Aller au contenu

Filament ABS

Retour d'expériences sur une Ender3


Messages recommandés

Quelques mots pour mentionner des retours d'expérience sur mon Ender3

Comme dit dans ma présentation je ne l'utilise quasiment que pour reproduire très grande quantité un seul objet style moule à donuts : simple au demeurant mais qui doit être étanche.

Finalement une imprimante 3D c'est un peu comme une moto de course : si on touche à un seul réglage on peut vite se retrouver perdu

 

1. le PAPIER

Lors de mes premières impressions j'ai immédiatement eu un soucis de plateau.

Impossble de décoller mes moules... le genre de truc qui rend dingue quand une impression prend 7h et que l'imprimante tourne 24h/24, surtout quand vous en cassez un en essayant de le décoller

Finalement j'ai viré le tapis d'origine et j'ai cherché sur quoi imprimer et surtout à ne pas être dépendant du support voire même d'un temps de refroidissement.

Du coup j'ai fait un test sur du papier, une page de magazine que j'ai laquée (Vivelle Dop extrême) et cela a parfaitement fonctionné.

Le papier se retire en 3mn en laissant le moule dans l'eau et on peut repartir immédiatement en impression

Donc si vous avez des ennuis de ce style je peux vous dire que cela fonctionne très bien.

J'ai quand même acheté un Ziplex, un bed creality collé sur plateau et AUSSI sa copie signée Creality mais TOUT ça, de mon point de vue c'est nul.

En fait c'est bon si vous n'avez pas trop d'aplat (ce qui n'est pas mon cas) sans doute ou si vous réussissez toutes vos impression du 1er coup, mais si vous avez un soucis sur votre première couche plus jamais vous ne l'enlèverez. En tous les cas pour chacun de ces modèles cela a cessé de fonctionner dès que j'ai eu un petit soucis sur la 1ère couche, impossible de la faire partir.

Alors que le papier ma foi on jette la feuille, on en prend une autre et c'est reparti

J'imprime toujours sur du papier depuis lors

 

2. RESSORTS jaunes

Dernièrement j'ai acheté ces fameux ressorts jaunes.

En avais je besoin? Non, mais il parait que c'est bien pour régler le plateau

Effectivement (comme pour des suspension moto haut de gamme) c'est du bon matos, dur, costaud, nerveux et ça réagit au doigt et à l'oeil

Oui mais ça réagit trop bien et un chouilla correspond à beaucoup trop (on parle en dixièmes de mm).

Les ressorts moulligasses d'origine sont beaucoup plus tolérants : plus souples, un 10ème de tour correspond du coup à un réglage très fin alors que pour obtenir la même chose avec les ressorts jaunes (vu leur précision chirurgicale) il faut les tourner d'un 50ème de tour pour obtenir la même modification

Les ressorts d'origine en démultipliant les modifications les rendent en fin de compte plus faciles

Et là p.... j'ai galéré pour comprendre d'où ça venait car j'étais évidemment persuadé que les jaunes étaient le top et que j'étais nul.

Quand je me suis enfin décidé à les virer et à revenir aux ressorts d'origine je n'ai plus eu aucun problème de réglage de plateau, c'était facile: comme au début de mon utilisation de l'Ender finalement.

 

 

3. les BUSES

Ça c'est ma faute.

J'ai acheté des buses de remplacement.

Mais je n'avais pas fait gaffe que c'était un PACKAGE avec différents diamètres (et toutes n'étaient pas gravées en plus) du coup j'ai du utiliser (sans m'en apercevoir sauf que j'avais des problèmes) des 0.2 avec une config 0.4, vous voyez un peu le bazar avant que je me rende compte de mon erreur.

 

Donc quand vous mélangez, les buses + les ressorts et un bed hyper compliqué à régler (alors que c'était un jeu d'enfant au début) + des filaments hétéroclites (je croyais qu'ils avaient tous les mêmes caractéristiques) vous avez une bonne petite série de prises de tête du débutant

Je vous passe les changements de corps chaud, de bowden, de tout en fait, le bris de thermistor (à force de manipuler) et je dois en oublier

Enfin j'ai au moins appris un truc bien pratique : utiliser une clé à cliquets pour changer la buse chaude, ça alors c'est RAPIDE, hyper pratique et sans danger

Maintenant tout cela est réglé mais si jamais ca peut servir à d'autres, c'était le sens de ce post.

 

Et si vous ne l'avez jamais essayé tentez le coup du papier comme bed c'est super.

Précision, après avoir acheté et jeté le bed souple creality j'ai conservé et recyclé la partie autocollante aimantée que j'ai laissé sur le plateau et sur laquelle je fixe la feuille de magazine avec des pinces sous verre qui ont la particularité de ne pas dépasser ni en hauteur ni sur les côtés

Mais pour info auparavant j'avais déjà imprimé des dizaines de moules avec la feuille de magazine direct sur le plateau chauffant et cela fonctionnait très bien, mais le papier gondolait plus, ce qui n'était pas gênant car comme c'est hyper souple cela ne posait pas le moindre problème, la buse passait sans soucis mais c'était un peu rock'n'roll je l'avoue même si ça marchait très bien.

Là en fixant le papier au bed aucotollant c'est bien lisse et ça fait plus propre 🙂

impression en cours.jpg

creality souple hum.jpg

Modifié (le) par adrienverlaine
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Salut

De rien, ce sont surtout les erreurs qui font avancer...

Mais bon le mieux c'est encore de ne pas en faire.

Ce n'est pas toujours le cas mais les montages d'origine sont parfois les meilleurs.

En l'occurrence j'ai changé (uniquement pour le look) l'extrudeur pour un en fer (le rouge no name pas le creality) mais bon j'aurais très bien pu me contenter de celui d'origine pendant un bout de temps je pense.

Pour le papier, comme je devais débiter non stop quand j'ai acquit l'imprimante, il fallait que je trouve rapidement une solution.

J'ai d'abord essayé une couverture glacée de magazine... ça marche hyper bien.

Sa rigidité est une qualité mais également un défaut car elle se déforme progressivement et comme elle est plutôt rigide à la longue cela ne le fait pas, il faudrait en changer assez régulièrement.

Et en plus la pièce a tendance à adhérer et de ce fait on finit par abîmer la couverture

Du coup en catastrophe je me suis rabattu sur les pages intérieures et là magique : plus aucun soucis.

Sur le bed c'est pas l'idéal car ça chauffe trop et même bien tendue elle gondole un peu, ce qui n'est pas un soucis puisqu'elle est souple et que la buse s'en fout.

Donc sur un support quelconque style bed autocollant ou comme j'ai fait la parie aimantée du bed creality ça le fait parfaitement.

Il faut bien entendu la changer à chaque impression.

Le problème des magazines c'est l'impression qui empêche de bien voir les détails de la 1ère couche qui est importante.

Je me suis dit qu'il fallait que je cherche du papier blanc en ramette (sauf pour filament blanc bien entendu 🙂mais en 24cm (largeur du plateau de l'Ender) je ne sais pas si cela existe.

 

Il y a 19 heures, Titouvol a dit :

Tu peux peut être essayer de mettre un peu de colle en bâton (type Uhu) sur le bed pour limiter l'accroche.

Ah ok je ne savais pas....

Bon si je rencontre des problèmes avec les feuilles de papier j'y penserai.

J'ai vu également qu'il existait un bed en «verre» pour l'Ender qui est, parait-il, bien.

Mais je n'ai pas trop vu de retour d'utilisation

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Salut

Je ne sais pas si c'est la même chose que ça pour l'Ender

https://www.creality3dofficial.com/fr/collections/6-for-ender-3-3-pro-5/products/creality-new-upgraded-heated-bed-build-plate-surface

Pour le peu que j'en ai entendu : 1 seule vidéo de mémoire, le gars en était satisfait également.

Si tu fais une impression avec un fond plat important (genre 15cm de diamètre par exemple) ça peut se décoller combien de temps après impression?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Oui ca ressemble à ça.
Pour le temps de décollement, ça dépend ! 😉 
Souvent je n'ai pas besoin d'attendre, une petite poussée sur la pièce et elle vient.
Par contre si c'est une pièce avec une grosse surface en contact, il faut que le bed refroidisse, je trouve que c'est assez long, mais je n'ai jamais chronométré.
La plaque de verre est sur la résistance métallique et l'ensemble doit refroidir ... un quart d'heure mini ? Faudrait que chronomètre ...
 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

La plaque de verre en «carborundum» (genre Ultrabase) de Creality est très bien, une fois la température redescendue sous les 30°, des petits «plops» indiquent que la pièce s'est séparée du verre.

Le top du top (à mon avis) est la fine tôle acier recouverte d'une  feuille de PEI, Elle est maintenue sur le plateau via aimantation, Une fois enlevée, on peut la plier (légèrement évidemment, pas comme un bourrin) pour décoller la pièce.

Honnêtement, je n'ai jamais eu de pièce difficile à retirer du plateau ou les rares fois où cela est arrivé c'est mon réglage buse / plateau qui n'était pas bon (trop écrasé). Il y a bien longtemps que la spatule livrée ne me sert que pour enlever la ligne de purge et la jupe pas pour la pièce.

Merci de ton retour d'expérience. Comme de nombreux débutants, tu t'es rendu compte qu'une imprimante 3D n'est pas une imprimante 2D «plug and play» mais plutôt «plug and pray» 😄 . Même si de gros progrès ont été faits, l'utilisateur doit encore aujourd'hui mettre les mains dans le cambouis ou accepter de mettre plus d'argent dès le départ dans sa machine (une machine de Josef Prusa par exemple) ce qui ne le dispensera pas tout de même de faire la maintenance de son matériel et pour ce faire comprendre a minima comment ça fonctionne.

🙂

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 11 heures, Titouvol a dit :

Pour le temps de décollement, ça dépend ! 😉

C'est un peu cela mon interrogation...

J'ai tellement été déçu, que ce soit par le bed d'origine ou par le zipplex ou le creality souple copie zipplex (cf photo) que je suis un peu réservé sur un nouvel achat d'autant plus que le système papier fonctionne parfaitement.

Et je me demande même si la laque n'est pas superflue d'ailleurs...

De mémoire avant de rencontrer tous ces soucis il me semble que j'avais fait un essai sans laque qui s'était bien déroulé.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je pensais plutôt au fait que la vitesse/durée est souvent quelque chose d'assez personnel ... 

Si tu cherches la productivité, attendre 5mn pour que ça se décolle peut être perçu comme long. Si tes impressions durent 10h mini, les 5mn seront négligeables. Par contre après une impression courte et que tu veux enchaîner ... Ça peut vite devenir pénible.

Perso je ne suis pas patient, donc ça me paraît toujours long ! Je viens donc toujours titiller la pièce sans attendre et la plupart du temps elle vient sans discuter.

Modifié (le) par Titouvol
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 5 heures, fran6p a dit :

La plaque de verre en «carborundum» (genre Ultrabase) de Creality est très bien, une fois la température redescendue sous les 30°, des petits «plops» indiquent que la pièce s'est séparée du verre.

Le top du top (à mon avis) est la fine tôle acier recouverte d'une  feuille de PEI, Elle est maintenue sur le plateau via aimantation, Une fois enlevée, on peut la plier (légèrement évidemment, pas comme un bourrin) pour décoller la pièce.

Honnêtement, je n'ai jamais eu de pièce difficile à retirer du plateau ou les rares fois où cela est arrivé c'est mon réglage buse / plateau qui n'était pas bon (trop écrasé). Il y a bien longtemps que la spatule livrée ne me sert que pour enlever la ligne de purge et la jupe pas pour la pièce.

Merci de ton retour d'expérience. Comme de nombreux débutants, tu t'es rendu compte qu'une imprimante 3D n'est pas une imprimante 2D «plug and play» mais plutôt «plug and pray» 😄 . Même si de gros progrès ont été faits, l'utilisateur doit encore aujourd'hui mettre les mains dans le cambouis ou accepter de mettre plus d'argent dès le départ dans sa machine (une machine de Josef Prusa par exemple) ce qui ne le dispensera pas tout de même de faire la maintenance de son matériel et pour ce faire comprendre a minima comment ça fonctionne.

🙂

Vu le prix j'essaierai sans doute car il est vrai qu'il n'est pas très élevé...

C'est quoi cette tôle d'acier, tu as un lien?

Mais bon mes 2 essais avec ce type de bed pliable s'étant soldés par des échecs lamentables je suis dubitatif.

Bien vu le «plug and pray»

Bon en ce qui me concerne pour le moment c'est plutôt du travail à la chaîne.

Une fois ce retour en arrière effectué (surtout les ressorts en fait, ce sont eux qui on foutu le ouai) ça a l'air bien reparti

Je ne l'ai pas dit dans les posts précédents mais pour couronner le tout j'avais essayer de modifier un peu Cura... ouh la la

J'ai essayé le mode vase ma foi c'est tout sauf un mode vase, ça fait des parois super fines et poreuses.

Le remplissage à 100% produit aussi un résultat (en tous les cas pour les moules) inverse également avec des parois super finese

Bref je suis bien vite revenu à la qualité standard du début qui m'avait permis d'imprimer mes premières dizaines de moules

 

Mais je n'ai pas rencontré des soucis qu'avec la machine... avec le filament également.

Au début tout allait bien avec les creality d'origine reçus avec la machine c'était parfait et surtout étanche

Et puis pour changer les couleurs j'ai varié les approvisionnements et cela a été plus irrégulier et plus ou moins étanche.

Là dessus se sont greffés les problèmes machine et/ou accessoire et tout s'est mélangé

Mais je vais vous saouler 🙂

Car j'ai pensé que mes problèmes (qui étaient... en partie matériel) venaient avant tout du filament.

J'ai donc racheté du creality (comme au début) avec une bobine acquise sur le site officiel et une autre à priori creality sur amazon

Mais cela bien évidemment n'a pas résolu mes problèmes 🙂

 

Cela s'est arrangé avec du 3d online premium, enfin j'ai cru et j'avais (peut-être) raison d'y avoir cru

J'explique.

Avec la buse de 0.6 (enfin je crois car elle était plus grosse mais non gravée mais issue du fameux package de buses à diamètres multiples grrrr) j'ai réussi des impressions jusqu'au bout mais en mode draft (pour gagner du temps d'impression ce qui est maintenant le but) et ce n'était pas étanche.

J'ai fait différents tests mais je ne retrouvais jamais l'étanchéité.

Seule satisfaction le 3D réussissait à me faire une impression complète et pas les autres

Puis je suis tombé en panne de 3D

J'ai donc recommandé une autre bobine

En attendant j'ai résolu mon principal problème mécanique (ressorts).

Et j'ai donc tenté de faire des impressions avec les 2 creality mais sans succès.

Ça plantait toujours à un moment ou à un autre : ça se bouchait (extrudeur qui claque et tout le toutim)

Puis j'ai reçu la bobine de 3D et là magique cela a été de nouveau parfait.

Seul doute un réglage que j'ai modifié dans cura lors de ma 1ère impression avec la nouvelle bobine 3D, réglage que je n'avais pas effectué avec les 2 bobines creality et que je n'ai pas retesté avec ce réglage différent

Il s'agit de la rétractation que cura mettait à 0.5 et que j'ai descendu à 0.1... je ne sais plus où j'avais lu que cela pouvait jouer sur des problèmes de «bouchage»...

Toujours est-il qu'avec le 3D et ce réglage ça fonctionne.

Franchement je n'ai pas testé avec le 3D et 0.5 de rétractation et il est bien possible que cela fonctionne également (ou pas) ce qui voudrait dire que à réglage identique les autres filaments ça ne le fait pas ou je n'ai pas trouvé les bon réglages pour que ça le fasse.

Il faut dire que le but maintenant c'est la productivité : il faut que cela débite.

Donc si ça fonctionne avec le 3D je laisse tomber (au moins pendant un moment) tous les autres filaments et je ne me concentre que sur celui là

Au début (à réception de l'ender) je n'avais touché à rien et j'imprimais en 0.4 standard qualité, vitesse cura 50 et ender 100% et un peu plus de 7h d'impression

Avec le 3D maintenant toujours en 0.4 standard qualité, 50 de vitesse sur cura, je suis passé à 200% avec l'ender3 et du coup je tombe à un peu plus de 3h... c'est plus la même chanson.

Mes soucis font que je surveille tout de même la 1ère couche alors qu'avant même pas je m'en occupais, je lançais et je partais sans me préoccuper du truc.

Difficile de faire pareil quand on a connu tous ces soucis 🙂

Les futurs tests ce sera d'essayer de descendre encore le temps d'impression tout en conservant L'ÉTANCHÉITÉ ce qui demeure ESSENTIEL

Si vous avez des idées elles sont les bienvenues.

J'ai pensé repasser déjà en 0.6 (cette fois-ci j'ai acheté des buses 0.6 et j'ai bien fait attention que ce ne soient QUE des 0.6 🙂

Mais bon je rattrape déjà le retard avec les 0.4/50/200 et on verra un peu plus tard

Peut-être que la low qualité en 0.4 peut aussi me faire gagner du temps tout en conservant l'étanchéité... je n'en sais rien.

Peut-être pousser l'ender à + de 200% je ne sais pas non plus.

En tous les cas la conclusion (et ce n'est pas pour leur faire de la pub) c'est qu'il est certain que le 3D premium c'est du bon filament (en tous les cas pour l'usage que moi j'en fais).

Mais si on peut trouver aussi bien et moins cher why not? Là aussi y a pas le feu

Et bravo aux courageux qui auront lu jusqu'à la fin 🙂

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 6 minutes, Titouvol a dit :

Je pensais plutôt au fait que la vitesse/durée est souvent quelque chose d'assez personnel ... 

Si tu cherches la productivité, attendre 5mn pour que ça se décolle peut être perçu comme long. Si tes impressions durent 10h mini, les 5mn seront négligeables. Par contre après une impression courte et que tu veux enchaîner ... Ça peut vite devenir pénible.

Perso je ne suis pas patient, donc ça me paraît toujours long ! Je viens donc toujours titiller la pièce sans attendre et la plupart du temps elle vient sans discuter.

Tu as raison.

Je suis curieux de nature et il est probable que je testerai cette surface.

Il faut la poser directement sur le plateau ou je peux conserver la partie autocollante que j'ai et qui est issue de l'ensemble creality souple (copie du zifflex)?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 15 heures, adrienverlaine a dit :

C'est quoi cette tôle d'acier, tu as un lien?

Ce n'est pas comme le «ziflex» même si le principe est identique : https://www.aliexpress.com/item/4000101376659.html (par contre, je ne suis pas certain que la base aimantée de ton ancien Ziflex soit capable de maintenir cette fine tôle 🤔).

🙂

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'utilise des plaques (Prusa) acier fin recouvert de PEI mais je ne suis pas capable de répondre à la demande. Sous le plateau en Micanite il y a une dizaine d'aimants puissants (qui supportent les hautes températures).

