Aller au contenu

Filament ABS

Francis.

Membres
  • Compteur de contenus

    64
  • Inscrit(e) le

  • Dernière visite

Réputation sur la communauté

4 Neutre

À propos de Francis.

  • Rang
    3D Newbie

Information

  • Genre
    Masculin
  • Lieu
    Collonges-sous-Salève
  • Intérêts
    Parapente, électronique, mécanique, moto, météo.
  • Imprimantes
    BCN3D+

Visiteurs récents du profil

Le bloc de visiteurs récents est désactivé et il n’est pas visible pour les autres utilisateurs.

  1. Ce montage se base sur le seuil de voltage inverse emetteur-base d'un transistor bipolaire au silicium, qui est de 6V dans le cas d'un BC547B. Peut-être qu'en utilisant un transistor au germanium.. Mais je crois qu'ils ont disparu. Et le peu de documentation que j'ai trouvé montre son seuil est plus élevé. Raté. De plus, le schéma proposé dans la vidéo est faux: la borne moins doit être connectée au pôle négatif du condensateur (et pas après le diode led.) Le montage soudé est juste, mais pas le schéma.
  2. Les piles bouton ont une résistance interne non négligeable, surtout lorsqu'elles sont proches de la fin. L'idéal, si on veut être pro, c'est d'utiliser un driver de Led, comme le FAN5333ASX à 1,93€ chez Conrad. Voici la fiche technique: https://www.onsemi.com/pub/Collateral/FAN5333B-D.pdf Il faut ajouter quelques composants autour de ce circuit intégré. Il donne l'avantage de garantir une luminosité constante durant toute la vie de la pile.
  3. Garder de ressorts c'est une forme de sécurité: ça limite les efforts si la tête percute le plateau par accident. C'est une sorte de fusible mécanique. Les tiges filetées M8 et T8 n'ont pas la même fonction à l'origine, et pas non plus les mêmes exigences en matière de précision. M8 pour des vis de fixation. L'inclinaison des filets à 60° reporte les efforts sur l'extérieur, et la précision n'est pas très élevée. T8 pour les déplacements mécaniques. L'inclinaison des filets n'est que de 30° (15° par rapport à l'axe de la vis) reporte les forces dans l'axe au lieu de l'extérieur. Et comme ces tiges sont faites pour des déplacements, les exigences de précision sont plus grandes que pour du vulgaire M8.
  4. Attention: La plaque d'alu a l'avantage d'être un très bon conducteur de chaleur, ce qui n'est pas du tout le cas du verre. La chaleur risque d'être mal répartie, avec un risque d’éclatement du verre si la différence de température atteint 35-40°C entre deux points. Ton problème vient probablement de la différence de taille entre le 'coussin' chauffant et la dimension du lit en aluminium. Il vaut mieux que la partie non couverte par l'élément chauffant ne dépasse pas 20mm en bordure du lit, et encore moins si l'élément est puissant.
  5. Francis.

