21, Jojo3D a dit :

@Edso60, surtout si tu es débutant et comme te l'as exprimé @J-Philippe, toute technique doit être assimilée avant d'évoluer vers des solutions complexes.

Peut-être serait-il bon de te rappeler certains préalables avant de régler la hauteur de plateau :

1°) Le positionnement des Fins de course mécaniques :

  • Comme tu as pu imprimé des tests de calibrage même imparfaits, les fins de course sont sûrement bien réglés.

2°) la stabilité mécanique du guide chariot Y :

  • ton plateau d'origine doit pouvoir naviguer sur toute sa longueur Y sans aucun jeu X ou Z.
  • Pas de dur ou de mou ressenti sur toute la longueur Y.
  • Le plateau doit être perpendiculaire au portique (ça sera mieux pour imprimer dans les limites de la zone d'impression) et tes 4 vis seront bien positionnées pour un réglage efficace.
  • Les 6 écrous anti-retour des roues de chariot doivent être sérieusement serrées.
  • Bien sûr, pas de gêne mécanique pour la câblerie du plateau.

3°) la hauteur du plateau (plateau à froid à moins que tu possèdes des doigts en réserve) :

  • Serrage des molettes régulier et proportionnel : il faut engager chaque molette en séquence avec les autres, par exemple 1 tour chacune, pour garder un pseudo parallélisme qui exercera un minimum de contrainte sur le plateau en verre.
  • Pression première sur les ressorts : serrer les molettes comme indiqué précédemment jusqu'à un peu plus que la moitié de course des ressorts ET surtout sûr d'être positionné en dessous du niveau de la buse en Home Z.
  • Utiliser exclusivement une feuille A4 80 grammes de qualité (norme => 0.1mm épaisseur) : Plier fortement la feuille en 4 => 0.4mm d'épaisseur, régler grossièrement la hauteur du plateau par 1/2 tour maximum sur chaque molette (ne pas se mélanger les pinceaux sinon retour au premier point).
  • Réglage fin : déplier la feuille de papier pour obtenir 0.2 d'épaisseur et agir sur 1/4 tour maximum sur chaque molette.
  • Premier équilibrage : Vérifier chaque point de test d'épaisseur pour vérifier  la planéité basique du plateau, ajuster si nécessaire.
  • Réglage final : déplier la feuille de papier pour obtenir 0.1 d'épaisseur et agir sur 1/16 tour maximum sur chaque molette.
  • Dernier équilibrage : Vérifier chaque point de test d'épaisseur pour vérifier  la planéité basique du plateau, ajuster si nécessaire.

Si tu as un défaut pendant la procédure de hauteur du plateau, tu as sûrement un problème de planéité de celui-ci.

Sinon, ça devrait rouler.

P.S. 1 :
Sur le forum et sur le site du fabricant, on te conseille le réglage du plateau à chaud.

Personnellement, je fais toujours le réglage à froid et je n'ai aucun problème d'adhérence pour imprimer une première couche de SYLK à 50 mm/s (vitesse maxi constructeur SYLK) et on peut faire bien mieux.

Je crois que c'est à chacun de faire sa propre expérience et trouver sa méthode personnelle.

941679599_IMG20210228153655-Copie.thumb.jpg.80d55214fc5f3310b15d5fc7a7c9577c.jpg

 

P.S. 2 :
Pour le fantasme de l'imprimante universelle qui sortirait du carton toute seule, se brancherait et imprimerait des tonnes de filament sans aide aucune, je crois que c'est raté :

Si nos imprimantes sont bien montés de la même manière sur des gabarits précis, on ne peut pas être sûr du grain de sable qui n'aurait jamais du être là pile-poil à ce moment pour foutre la m...

De plus, chacun d'entre nous travaille dans des conditions et dans un environnement différents qui ne permettent pas de décrire des méthodes universelles de réglages.

Enfin, après chaque réglage, notre imprimante devient unique et aura un comportement inexorablement différent de toutes les autres.

Nous pouvons seulement essayer de donner des pistes de détection de désordres pour vous aider à résoudre vous-mêmes les problèmes que vous rencontrez.

J'ai suivi ta méthodologie pas à pas. J'ai toujours un léger creux au milieu, de l'ordre de 0,1 mm par rapport aux 4 coins. C'est pas trop mal , je ne pense pas avoir mieux.

Merci encore à ceux qui m'ont aidé.

Edso

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant
×
×
  • Créer...