Aller au contenu

Filament ABS

FR3Dprint

Membres
  • Compteur de contenus

    22
  • Inscrit(e) le

  • Dernière visite

Information

  • Imprimantes
    DIY

Visiteurs récents du profil

Le bloc de visiteurs récents est désactivé et il n’est pas visible pour les autres utilisateurs.

Récompenses de FR3Dprint

Apprentice

Apprentice (3/14)

  • First Post
  • Collaborator
  • Conversation Starter
  • Week One Done
  • One Month Later

Badges récents

2

Réputation sur la communauté

  1. Bonjour, L'une des premières choses à faire, à mon avis c'est de tester la dalle et les LEDs. Tu affiches du blanc, tu mets la led d'un côté et une goutte de resine de l'autre et tu vérifiés que ça polymérise. Perso je mettrais une led UV.
  2. Bonjour à tous. Pour bénéficier des dernières news, il vaut mieux aller sur ma page FB. Les sujet présenté sur mon site était le début de l'histoire et je pense qu'il y aurait beaucoup à dire depuis (et même corriger certaines erreur je pense). La machine OTUS DLP est en fait inspirée de la V3. Elle est développé par un FabLab de Rodez, dont un des membres avait acheté quelques carte de la V3 et avec qui j'avais filé pas mal d'infos pour qu'il réalise sa machine. J'ai compris des photos que j'ai vu du dernier salon Artilect qu'elle fonctionne désormais sur Rpi... mais je ne sais pas quel soft ils utilisent (nano DLP ?). Pour ma part j'ai également travaillé sur le Rpi cet hiver. Mon but n'est pas de refaire ce qui existe déjà (genre nanoDLP par ex.) mais plutôt mon propre trancheur direct sur STL. Je crois que nano DLP tranche avec 1 premier soft puis il faut ensuite donner la liste des tranches en png à la machine. Perso, j'aime bien les outils tout en 1. C'est pour cela que j'ai fait u trancheur STL direct sur le Rpi. Il me reste désormais à tout intégrer. Mais ce n'est pas le moment. Je voudrais terminer le premier exemplaire de ma V4 (petite machine compacte) et je verrais aprés. Le principe est toujours le même car bien plus simple et économique que les machine bottom-up. Par contre, exit la carte de la V3 (trés simple mais pas trés conviviale je le reconnais) et bienvenue à l'USB. Du coup j'ai fait une nouvelle carte qui s'interface toujours avec mon soft (corrigé, amélioré...) mais en USB. C'est vrais que c'est quand même vachement bien (pilotage du projo inclus). Pour éclaircir l'histoire du SLA: SLA = Stereo Lithography Apparatus. Peu import qu'il soit DLP, LCD ou laser. C'est pareil. Le laser c'est compact et pas (trés) cher. 9a se gère comme une CNC, en Gcode. Cela oblige à balayer la surface avec le spot. Le DLP, c'est jsute un projo dont l'image est formée par des mirroirs. C'est bien plus rapide dès que la surface augmente un peu... et surtout c'est enfantin à gérer, puisque il suffit de brancher le projo sur votre PC et c'est tout !!!!! Avec le LCD c'est pareil. Mais c'est super long. La dalle bouffe un max d'UV (d'ailleurs je sais pas si elle vivra longtemps ? est-elle consommable ?) et la durée d'expo est de 10s à 20s par couche de 50µm. Plus les va et vient du plateau, temps de pause et tout... c'est super long. Mais c'est pas cher et ça marche bien. Et là j'en reviens à la hauteur imprimable... le SLA c'est super propre, mais c'est long. Bon je connais pas le FDM, c'est peut être long aussi... mais pour avoir imprimé des pièces d'environ 20cm, c'est 11h d'impressoin. Faut pas être pressé. (gros = projo éloigné = perte d'energie = exposition plus longue). A part ça, ça fait plaisir de voir une section SLA, domaine peu exploré par les amateurs alors que c'est simple à fabriquer et avec des résultat bluffants !
  3. Bonjour, Oui elles sont conditionnées en 1l. Elles sont compatibles des form1 car les flacons de la forme sont codés et il me semble que cela empêche l'utilisateur de s'approvisionner chez un autre fabricant. Par contre il doit être possible de laisser un flacon original en place et d'approvisionner le bac a partir d'un autre bidon. Ceci devrait permettre à la machine de fonctionner sans vider le bidon formlab et en consommant la resine tiers. Pour la calcinable elle n'existe pas encore en version pour formlab.
  4. Bonjour, juste pour signaler que FunToDo a sorti des résines pour les machines Form1 et Form1+ et qu'elle sont dispos en France sur le site FR3Dprint. Si besoin d'infos, n'hésitez pas à me contacter. https://sites.google.com/site/fr3dprint/home https://www.facebook.com/FR3Dprint/
  5. tu m'étonnes... avec le temps que j'y passe... la 3d c'est la drogue la plus dure du moment.
  6. a l'occaz tu pourras jeter un oeil sur le topo que j'ai publié sur mon site sur la fab de mes premières machines tu y trouveras ptet des idées. la principale évolution depuis la rédaction la meca de la V3 et le soft qui tourne sur windows.