    ecart de chauffe CR10S

    Remplaces la sonde par une résistance de 100K: l'imprimante devrait indiquer une température de 25°C, puis par une résistance de 22K: l'indication devrait monter vers 70°C. Si ces deux valeurs sont totalement fausses, il faudra chercher du côté de la carte mère, ou du setting de type de NTC dans le firmware.
  6. Il faut s'assurer que le contact thermique entre heatbreak et le radiateur soit bon: mettre de la pâte conductrice dans le pas de vis. On trouve aussi des heatbreak en titane: ils sont moins conducteurs de chaleur et évitent que le tube ne chauffe en dehors du hotend. Il faut vérifier que le ventilateur du coldend agisse bien sur la partie basse du radiateur.
  7. Salut, Essaie d'isoler la tête d'impression, soit avec une chaussette en silicone, soit avec de l'isolant thermique fixé avec de l'adhésif capton. Il peut arriver que le ventilo qui doit souffler sur la buse soit trop dirigé vers la tête et la refroidisse. Puis essaie de faire une calibration PID de la tête. (commande M303)
  8. Salut, Je galère pas mal pour mettre en route une imprimante maison. J'ai du résoudre quelques problèmes: - Ecran Nextion 3.5' basic: N'est plus supporté par la version 4.4.0 de MK4duo. J'ai récupéré le firmware du 4.3' et modifié la géométrie de tous les éléments affichés puis recompilé avec l'utilitaire fourni par Nextion. ça fonctionne. Je peux mettre à disposition les fichiers .HMI et :tft pour celui qui en aurait besoin. - PID du BED: La commande M303 E-1 S200 C8 ne fonctionne pas, elle part sur la Hotend. Il se trouve que pour MK4duo il faut utiliser H-1 à la place de E-1.. - PID de la Hotend: La commande démarre, atteint la température demandée puis redescend et ne remonte plus. Elle échoue en timeout. Il semble que la sortie pour E0 a un problème avec le PWM. J'ai croisé les pins pour E0 et E1 et utilisé la sortie E1. ça n'a pas marché du premier coup: C'est la sortie E2 qui s'allumait. Erreur dans le fichier des pins de la carte (703.h) où les pins pour E1 et E2 sont inversés. Pour terminer ça fonctionne. - MK4duo refuse de chauffer la buse ou le lit tant que les PID n'ont pas été effectués: Introduction des valeurs via M301 et mémorisation avec M500. Maintenant ça chauffe. Je vais continuer à ramer pour démarrer les moteurs. J'ai l'intention de passer les steppers TMC2208 en UART. C'est pas encore gagné.
  9. Peut-être as-tu fait la même erreur que moi: Il ne faut pas toucher au fichier boards.h. Il est là comme info pour savoir quoi mettre dans le fichier configuration. Il est tentant de mettre le type de carte mère à la place de BOARD_##B dans la ligne co-dessous, mais pas touche ! #define _MB_1(B) (defined(BOARD_##B) && MOTHERBOARD==BOARD_##B)
  10. Certains ventilos ne supportent pas d'être alimentés en PWM (Pulse Width Modulation). Sur nos cartes, la sortie variable 0-12V pour le ventilateur ne fournit pas une tension continue variable mais des impulsions de 12V à intervalles réguliers et dont le 0 à 255 correspond au ratio 0V et 12V. C'est seulement à 255 que la sortie est en permanence à 12V. Pour palier à ce problème il faut soit trouver un ventilateur qui accepte d'être alimenté par impulsions, soit ajouter un petit montage qui convertit le régime d'impulsions PWM en tension continue variable et lissée. J'avais posté la réalisation d'un tel montage il y a longtemps... https://reprap.org/forum/read.php?110,596868
  11. La somme des puissances des alims est de 840W. En comptant un rendement de 90% la puissance consommée est légèrement inférieure à 1000W. Le fusible d'entrée sur le 220V devrait être de 4,3A. Un 4A fera l'affaire. Les alimentations à découpage ont un limiteur de courant: elles se couperont si la consommation dépasse les 10 ou 25A. Un fusible protégera le câblage ou l'élément alimenté. Un mot sur les fusibles: Un 10T (10A temporisé) ne claquera que si la consommation dépasse: - 13A pendant 1 minute. - 20A pendant 5 secondes. - 100A pendant 0,1 seconde. Dans tous les cas l'alimentation aura coupé d'elle-même avant le fusible.
  12. La précision d'un axe dépend du couple 'tige - palier'. Inutile de mettre 20€ dans chaque palier à bille sur une barre à 2€. Commencer par vérifier que la tige est en acier rectifié et trempé.
  13. Francis.

    Mosfet et Ramp 1.4

    Si c'est une RAMPS 1.4 (comme la mienne), les MOSFET ne sont pas sur des radiateurs. Donc 200W c'est, à mon avis, proche du maximum. La RAMPS 1.6 a un radiateur sur les MOSFETS. Elle peut certainement commander un bed de plus de 200W. Les connecteurs seront à surveiller.
  14. Ce truc peut être utilisé pour chauffer ou pour refroidir, mais pas les deux. Donc soit l'imprimante chauffe toute seule et le thermostat se met en route pour éviter de dépasser une température fixée, soit le thermostat commande un corps de chauffe jusqu'à une température voulue.
  15. Francis.

    Mosfet et Ramp 1.4

    Les MOSFETS de la RAMPS, ça va. C'est le connecteur d'alimentation qui est le plus souvent source de problèmes. Avec un bed jusqu'à 120W sous 12V, pas de soucis. J'ai mis un bed de 200W sous 12V et ça marche bien, mais je surveille la RAMPS..
×
×
  • Créer...