Il y a des matières qui adhèrent trop au PEI d’où la version structurée qui limite l'accroche, mais même avec cela il y a des matières qui collent tellement qu'il faut en plus ajouter de la colle en baronnet (exemple le PC).

Il y a quelques jours, j'ai lancé des impressions en TPU 98A par erreur sur du PEI lisse, il a fallu que je chauffe le lit à 110°C pour réussir à décoller mes pièces.

Il est possible aussi que suivant la marque du fil une même matière ne réagisse pas de façon identique.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 1 heure, fran6p a dit :

Ce n'est pas comme le «ziflex» même si le principe est identique : https://www.aliexpress.com/item/4000101376659.html (par contre, je ne suis pas certain que la base aimantée de ton ancien Ziflex soit capable de maintenir cette fine tôle 🤔).

🙂

Ok why not.

Ceci dit après en avoir parlé j'ai fait un test papier sans laque et ça marche parfaitement.... en précisant bien entendu pour le modèle que j'imprime et le papier de magazine que j'utilise.

Donc dès que c'est fini je mets une nouvelle feuille et je relance sans me soucier du décollage : bien pratique tout de même et ça coûte 0€

 

il y a une heure, divers a dit :

J'utilise des plaques (Prusa) acier fin recouvert de PEI mais je ne suis pas capable de répondre à la demande. Sous le plateau en Micanite il y a une dizaine d'aimants puissants (qui supportent les hautes températures).

Il y a des matières qui adhèrent trop au PEI d’où la version structurée qui limite l'accroche, mais même avec cela il y a des matières qui collent tellement qu'il faut en plus ajouter de la colle en baronnet (exemple le PC).

Il y a quelques jours, j'ai lancé des impressions en TPU 98A par erreur sur du PEI lisse, il a fallu que je chauffe le lit à 110°C pour réussir à décoller mes pièces.

Il est possible aussi que suivant la marque du fil une même matière ne réagisse pas de façon identique.

Salut

Comme dit juste au dessus c'est tellement simple, rapide, facile et gratuit avec du simple papier que je ne vais pas me compliquer la vie pour le moment...

Mais me connaissant ça viendra 🙂 .... plus tard

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 28 minutes, adrienverlaine a dit :

et ça coûte 0€

Presque si tu récupères le magazine sinon le coût de son achat 😉

Je ne cherche aucunement à te faire investir dans du matériel, tu as trouvé une solution qui fonctionne pour toi et pour laquelle tu es satisfait donc suivant le principe régulièrement appliqué en informatique: on ne change pas une équipe qui gagne 😄

🙂

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 50 minutes, fran6p a dit :

Presque si tu récupères le magazine sinon le coût de son achat 😉

Je ne cherche aucunement à te faire investir dans du matériel, tu as trouvé une solution qui fonctionne pour toi et pour laquelle tu es satisfait donc suivant le principe régulièrement appliqué en informatique: on ne change pas une équipe qui gagne 😄

🙂

Exact je les reçois gratuitement.

Mais t'inquiète, comme je le disais, il est quasiment certain que je testerai le truc en verre... d'autant plus qu'il n'est pas cher

On est toujours un peu paresseux et ça évite la manip des pinces.

Le critère sera le temps de détachement.

Si c'est quelques minutes ok

Si c'est une demie heure pas question

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 1 heure, Titouvol a dit :

Juste une question et sans indiscrétion, tu en as besoin de combien de tes moules ? Parce que ça fait un moment que tu sembles en faire et ne pas être arrivé au bout ! 😉

Ah ça c'est sur que je ne suis pas au bout....

Mais cela ne fait pas longtemps que j'ai débuté : juste fin mai.

Je dirai encore 500 environ je pense, peut-être plus difficile de savoir puisque cela va augmenter au fil du temps.

