Dernières nouvelles
creality ender 3 v2

Creality Ender-3 v2, le test

La Creality Ender 3 V2. Présentée en mai 2020, la remplaçante de la célèbre Ender-3 ne devait pas décevoir son public. Vendue par dizaines de milliers d’exemplaires dans le monde entier, la plus plébiscitée des imprimantes 3D entrée de gamme n’a jamais démérité son succès. Des années après sa sortie, ses ventes ne faiblissent pas, entre autres grâce à des upgrades livrés d’origine dans des packs pour mettre à jour la Ender-3 avec quelques éléments seulement.

C’est donc avec impatience que nous avons attendu la réception de l’un des tous premiers exemplaires de la Creality Ender 3 v2, cru 2020, afin de vérifier si elle peut confirmer son statut et prétendre à prolonger sa carrière sous une nouvelle robe.

Spécifications techniques Creality Ender 3 v2

Sortie en mai 2020 lors du premier confinement lié au Covid, l’imprimante 3D Creality Ender 3 V2 a rapidement été le nouveau modèle phare en entrée de gamme FDM. Son prix plancher et ses caractéristiques en phase avec le marché en font un best seller, comme l’a été la Ender 3 de première génération. Une bonne base pour débuter en impression 3D et faire évoluer la machine au gré des besoins ou des envies pour que seul le volume d’impression soit finalement un frein.

Volume maximal d’impression220 x 220 x 250 mm
Hauteur de coucheDe 100 à 400 microns
ExtrudeurBowden déporté
Température maximale de la buse255℃
Température max du plateau100°C
Ecran4.3 pouces en couleurs
Electronique Carte mère 32 bits et drivers TMC 2208
SlicerCura, Simplify3D
PrixEntre 200 et 300€

Si le volume d’impression maximal est trop faible, il faudra privilégier une CR-10 en restant chez Creality. Les autres infos sur la Ender3 V2 sont sur notre fiche technique.

Unboxing Ender-3 v2

Le contenu du colis de la Creality Ender 3 V2 est classique pour une imprimante livrée en kit. Les mousses sont épaisses et protègent bien le contenu et les pièces détachées.

  • photo Creality Ender 3 V2 unboxing
  • photo Creality Ender 3 V2 unboxing
  • photo Creality Ender 3 V2 unboxing

Montage de la Creality Ender-3 v2

Nous voici face à un premier problème, et de taille. Sortie de son carton, l’imprimante n’est absolument pas prête à fonctionner. On retrouve des tubes en acier, des outils, des vis, un écran, une courroie en caoutchouc, le tout soigneusement rangé dans des sachets transparents. Il y a donc une étape de montage qui peut prendre 30 minutes, 1 heure ou 2 heures selon votre aisance en bricolage et votre expérience dans les imprimantes 3D dites DIY (Do It Yourself).

Si le guide papier fourni avec la machine ne contient que 14 étapes avant de pouvoir imprimer, la réalité est assez différente puisque ce manuel est trop succinct. Heureusement, la carte MicroSD fournie avec la Ender contient un mode d’emploi PDF plus complet et surtout, une vidéo pour guider l’assemblage.

Mise en route

Après avoir assemblé avec soin la petite machine, il est temps de brancher le câble d’alimentation et d’appuyer sur le bouton Power (après avoir vérifié la bonne tension). Bonne surprise, l’écran est de belle qualité et le système embarqué démarre très rapidement. L’interface est propre, aérée, soignée et la molette permet facilement de sélectionner la bonne option dans les menus.

Creality Ender 3 V2 ecran imprimante 3D

C’est indiqué dans les manuels et sur la vidéo, il est d’abord recommandé de mettre à niveau le plateau d’impression. La bonne vieille méthode de la feuille de papier pour une imprimante sortie en 2020, cela peut paraitre désuet mais difficile d’exiger un autoleveling à ce niveau de prix. De larges molettes aux quatre coins du plateau sont pratiques à utiliser pour faire la mise au point. Nous recommandons de faire un deuxième tour de réglage sur les quatre molettes après avoir fait un premier nivellement pour confirmer que rien n’a bougé.

Creality Ender 3 V2 nivellement plateau

Ensuite, il convient de préchauffer la buse pour insérer le filament. Un échantillon de quelques mètres de PLA est livré dans le colis mais il est bien sûr préférable d’avoir une bobine entière pour s’amuser avec l’imprimante. Le preheat lancé, faire glisser le fil de plastique dans son chemin pour voir la première sortie au niveau de l’extrudeur. Là aussi, la large molette (bleue) facilite l’insertion. Elle est en outre simple à retirer dans le cas où le filament peinerait à entrer dans le tube PTFE.

Première impression

Comme toujours, nous lançons l’impression d’un fichier présent sur la carte micro SD ou la clé USB livrée avec la machine. C’est la garantie d’utiliser les meilleurs réglages du constructeur, sur un objet finement sélectionné.

La Ender3 propose trois fichiers gcode : un chien, un chat et un cochon. Par volonté de patienter le moins longtemps possible, j’ai choisi un gcode donné pour 2 heures d’impression. Surprise, l’écran de l’imprimante affiche une durée supérieure à 4 heures au démarrage du print. Mais au final, c’est en 1h12 que le petit animal a été imprimé, pour un objet d’une hauteur de 4 cm seulement, socle compris. Mais qui dit petite taille, dit bonne précision à avoir et c’est effectivement le cas. La qualité est au rendez-vous pour ce premier test d’impression sur Creality Ender-3 v2. Un second test le confirme dans la foulée, avec le même PLA noir.

Creality Ender 3 V2 test print

Quelques autres essais pour vérifier la qualité des impressions à partir de fichiers standards (non préparés par Creality). A noter qu’il faut cinq minutes à l’imprimante pour arriver à la température extrudeur de 200°C. Ont été utilisés des filaments PLA Eryone et PLA Creality.

