Aller au contenu

Filament ABS

delphine-sil

Faut-il créer ses modèles ? et avec quelle logiciel ?

Messages recommandés

J'ai acheté une MicroDelta Rework et depuis 10 jours j’apprends toutes seules à imprimer des objets 3d...

[1ere réflexion] Qu'est-ce que cela veut dire de mettre un modèle 3d téléchargeable sur le net si on ne veut pas "utilisation à des fins commerciales" ?

çà veut dire quoi, que l'idée est de s'acheter une imprimante 3d à 500 à 1000 euro minimum et de fabriquer chez soi toutes les objets que l'on peut acheter en magasin ? histoire de sauver la planète. Plus du tout de marchandise fabriquer en chine et transporter par navire. Ce n'est pas un peu naïf.  Acheter une imprimante 3d pour fabriquer un jouet pour enfant par mois que l'on trouve à 20 euro... vous n'avez pas peur d'empêcher des petites entreprises se créer en France ?

Personnellement, j'aimerais créer des objets et les vendre histoire de me faire un peu d'argent et d'apprendre à utiliser une imprimante... mais je ne comprend pas leur explication au niveau de la licence. On peut télécharger des modèles 3d mais je ne sait pas si je peut vendre les objets. çà m'énerve.

Du coups, je fait quoi ?? je ne vais plus télécharger de modèles et je vais créer mes propres modèles !? Mais est-ce que peut partir des modèles existants et le modifier et à quelle moment cela deviens mon modèle ??

Sinon, quelle logiciel de modélisation 3d est le plus simple ? (je suis autodidacte)

Cordialement :P

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

Tout d'abord, de quelle site parles-tu ?

Le fait de mettre un modèle 3D sur le net sans fin commerciales veut simplement dire que tu mets ton modèle en libre téléchargement, que tout le monde peut se l'imptimer sans rétribution, mais que par conte tu refuses qu'il soit imprimé pour être vendu.

De toutes les façons, il est toujours plus intéressant de faire ses propres modèles, que ce soit pour un but commercial ou non, c'est beaucoup plus valorisant et plaisant. Pour ce qui est de télécharger et modifier un modèle, c'est la lois Française sur la copie et la contrefaçon qui intervient et qui dit en gros que c'est au juge de déterminer s'il trouve que c'est une copie ou contrefaçon (et non comme on le trouve souvent qu'il faut 7 points de différences).

Pour commencer, tu as pas mal de softs, pour n'en citer que quelques un : thinkercad, sketchup, 123D design, je n'en ai pas un en particulier à te conseiller, ça reste trop subjectif sans savoir mieux ton niveau en DAO.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

pour chaque modèle trouvé sur le net, une licence est attribuée. Dans le cas contraire le plus simple est de contacter le créateur. 

 

Par exemple, sur Thingiverse tu as des modèles avec la mention « non commercial use ». 

Renseigne toi sur les différents types de licences. Par exemple en commençant ici 

http://creativecommons.fr/licences/

a plus

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

Merci, pour le lien. Les explications sur les licences sont bien plus clair.

Personnellement, je n'apprécie pas que l'on fasse croire comme sur Cults ou Thingiverse que les modèles 3d sont gratuits (pour certains) et qu'à côté en tout petit, en bas à droite, on indique le type de licence. Et quand vous cliquez pour avoir des explications, on tombe sur une page avec d'obscurs explications : Genre, plus tu lit leurs explications moins tu comprend où ils veulent en venir. Ils pourraient afficher un message lors du téléchargement.

Je trouve que c'est une perte de temps. Il devrait avoir un site ou tous les modèles sont téléchargeables, sans restrictions. La personne qui télécharge peut vendre les objets sans devoir indiquer qui a crée le modèles, ni devoir demander sa permission, des modèles libres quoi . Et de l'autre un site où les gens ne veulent pas d'utilisation à des fins commerciales. ce serait plus simple. Là, tout est mélangé. c'est n'importe quoi.

Si je veut vendre un objet fabriquer un partir d'un modèle avec la licence Attribution (By), je doit faire quoi ? Si je veut çà sur le marché, je doit indiquer le nom de l'auteur du modèle et lui demander la permission d'en vendre !?

Là avec leur 6 variantes de versions... çà deviens la prise de tête. Si une personne quoi moi veut gagner un peu d'argent et créer son emploi, la personne va plutôt créer ses propres modèles. Bref, ces sites ne versent à rien, ou ils sont mal fait. Sauf pour des gens qui veulent imprimer quelques objets sans les vendre, évidemment.

Là, sur Gradcad, il n'y a pas d'infos sur les licences... c'est la surprise ou dès que l'on vendra un objet on va avoir droit à un procès ??

C'est décevant.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ces sites ne sont que des bibliothèques de fichiers, en aucun cas une source commerciale. Si on veut vendre des produits sous licences, on paie la licence, ce n'est pas nouveau et ce n'est pas le monde de l'impression 3D qui change ça.

Ce n'est pas par ce que je me paie une photocopieuse que ça me donne le droit de vendre sur le marché des bouquins photocopiés.

Sans ce genre de site, tu n'aurais probablement pas d’imprimante 3D, car ce sont eux qui permettent de démocratiser l’impression 3D.

Ils ne font rien croire du tout, tout est très claire dans les conditions du site, après, libre à chacun de s'y inscrire ou non.

Modéliser ça prend du temps, perso je ne vends pas mes créations, et je n'ai pas envie que qui que ce soit les vendent, oui pour les partager, mais il ne faut pas non plus pousser trop loin le bouchon non plus. Ils sont justement très bien fait par ce qu'ils parlent des licences (à contrario des sites d'images comme google qui se conte fou des licence et laisse donc croire à tout le monde que l'on peut faire ce que l'on veut avec ce que l'on trouve).

 

Franchement, vouloir se faire de l'argent avec une imprimante 3D relève de plus en plus de la douce utopie (sauf gros équipement), mais bon...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité

Je vous rejoins tous les deux. Ces licences font d'ailleurs pour moi le charme et l'intérêt de l'impression 3d. J'ai mis des créations personnelles sur cults3d et ai choisi la licence gratuite mais ou tous les droits me reviennent car ça ne me gène pas que d'autres personnes impriment mes créations mais je ne tolérait pas que des gens se fassent de l'argent sur mon dos avec quelque chose dont j'ai eu l'idée et passer du temps à créer. Tout comme le fait de mettre les fichiers à disposition gratuitement car j'apprécie d'avoir des fichiers gratuits. C'est ces valeurs d'entraide mutuelles et non monétisé qui sont bien dans cet univers.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Globalement, +1 avec db42, krockdur et gisclace

Cependant, n'y a t-il pas une contradiction entre

Il y a 7 heures, db42 a dit :

 ...je ne tolérait pas que des gens se fassent de l'argent sur mon dos avec quelque chose dont j'ai eu l'idée et passer du temps à créer....

(que je respecte totalement) et l'évidence (nous l'avons tous compris je crois) qu'il est utopique de gagner sa vie en vendant des impressions 3D en tant que "semi-pro" ?

Bien sur, sans la modélisation, le vendeur ne peut rien vendre. Mais on sait tous très bien que, contrairement à ce que les médias ou certaines pubs laissent croire, il ne suffit pas d'appuyer sur un bouton pour fabriquer une pièce parfaite O.o Pour parvenir à imprimer un produit vendable, il faut passer du temps, essayer plusieurs fois, rater, recommencer, régler sa machine et j'en passe ...

Personnellement, si quelqu'un utilise une de mes créations, crée un société, paye un comptable, des impôts et des charges sociales, se démène pour trouver des clients, passe des heures à bosser pour imprimer des bidules en plastique, se déplace à la poste pour expédier ses produits et qu'après tout cela il parvient à gagner trois sous, et bien il est plus malin que moi, je lui tire mon chapeau et le félicite pour sa pugnacité. Et dans ce cas, il me semble que j'aurai l'impression d'avoir aidé, d'être dans l’entre-aide.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 32 minutes, Vincent a dit :

Globalement, +1 avec db42, krockdur et gisclace

Cependant, n'y a t-il pas une contradiction entre

(que je respecte totalement) et l'évidence (nous l'avons tous compris je crois) qu'il est utopique de gagner sa vie en vendant des impressions 3D en tant que "semi-pro" ?

Bien sur, sans la modélisation, le vendeur ne peut rien vendre. Mais on sait tous très bien que, contrairement à ce que les médias ou certaines pubs laissent croire, il ne suffit pas d'appuyer sur un bouton pour fabriquer une pièce parfaite O.o Pour parvenir à imprimer un produit vendable, il faut passer du temps, essayer plusieurs fois, rater, recommencer, régler sa machine et j'en passe ...

Personnellement, si quelqu'un utilise une de mes créations, crée un société, paye un comptable, des impôts et des charges sociales, se démène pour trouver des clients, passe des heures à bosser pour imprimer des bidules en plastique, se déplace à la poste pour expédier ses produits et qu'après tout cela il parvient à gagner trois sous, et bien il est plus malin que moi, je lui tire mon chapeau et le félicite pour sa pugnacité. Et dans ce cas, il me semble que j'aurai l'impression d'avoir aidé, d'être dans l’entre-aide.

Oui, mais dans ce cas tu choisis une licence non NC. Il y’en a aussi sur Thingiverse. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité
il y a une heure, Vincent a dit :

 

Personnellement, si quelqu'un utilise une de mes créations, crée un société, paye un comptable, des impôts et des charges sociales, se démène pour trouver des clients, passe des heures à bosser pour imprimer des bidules en plastique, se déplace à la poste pour expédier ses produits et qu'après tout cela il parvient à gagner trois sous, et bien il est plus malin que moi, je lui tire mon chapeau et le félicite pour sa pugnacité. Et dans ce cas, il me semble que j'aurai l'impression d'avoir aidé, d'être dans l’entre-aide.

Le vendeur qui aura fait cette démarche fera attention à la licence et/ou aura contacter le créateur. Ce genre de personne honnête ne me dérange pas mais il y a aussi les petits malins qui vont vendre quelques pièces au black sur le bon coin et arrondir leur fin de mois sans effort en profitant de ta création.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Sujet intéressant.

J'ai créé ma propre société, spécialisée dans un domaine particulier de l'informatique, mais à sa création, j'ai aussi ajouté dans ses statuts la possibilité d'offrir un service d'impression 3D. J'insiste, juste un service, on m'envoie un stl, je l'imprime puis l'envoie et je facture en fonction du temps que ça m'a pris ainsi que les couts des matières premières, l'électricité, l'amortissement de l'imprimante, etc.

Sur le fond, on peut dire que je ne commercialiserais aucune pièce en particulier en faisant cela, je ne ferais pas "d'argent sur le dos de quelqu'un", je permettrais juste à des personnes qui n'ont pas d'imprimantes d'avoir accès à ce que ceux qui en ont une peuvent avoir sans modération.

Mais l'existence de ces licences, que je trouve très floues, m'a conduit à préférer ne jamais développer cette activité, car même avec une décharge du client, je pourrais être ennuyé simplement parce que je n'aurais pas cherché à vérifier si le fichier en question pouvait être imprimé par un pro ou pas.

Cette situation est pour moi absurde, pourquoi permettre à ceux qui ont une imprimante de avoir ces pièces et les interdire à ceux qui n'en ont pas ? Il y a pour moi une très grande différence à prendre un modèle très populaire sur thingiverse et en imprimer des centaines dans le but de les revendre sur eBay ou lbc par comparaison à offrir un service comme celui présenté plus haut, mais malheureusement, les licences font rarement (jamais ?) mention de ce genre de subtilités.

Donc Delphine, malheureusement, si tu veux réaliser des profits en vendant des pièces, je te conseille fortement de les modéliser toi même, dans la mesure où tu n'es même pas à l'abris d'un changement de license concernant un fichier téléchargé sur un site tier

Modifié (le) par DBC3D

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 4 heures, DBC3D a dit :

Donc Delphine, malheureusement, si tu veux réaliser des profits en vendant des pièces, je te conseille fortement de les modéliser toi même, ...

C'est juste, mais pas suffisant : modéliser et vendre des impressions d'une oeuvre encore protégée, c'est de la contrefaçon. Par exemple, la fusée de Tintin ou une figurine minion.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Désolé par avance, mais là je ne suis pas du tout d'accord avec ça.

Les licences sont très claires justement :

tu en fais ce que tu veux

tu en fais ce que tu veux sans te faire d'argent avec

tu as le droit de le modifier

tu n'as pas le droit de modifier

tu dois citer le créateur

pas besoin de citer le créateur

C'est grâce à ce genre de licence qu'aujourd'hui il y a des milliers d'objets dispo sur le net gratuitement, il faut arrêter de penser qu'une imprimante 3D révolutionne le marché et les licences, si demain tu veux vendre sur le marché des t-shirts pokemon que tu sérigraphies toi même, tu dois payer la licence, si demain je modélise une figurine et que je la mets sur thingiverse en non commercial, tu n'as pas la licence pour la vendre, c'est la même chose.

Même si tu ne fais pas de vrai bénéfices (pris de la matière + frais de fonctionnement) en imprimant un modèle sous licence nc, tu ne respectes pas la licence, si personne ne respecte les licences, les créateurs arrêtent de produire et de mettre à dispo leurs créations sur des sites de partage. Alors oui c'est toi qui est inquiété en cas de poursuite, car c'est toi le vendeur, même si tu ne te fais pas de vrai profits (pour mémoire, hors cas rares, il est interdit de vendre à perte en France) et c'est donc toi qui ne respecte pas les licences.

