Aller au contenu

Filament ABS

geek_in_crusade

Membres
  • Compteur de contenus

    10
  • Inscrit(e) le

  • Dernière visite

Réputation sur la communauté

0 Neutre

À propos de geek_in_crusade

  • Rang
    3D Newbie

Information

  • Imprimantes
    anet A8
  1. oulà par contre pour l'instaler je tombe sur leur github avec un tas de fichiers non compilés ca a pas l'air simple d'accès ton truc : ) edit: en fait je pense avoir trouvé un exécutable
  2. ça l'air d'être un logiciel de photogrammetrie standard, en général ca marche bien tant que tu ne scanne pas des surfaces trop lisses ou uniformes ( le logiciel a besoin "d'impuretées" ou de détails sur l'objet auquels se racrocher pour connaitre sa position par rapport à la photo précédente) plus tu prendra de photos et meilleure sera leur qualitées , meilleure sera ton modèle fini donc si tu veut scanner un objet très présisément procure toi un appareil semi-professionel ou professionel (même emprunté) et utilise un trépied pour ton appareil photo et un plateau tournant pour ton objet comme ca les objets en arrière plan seront fixes et apparaîtrons moins sur ton rendu ^^ après est-ce que ce logiciel marche mieux qu'un autre ? aucune idée mais déja je peut te dire que pour un logiciel gratuit, il a quand même l'air mieux que ce qu'on trouve la pluspart du temps sur internet. je l'essayerai demain et je te dirais ; )
  3. c'est vrai que les images qu'ils donnent comme exemple sur playstore sont abusées par rapport à ce que l'on arrive à faire en vrai, mais je pense que mon idée pourait suffisament améliorer la nettetée et la stabilitée pour faire quelque chose de bien. sinon je vais aussi essayer de programmer un scanner de a à z : on prend une photo , on prend 1 pixel tout les 10 pixel horizontalement et verticalement, tout en archivant les pixels autours et grâce à ceux-là, on peut reconnaitre les pixels que l'on a sélectionés une fois que le modèle a tourné de 1/8 tours, puis grâce à des calculs matémathiques qui vont me coûter une après-midi et un tube d'aspirine à programmer, on obtiens un nuage de points que l'on peut tronsformer en fichier OBJ ou STL. l'avantage de cette technique par rapport à un scan Qclone est que tant que le plateau tourne et que l'on prend une photo tout les 1/8 tours (on est pas obligé de générer les points en même temps, ce qui est pratique pour économiser de la ram pasque c'est pas des petits calculs qu'on demande là) le logiciel pourra continuer à générer des points et donc améliorer la qualité du fichier en sortie, le tout est de savoir combiens de temps on est prèt à passer pour le rendu en fonction des capacitées de son ordi. ce qui du coup nous permet de ne plus être limités par la qualitée de l'appareil photo numérique . bon, en vrai le plus dûr c'est pas les calculs c'est la reconaissance des pixels grâce à ceux qui l'entourent.
  4. pour avoir testé qclone j'ai eu l'idée du système suivant: le téléphone est clipsé dans une sorte de bras et lorsque celui-ci se replie et descend (tout en étant ralenti par une vis et donc à vitesse réglable ), il tire un fil qui fait tourner un plateau où se situe le modèle et le QR code. certes pour l'instant ce n'est qu'un ébauche mais ce système (beaucoup plus simple qu'on ne pourait le penser quand c'est moi qui l'explique) aurait l'avantage de photographier le modèle sous plusieurs angles différent, à intervales régulier dans le temps et l'espace, tout en gardant une certaine stabilitée (et donc une meilleure netetée). PS : je posterai tout sur ce forum quand je l'aurais terminé ; )
  5. bon vous avez sûrement trouvé une solution d'ici le temps mais pour les gents que ca intéresse il y a peut-être une autre solution ( ca reste à essayer) : on peut aussi reprentre le principe d'un microscope à force atomique (à beaucoup plus grande échelle) ? bon ce truc a un nom à coucher dehors mais dans le principe c'est simple : on a une aiguille qui vibre, on la raproche d'une surface et lorsqu'elle l'éfleure, sa vitesse de vibration diminue, on detecte ce ralentissement (avec une cellule piézoélectrique) et on éloigne l'aiguille, puis on recommence, et on relève l'écartement de l'aiguille par rapport à l'axe de rotation toutes les X millisecondes anfin d'obtenir un nuage de points. au final cela ressemblerai à un genre de phonographe à cylindre : (le cylindre étant remplacé par la pièce à scaner) les avantages de cette technique seraient : 1) de ne pas endommager une pièce fragille grâce au "tapping" qui éfleure à peine la surface (à condition d'avoir des mesures assez précises et un système assez réactif autant du point de vue programme que materiel) 2)grâce au positionnement dynamique de l'aiguille, il y a moins de risques que le palpeur ce coince dans des creux du modèle (contrairement à un système fonctionnant comme un arbre à cames) ce qui permettrait donc de scanner des pièces plus complexes en revanche ce n'est qu'une idée je ne sait absollument pas si ca peut fonctionner mais ca vaut le coup que j'essaye la prochaine fois que j'aurais du temps à perdre. ps: pour ceux que le principe intéresse, plus perticulièrement celui de "tapping" voici le liens vers la page wikipédia du microscope à force atomique ( mieux expliqué que moi) : https://fr.wikipedia.org/wiki/Microscope_à_force_atomique
  6. bonjour, comme vous pourrez le constater je suis nouveau sur ce forum. En effet, je m’étais inscrit au départ pour chercher une réponse à un problème avec mon imprimante anet A8 (finalement un truc stupide : le video sur laquelle je me suis basée datait d’il y a 2 an et le constructeur avait changé des trucs depuis, donc 2 fils inversés), mais en parcourant rapidement le contenu sur ce forum j’ai décidé de rester un moment . en parlant de contenu, je compte en poster moi aussi car je suis intéressé par la programation et la robotique ( domaines où l’impression 3D a bien des usages) je vous partagerai donc certains de mes projet tout en essayant de rester le plus proche possible de l’impression 3D. Bonne journée et à bientôt
  7. c'est bon merci pour votre aide mais j'ai inversé les fils et ça marche
  8. PS : le rouge est branché sur la borne 8 de l'alimentation et le noir sur la borne 6
  9. L'alimentation fonctionne je l'ai testée en entrée et en sortie de plus, j'avais bien vérifié le Switch avant par contre je me suis fié a une vidéo de 2016 donc peut être que les fils sont inversés sur la mainframe ,mais ca ne risque pas de l'endommager si je les inverse ? Vous me direz que si c'est le cas c'est déjà fait Voilà les photos pouvez vous me dire si il me faut changer les branchements ?
  10. bonjours, je débute dans l'impression 3D avec une ANET A8 (en kit), je l'ai montée en suivant les instructions à la lettre et au moment de la brancher, elle ne s'allume pas ! j'ai testé tout les câbles avec une voltmetre : lls sont tous sous tention mais il n'y a aucun boutton on/off sur ce modele, la carte sd est dans le lecteur, et j'ai regardé plusieurs vidéos mais ce problème n'est mentionné nulle part. mes derniers espoirs se portent donc sur vous en espérant que vous puissiez m'aider : )
×
×
  • Créer...