Aller au contenu

Filament ABS

Francis.

Membres
  • Compteur de contenus

    55
  • Inscrit(e) le

  • Dernière visite

Réputation sur la communauté

3 Neutre

À propos de Francis.

  • Rang
    3D Newbie

Information

  • Genre
    Masculin
  • Lieu
    Collonges-sous-Salève
  • Intérêts
    Parapente, électronique, mécanique, moto, météo.
  • Imprimantes
    BCN3D+

Visiteurs récents du profil

Le bloc de visiteurs récents est désactivé et il n’est pas visible pour les autres utilisateurs.

  1. Certains ventilos ne supportent pas d'être alimentés en PWM (Pulse Width Modulation). Sur nos cartes, la sortie variable 0-12V pour le ventilateur ne fournit pas une tension continue variable mais des impulsions de 12V à intervalles réguliers et dont le 0 à 255 correspond au ratio 0V et 12V. C'est seulement à 255 que la sortie est en permanence à 12V. Pour palier à ce problème il faut soit trouver un ventilateur qui accepte d'être alimenté par impulsions, soit ajouter un petit montage qui convertit le régime d'impulsions PWM en tension continue variable et lissée. J'avais posté la réalisation d'un tel montage il y a longtemps... https://reprap.org/forum/read.php?110,596868
  2. La somme des puissances des alims est de 840W. En comptant un rendement de 90% la puissance consommée est légèrement inférieure à 1000W. Le fusible d'entrée sur le 220V devrait être de 4,3A. Un 4A fera l'affaire. Les alimentations à découpage ont un limiteur de courant: elles se couperont si la consommation dépasse les 10 ou 25A. Un fusible protégera le câblage ou l'élément alimenté. Un mot sur les fusibles: Un 10T (10A temporisé) ne claquera que si la consommation dépasse: - 13A pendant 1 minute. - 20A pendant 5 secondes. - 100A pendant 0,1 seconde. Dans tous les cas l'alimentation aura coupé d'elle-même avant le fusible.
  3. La précision d'un axe dépend du couple 'tige - palier'. Inutile de mettre 20€ dans chaque palier à bille sur une barre à 2€. Commencer par vérifier que la tige est en acier rectifié et trempé.
  4. Francis.

    Mosfet et Ramp 1.4

    Si c'est une RAMPS 1.4 (comme la mienne), les MOSFET ne sont pas sur des radiateurs. Donc 200W c'est, à mon avis, proche du maximum. La RAMPS 1.6 a un radiateur sur les MOSFETS. Elle peut certainement commander un bed de plus de 200W. Les connecteurs seront à surveiller.
  5. Ce truc peut être utilisé pour chauffer ou pour refroidir, mais pas les deux. Donc soit l'imprimante chauffe toute seule et le thermostat se met en route pour éviter de dépasser une température fixée, soit le thermostat commande un corps de chauffe jusqu'à une température voulue.
  6. Francis.

    Mosfet et Ramp 1.4

    Les MOSFETS de la RAMPS, ça va. C'est le connecteur d'alimentation qui est le plus souvent source de problèmes. Avec un bed jusqu'à 120W sous 12V, pas de soucis. J'ai mis un bed de 200W sous 12V et ça marche bien, mais je surveille la RAMPS..
  7. Ton contrôleur a l'air d'être un générateur de tension variable pour un moteur continu. La mention 'pas à pas' du titre est une erreur de traduction. C'est un cas fréquent chez les vendeurs chinois, qui utilisent des traducteurs en ligne. Le TB 6560 est un stepper, comme le sont également ceux qui se mettent sur une carte RAMPS.
  8. Le paramètre principal du MOSFET est le RdsOn (Résistance résiduelle en état de conduction). Sur celui de la RAMPS, STP55NF06L, le RdsOn est de 0,018 Ohm. En prenant un élément chauffant de 12W sous 12V, le courant est de 10A. La puissance dégagée par le Mosfet est de RXI au carré. Donc 0,018 X 10 X 10 = 1,8W. Comme, une fois chaud, le corps de chauffe est sous tension 1/3 du temps, la puissance à dissiper par le MOSFET est de 0,6W. C'est pourquoi il y a rarement un radiateur sur le MOSFET. La donne change lorsque le corps de chauffe consomme 250W et que la température est élevée: Il peut y avoir plus de puissance à dissiper et un radiateur devient nécessaire. Un transistor en boîtier TO220 sans radiateur chauffe de 62,5°C par Watt à dissiper. Avec un radiateur tel que celui de la photo de Redquick, l'échauffement n'est plus que de 18°C par Watt.
  9. Petit problème avec des profilés 30X60 de chez Motedis. Ils sont 'bombés' au centre: ils font 29,9mm d'épaisseur au début et à la fin de la largeur de 60mm et 30,4mm au centre. Comme je les ai mis face à face dans la construction d'une cubique, les rails Igus n'étaient pas parallèles et ça forçait. J'ai du les rectifier à la fraiseuse pour obtenir une géométrie convenable. J'imagine que pour un utilisateur qui n'est pas équipé comme moi, ça doit représenter un bon casse-tête.
  10. Salut Christophe, J'ai fait pas mal de bidouilles depuis le temps.. - Axe Z: Vis trapézoïdales 8mm, pas de 2mm, de chez Igus. - Plateau: plaque chauffante adhésive en silicone de 200W, commandée chez Aliexpress. - Extrudeur Titan Aero de chez E3D. - Capteur de niveau 3DTouch (clone du BlTouch). - Marlin 1.1.9. - Steppers 2208 en UART. Ventilo sur la RAMPS. - Montage électronique pour convertir le +12V variable PWM du ventilo en tension continue variable. (le ventilo d'origine de la buse ne fonctionne pas avec du PWM). - Caisson externe. (fait frais dans mon atelier) Je peux te conseiller pour les modifications qui t'intéressent..
  11. https://www.instructables.com/id/DIY-Stepper-Motor-Controller/
  12. Tu peux générer des pas avec le circuit suivant: Variable-frequency (650Hz-7.2kHz) squarewave generator Connecte la pin 3 du NE555 à l'entrée STEP. Mets un switch sur l'entrée DIR pour envoyer soit du 5V soit du 0V pour commander le sens du moteur. Et un autre switch sur l'entrée EN ou ENABLE pour autoriser le fonctionnement du stepper. Avec 16 microsteps choisis avec les jumpers du stepper et un moteur à 200 steps par tour, ce montage permet de varier de 0,2 à 2 tours par seconde. Pour changer de plage de vitesse, je recommande de changer la valeur du condensateur C1. 100nF permettra 0,02 à 0,2 tours par seconde. 1nF: 2 à 20 tours par seconde. Etc.
  13. La carte MKS a un régulateur qui transforme le +12V ou +24V en +5V pour le processeur, l'affichage, etc. Il doit être en panne. Quand tu branches le câble USB, le +5V arrive par le câble.
  14. Je ne connais pas les détails de la MKS Gen 1.4, mais je crois qu'elle est l'équivalent de la RAMPS et de l'arduino Mega 2560 sur un seul board. Si tu utilises les TMC2208 V1.2 de Fystec, n'oublie pas qu'il faut faire le pont comme dans l'ovale jaune, sinon la pin UART n'es connectée à rien du tout.
  15. Je viens de faire passer ma bonne vieille BCN3D+ en Marlin 1.1.9, TMC2208 pour les axes XYZ et DRV8825 pour l'extrudeur. Manque de bol, j'ai eu une panne sur la RAMPS pendant le changement des steppers: Z ne marchait pas. Comme ça ne marchait plus en remettant l'ancien driver, j'ai testé les composants de la RAMPS et j'ai trouvé un résistance de 10K coupée. J'ai suivi la procédure décrite ici: https://www.instructables.com/id/UART-This-Serial-Control-of-Stepper-Motors-With-th/ mais en soudant mais en soudant des résistances SMD entre les pins du connecteur AUX2 et en soudant les fils entre AUX2 et les pins MS3 des steppers XYZ et E0. Modifié les fichiers Configuration.h, Configuration_adv.h et pins_RAMPS.h. X:ok Y:ok Z:pas terrible. E0: ok, mais il semblait que les TMC2208 ne soient pas adaptés pour le LIN_ADVANCE. Les steppers TMC2208 chinois de chez FYSTEC ont l'entrée UART à la place de MS3, mais il faut ajouter un pont en soudure sur le stepper. Je n'ai pas réussi à faire fonctionner correctement le Z avec deux moteurs sur un TMC2208. J'ai donc transformé le socle E0 en Z2 et le E1 en E0 (à cause du câblage UART qui était déjà fait pour E0. J'ai utilisé le TMC2208 prévu pour l'extrudeur pour le Z2 et remis un DRV8825 pour l'extrudeur à l'emplacement E1. Adapté la configuration pour X Y Z Z2 et E0 dans les fichiers et ça a marché. Le diagnostique des TMC via la commande M122 et les réglages de courant par M906 sont bien pratiques: ça évite les compilations et les téléchargements répétitifs. Il faut juste introduire les réglages trouvés dans Marlin et compiler et charger une dernière fois.
×
×
  • Créer...