Dernières nouvelles
Test Elegoo Saturn 4 Review

Elegoo Saturn 4, le test

On prend les mêmes et on recommence ? Et bien pas cette fois, Elegoo casse ses codes habituels et révolutionne ses habituelles imprimantes 3D à stéréolithographie. La marque habituée à proposer des machines simples peu innovantes décide de s’imposer en proposant quelque chose de nouveau, et de compétitif. C’est dans cette optique que nous allons nous pencher dans ce test sur la Elegoo Saturn 4.

Fiche technique de la Elegoo Saturn 4

La Saturn 4 dispose du même volume d’impression et du même écran que la Saturn 4 Ultra, ce à quoi on pouvait s’attendre. Toutefois, elle dispose aussi de la même résolution d’écran et de la même surface de plateau que les Saturn 3 et Saturn 3 Ultra.

TechnologieStéréolithographie MSLA
Volume maximal d’impression218,88 x 122,88 x 220 mm
Hauteur de coucheDe 10 à 200 microns
Ecran LCD / résolutionEcran 10″ / 12 K (11 520 x 5 120 pixels)
Résolution XY19 µm sur X, 24 µm en Y
Vitesse maximale d’impression70 mm/h
Ecran de contrôle en façade3,5″ tactile couleur, orientation verticale
MatériauxRésine liquide UV 405 nm
ConnectivitéUSB
Dimensions32,7 x 32,9 x 54,8 cm
Poids13,5 kg
ConcurrenceAnycubic Photon Mono M7 Pro, Creality Halot Mage S
Fiche technique Elegoo Saturn 4

Comparatif Elegoo Saturn 4 et Saturn 4 Ultra

saturn 4 vs 4 ultra

Accessoires

Rien de nouveau de côté-là sur cette quatrième génération de Saturn, nous avons les mêmes accessoires et outils que d’habitude chez Elegoo :

  • Des clés Allen ainsi que des vis de rechange
  • Une spatule en plastique
  • Une spatule en acier
  • Des filtres à résine
  • Des masques de protection pour le visage
  • Une clé USB
  • Un “purificateur d’air”
  • Un câble d’alimentation

Test et découverte de la Elegoo Saturn 4

Le capot

Elegoo s’y met enfin. Nous avons désormais un capot à charnière et il était temps. Si ce dernier est plutôt pratique, on pourra toujours chipoter en regrettant qu’aucune poignée ou moyen de soulever facilement le capot n’ait été envisagé. Il faudra donc appuyer ses grosses patounes contre le capot, ou tout simplement imprimer un système et l’ajouter avec du scotch double face. Ce capot filtre les UV de façon plutôt efficace. Notez que le capot basculant vous demandera une envergure de 55 cm de profondeur sur votre plan de travail.

Le bac de la Saturn 4

Ce généreux bac pouvant contenir jusqu’à un litre de résine dispose de deux becs verseurs ultra confortables. Il est ensuite maintenu par deux larges vis faciles à manipuler. Il s’agit tout simplement du bac le plus pratique que j’ai pu tester sur une machine de moyenne taille, principalement par l’efficacité des becs verseurs qui permet réellement de ne pas mettre de la résine partout lors du vidage du bac.

Le plateau

Elegoo ne va pas s’arrêter à son bac, le plateau est nouveau lui aussi. Si la gravure reste de la partie, le plateau de la série Saturn 4 permet désormais une fixation avec un “bouton poussoir”, c’en est fini de la grosse vis. Il y a aussi un léger jeu entre les dessus et le plateau, permettant de garder le dessus propre. Dans les faits, ce système aura tendance à stocker de la résine et sera peu confortable à nettoyer.

Ergonomie de l’imprimante Elegoo Saturn 4

Les connecteurs de la machine, c’est-à-dire le port USB, l’alimentation et le bouton d’alimentation sont à l’arrière droite de la machine. C’est peu pratique à l’usage et d’autant plus dommage que la Saturn 3 Ultra avait ces boutons à l’avant droit et la Mars 4 Ultra disposait du bouton et du port USB à l’avant, tandis que son câble d’alimentation se branchait à l’arrière.

connectique Saturn 4
La connectique se trouve à l’arrière de la Saturn 4

L’écran de contrôle est vertical, un peu comme le proposait l’ancienne Creality Halot Sky. Mon expérience avec ce dernier est plutôt décevante car l’écran est peu réactif, il faudra parfois appuyer assez fort sur les boutons pour s’assurer que la machine ait pris en compte l’instruction souhaitée.

Les fonctions de l’écran restent classiques. L’impression, le “clean tank” et les tests d’exposition sont de toute façon les principales fonctions nécessaires et il n’y a pas de connexion réseau WiFi ou Ethernet sur cette Saturn 4 de base.

Mise en route de la Elegoo Saturn 4

La Saturn 4 Elegoo offre plusieurs fonctions “intelligentes”, parmi lesquelles :

  • Auto leveling du plateau
  • Détection de résidus au fond du bac
  • Détection du niveau de résine (trop haut ou trop bas)

J’ai testé toute ces fonctions, je n’ai rien à reprocher au nivellement automatique ni à la détection de résidus au fond du bac qui ont parfaitement fonctionné avec moi.

Cependant, sur le dernier point, cette détection du niveau de résine n’est pas parfaite. La détection du niveau maximal est un peu trop capricieuse et par prudence, restez largement en dessous de ce niveau max. Si vous arrivez trop près du trait supérieur, la machine refusera simplement d’imprimer et vous ne pourrez pas la forcer.

Quant au niveau minimum, même si l’imprimante va détecter l’absence de résine, elle ne pourra pas déterminer s’il y en a assez pour réaliser l’impression.

Bruit

Lors de mon test, cette Elegoo Saturn 4 a battu des records en terme de silence. Il s’agit sans doute de l’imprimante résine la plus silencieuse en fonctionnement depuis la Phrozen Mighty 8K . La machine émet en moyenne 40 dB pendant l’impression et les mouvements du plateau ne dépassent pas les 46 dB.

bruit elegoo saturn 4

Consommation électrique

En terme de consommation électrique, la Saturn 4est également merveilleuse. C’est en moyenne 0,030 kWh qui est consommé en cours d’impression, la plaçant parmi les machines de moyenne taille les moins gourmandes en électricité.

Analyse de la source lumineuse

La Elegoo Saturn 4 dispose d’une source lumineuse émise par une LED COB+ passant par une lentille Fresnel. L’intensité lumineuse est plus élevée que sur la Saturn 3 Ultra. Elle est en moyenne de 5.5 mW/cm² et oscille entre 5 et 6 mW/cm², ce qui permet de gagner quelques dixièmes de seconde d’exposition par couche d’impression.

Impressions de test

Test de qualité

Pas de grande surprise sur ce modèle, nous avons des résultats aussi bons qu’avec de la Saturn 3 Ultra. L’avantage de la “4” est également de bénéficier d’un nFep et pas d’un ACF, qui évite un grain visible à l’objectif macro en plus d’être moins coûteux.

  • oplus 1048608
  • oplus 1048576
  • oplus 1048608
  • oplus 1048608
  • bench20
  • oplus 1048608
  • oplus 1048608

Test de vitesse standard

Par la suite, j’ai imprimé une Tour Eiffel de 12 centimètres de hauteur avec des paramètres non optimisés et de la résine Sunlu standard grise (les 6 premières couches à 30 secondes, les autres couches à 2,5 secondes et 1 seconde de repos) avec les paramètres de levage par défaut de Chitubox.

La tour est sortie en 7h37 avec ces réglages. Je tiens néanmoins à préciser que c’est un test volontairement sur-exposé pour éprouver les capacités mécaniques de la machine. Dans les faits, sa capacité à exposer plus fort permettrait d’imprimer une pièce de 12 cm légèrement plus vite en fonction du choix de votre résine.

D’autres impressions

Lara la forgeronne, de Nerikson

Sephiroth de Gambody

impression 3D figurine Elegoo Saturn 4

The Last Battle de Nerikson

photo test Elegoo Saturn 4

Vidéo du test Elegoo Saturn 4

Acheter l’imprimante Elegoo Saturn 4

Avec son prix de vente de 299 € sur la boutique Elegoo, c’est actuellement la meilleure imprimante 3D résine que vous pourrez vous offrir. J’aurais déjà trouvé que cette Saturn 4 soit un bon rapport qualité / prix si était affichée à 500 €, alors imaginez mon avis quand elle s’achète à seulement 300 €, prix de lancement et hors promotion !

Acheter une Saturn 4 chez Elegoo

Notes et conclusion

Qualité d'impression - 9.5
Fiabilité - 9.5
Fonctionnement - 9
Utilisation - 8.5
Rapport qualité / prix - 9.9

9.3

/10

Points forts
  • Capot à charnière
  • Le bac le plus confortable à ce jour
  • Plutôt silencieuse
  • Système de surveillance efficace
  • Plateau qui se fixe facilement
  • Prix défiant toute concurrence
  • Compatible Elegoo Mars Mate
Points faibles
  • Plateau compliqué à nettoyer
  • Ecran de contrôle vertical peu ergonomique
  • Connectique à l'arrière de la machine
  • Que 22 cm de hauteur d'impression
Elegoo frappe à nouveau très fort après avoir marqué les esprits avec les Saturn 2 et 3, la quatrième génération veut supplanter la concurrence en impression 3D résine grand public.
Cette Elegoo Saturn 4 est la proposition la moins chère du marché pour ce volume d'impression, en plus d'être silencieuse, confortable et équipée de plein de gadgets pour rassurer les débutants.
N’hésitez pas à passer sur le forum pour partager vos réalisations et demander de l'aide !

Acheter

A propos de Isidon

Isidon

Isidon

Geek depuis ma plus tendre enfance, j'ai utilisé un clavier et une souris avant même de savoir lire. Je suis passionné de tous les trucs du futur mis dans nos mains à nous, pauvres mortels. N'hésitez pas à me suivre sur mes réseaux sociaux : YouTube, Instagram et TikTok.
Isidon
Isidon

Derniers articles de Isidon (see all)

A lire

test elegoo mars 5 ultra review

Elegoo Mars 5 Ultra, le test

Après la Elegoo Mars 4 Ultra et la Saturn 4 Ultra, Elegoo nous prépare une …

2 COMMENTAIRES

  1. Je me tate fort entre celle ci et la 3 ultra
    J’aimerais principalement imprimer de la grosse fig (20-40 cm de hauteur avec des base plus ou moins importante)
    La hauteur de 22 cm ne risque pas d’être un frein comparé au 26 de la 3 ?
    Concernant le plateau est il nécessaire de nettoyer le plateau a chaque fois ou on peu laisser la resine stagner si ont ne change jamais de couleur ?

    • A toi de voir pour la hauteur, c’est facile à décider sur ce seul critère 😉
      Mais 22 ou 26 cm de hauteur, de toute façon ça ne suffira pas si tu veux imprimer des figurines jusqu’à 40 cm !

Laisser votre impression

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *