Aller au contenu

Filament ABS

PrBifidus

Membres
  • Compteur de contenus

    337
  • Inscrit(e) le

  • Dernière visite

Information

  • Genre
    Masculin
  • Lieu
    94210
  • Intérêts
    très curieux de tout
  • Imprimantes
    Alfawise U20

Visiteurs récents du profil

Le bloc de visiteurs récents est désactivé et il n’est pas visible pour les autres utilisateurs.

Récompenses de PrBifidus

Community Regular

Community Regular (8/14)

  • First Post
  • Collaborator
  • Conversation Starter
  • Week One Done
  • One Month Later

Badges récents

58

Réputation sur la communauté

  1. Slt @sebgou, Voilà le lien vers le projet F360 : https://a360.co/2I5BQ3n (au cas où tu voudrais faire des modifs) Et le lien vers le STL : https://1drv.ms/u/s!Av3Nnlk32FEQiy8vkhOTrcYhC1KB N'hésite pas à me recontacter si tu as des questions. Je suis retour en France, et je vais être plus dispo pour reprendre mes activités 3D.
  2. Un gabarit pour refaire la pièce en bois qui a pourri sur ton antiquité ?
  3. J'utilise S3D aussi depuis qq semaines. Il est très bien, et je le trouve plus facile à régler finement que Cura. MAIS, il a un défaut auquel j'ai beaucoup de mal à me faire : la première couche est vraiment cracra par rapport à Cura. Et je n'ai trouvé aucun moyen de résoudre ça.
  4. Un socle, pour une figurine par exple, ou une maquette ?
  5. Si j'ai utilisé des profilés pour supporter mon électronique, c'est parce que les cartes Duet doivent être ventilée en dessous. Il fallait donc que je laisse un espace sous la carte. Par ailleurs, le profilé intérieur me sert aussi à rigidifier l'ensemble car je n'ai pas 2 ceintures comme sur ton modèle. Ton idée de fixer l'électronique sous le HPL est astucieuse mais, amha, ça ne va pas faciliter la maintenance : tu ne pourras accéder à la CM et à l'alim qu'en posant la Zatsit sur le flanc, ou à l'envers. Pas très pratique, je trouve (surtout si, comme moi, tu n'as pas tellement de place à l'endroit où sera placée la Zatsit).
  6. @Zatsit Ne te prends pas la tête avec ça, Marc. Je pense que tout le monde comprend, en particulier ceux qui ont déjà participé à un projet Kickstarter (je n'ai jamais été livré à la date annoncée initialement, et je connais peu de backers qui l'aient été). Prend le temps de nous faire des Zatsit de compet' et nous serons tous très contents. Et pour les T-nuts, ben c'est déjà commandé et expédié. De toute façon, ça servira.
  7. Moi, c'est ma femme qui va être contente Au moins comme ça elle va pouvoir me mettre la pression pour réparer les "petits" trucs qui déconnent dans la maison. J'aurai plus l'excuse de mon nouveau jouet. C'est dommage, j'ai quasiment reçu tout ce que j'avais commandé pour la Zatsit. Il ne me manque que l'écran TFT et des T-nuts. Mais bon, c'est pas la première fois que le Père Noël me trahi... Déjà, en 1981...
  8. Non, ils ne sont pas interchangeables. En tous cas pas n'importe comment. Si tu effectues une rotation, oui, aucun problème. Mais si tu inverses 2 axes tes pièces seront imprimées en miroir. Tu vas obtenir _| au lieu de |_
  9. Moi je suis plutôt partisan de regrouper et de n'utiliser qu'un seul connecteur, ou 2 mais de taille différente. Si tu mets 3 connecteurs identiques, il y a un risque de mauvais branchement. Les modèles que j'ai trouvés et qui donnent les caractéristiques électriques sont prévus pour 500mA par broche, ce qui n'est pas vraiment adapté pour les steppers (sauf à brancher 4 broches par moteur). Ca semble être le cas pour les version HD (3 rangées de broches). Pour les D-sub en densité normale (2 rangées), les contacts sont plus gros et, a priori, résistent mieux. Chez Harting, les connecteurs sont donnés pour 6.5A max, mùais chez les chinois, je n'ai pas trouvé d'info précise. J'en ai vu un donné pour 10A, mais je ne sais pas si c'est par broche (ça me parait beaucoup) ou au global. Néanmoins, 2A ça devrait passer chez tout le monde pour les connecteurs 2 rangées. Du coup, je verrais 1 D-sub 9 broches pour la tête (cartouche chauffante, thermistance, Z-probe) et un 37 broches pour le reste (moteurs, fin de course, extrudeur, ventilo, pompe...). Et pour le bed, un connecteur plus sécurisé car je serai en 220V.
  10. C'est une excellente solution également. Je trouve 2 choses particulièrement intéressantes : utiliser un module D-Sub pour la connectique. Je veux moi aussi mettre un connecteur que je pourrais enlever facilement pour séparer la Zatsit du socle. Je suis parti suir un connecteur dupont 2x20 broches, mais ton idée est vraiment intéressante. Je crois que je vais l'adopter. utiliser un ventilo radiale cette manière. Faut voir ce que ça donne au niveau du bruit, mais en tous cas tu peux être sûr que ta carte sera correctement refroidie. Tu comptes le fixer à la structure de la zatsit, ou le laisser à côté comme sur les CR10 et consoeurs ?
  11. @CacaoTor, j'aurais besoin de tes compétences : quel ventilateur axial 60mm tu me conseilles pour mon boîtier de Zatsit ? <= 24 VCC épaisseur max 30-35mm le plus silencieux possible (j'ai pris une alim fanless, ce serait bête de gâcher ce silence avec un ventilo de sèche-cheveux) le plus performant possible (plus en pression qu'en débit, d'ailleurs) pas besoin de PWM ou tachymètre : il s'allumera et s'éteindra avec la machine et fonctionnera à vitesse constante. fiable Par ailleurs, j'ai lu (je sais plus où) qu'on gagnait beaucoup en pression en mettant 2 ventilos axiaux identiques l'un derrière l'autre. 2 ventilos de 15mm seraient bien plus performants qu'un seul de 28mm. Tu as déjà testé ce genre de montage ? Si oui, ça donne quoi niveau bruit ? Merci d'avance pour ton aide.
  12. C'est tout sauf stupide. C'est ne pas se poser la question qui serait stupide... Quand on imprime une pièce, il faut prendre en compte plusieurs choses : Penser à l'usage de la pièce. Si c'est une pièce technique, il faut généralement que sa géométrie soit précise, et que les éventuels efforts qu'elle devra subir ne se fassent pas parallèlement aux couches. Si l'aspect visuel est important, il faudra réfléchir à la position des faces visibles. Une face imprimée sur du verre aura un aspect brillant et un joli rendu avec Cura (avec S3D c'est nettement moins propre), par exemple. Éviter les dévers trop horizontaux (40-45° minimum par rapport à l'horizontale). Ca concerne les faces penchées, bien entendu, mais aussi la partie basse des cylindres extérieurs horizontaux, la partie haute des cylindres intérieurs horizontaux, les filets (importants, si tu n'as que 1-2mm, ça ne gêne pas) horizontaux situés en bas des pièces, etc. avoir une surface d'accroche suffisante sur le plateau. Imprimer une pyramide la pointe en bas, par exemple, est une mauvaise idée. Ou alors il faut ajouter des supports. L'utilisation d'un raft ou d'un brim permet un peu plus de liberté. Limiter le recours aux supports, qui sont parfois compliqués à enlever, et qui ne laissent pas un bel aspect à la surface de l'objet, ce qui oblige à un poste-traitement. Il y en a peut-être d'autres, mais ce ce sont les principaux qui me viennent à l'esprit (si j'oublie qqch, il y aura des bonnes âmes pour compléter, j'en suis sûr). Dans le cas de ta pièce, on est sur un objet de déco, mais qui doit rester précis car le couvercle doit s'ajuster convenablement. Si tu imprimes tel que, ça ira pour le socle (que des surfaces verticales ou des horizontales qui ont un support naturel). En revanche, ce ne sera pas forcément bon pour le couvercle car le creux est en dessous. Mais en réalité ça dépend de la taille de l'objet. Si c'est suffisamment petit, ça peut fonctionner comme dans cet exemple. Néanmoins, dans ton cas, je retournerais le couvercle. et je génèrerais le gcode avec Cura en remplissage "lines" sur les couches inférieurs et supérieurs (sur l'image ci-dessus, tu vois ce que fait S3D sur la 1ère couche, c'est assez grossier ; je n'ai pas trouvé si on pouvait corriger cet aspect qui, pour moi, est un défaut).
  13. C'est rigolo ce truc C'est une idée intéressante quand on veut lancer une série de pièces sur un petit plateau. Bon, il faut quand même avoir une grande confiance dans sa surface d'impression (elle doit coller à chaque fois la 1ère couche, et bien la libérer une fois redescendue en température), mais c'est malin.
  14. J'ajouterais juste 2 choses : Quand j'enlève le filament, je commence par le pousser un peu avant de tirer. Si je ne le fais pas, j'ai un bourrelet au bout qui coince au moment de repasser par l'extrudeur et/ou le détecteur de filament. Le fait de pousser permet de faire fondre le bourrelet et, comme je tire tout de suite derrière, l'extrémité se termine en point effilée qui passe facilement. Il ne faut pas "tout couper" tant que ta tête est chaude. Tu coupes simplement la chauffe, et tu attends que la tête soit froide avant d'éteindre la machine. Sinon, la chaleur risque de remonter et faire fondre du filament en amont du bloc chauffant, ce qui créera un bouchon puisque quand tu vas remettre en route, cette partie-là sera refroidie par le ventilo et donc ne refondra pas. A part ça, la procédure me parait correcte.
×
×
  • Créer...