Aller au contenu

Filament ABS

phil135

Membres
  • Compteur de contenus

    306
  • Inscrit(e) le

  • Dernière visite

Réputation sur la communauté

12 Bonne

À propos de phil135

  • Rang
    Membre confirmé

Information

  • Imprimantes
    geeetech prusa i3 pro b devenue c

Visiteurs récents du profil

Le bloc de visiteurs récents est désactivé et il n’est pas visible pour les autres utilisateurs.

  1. phil135

    Imprimer en TPU

    les quelques essais que j'ai fait avant que la sonde de temperature casse, c'était avec plateau chaud pour ameliorer l'adhérence et tete en haut de l'intervalle de temperature ça fonctionnait pas trop mal
  2. phil135

    Imprimer en TPU

    je voulais faire TPU + ABS ou TPU + ASA mais là j'ai un fil de sonde cassé et je vais en profiter pour faire évoluer 2 3 trucs
  3. les feuilles en structure playmobil ? c'est à dire des collerettes chacune quasi plate et empilées x3 pour donner un volume
  4. phil135

    Imprimer en TPU

    pas de retractation ? mais comment gerer le bi-matiere alors ?
  5. phil135

    Imprimer en TPU

    comme l'autre post est "alfawise..." je vais rester ici j'ai récemment aussi tenté de mon coté le filaflex recreus mais j'ai énormément de blob et d'oozing. un conseil ?
  6. je ne comprends pas l’intérêt d'avoir du M6 et du M7 sur ces throats. quand à la gorge de diamètre 4 je pense qu'elle ne sert à rien thermiquement , éventuellement de dégagement d'outil pour le filetage M6 , mais pour ça un diamètre 5 aurait suffit. en fait je trouve que la conception de ces e3dv6 n'est pas finie d'optimiser: avec un tel radiateur ventilé, le tube heatbreak aurait dû être bien plus simple
  7. ce que tu décris ressemble fortement à une erreur de conception, ou alors à une erreur d'usage si sans nécessité tu rétractes plus que de la longueur du teflon de 3 moi je suis resté sur les direct drive mk8 , la gaine de teflon fait environ 40 mm , largement plus que les rétractations dont je peux avoir besoin en regardant la description des e3dv6 , j'en pense que l'étranglement HeatBreak est le seul truc qui empêche de descendre jusqu'à la buse avec du teflon de 4. hors, quand on voit le radiateur + ventilateur placés là, et sachant que le tube guide est en inox , je pense qu'une "gorge" identique à celles des mk8 en 40 ou 50 mm ferait aussi bien le travail. ça suppose de tarauder le radiateur plus profond pour garder juste une collerette de butée entre le tube-guide-fileté et le tube teflon de 4 qui alimente la tête. comme ça tu auras une hauteur de teflon suffisante pour ne pas avoir de filament mou dans la zone métal nu ce que tu perces, c'est le radiateur par le haut pour descendre le tube vert plus loin ? il n'y a qu'un presse-étoupe pour le maintenir, ce n'est pas très strict comme blocage
  8. il n'existe pas de pâte isolante. là où tu as dessiné de la "pâte isolante" bleue, entre le tube-guide et le corps de chauffe, tu vas mettre juste rien, surfaces propres. le "évacuation de la chaleur" , non plus: là il faut isoler. le plus simple est de laisser une lame d'air, ou mettre un peu de laine de silice, ou de la la mousse de silicone, ou un écrou inox retaillé pour réduire sa surface de contact (comme j'ai fait chez moi) tu as beaucoup intérêt à mettre de la pâte conductrice de chaleur pour améliorer le contact entre le corps de chauffe noir + la résistance + la sonde + la buse d'une part (rouges). et aussi par ailleurs entre le tube-guide et son radiateur ( tu les as dessinés en une seule pièce bleue mais souvent c'est deux pièces assemblées) le tube-guide et son radiateur sont le plus souvent en deux pièces assemblées car on a plutôt intérêt à faire le tube-guide en inox et le radiateur en alu ou en cuivre nota: l'inox est un alliage assez peu conducteur de la chaleur assemblage: chez moi je visse la buse à fond, puis le tube-guide sans forcer trop (un peu fragile) jusqu'à appui du teflon sur le bout de buse et je lui met un contre-écrou à appui réduit j'avais décris ça autrefois, il faut que je retrouve il y a aussi ça sur le montage ma buse c'était là
  9. le molybdène est très bien en lui-même, mais pour les graisses et pâtes molykote je ne trouve que des infos de lubrification (et ça a l'air très très bien) tu as une fiche technique avec la conductivité thermique annoncée dessus ? d'autre part, ils annoncent une tenue en température élevée (450°C) mais pas toujours clairement le drop point (quand la graisse part en huile liquide) par exemple sur la ref 6166 le drop point est à 203°C seulement
  10. au fait, une cartouche chauffante 12 V , ça doit avoir quelle résistance ? et pour une 24 V ?
  11. je pense que tu veux dire un roulement garni d'une poulie crantée si les dents de la courroie ne risquaient pas de s'écraser je dirait que ça n'a pas d'importance, mais comme justement c'est du caoutchouc qui s'écrase un peu, un galet cranté permet un appui de la courroie plus conforme, plus proche de ses fibres internes d'autre part, si l'imprimante reste inutilisée un mois, avec un galet lisse tu auras des dents de courroie qui vont se faire aplatir ... pas terrible
  12. phil135

    roulement hs ou barre ?

    un défaut sur une bille ou plus probablement une saleté dans la douille. une des différences entre une douille à bille bas de gamme et une bonne, c'est aussi la qualité des joints racleurs il faudrait voir si l'alcool à bruler dégraisse ça sans attaquer le reste. si oui bien dégraisser, souffler, regraisser
  13. je ne sais pas si ça a vraiment changé des choses pour moi, mais j'ai monté mes buses avec de la pâte thermique partout où une bonne conduction de chaleur est souhaitable et soigneusement pas là où il vaut mieux que pas trop de chaleur passe ( entre le bloc de chauffe et le tube fileté qui guide le filament) ... ça se passe pas trop mal à l'usage nota: à ces températures la pâte thermique sèche et rend les démontages un peu moins "fluides", un peu comme un frein de filet faible
  14. phil135

    Solidité du chassis

    @Yo' et Jean-Claude soit c'est pas // soit il y a des crasses dans les douilles à billes @Poprock5 tout dépend de ton envie d'actions simples ou sophistiquées "imprimer des linear bearing" ... tu as vraiment voulu dire ça ?? de mon point de vue ces composants ont une exigence de précision géométrique qui n'est pas compatible des imprimantes amateur, de plus en plastique j'ai bien peur que la dégradation soit extrêmement rapide
  15. phil135

    Solidité du chassis

    je ne suis pas complétement allergique à la colle , j'en utilise même assez souvent mais une douille à bille peut s'user et c'est bien de pouvoir la remplacer pour cet anti-wobble, je pense que tant qu'il glisse bien latéralement en x et y c'est ok. en fait je lui mettrai même bien une tête plate + une rondelle large en teflon par contre il ne faut pas qu'il y ait un point dur sur le z car la descente se fait à présent juste avec le poids propre
×
×
  • Créer...