Aller au contenu

Filament ABS

Hagar

Quels paramètres pour imprimer en Nylon ?

Messages recommandés

Bonjour à tous,

 

Je suis nouveau sur ce forum (présentation faite dans la rubrique dédiée), bien que j'utilise une imprimante 3D occasionnellement et toujours sur du PLA ou de l'ABS.

Je voudrais faire des pièces en Nylon 856 de chez 3D Filkemp. J'ai cherché des infos avec l'outil recherche mais je n'ai pas trouvé les paramètres adéquats.

Ma machine : Volumic Stream30

 

Sur ma bobine, quelques infos

-Température conseillée : 225 à 235°C

-"Adviced air fan" : 0% (je coupe le ventilateur de la tête ? Vraiment ????)😯

-Température du plateau : 0 à 60°C
 

Je vais donc essayer ça (sauf que je laisse le ventilo), mais je me souviens avoir déjà tenté le coup et jamais je n'ai réussi à faire accrocher ce matériau sur le plateau de verre.

J'avais utilisé de la laque 3D, puis de la colle en stick jaune d'écolier et enfin du kapton. Adhérence zéro.😥

Auriez-vous une expérience d'impression de nylon, vécue et quantifiée par les bons paramètres ?

 

Merci.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

Votre interprétation de "Adviced air fan" est un peu rapide. Ventilateur de l'extrudeur/tube guide, ventilateur de sortie de buse, ventilation de la pièce où vous travaillez, ... ? Auquel pensiez vous ?

Pour l'adhérence au plateau, il semble que ce soit LE problème. On en parle ICI avec une solution.

Cdlt

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
consommables filimprimante3d
Il y a 11 heures, Locouarn a dit :

Auquel pensiez vous ?

Bonjour,

Je pensais au petit ventilateur qui refroidit la buse. Il me semble qu'on peut le couper en cochant une case dans le slicer.

Ce n'est pas de ce ventilateur dont parle l'étiquette sur la bobine ?

Merci pour le lien. Je vais voir tout de suite.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci filament-abs.fr

Encore hier soir, j'ai retenté le coup avec de la 3D lac, mais rien à faire le Nylon n'accroche pas et je me retrouve avec une vilaine boule de plastique pendue à la buse.

Pourtant, c'est le plateau vitro d'origine, il est méthodiquement dégraissé avant de passer la laque et les paramètres d'impression sont ceux pré-enregistrés par Volumic (constructeur de la Stream) pour le Nylon.

Et pour m'humilier définitivement, le document officiel Volumic relatif aux différents filaments précise que le Nylon n'est pas particulièrement difficile à imprimer. La honte...

Je vais essayer avec du Kapton. J'en ai mais je ne l'utilise jamais. Comment on le pose, ce truc, au fait ?

Eau savonneuse sur le plateau, pose du Kapton, plaquage à la spatule pour chasser les bulles et c'est tout ? L'eau savonneuse reste ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Test fait.

Kapton ou pas, même résultat : rien sur le plateau, tout le nylon reste collé sur la buse (là, ça tient bien).

Re-test à la laque 3Dlac, mais avec un plateau chauffant monté à 80°C (plutôt qu'à 65, comme préconisé), et avec un étalonnage buse/plateau un peu plus serré : pareil !

Bizarre...

Ma machine est une Stream, donc, une enceinte close sans plafond.

MAIS pour stabiliser la température ambiante, j'en ai ajouté un perso avec une large fente pour le passage du filament et laisser passer l'air.

 

Peut-être que ça vient de mon Nylon 856. Je devrais me trouver un autre Nylon d'une autre marque. Un polyamide "Pa6" ?

Modifié (le) par Hagar

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bon, alors je crois que je peux faire un peux de pub pour nos produits, c'est le moment: le Nylon Optimus 🙂

Pour en revenir à tes essais @Hagar, il faut également que tu vérifies le calibrage du plateau. Si la première couche n'adhère pas, il faut probablement l'écraser un peu (et donc réduire la distance entre buse et plateau). Il n'y a pas de raison que tu ne puisses pas imprimer le Nylon 856 Filkemp, c'est un fil très correct.

Ou alors, il y a eu une reprise d'humidité? Dans ce cas il faudrait l'étuver à 60°C pendant 3-4 heures.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ca, c'est possible. Bien que je soigne le stockage, ma bobine de Nylon est assez ancienne, maintenant.

Je vais tenter demain un étuvage. Merci pour l'info.👍

Euh, dans le four de la cuisine, qui sert normalement pour... cuisiner, ça le fait ou pas ?

Je suis déjà client chez filament-abs.fr, bien que ma bobine de Nylon 856 ait été achetée avant (ancienne, j'ai dit ☺️). Si je n'y arrive toujours pas après l'étuvage, je sais ce qui me reste à faire.

Des pièces mécaniques imprimées en Nylon, ça m'intéresse quand même beaucoup. Ca vaut le coup de perséverer.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 21 minutes, Hagar a dit :

je sais ce qui me reste à faire

Me l'envoyer. 😁

Je suis ce sujet avec attention, car je vais bientôt tester du nylon PA12.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'avais des supports de carrosserie à imprimer pour une voiture radio commandée 1/5e et je voulais le faire en Nylon pour la résistance et la flexibilité de cette matière, seulement je n'ai eu que des échecs !!  😞

Il s'agit d'une bobine d'un kilo de filament Nylon de chez Grossiste 3D et j'ai déjà passé environ 2 cms sur l'épaisseur de filament que contient la bobine et la totalité à fini à la poubelle.

Au début, je n'avais aucune adhérence sur mon plateau Anycubic Ultrabase quelle que soit la température de la buse ou du plateau.

J'ai réussi à imprimer ce filament Nylon en imprimant sur une plaque de bakélite micro perforé, mais j'ai seulement déplacé le problème.  😞   Quand j'arrive à finir une pièce, elle est complètement déformée et inutilisable.

J'ai essayé d'imprimer une pièce plus petite, 50 mm de diamètre et 25 mm de haut. L'impression avait bien commencé sur mon plateau Ultrabase, mais à la 4éme couche la pièce s'est à moitié décollée.  😞

Pour le moment, j'ai renoncé parce que je ne sais plus quoi faire et j'avais d'autres pièces à imprimer en PLA.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Et pourtant, Anycubic fait de bonnes imprimantes. Volumic aussi. Enfin, merci de le dire. Je me sens moins seul dans cet échec. Vraiment, y a-t-il ici des gens qui impriment du Nylon sans problème ? C'est quoi le secret ?

Rapport des tests de ce matin : étuvage de la bobine de Nylon à 60°C pendant 4 heures et nouveau test après refroidissement : pareil !

Le Nylon accroche à contre-coeur sur le plateau. Avant même la fin de la 1ère couche, la buse finit par tout ratisser et ça forme un gros pâté collé dessus. Plus de 1ère couche, donc rien pour tenir la 2ème et le nouveau nylon nourrit la boule collée sur la buse.

Je tenterai bien le coup d'acheter du Nylon neuf mais vu le prix de la bobine et l'absence de certitude que mon problème vient bien de mon Nylon actuel, j'hésite un peu..

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Petit retour d'expérience, j'ai testé une bobine de Nylon PA12 de RS Pro, qui après inspection, reconnaissance du packaging et comparaison des specs, semble être un ICE-Nylon rebadgé.

Pour les paramètres, sur le papier c'est marqué entre 240 et 260 pour la buse et 100-120 ou plus pour le plateau. J'ai testé sur ma Original Prusa I3 MK3, plateau PEI lisse nettoyé à l'IPA 99.9% et acétone, comme neuf. Voici mes essais et résultats :

  1. 250/100. Au départ ça colle, puis au bout d'un moment une bulle d'air se forme sous la pièce au fur et à mesure.
  2. 250/120, là ça ne colle carrément pas.
  3. 250/120 et UHU (enfin Kores, fourni avec la machine, jamais utilisé de colle de ma vie sur une imprimante 3D), ça colle presque, mais plutôt pas.
  4. 250/80 et UHU, et là miracle, ça colle ! J'ai sortie tout le cube de calibration du premier coup.
  5. Même conditions que 4 mais cette fois-ci je sors des éprouvettes. Résultat pas nickel (la première couche limite et peut-être un poil warpé) mais très satisfaisant pour une première.

Côté solidité, j'ai tordu une des éprouvettes dans un mouvement de torsion, ça a craqué de partout, elle s'est délaminé, mais revient toujours à sa position de départ. Donc je testerai plus chaud, mais rien n'a cassé. Côté flexion, c'est très élastique, le point de non retour avant déformation est très loin, je dirais un angle supérieur à 90° (très subjectif/empirique), ça peut être pas mal pour faire des charnières. Faudrait que je teste aussi avec un plateau texturé pour l'accroche, je jour où j'en aurai un...

20181004_095855.jpg

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Voilà un commentaire bien utile. Plein d'infos et même les résultats des tests avec leurs paramètres.

Merci.👍

Je note tout ça. J'imprime la page, même. Donc, ça marche avec un plateau à 80°C. Tant mieux parce que le mien, je crois qu'il monte à 100°C maximum, ce qui est déjà pas mal.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Petite update,

Pour mes premiers essais, étant sensibilisé au problème absorption d'humidité, j'ai directement déroulé un échantillon de quelques mètres (~6m) puis remis sous vide la bobine immédiatement. Comme il restait un bon morceau de l'échantillon, j'ai tenté quelques tests supplémentaires :

20181005_115130.thumb.jpg.e53a3319307c01c67be46dd1dc15b9af.jpg

  1. Pièce de référence en PLA Prusa Silver. Les couches de 200µm sont bien visibles car la pièce est imprimée tel que présenté, la photo montre une vue sur un flanc à 45°. Cette pièce est impeccable.
  2. Même pièce (enfin l'itération suivante du design), en 100µm avec le nylon à 260/80 + UHU (j'ai refait l'essai sans UHU, ça ne colle pas du tout, va falloir que j'envisage l'utilisation de dimafix). L'aspect global est plutôt bon, mais moins précis que le PLA. Et j'ai remarqué qu'on entendait extrêmement bien les 'pik pok" lorsque l'extrusion est assez lente, et plus du tout lorsque ça accélère dans l'infill. Je me dis alors qu'il ne faut pas laisser trop longtemps le filament cuire dans la hotend. J'avais déjà lu des préconisations qui disaient que les couches idéales sont entre 200 et 400µm avec une buse de 0.6 ou 0.8mm
  3. Tout pareil, mais en 300µm. Un carnage accompagné d'une symphonie de 'ploc ploc'. Vu les retours que j'ai pu lire sur les forums, je pense que l'échantillon resté à l'air pendant "seulement" 36h à pris l'humidité. Il me reste un tout petit bout sur l'échantillon que j'avais prélevé, j'essayerai un début de cube en 200µm qui était passé nickel la première fois.
  4. Pour le partage, rien à voir avec le sujet, ici c'est un PLA blanc, même conditions que la pièce 1, la seule différence c'est que là l'extrudeur a une bobine neuve de 2.3kg à tirer, et qu'elle ne roule pas très bien... Comme ça on peut bien voir l'impact que ça peut avoir, ici le chariot X est perturbé dans ses mouvements de droite à gauche, mais il est aussi tiré vers le haut par la force de l'extrudeur qui tire sur le fil, et 2.3kg étant très supérieur au poids du chariot X, c'est la bobine qui gagne. Déjà mon offset Z n'était plus bon tellement ça tirait... La bobine est sur 4 roulements, mais tellement pleine à raz-bord que le fil frotte sur les bords du spool roller. Vais construire un chassis ce weekend pour réutiliser mon "Quick change universal spool holder", ça va tourner tout seul.

Et en bonus, deux petits engrenages de 15mm, qui servent à rien, mais je voulais voir si c'était une application envisageable avec le nylon, apparemment oui.

Ah oui j'oubliais, un paramètre que j'ai changé aussi, la vitesse, 50mm/s grand max partout, sauf la première couche entre 10 et 20mm/s. Même les déplacements à vide lors de la première couche ont tendance à tirer sur le fil déposé et le courber.

EDIT: bon ben le reste d'échantillon impeccable sur le cube à 200µm de layer height alors qu'il a passé 10h de plus à l'air libre, la vérité est ailleurs.

Modifié (le) par Kachidoki

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci pour de quasi-reportage. Imprimé, lui aussi.😉

Le PLA donne quand même un résultat bien plus présentable que tout le reste.

-Alors finalement, la colle UHU, ça marche ?

-Entre 200 et 400 micromètres et avec une buse entre 0,6 et 0,8 ?  Avec ça, on n'imprime pas de pièces mécaniques. Tout juste des parpaings de maçonnerie. C'est vraiment pour du grossier...

-36 heures à l'air ambiant suffisent pour pourrir un filament Nylon ? Pas pratique ! 😒

-Le Dimafix, j'ose pas encore, mais je sens que "ça vient".☺️ Rien que pour l'ABS et ce fichu warping, après plein d'essais, je vais finir par traiter à la colle à bois.

-Pour la lourde bobine, pourquoi un support à 4 roulements qui portent les deux circonférences d'ne bobine ? Déjà, c'est hyperstatique, c'est instable et en plus, le rendement est déplorable : il faut tirer fort pour dérouler. Tandis qu'un support classique avec un axe central ne réclame que 2 roulements, répartit bien mieux le poids et n'oppose que peu de résistance au déroulement.

-J'ai imprimé récemment un engrenage de 2 roues dentées en PLA, module 1. Pour test, moi aussi. Ca marche du tonnerre, sans "gratter". Valable pour de faibles puissances et à des régimes moyens mais ça marche, même en PLA.

EDIT : J'ai commandé du Dimafix. Paraît que ça marche bien alors on va essayer ça. Ca reste moins cher qu'une bobine de Nylon neuve et si ça ne marche pas, au moins, ça servira comme anti-warping pour mes impressions ABS.

Modifié (le) par Hagar

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Apparemment oui la colle UHU ça marche, mais c'est chiant à appliquer en fine couche uniforme.

D'après le tout dernier essai que j'avais fait avec le même échantillon, le cube en couche de 0.2, le fil se comportait bien. Il doit y avoir une histoire avec le débit volumétrique et le retract.

Le support à 4 roulements c'est le célèbre TUSH qui a l'avantage de ne pas être encombrant, de s'imprimer vite et avec peu de fil, et surtout de s'adapter à n'importe quelle bobine, même en carton, sauf quand la bobine est pleine à raz-bord. Depuis longtemps j'utilise le "Quick change universal spool holder" à toutes les sauces. J'en ai 4 fixés sur une paroi du placard avec la MK2 MMUv1. Je l'utilise aussi au bout d'une perceuse pour rebobiner. Ça glisse bien, même trop bien et les bobines ont tendance à se dérouler toute seule, donc faut freiner un peu. Et il ne s'adapte pas forcément à toutes les bobines.

Les engrenages en PLA ça marche, mais comme tu le souligne, à vitesse modérée et faible charge. C'est l'un des intérêts du nylon, d'avoir des pièces solides et avec moins de frottement.

Le dimafix je pense aussi en commander, avant ce qui me rebutait avec les spray, c'est que ça vole partout, sur les glissières, dans les ventilos. Mais depuis que j'ai les plateaux amovibles, il suffit d'aller l'appliquer dehors.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

  • Sur cette page :   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.

×