Dernières nouvelles
Accueil / Actualité / L’imprimante 3D Hewlett-Packard enfin dévoilée
Bannière imprimante 3D HP

L’imprimante 3D Hewlett-Packard enfin dévoilée

Depuis que Meg Whitman, la CEO de Hewlett-Packard, a annoncé l’arrivée de son entreprise sur le marché de l’impression 3D en début d’année, les rumeurs vont bon train. Certains imaginaient même le géant de l’impression 2D racheter un leader de la 3D comme 3D Systems ou Stratasys. Pourtant, le secret a été bien gardé et c’est aujourd’hui, à l’occasion d’une conférence à New-York, que HP a dévoilé sa technologie d’impression 3D baptisée Multi Jet Fusion. Un procédé plus rapide et plus précis que la concurrence accompagné de différents produits qui formeront tout un écosystème 3D, un peu comme Makerbot.

La technologie de Hewlett-Packard a été pensée pour résoudre 3 problèmes majeurs des technologies actuelles, à savoir la vitesse, la précision et le coût. Elle combine fusion de poudres par multiples réactions chimiques et jets d’encre, un domaine largement maîtrisé par HP.

Premier axe d’amélioration, la vitesse

Comparatif de vitesse de l'imprimante 3D HP
Comparatif de vitesse des technologies d’impression 3D

Le Multi Jet Fusion se veut en effet jusqu’à 10 fois plus rapide que le frittage laser (SLS) et jusqu’à 25 fois plus rapide que les meilleures imprimantes 3D à dépôt de matière fondue (FDM). Ce n’est pas encore très parlant mais le système peut projeter jusqu’à 350 millions de gouttes d’encre par seconde.

Deuxième axe d’amélioration, la précision

Explication du Multi Jet Fusion
Explication du Multi Jet Fusion

En terme de précision, le Multi Jet Fusion permet de réaliser des impressions à 20 microns. De plus, il semblerait que les objets ainsi imprimés soient très solides, la preuve en image avec ce maillon de chaîne capable de soulever une voiture!

Test de résistance d’un objet imprimé en 3D par Multi Jet Fusion

Troisième axe d’amélioration, le coût

Sur ce point en particulier le géant américain est resté assez vague en annonçant une disponibilité courant 2016 seulement et un tarif inférieur aux machines d’aujourd’hui, que ce soit pour le matériel ou pour les consommables. Le prix de revient des pièces fabriquées avec les imprimantes 3D HP sera donc lui aussi moins important.

Les consommables

En terme de consommable le MJF permettra d’imprimer en différentes couleurs, textures et élasticités, le tout mélangé!

Les différents matériaux du Multi Jet Fusion
Les différents matériaux du Multi Jet Fusion

Une approche Open Source

HP a bien compris que l’ouverture est la clef de l’innovation, chacun pourra donc améliorer le matériel et proposer de nouvelles applications.

Sprout

Cerise sur le gâteau, la plate-forme connectée Sprout composée d’une tablette tactile multi-touch, d’une caméra 3D et d’un scanner 3D vient faciliter et booster la créativité de tous.

Sprout, la plate-forme 3D d'HP
Sprout, la plate-forme 3D d’HP

Présentation vidéo de Sprout

Avec Sprout on peut numériser des objets puis les manipuler du bout des doigts où avec un stylet des objets en quelques secondes. L’appareil ne se limite pas à la 3D, on peut par exemple prendre des photos et faire de l’OCR (reconnaissance optique de texte) pour intégrer du texte dans une présentation sans avoir à le retaper à la main. A cela s’ajoute même une expérience de jeu vidéo double écran qui rappelle un peu la Nintendo DS et les tâches classiques qu’on effectue au quotidien avec un PC (navigation Internet, multimédia, etc.).

Hewlett-Packard frappe donc fort avec un écosystème au vaste périmètre et une technologies qui ont de quoi inquiéter les géants du domaine confortablement installés dans leur place de leaders. Maintenant, à quand les imprimantes 3D HP grand public?!

A propos de Mathieu

Mathieu
Administrateur du site (lesimprimantes3d.fr) avec Julien, passionné par l'informatique et les nouvelles technologies, un peu geek sur les bords, motard du dimanche, blogueur multi-casquettes, attiré par l'impression 3D depuis ses débuts.
Mathieu

A lire

Formule 1 imprimée en 3D

Une (petite) Formule 1 qui utilise l’impression 3D

Des étudiants ont utilisé l’impression 3D pour concevoir une partie de leur Formule 1 lors …

Laisser votre impression

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *