Aller au contenu

Filament ABS

  • Annonces

    • Motard Geek

      Des cadeaux pour fêter les 100 000 messages des 7000 membres du forum !   23/07/2017

      Comme vous l'avez peut-être remarqué, la barre des 100 000 messages a été franchie, tout comme celle des 7000 membres !   Grâce à vous, cette partie du site LesImprimantes3D.fr est devenue le forum français n°1 sur l'impression 3D !  Pour vous remercier, nos partenaires mettent en jeu une belle série de cadeaux à gagner.  Nous avons dans un premier temps décidé de récompenser les anciens membres les plus actifs du forum avec un gros lot d'une valeur de 200€ TTC offert par la société Filimprimante3D ! Le tirage au sort du gagnant de ce lot sera effectué parmi les membres inscrits avant 2017 avec le rang d'imprimeur fou (plus de 400 messages au compteur). Pour les nombreux autres cadeaux, offerts par Filament-ABS et ISA3D, tous les membres du forum peuvent participer, même les nouveaux (qu'on espère revoir après le tirage au sort ). Pour les modalités et la participation à ce petit concours c'est ici que ça se passe :  
benjamindenantes

Quel matière pour usiner un hotend ?

Recommended Posts

Salut a tous,

Je n'ai pas encore mon imprimante que je me pose déjà des questions relatives aux différentes upgrades.

Je me trompe peut-être mais le point concernant la chauffe, hotend /buse me semble critique.

Si je comprends bien on doit avoir un bloc hotend /Buse capable de monter vite et haut en température puis un peu au dessus, on a une vis creuse avec la gaine téflon qui guide le filament. La gaine téflon ne devant pas fondre, il est donc crucial qu'elle ne dépasse pas une certaine température...

Bref, j'en vient à ma réflexion de débutant sous forme de question:

Un hotend un peu évoluée de type E3D ne serait-elle pas plus efficace avec un "pavé" porte buse en cuivre?

J'ai un morceau de cuivre que je peux facilement usiner. Bonne ou mauvaise idée?

Le cuivre c'est pour son excellente conductivité thermique.

Merci d'avance.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Modifi3D

db42    64

Je dirai mauvaise idée. La hotend est un dissipateur qui est ventilé pour être refroidis. La chauffe ne doit se faire qu'au niveau de la buse.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Justement, l'idée c'est de faire seulement le "porte buse" (le pavé) en cuivre mais en gardant un matériau avec une moins bonne conductivité thermique plus haut pour "casser" la conductivité entre le pavé et la tige fileté qui guide le filament.

Hotend et cold tube

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Sur ce point , je n'ai aucun doute que le cuivre fera le boulot. (je travaille dans la conception mécanique / usinage)

Ma question tourne autour de ce choix dans l'application particulière de l'impression 3D.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
slayer-fr    138

salut , comme tu le dit , il fera le boulot , après apporter un plus , j'en doute , le temps de chauffe sera peu être légèrement modifier et une temperature peu etre plus stable à causse de l'inertie ,  mais a mon avis rien de probent

je me trompe peu être , mais étant donné que tu as tous ce qu'il te faut sous main tu peu toujours testé et nous confirmer ce qu'il en ai réellement

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Tircown    120

L'insert en téflon dans les heatbreaks se trouvent sur les hotends bas de gamme et copies. Les bonnes buses ont un usinage de qualité, n'accrochent pas le filament et n'ont pas besoin de téflon qui impose effectivement une température trop faible pour imprimer certains matériaux exigeants. Les heatbreaks sont normalement en inox car il a une relativement faible conductivité thermique.

Je pense que les hotends et surtout les coldends sont en alu pour limiter leur poids (et le coût) tout en sachant que la conductivité thermique est suffisante.

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Alu, cuivre dans le fond y'a pas une grosse différence du point de vue thermique, la qualité d'usinage est même surement plus importante.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 21 heures, Tircown a dit :

L'insert en téflon dans les heatbreaks se trouvent sur les hotends bas de gamme et copies. Les bonnes buses ont un usinage de qualité, n'accrochent pas le filament et n'ont pas besoin de téflon qui impose effectivement une température trop faible pour imprimer certains matériaux exigeants. Les heatbreaks sont normalement en inox car il a une relativement faible conductivité thermique.

Je pense que les hotends et surtout les coldends sont en alu pour limiter leur poids (et le coût) tout en sachant que la conductivité thermique est suffisante.

Merci pour cette réponse lumineuse qui finalement me conforte dans cette idée de hotend en cuivre.

Le cuivre a une conductivité thermique bien meilleure que l'alu. Je pense que ça se traduit pas un chauffage et un refroidissement plus rapide mais aussi par une meilleur stabilité.

Très bon aussi le coldend en inox avec un alésage bien fait. Ce sont des petites pièces pas compliquée a faire.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Tircown    120

Attention, ce n'est pas la coldend qui doit être en inox mais le heatbreak. La coldend doit au contraire avoir une bonne conductivité thermique pour évacuer la chaleur.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
phil135    4

je pense qu'avoir un bloc cuivre pour relier la résistance de chauffage, la buse, et la sonde thermique devrait être un peu mieux qu'en alu pour la conductivité et donc en égalité de température entre la buse et la sonde de température

la capacité thermique du cuivre est plus élevée, donc aussi la chauffe sera un peu plus lente, le refroidissement aussi, et entre les deux il y aura plus de lissage

 

le tube téflon dans le heatbreak est pas mal pour éviter le collage des matériaux comme le PLA qui dès qu'il est tiède se colle vraiment facilement

souvent les matériaux exigeants en températures sont aussi ceux qui ne se collent pas trop et peuvent donc se passer de cet aspect du teflon

de plus réduire le section d'inox est pas mal pour limiter encore la remontée de chaleur vers l'extrudeur

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
champx    0

je suis très intéressé aussi car j'aimerais me refaire également une tête complète améliorée.

si je comprends bien le cuivre permettrait de garder une stabilité dans la température de la tête,

l'inox en pont thermique est bien mais le titane serait meilleur

l'alu refroidi assez vite mais une coldend en inox fin pourrait refroidir plus vite une fois refroidi par air forcé.

 

 

qu'en serait-il d'un watercooling entre la hot-end et la cold-end? sans parler de contrainte de poids et de tubulure.

 

ou sinon la sonde de chauffe sur une hotend ultra courte avec un peltier pour tenir la partie basse au chaud et la partie haute au frais a condition que le peltier puisse tenir les 250°+ de la buse.

 

c'est intéressant de réfléchir a de l'amélioratif sur les machines 3d!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant


×