Aller au contenu

Anycubic Kobra 3 Combo

Viabilité d'installation ADXL345 sur connecteur dédié bltouch avec multiplexeur


Messages recommandés

Bonjour a tous, voilà tout est dans le titre.. par curiosité technique je me demandais si il était possible de connecté un accéléromètre type adxl345 sur le connecteur dédié au bltouch par un multiplexeur I2C pour avoir les 2 sonde fonctionnelle.. si quelqu'un de plus technique que moi y voit une possibilité ou non, j'aimerais bien avoir quelques explications détaillées de cette configuration.. au cas où, la carte mère concerné est une creality 4.2.2 STM32F103RET6 avec CRTOUCH sur connecteur dédié.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Désolé mais je n'ai rien compris à ce que tu cherches à faire et pour quoi / pourquoi.

🙂

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Aucun problème, j'ai sûrement oublié des précisions 😅 je posé cette question dans l'intention de paramétrer l'input shaping sur ender3v2. J'aurais voulu installer l'ADXL directement sur la carte mère (plutôt que de passer par une mesure extérieur à l'aide d'un arduino/adxl/écran LCD, car cela aurais un coup financier supplémentaires..) étant donné que la prise dédié au bltouch fonctionne "il me semble" sous le protocole "bus I2C" et que c'est "a priori" le cas aussi pour l'adxl, je me demandais si il été possible de brancher un multiplexeur I2C sur ce connecteur dédié au bltouch afin d'avoir les 2 sonde ( adxl et bltouch) fonctionnelle sans interférences entre les deux.. voilà j'espère être assez claire n'hésite pas à me dire si il manque encore des infos et merci de ta réponse rapide.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Je n'ai pas connaissance mais je ne sais pas tout,  d'une telle manipulation.

Le connecteur dédié du Bltouch ne possède que deux pins pilotables (servo, signal de déclenchement (≃ Zstop)). Un accéléromètre ADXL345 en plus de son alimentation (+V, GND) nécessite quatre signaux ( MOSI, MISO, CS, CLK) le seul accéléromètre ne nécessitant que deux signaux ( SDA, SCL ) est de type MPU-9250, MPU-9255, MPU-6515, MPU-6050 ou MPU-6500 => https://www.klipper3d.org/fr/Measuring_Resonances.html#cablage

De plus, je ne suis pas sûr que Marlin actuellement gère ces matériels «nativement», Klipper lui les gère parfaitement.

En attente d'autres réponses pour d'autres avis. @pommeverte tu en penses quoi ?

🙂

  • Merci ! 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Salut,

Il y a 5 heures, fran6p a dit :

tu en penses quoi ?

La même chose, je ne comprends pas la question 😅, puisque:

1- d'après ce que je lis dans la documentation officielle, Marlin est incapable d'exploiter un accéléromètre pour définir les paramètres de l'input shaping:

Citation

inputshaping.thumb.jpg.8233340855ad867460c5dd2a49976928.jpg

2- le BLTouch ne communique pas avec le protocole i²C donc pourquoi parler de multiplexage I²C ???? 🤪
3- les broches (PB0 et PB1) utilisées pour "dialoguer" avec le BLtouch ne sont pas configurables pour l'I²C

Modifié (le) par pommeverte
  • +1 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 1 heure, pommeverte a dit :

Salut,

La même chose, je ne comprends pas la question 😅, puisque:

1- d'après ce que je lis dans la documentation officielle, Marlin est incapable d'exploiter un accéléromètre pour définir les paramètres de l'input shaping:

2- le BLTouch ne communique pas avec le protocole i²C donc pourquoi parler de multiplexage I²C ???? 🤪
3- les broches (PB0 et PB1) utilisées pour "dialoguer" avec le BLtouch ne sont pas configurables pour l'I²C

Salut, si la question n'est pas comprise.., comment fait tu pour y répondre explicitement..? Je pense que ce que tu voulais dire c'est sûrement que je manque compréhension/connaissances de l'ensemble de ce que représente la gestion (par marlin) de l'input shaping ainsi que la mise en place d'un accéléromètre.. comme je le disais.. "il me semble" sans prétendre que j'en étais certain.. 

Marlin est Open Source et (encore une fois je prend des pincettes) "il me semblait" qu'il était possible d'ajouter des fonctionnalités avec un peut de travail ( quelques ligne de code) du style prise en charge d'un accéléromètre.. 

Je débute dans l'impression 3D et je ne suis ni électricien ni développeur ni informaticien et de très loin.. donc veuillez m'excuser de mon manque d'expertise cher collègue je venais justement exposé ma question auprès de personnes avisé avec les informations (à priori erroné) que j'ai glané sur le net. 

Merci quand même pour les précisions apportées j'y vois plus clair 👌🤪

Bon.. après mettre renseigné plus en profondeur je vois que le bltouch utilise le protocole "Smart".. je me rend compte donc de la stupidité de ma question initiale.. veuillez être indulgent 🤣😅

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 1 month later...

Salut,

Le BLTouch n'est pas en I2C, comme tu l'as compris.De plus L'ADLX345 ne va pas bien fonctionner en I2C et doit être installé en SPI pour des raisons de débit....

De plus l'I2C est un bus (comme le SPI) et par définition permet de connecter plusieurs périphériques. Donc parler d'un "multiplexeur I2C" n'a pas vraiment de sens ....

Pour répondre de manière un peu plus générale:

Les "input shapers" sont implémentés dans Marlin. https://marlinfw.org/docs/gcode/M593.html . Le principe est de modifier les accélérations, selon un algorithme que tu choisie, pour éviter les fréquences ("mode") de résonance propre à ton imprimante. 

Dans le cadre d'une "analyse modale", en gros une expérience ou tu cherches les fréquences de résonance d'une pièce, tu mets un ou des accéléromètres sur une pièce et tu tapes dessus avec un marteau (qui contient aussi un accéléromètre). En mesurant la "réponse" de la pièce au signal d'entré (le coup de marteau), tu vas trouver les fréquences à laquelle ta pièce entre en résonance. Je te la fais très très courte, mais dans le principe c'est ça. 

Pour une imprimante c'est un peu différent. Déjà tu étudie un système dynamique (qui bouge) et non pas statique. Ensuite au lieu du coup de marteau tu utilises les moteurs pour générer un signal. Et tu mesures la réponse via ton fameux accéléromètre fixé sur la tête. Mais le principe est le même.

==> Ton accéléro n'est utilisé que pour mesurer des fréquences à éviter. Klipper ou Marlin ne l'utilise pas pendant l'impression.

DONC : tu peux faire la mesure sur un système autre que ta carte d'imprimante 3D, mouliner les résultats sur ton PC (ou sur un RPI), puis paramétrer ton marlin (choix . Le fait d'utiliser Klipper + accelero permet simplement d'automatiser un peu le processus.

Tu peux également te passer totalement d'accéléromètre et imprimer la fameuse tower https://marlinfw.org/assets/stl/ringing_tower.stl . Tu vas mesurer la distance et le nombre de "vagues" pour déterminer la fréquence de résonance à éliminer. Et tu remplis ça dans Marlin. 

 

 

 

 

  

 

 

Modifié (le) par Rlv
  • +1 1
  • Merci ! 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant
  • Sur cette page :   0 membre est en ligne

    • Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.
  • YouTube / Les Imprimantes 3D .fr

×
×
  • Créer...