Aller au contenu

Filament ABS

Détail technique sur l'imprimantes CREALITY CR10 V3


Tyteuf

Messages recommandés

Bonjour,

Deux question simple :

Quel est la température maximum "utile et réel" de la buse et de l'extrudeur ?

Quel est la température maximum "utile et réel" du plateau chauffant ?

Les données annoncé que j'ai pu déniché sont soit incomplète, soit contradictoire les unes avec les autres, je cherches donc les valeurs réel de travail que les utilisateurs confirmés ont pu constater de par leur expérience avec leur machine

D'avance Merci

Modifié (le) par Tyteuf
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Salut,

 Une question simple : que représente pour toi la température "utile et réelle" ? 

La température maximal de la buse est souvent limitée par l'utilisation de PTFE (autour de 250°). Si tu as une buse full métal, tu peux aller bien plus haut (380-400°C en théorie). 

Pour le BED, tu as un chauffe et des pertes thermiques. Donc tu es limité par la puissance de chauffe : Les pertes représentent 100% de la puissance de la résistance. Tu peux l'augmenter en réduisant les pertes (isolation thermiques sous le plateau par exemple)  ou en augmentant la puissance de chauffe. 

Les valeurs usuelles dépendent du matériaux utilisé et de la vitesse d'impression. Pour du PLA c'est aux alentour de 200°C (en fonction des filaments, de la vitesse et du sens du vent) avec un plateau à 50-70°C. Pour de l'ABS c'est plutôt 210/70°C. Pour le nylon c'est 220-260°C en fonction du type de Nylon et 80°C min de plateau. Le PEI c'est plutôt 340-360°C avec un plateau quasiment à 200°C.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Je te remercie pour ta réponse, je suis encore en mode apprentissage


j'ai bien compris le coup du PTFE et de la buse FULL METAL, je cherche à stabilisé à 260°C max pour du PMMA

Cela voudrai dire qu'une fois modifier avec les bon équipement, toujours en théorie et dans des limites raisonnables, on peux aller au delà des température constructeur annoncer !

Pour le plateau, c'est je vise 110° à 120°C

Je cherche surtout à m'assurer du bon choix d'imprimante pour mon second achat => CR10 V3 que je devrais équipé d'un caisson

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Oui bien sur tu peux modifier ton imprimante pour changer ses capacités. Par contre il faut être conscient que faire des changement peut engendrer des problèmes. Par exemple un caisson fermé implique de revoir le refroidissement de l'électronique. Et tu peux avoir des soucis avec l'impression : si le filament est chauffé dans le tube Bowden, il va se ramollir et l'impression va en souffrir. 

Ton choix du PMMA est liée à la transparence ? Au moulage ? A la résistance thermique et/ou chimique ? 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

L'imprimante que je pense acquérir est une CR10 V3, avec boitier électronique déporter et extrudeuse en titane à entraînement direct. (Direct drive full metal)

Donc je gère déjà le premier échelon de difficulté, à savoir la chauffe, le PMMA demande une température entre 230 et 250°C, donc il ne craindra pas trop suivant les filaments, mais là encore, il y a la théorie et la pratique, j'ai pas mal des essaies en perceptive avant d'être opérationel

pour le TPU, PLA et PETG, j'ai ma Sidwinder, les deux ont le même volume d'impression, elle seront complémentaire et je me fait déjà bien la main dessus.

je ne compte pas imprimer d'ABS

Le choix du PMMA à plusieurs raison, matériaux "Alimentaire", peux ce coller avec des colles soudure à froid, et résistance chimique et thermique voir mécanique.

Il existe une multitude de matière imprimable, mais je pense que c'est celui qui viendra le mieux à mes divers projet, le problème, ce n'est un matériaux qui n'est des plus simples, donc je fouille, je cherche et je pose des questions de noob, mais j'assume, j'en suis un 😋

donc pour le moment je cherche L'imprimante qui "pourrais" convenir pour le PMMA, afin de préparer le futur investissement et rechercher les éléments qui me permettront de modifier l'imprimante, genre le hotend full metal red lisard.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 17 minutes, Tyteuf a dit :

L'imprimante que je pense acquérir est une CR10 V3, avec boitier électronique déporter et extrudeuse en titane à entraînement direct. (Direct drive full metal)

Donc je gère déjà le premier échelon de difficulté, à savoir la chauffe, le PMMA demande une température entre 230 et 250°C, donc il ne craindra pas trop suivant les filaments, mais là encore, il y a la théorie et la pratique, j'ai pas mal des essaies en perceptive avant d'être opérationel

pour le TPU, PLA et PETG, j'ai ma Sidwinder, les deux ont le même volume d'impression, elle seront complémentaire et je me fait déjà bien la main dessus.

je ne compte pas imprimer d'ABS

Le choix du PMMA à plusieurs raison, matériaux "Alimentaire", peux ce coller avec des colles soudure à froid, et résistance chimique et thermique voir mécanique.

Il existe une multitude de matière imprimable, mais je pense que c'est celui qui viendra le mieux à mes divers projet, le problème, ce n'est un matériaux qui n'est des plus simples, donc je fouille, je cherche et je pose des questions de noob, mais j'assume, j'en suis un 😋

donc pour le moment je cherche L'imprimante qui "pourrais" convenir pour le PMMA, afin de préparer le futur investissement et rechercher les éléments qui me permettront de modifier l'imprimante, genre le hotend full metal red lisard.

Pour intervenir sur ta problématique, tu très bien imprimer ce type de matériaux su ta X1, j'imprime souvent des matériaux a 230-350°c sur la Genius, mais pour ce faire j'ai remplacé le Heatbreak par un Bi-metal, et le block et buse pour du cuivre plaqué nickel (pour le confort).

La CR10 V3 sera parfaitement capable de faire de même elle utilise un Direct drive Titan par contre  bien meilleur que celui de la X1, si tu as d'origine un HeatBreak titane donc full metal (meme si moins performant que le bi metal) pour un usage a 230-250°c tu es large pas de soucis évite par encore en effet sur ta X1 si tu ne change pas ton heatbreak, car par défaut sur la X1 tu as un heatbrake bore et un PTFE de qualité médiocre Artillery est pas comme Creality et met pas du capricorne.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Je vais devoir imprimer très très très très souvent du PLA,  voir encore plus souvent que ça.

Hors le Heatbreak et le PLA ne font pas bon ménage il me semble, et je n'ai pas trop envie de changer constamment la tête d'impression.

D'autant plus que je vais imprimer tout aussi régulièrement du PMMA, enfin des que que j'aurai trouvé ma solution et que j'aurai pris du galon.

De la viens l'idée de travailler avec deux imprimantes.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant
×
×
  • Créer...