Creality Ender 3 V2 test print

Upgrades

Imprimante 3D vouée à un avenir radieux, la remplaçante de la Ender-3 de première génération doit suivre sa devancière par un nombre de ventes important et une communauté très active. Les upgrades les plus courants sur ce type de machine sont le changement de la buse, la mise en place d’un auto-leveling, le remplacement de la surface d’impression, l’achat d’une nouvelle carte mère et de ventilateurs plus silencieux. On peut aussi modifier les ressorts d’origine par des ressorts en silicone, comme la Ender 3 V2 Neo sortie fin 2022.

Mise à jour du firmware

C’est peut-être l’opération la plus basique mais néanmoins essentielle. Selon la version préinstallée d’origine, le micro logiciel intégré à l’imprimante 3D a certainement déjà été mis à jour par Creality. On peut vérifier cette version du firmware sur l’écran de la Ender, le tutoriel pour mettre à jour le firmware est détaillé en vidéo ci-dessous.

Extrudeur Bowden en aluminium

Très populaire sur les imprimantes 3D FDM dans cette gamme de prix, l’extrudeur Bowden a également des points négatifs. Cet extrudeur en plastique n’est pas très costaud et il n’est pas rare que la buse soit usée après seulement quelques prints, surtout quand le plateau n’est pas totalement nivelé.

Ce kit Redrex contient un extrudeur Bowden en aluminium, un tube PTFE et des ressorts pour niveler le plateau. Ce même kit existe aussi pour Ender 3 “V1”.

Creality Ender 3 V2 extrudeur Bowden aluminium

Passer en Direct Drive

Evolution supérieure au Bowden, remplacer l’extrudeur déporté pour un compatible Direct Drive rendra la Ender 3 V2 compatible avec les filaments flexibles type TPU et eTPU.

Creality Ender 3 V2 extrudeur direct Drive

Un kit Direct Drive pour Ender-3 V2 (ici et ) ne vaut qu’une vingtaine d’euros

BL Touch

Pour faciliter cette tâche manuelle et éviter des problèmes d’impression, l’installation d’un capteur de nivellement du plateau n’est pas une option inutile. Notre Ender bénéficie d’une large communauté active et de nombreux propriétaires ont déjà fait cette upgrade.

Creality Ender 3 V2 BL Touch upgrade

Un kit BL Touch pour Ender3 V2 ne coûte pas cher et ne nécessite pas forcément de choisir la version Creality CR Touch.

Bande LED

Pour illuminer les prints, en tout cas surveiller l’impression sans avoir besoin d’une lumière artificielle dans toute la pièce, cette bande LED s’installe sur le haut du portique de la Ender. C’est aussi pratique si vous avez envie de filmer une vidéo timelapse pour garder un souvenir du print en cours.

Creality Ender 3 V2 LED

Ventilateurs

Ce ne sont pas les ventilateurs de la carte mère et de l’alimentation qui font le plus de bruit mais celui de la hot end. Attention, baisser le flux d’air frais / réduire le débit d’air peut avoir une incidence sur la qualité de l’impression. Il y a des hacks pour fixer un ventilateur de PC via un STL à imprimer, ou des solutions basées sur les conseils des membres du forum. Un 40 x 40 x 10 mm est le format privilégié du ventilateur pour la buse d’impression.

OctoPrint et le contrôle à distance par le réseau

Les sujets sur OctoPrint ne manquent pas sur le forum et cette upgrade s’avère utile à bien des égards. Surveillance de l’impression en cours, mise en réseau d’une imprimante 3D, envoi de fichier sans passer par la carte SD, allumer / éteindre l’imprimante à distance, filmer un print… Ce tutoriel Octoprint est très complet.

OctoPrint interface web

En alternative, il existe une caméra qui ajoute la fonction réseau d’Octoprint à la création de vidéos timelapse : la Mintion Beagle.

Notes et conclusion

Qualité d'impression - 9
Fiabilité - 8.5
Utilisation - 8
Rapport qualité / prix - 9.5

8.8

/10

Points forts
  • L'essentiel est là pour bien imprimer
  • Très grande communauté
  • Machine évolutive (nombreux upgrades)
  • Produit fini, prêt à fonctionner en quelques minutes
  • Grand écran et interface agréable
  • Rapport qualité / prix
Points faibles
  • Montage
  • Nivellement manuel
  • Extrudeur en plastique
La Creality Ender-3 V2 surprend par sa large communauté pour une imprimante 3D très classique en entrée de gamme. Cela lui confère de nombreuses améliorations et la possibilité de recevoir de l'aide dès la moindre question.
Cette évolution de la Ender-3 est bienvenue. Les nouveautés étaient attendues pour mettre à jour l'imprimante préférée des makers, tout en maintenant un prix correct.
La Ender 3 V2 de Creality marquera le domaine des imprimantes 3D domestiques et son succès ne devrait pas être inférieur à la génération précédente. En outre, les upgrades peu coûteux conviendront aux plus bricoleurs qui voudront encore améliorer leur outil de fabrication additive.
Venez échanger à propos de la Ender et de toutes les imprimantes 3D sur le forum !

Acheter

A propos de Julien

Julien
D'abord intrigué puis très intéressé par les possibilités sans limite de l'impression 3D, j'anime ce site avec Mathieu et toute l'équipe afin de découvrir et partager les nouveautés de ce domaine.
Julien

A lire

test elegoo jupiter se review

Elegoo Jupiter SE, le test de l’imprimante 3D résine 6K et grand volume

Après avoir marqué les esprits avec sa Jupiter, Elegoo remet le couvert en proposant la …

Laisser votre impression

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *