Aller au contenu

Filament ABS

DBC3D

Membres
  • Compteur de contenus

    521
  • Inscrit(e) le

  • Dernière visite

  • Jours remportés

    2

Réputation sur la communauté

83 Excellente

À propos de DBC3D

  • Rang
    Imprimeur fou

Information

  • Genre
    Masculin
  • Lieu
    Partagé entre Manosque & Lorgues
  • Imprimantes
    TronXY X5S, Anycubic Kossel Linear Plus

Visiteurs récents du profil

1 878 visualisations du profil
  1. Bonjour, Si ça le fais environ tous les 8cm et toujours au mêmes endroits, y a 99% de chances que ça vienne d'une des roues (24mm de diamètre si je me plante pas => 7.5cm par révolution). Donc comme l'a dit @divers, soit une impureté sur la roue, soit une griffure ou encore un plat mais ça peut aussi être le roulement en lui même, donc pas détectable visuellement. Pour vérifier sans démonter, tu peux faire patiner une roue d'un demi tour puis tester, et ensuite passer à une autre roue. Si le point dur se "déplace" pour l'une d'elles , tu as trouvé la fautive (si tu n'arrives pas à les
  2. Bonjour, Je sais que beaucoup de monde a tendance à en mettre partout, mais théoriquement, ça ne sert qu'avec de DRV8825, alimentés en 12V, à basse vitesse. J'ai essayé sur certaines de mes imprimantes, ça ne m'a pas vraiment fait gagner quoi que soit, mais d'autres ont peut-être eu plus de succès.
  3. Bonjour, J'en vois un autre, plus compatible avec une utilisation pour un particulier, imprimer des pièces assez longues, par exemple une aile ou un fuselage pour un modèle avion/planneur RC d'un seul tenant, plus facilement optimisables pour leur structures internes; dans le même ordre idée, on peut aussi imprimer des objets comme des épées taille réelles (cosplay ou déco) Mais ces machines restent en effet dédiées à des usages spécifiques.
  4. Bonjour, Plutôt d'ébavurer et corriger les côtes a priori Y a des chances oui ! Après il ont des vidéo de print+usinage complets, ce sont vraiment de très petites passes (on enlève peu et uniquement sur une seule couche). C'est aussi pour ça que je veux pas y mettre 2500€... (et encore, c'est une estimation basse)
  5. Bonjour, C'est un essai intéressant. Je suis en train de réfléchir à un projet qui y ressemble un peu, la conversion d'un imprimante IDEX (une tenlog probablement) pour la rendre compatible avec le plugin ASMBL pour F360 développé pour l'E3D ToolChanger (j'en suis au début), donc garder une tête d'impression et convertir la seconde en fraiseuse. Pour moi, avoir une machine capable de faire les 2 sans toucher la pièce ouvre des perspective très intéressante dès lors qu'il s'agit d'avoir des dimension précises. PS: ça donne ça sur le ToolChanger, mais j'ai pas 2500€ à mettre dedans pou
  6. Bonjour C'est un sacré projet @Zwitter, garde ta motivation ! @Tircown, concernant la gestion de la dilatation du bed, E3D utilise une solution assez simple sur sa gamme haute température (bed à 200°C) : https://e3d-online.dozuki.com/Guide/High+temperature+bed+assembly+guide./80?lang=en (cf étape 4) Les percages du plateau ne sont pas circulaires et la vis glisse dans les 4 rainures quand le bed se dilate. Avec un plateau normal avec un simple perçage rond, on devrait pouvoir reproduire un truc similaire en faisant la fente sur le support du plateau. Par contre il faut
  7. Bonjour, S'il ne s'agit que de graver les plaques et pas de les découper, il peut y avoir une autre méthode nécessitant moins de moyen mais plus manuelle qu'avec une graveuse à commande numérique, la gravure par électrolyse nécessitant une pile/batterie, de l'eau salée et un masquage de la surface à graver (à ne pas graver plutôt d'ailleurs) La réalisation du masque peut s'effectuer avec une imprimante laser et un "papier" spécial (par exemple celui-ci https://www.amazon.fr/Press-Circuits-imprimés-insolacion-pièces/dp/B078BQNSGF) et on transfère le masque en chauffant par exemple avec un
  8. Bonjour, La courbe verte c'est le rapport cyclique en pourcent du signal envoyé pour contrôler le transistor utilisé pour alimenter le corps de chauffe. Autrement dit, c'est la quantité d'énergie utilisée pour garder la tête à la bonne température. C'est normal que cela varie, c'est tout l'intérêt de la chose, pas de soucis de ce coté là. Contrôles-tu la température à l'intérieur du caisson ? Passée une certaine température, la partie froide de la tête d'impression peut ne plus l'être assez et le PLA à l'intérieur commence à ramollir, ce qui peut causer ce soucis d'où le conseil
  9. Bonjour, Même s'il est que le système est plus évolué que sur la N2 (le modèle précédent), il ne supprime pas tout risque de collision/contact (il les réduit tout de même, ce qui est une bonne évolution). En supposant que la seconde buse soit plus basse, rien ne l'empêche de toucher ce que vient d'imprimer la première buse quand elle change de zone à moins qu'elle ne soit parfaitement calibrée mécaniquement (et manuellement), Raise3D n'a toujours pas, du moins de ce qu'en sais, inclus d'offset logiciel en Z entre les 2 buses, uniquement en X et Y (si ça a changé, merci de me le di
  10. Bonjour, Je découvre le post tardivement mais voici quelques éléments à prendre en compte si le choix n'est pas encore fait: Pour la double extrusion, le système utilisé sur la Creatbot et la Raise Pro2 Plus est vraiment délicat à l'usage. Les 2 têtes sont solidaires, ce qui fait que l'on en a souvent une qui vient toucher/racler ce que l'autre vient d'imprimer, je ne prendrais pas ce genre de modèle à l'heure actuelle. Les 2 autres utilisent un système différent (IDEX), plus facile d'utilisation. La BCN3D Epsilon W50 utilise du filament en 2.85mm, c'est moins courant que les filament
  11. Bonjour, A partir de S3D, je n'ai pas eu d'erreur. Sur Cura je suis arrivé à des résultats en modifiant (désactivant en fait) certaines options, mais je n'ai pas beaucoup persévéré. Au global, c'est assez sympa pour des cas bien spécifiques. Ca permet surtout de trancher à une vitesse raisonnable, les dernières versions de Z-Suite sont franchement lentes pour la M200 (ça se dégrade je trouve).
  12. Bonjour, La moins chère des imprimantes en direct drive que je connaisse qui remplisse + ou - ces critères est la Sovol SV01 avec une surface d'impression de 280x240 (230€ expédiée d'europe sur aliexpress ou 300€ expédiée par Amazon), mais si l'upgrade BL Touch est bien disponible chez Sovol (env 40€), je n'en ai pas par contre pas vu pour un bed magnétique. Edit: Par "que je connaisse", comprendre vue au hasard de mes déambulations sur la toile, je n'en possède pas une.
  13. Bonjour, Baser un achat d'imprimante uniquement sur une vidéo YouTube (en particulier une seule), c'est la plupart du temps autant rationnel et éclairé que se dire que l'on va aimer une boisson après avoir vu une pub à la TV. A mon avis, les personnes voulant débuter qui postent dans cette section ont, au moins 80% du temps, déjà plus ou moins fait leur choix sur divers critères, le plus important étant souvent le prix, et ne cherchent qu'à être rassurées avant de faire leur achat. Les vidéos YouTube remplissent le même rôle. Ce n'est pas forcément un mal, quand on achète sa première imp
  14. Avantages pour Prusa: SAV très réactif et présent (pour une version "montée"), meilleur contrôle qualité, pièces/composants normalement de bonne qualité. Autre point, je pense assez important, ils ont un eco système complet: Si on utilise leur imprimante avec leur soft et leur filament, le résultat est constant sans réglages particuliers à faire (hors pb mécaniques bien sûr).
  15. Bonjour, La Prusa i3 MK3S dispose de cette fonction. La Prusa Mini ne semble pas encore en être dotée par contre (il me semble du moins). Pour moi, cette fonction (plus précisément le mesh bed levelevling) sert principalement à compenser les défauts d'un plateau d'impression, qui sont rarement plats d'origine sur les imprimantes à (relativement) bas coût. Je préfère autant changer de plateau que de recourir à ça, je préfère avoir des pièces planes que des pièces qui se courbent pour épouser un plateau déformé.
×
×
  • Créer...