Mais pour l'année qui vient je pense que 500 c'est correct

Cela fait peu de temps que je suis sorti (on croise les doigts) des contretemps du coup je mets les bouchées doubles, en 0.6 cura standard mode et vitesse 0.50 + vitesse ender 200% je suis tombé à 2h18 (au lieu de 7h40 en 0.4 cura standard mode, vitesse 0.50 + ender vitesse 100%) et c'est toujours étanche.

Parce que bien évidemment il ne suffit pas d'imprimer et que l'impression se finisse bien, il faut ensuite le laisser 12h rempli d'eau pour vérifier l'étanchéité et le valider.

Même si je pense qu'au fil du temps je vais peut-être perdre de l'étanchétité.

Bien que certains moules du début (juin) soient toujours fonctionnels et en place

Du coup pour aller encore plus vite je ne sais pas trop : passer en buses 0.8 ou 1?

Je ne sais pas : qui connait?

Je vais monter aussi le vitesse sur l'ender 220 240 mais jusqu'où?

Bref à suivre

Modifié (le) par adrienverlaine
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Petite mise au point par rapport à ce que je disais sur le filament 3D qui fonctionnait là où les 2 bobines de creality coinçaient...

Après changement des ressorts pour retour à ceux d'origine à la place des jaunes j'avais essayé d'imprimer avec la bobine creality amazon (je précise la provenance car le carton creality rescotché pouvait faire douter de l'origine réelle de la bobine) sans succès mais avec un réglage cura de rétractation abaissé de 0.5 à 0.3

Quand j'ai reçu le filament 3D premium je n'ai pas fait (comme j'aurais du) «toutes choses égales par ailleurs» et j'ai abaissé le réglage cura de rétractation à 0.1.

Et tout a parfaitement fonctionné

Avant de glorifier le 3D et de condamner le «creality amazon» il fallait donc le tester avec les MÊMES réglages...

Eh bien tout fonctionne très bien. (restera à tester le creality acheté sur le site creality et qui ne fonctionnait pas non plus)

Donc on peut en déduire 2 choses

1. les ressorts souples d'origine permettent d'effectuer plus facilement des réglages beaucoup plus fins du plateau

Ce qui ne veut pas dire que les jaunes ne sont pas bon : mais en étant beaucoup plus rigides et «nerveux» ils induisent des modifications plus importantes (en dixièmes de mm) à peine on modifie leurs réglages

2. pour les impressions que je fais (toujours le même objet) et à la vitesse à laquelle je les fais et avec les 2 filaments cités précédemment c'est le réglage de rétractation 0.1 qui convient.

Vu que cela fonctionne je ne vais pas m'amuser à tester une rétractation à 0.2 ou à retester une 0.3... etc ou alors dans longtemps lorsque j'aurai rattrapé mon retard.

Cela me laisse un filament au milieu de la gorge du «moule» que je coupe au ciseau et ça va bien pour ce que j'en fais.

Pour l'heure afin de diminuer le temps d'impression je suis passé à une buse de 0.6 en cura standard mode et j'ai progressivement augmenté le % de vitesse sur l'ender pour monter jusqu'à 300%

À chaque fois (hormis la construction de la pièce) le plus important était de vérifier l'étanchéité du moule

Comme c'était ok toujours avec la buse 0.6 j'ai diminué la qualité dans cura et je suis passé à low qualité, toujours vitesse cura 0.50 et ender 300% ce qui a fait descendre à 1h21 de temps de fabrication et toujours l'étanchéité au bout.

Quand on pense que tout l'été j'ai imprimé à 100% standard mode buse 0.4 pour des impressions de plus de 7h ça fait un sacré gain de temps.

Prochaine étape faire un test en buse 0.6 draft mode : j'en avais déjà effectué et l'étanchéité n'était plus au rendez-vous mais je veux revérifier.