Pourquoi permettre à quinconce ayant une imprimante de s'imprimer quoi que ce soit et pas à quelqu'un qui n'en à pas ? Le résonnement est mauvais, j'imprime quasi tous les jours des choses pour des amis ou des collègues qui n'ont pas d'imprimante, mais ils ne payent rien. La différence est là, tu es un pro, tu factures, tu te fais de l'argent (quelques soit la somme) tu dois payer les droits si tu veux te faire ne serait-ce qu'un équilibre budgétaire. (ici je ne parle que des licences nc crées en temps que tel, l'exemple de la fusée tintin est très bon, car un bon exemple de non respect de droits d'auteur)

Pour terminer, non si tu veux faire du profits tu n'es pas obligé de ne faire que de la création, tu peux faire comme dans tous les domaines du monde depuis des centaines d'années : payer les droits pour vendre en tout légalité.

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci pour ton retour @gisclace, je vais tout de même essayer de préciser mes propos et donner mon avis sur les tiens

Je suis tout à fait d'accord avec ton exemple de t-shirts pokemon. delphine-sil pourrait entrer dans ce cadre sans faire attention à la licence d'origine et sans faire une recherche sur l'INPI avant si elle envisageait de vendre directement des objets.

Pour la suite, je m'en excuse à mon tour, je le suis moins.

En ne faisant pas de distinction entre la vente des objets protégés et la mise à disposition d'un service commercial pour les reproduire, ces licences sont floues, et malheureusement, pas seulement pour moi, et c'est préjudiciable autant pour les auteurs que les intermédiaires techniques ou les utilisateurs finaux. Ca à déjà donné lieu à des procès comme aux US, Great Minds contre Fedex. Le premier reprochait au second d'avoir reproduit (en se faisant payer donc) son matériel sous CC-BY-NC-SA 4 pour le compte d'écoles qui voulaient l'utiliser dans leurs cours dans un cadre non commercial. La justice US a débouté en début d'année Great Minds (cf article        ). Rien ne dit qu'une affaire identique conduirait au meme résultat dans un autre pays (et il s'agit d'impression "classique" 2D, pas 3D, mais je ne vois pas pourquoi il y aurait une différence entre les 2)
Une simple mention claire à ce sujet dans la license aurait éviter ce procès et aurait surtout permis à Great Minds de protéger son oeuvre réellement comme il le souhaitait. 
Je suis de plus persuadé que la majorité des auteurs sur thingiverse par exemple répondraient favorablement à la demande d'un particulier désirant utiliser une structure pro pour imprimer une de leurs créations pour un usage privé. Ils veulent bien souvent juste éviter de se faire voler leurs idées quand ils utilisent une CC-NC.

Le cas d'un service d'impression ou d'un fablab est je trouve différent d'une vente d'objets référencés dans un catalogue, ce n'est pas l'objet qui est facturé, c'est le service; si tu consommes 10g de matières pour une heure d'utilisation, le prix est le même quel que soit l'objet obtenu. Et si tu es auteur, as-tu envi de recevoir des 10aines ou plus de demandes par jour de hubs ou de fablabs comme  "M. Martin veut que je lui imprime une pièce à partir de ton fichier, t'es d'accord ?", est-ce pour ça que tu as voulu protéger ta création ? 

Après, concernant l'impression entre particulier, c'est facile à dire, mais il faut relativiser, il y a quand même des limites; quand on me demande à titre perso une pièce qui s'imprime en une paire d'heure, je le fais bien sûr, sans rien demander que la licence soit NC ou pas. A l'opposé, si 10 personnes me demandaient chacune un ensemble de pièces de 1kg et bien - honte sur moi - je ne le ferais pas, et je ne connais personne qui le ferait (mais je ne doute pas que de telles personnes existent)

Un dernier point, et c'est ce qui m'ennuie le plus avec ces licences, c'est que bien souvent elles ne couvrent vraiment que les utilisations lamba (téléchargement puis print). Elles ne protègent  que le code, dans une certaine mesure le STL et leur utilisation, mais très rarement la pièce imprimée, du moins dans intégralité.
Exemple: je n'ai pas le droit d'imprimer une pièce sous CC-NC d'un tout nouvel extrudeur à partir du fichier source avec l'intention de la vendre, ok.
Mais  une fois imprimée, disons gracieusement par un tier pour être tranquille,  ce n'est plus qu'un bout de plastique avec un usage déterminé, ce n'est pas une oeuvre artistique, c'est un objet fonctionnel, une CC ne peut plus s'appliquer dessus, pas plus que le droit d'auteur, il faut passer au brevet. En l'absence de ce dernier, si j'ai les moyens de le reproduire sans utiliser les fichiers d'origines, j'ai légalement le champs libre pour le vendre autant que je veux. La seule chose qui m'en empêche, c'est mon sens moral.

Ne te trompe pas sur le fond de ma pensée. Je trouve tout à fait normal qu'un auteur souhaite protéger son travail comme il le souhaite et que cette protection soit efficace; je travaille dans l'informatique, je me sens très concerné par ce sujet. Je pense juste que les licenses CC-NC dans le cas l'impression 3D ne sont pas en l'état forcément adaptées et quelques part, pas très équitables, si respectées à la lettre.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

hello a tous

je lis votre post il est long je donc fini par le survoler. je met mon grain de sel en tant qu'ancien imprimeur et publicitaire , je vous assure qu'en imprimant la fusee de tintin gratuitement pour un amis sans licence vous etes coupable. en tant qu'imprimeur (papier 3d ou autre support) je suis responsable et ou complice d'une édition protégé. comme les serveur internet sont responsable des contenue les redac chef des info etc.... on ne peut pas utiliser reproduire les créations protégées même pour le compte d'une autre personne . demandé a un imprimeur de vous réaliser une dizaine de planche de billet de 50€ rapidement et gratuitement pour l'anniversaire de votre fils.... ce n'est pas parceque nous somme capable de modeliser un objet que nous avons le droit de le faire , alors faite de vrais creation des objet qui n'existe pas avec un design à vous, ensuite déposéle (€€€€€) et ensuite attaquer tous les gens qui diffuse imprime et vende votre crea sans droit...

pour faire simple certain on la gentillesse de nous le rappeler mais ils ne sont pas obligé de le faire, lire les mentions "toutes reproductions interdites" .....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour à tous ,

pour aller un peu plus loin  , je suis commerçant , 15 jours avant Noël on fait décorer les vitrines (peinture sur les vitres)

Vous êtes responsable de ce qui est pains sur les vitrines , la société nous demande "cette année vous voulez quoi comme dessins" ,

alors une année on a fait déco classic , pêre noël et des cadeaux , l' année d' après les minions , ect ......

J' ai appris a mes dépens que je suis responsable , même si la société qui fait la déco ma fait une facture , je doit d' abord lui demandé de voir ça licence pour  reproduction des dessins même éphémère.

Bonne journée

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

il y a deux conceptions des choses :

- soit on veut respecter les lois, on veut faire bien et avant de par exemple imprimer sur une feuille de papier la fable de la fontaine "le corbeau et le renard" parce que la maitresse a demandé au gamin d'apprendre cette récitation par coeur, on consulte un avocat "aie je le droit d'imprimer cette poésie pour un usage privé ?" et si c'est la maitresse qui fait des impressions massives, 25 exemplaires pour toute la classe, a t'elle le droit ? ce n'est plus un usage privé, mais pour un usage professionnel...

et si cette récitation du corbeau et du renard fait partie du spectacle d'école de fin d'année, a t'on le droit de diffuser publiquement une oeuvre artistique sans payer à jean de la fontaine ? bon, mauvais exemple, il est mort depuis 300 ans, c'est dans le domaine public... mais si les enfants vont chanter "ce matin, un lapin a tué un chasseur" ? vite, un coup de fil à notre avocat préféré... sachant que au cours de ce spectacle gratuit à destination des parents d'élèves, il sera vendu des parts de gâteau cuisinés par des mamans, les bénéfices servant à financer un voyage scolaire quelconque, donc finalement, a t'on le droit ou non d'utiliser notre imprimante ? sans compter qu'on ne sait toujours pas si on a le droit de vendre une part de gâteau sans tomber sous le coup de la loi anti concurrence déloyale pour les boulangers de la ville...

- l'autre conception des choses, c'est de ne s'occuper de rien du tout, de faire ce qu'on a envie de faire sans s'occuper des licences, de faire 25 fusées de tintin, 30 pikatchus, 3 photocopies d'un livre emprunté gratuitement à la bibliothèque municipale et d'essayer de vendre tout ça à la journée vide grenier de son village ou de son quartier et de comprendre qu'on ne recommencera pas l'année prochaine car il n'y a pas de marché. personne ne veut nous acheter une fusée de tintin de mauvaise qualité, personne ne veut nous acheter un pikatchu qui ne sert à rien, personne ne veut nous acheter un livre qu'il peut lui même avoir gratuitement à la bibliothèque.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant


×