  7. @Edge540 Est ce compliqué de se monter un imprimante de ce type? -cela dépend. mais si c'est comme la mienne, c'est hyper simple car j'ai voulu son principe le plus simple possible (rapidité, simplicité et fiabilité). mais tu peux toujours faire plus compliqué bien que cela ne me semble pas indispensable (dixit ceux qui l'utilisent). Pour ceux qui auraient une antipathie envers l'électronique je vends ma carte toute faite et programmée. Elle fonctionne avec mon logiciel gratuit. Je prévois de faire un tuto sur le montage dès que j'aurais un moment. En résumé, je dirais que c'est simple puisqu'il n'y a qu'un seul axe (vertical). Quel est le principe d'impression?? C'est la lumiere du projecteur qui durcit la résine couche après couche??? -oui c'est ça. Un plateau baigne sous la surface de résine. Ensuite il descend au fur et à mesure que la pièce s'imprime. Les zones à polymériser sont exposées à la lumière du vidéo projecteur. @lv-esad Tu as une fourchette de prix ? Faut pas oublier la post prod assez lourde aussi.. Si tu parles de la résine c'est 55€-79€ selon les résines (au moins les FunToDo). Si tu parles de la machine: mon premier proto bâti sur de la récup avec un vieux projo d'occas était à 200€max. Si tu pars avec mes pièces c'est 450€ méca + électronique. Ensuite c'est 500€ pour un ACER P1500 full HD. Ce n'est en rien comparable avec mon 1er proto (projo 800x600) et encore au dessus de ma version actuelle (1024x768). Avec le P1500 c'est l'équivalent de la B9Creator... 3x plus chère (même en KIT).
  8. Bon au début peut-être, mais maintenant les résines ont bien baissées (je ne parle pas de celles vendues par les fabricants de machines). C'est certainement plus cher que l'ABS, c'est sûr. Par contre niveau solidité je pense que la résine est au dessus. J'avais des doutes au départ mais au final je dirais que ça reste à démontrer. Les pièces en résines sont plus homogènes et ne connaissent pas de problèmes de dé-laminage. En plus il y a des résines très dures. Sinon, voici le même moteur imprimé avec la snow white hier et en cours de peinture cet aprem. Je précise que ce qui est sur la photo a été imprimé en une seule fois. Aucune pièce n'est rapportée. Je vous laisse admirer la finesse des tuyauteries sur la photo de gauche ou encore les vis de fixation des équipements sur la photo de droite. D'ailleurs sur cette photo, avec la peinture et le zoom je vois un défaut qu'il va falloir que je ponce.
  9. Bonjour à tous. @MatC Oui exactement c'est le même moteur d'hélico (mais moitié moins gros). J'en ai imprimé plein en test... et maintenant j'en sors au moins autant en cadeau de départ à la retraite ou autre, pour des collègues. Cet AM je vais ébavurer et terminer le blanc (pas en photo) avant peinture. @Weiling: Je ne suis pas surpris que tu sois passé au travers. En fait cela faisait longtemps que ce topic ne vivait pas, par manque de temps. Le rendu de la résine est top. C'est en rien comparable au plastique. C'est 2 technos différentes, pour des utilisations différentes. Un peu comme un marteau et un maillet. Par contre je ne comprends toujours pas pourquoi nous sommes si peu à bricoler des SLA face aux Fdm. Le Fdm à pris un gros essor (on voit travailler la machine et plein de machines et kits sont dispos, ceci explique t-il cela ?) mais la SLA est tellement plus simple a réaliser... c'est étrange.
  10. Voilà bien longtemps que je n'étais pas venu (dev Kits d'imprimantes SLA, MàJ logiciel, vente résine... bref à fond quoi). Voici mes dernières créations avec la résine Deep Black de Funtodo. Le même objet est en cours d'impression avec la Snow White. Résultat à venir.
  11. Impressions du WE : le crâne en impression conitnue. Les moteurs selon la méthode classique. Le tout toujours sur de l'eau salée.
  12. Bonjour, juste pour dire qu'un groupe google a été intégré à mon site web. On peut désormais échanger sur les résines FunToDo et les machines SLA fait maison. C'est juste là: https://sites.google.com/site/fr3dprint/forum A bientôt.
  13. en terme de limitation, je n'en vois pas trop. imprimer une boite peut-être. En effet imprimer des formes planes n'est pas évident, mais ça se fait. Aprés, pour le pièces complexes i ln'y a pas de soucis (voir le moteur avec les tuyauteries et autres...). Le secret est de positionner des supports là ou il y en a besoin. Ma machine permet de changer le plateau d'impression. Ainsi je m'en fabrique plusieurs, permettant de me rapprocher ou de m'éloigner du projo. Cela influe sur la taille d'impression et aussi la précision. Une limite serait de vouloir imprimer de grandes pièces avec une bonne précision. Grand = éloigné du support ==> donc précision moins bonne. Petit = proche du projo ==> bonne précision. Pour palier à cela, la solution est de choisir un projo avec la meilleure définition possible. Un projo récent et lumineux (je pense à l'ACER P1500 = 3000lm = 1920x1080) permet d'imprimer rapidement sur une taille de 19x11cm avec 100µm de précision. Il y a une solution à tout. Il faut juste y penser au début. Géométrie et taille du bac et choix du projo.
  14. Bonjour, oui juste ici : [youtube width="560" height="315":ik3ndieg]sLeMAUIRQfk Il y a aussi des photos sur ma page FB : https://www.facebook.com/FR3Dprint/timeline A+
  15. bonjour, désolé pour cette réponse tardive. .. je vais activer la ntification... niveau solidité: la version indus est très dure (la standard est souple) par contre elle est cassante sur des chocs. elle s'usine bien par contre.
×
×
  • Créer...