J'ai déjà commandé des buses en 0.8 pour tester également.

Je n'ai plus rien prévu de modifier en vitesse : 300% ça fait déjà bien bouger l'ender dans tous les sens et je pense que plus rapide pourrait devenir excessif.

Par précaution j'ai commandé un jeu de courroies de rechange car on ne sait jamais à ce rythme.

 

À propos d'usure des pièces savez vous combien de temps tient la roue crantée?

Quel est son rythme d'usure?

Combien de pièces elle peut imprimer sans commencer à faiblir?

À bientôt et bon week

Modifié (le) par adrienverlaine
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Désolé je n'ai pas encore assez de recul pour connaître la durée de vie des composants. Mais ce sont des machines qui tournent beaucoup et longtemps, donc il faut surtout surveiller la qualité de tes impressions voir si tu notes une différence.

500 pièces ? Et plus à venir ? C'est un projet professionnel, tu les vends après tes moules ?

N'aurais tu pas tout intérêt à investir dans une machine supplémentaire ?

Dommage quelle soit relativement chère   :  sur Kickstarter tu as La Creality 3Dprintmill (ex CR30). Elle pourrait tourner H24 ... Ton usage ressemble exactement à son principe.

Mais rien qu'une machine avec un plateau pouvant accueillir plus de moules pourrait te faire gagner pas mal de temps (tout en gardant l'ender ou en la vendant pour financer la suivante).

Tu imprimes plusieurs pièces à chaque impression ?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Salut

Non ce n'est pas un projet pro.

C'est juste du privé pour le jardinage

Mais il y a un certain nombre de moules plus ou moins étanches réalisés durant la période où j'ai galéré qui sont à changer et puis d'autres qui sont immobilisés par des cultures actuelles et puis prévoir la saison à venir...

L'un dans l'autre ça fait environ ce nombre là qui est de toutes façons amené à augmenter au fil du temps.

Pour les machines supplémentaires encore faut-il que les finances suivent et les structures avec.

À la belle saison ça va bien je peux imprimer dans l'atelier mais l'hiver il y fait trop froid pour l'ender

Du coup à la maison c'est moins pratique

 Non mais là je suis tombé à 1h21 en passant au mode low en buse 0.6 tout en restant étanche donc c'est bon, ça me va

J'ai quand même commandé des buses en 0.8 pour voir...

Je n'imprime qu'une seule pièce à chaque fois

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Si plusieurs moules tiennent sur ton plateau, regarde le mode Séquentiel, il imprime les pièces les unes après les autres et non pas simultanément comme d'habitude.

Cela évite qu'il saute d'une pièce à l'autre pendant toutes les couches.

L'avantage, c'est que si tu peux lancer par exemple 4 pièces ainsi, tu n'es pas obligé d'être présent pour enlever la pièce imprimée et relancer l'impression.
Elle tournera seule pendant 4x1h21 ... 5h24 ... ce qui est sympa pour la nuit par exemple ou pendant que tu t'absentes pour aller bosser.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je ne savais pas que cela existait, effectivement pour des petites pièces cela peut s'avérer sympa

Je ne sais pas si 2 moules tiennent sur le plateau ça me ferait au minimum 24cm : pas sur que ça passe

Pour 4 bien évidemment c'est impossible.

Mais c'est pas grave, en les imprimant 1 par 1 je ne perds que le temps de changement du papier c'est pas beaucoup

Merci de l'info

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Rejoindre la conversation

Vous pouvez poster un message et vous inscrire plus tard. Si vous avez déjà un compte, connectez-vous afin de poster avec.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Vous avez copié du contenu avec formatage.   Supprimer le formatage

  Only 75 emoji are allowed.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher en tant que lien à la place

×   Le contenu sauvegardé a été restauré.   Effacer l'éditeur

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

  • Sur cette page :   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.

  • YouTube / Les Imprimantes 3D .fr

×
×
  • Créer...