Aller au contenu

Filament ABS

Kachidoki

Membres
  • Compteur de contenus

    2 794
  • Inscrit(e) le

  • Dernière visite

  • Jours remportés

    24

Dernière journée remportée par Kachidoki le 22 Avril

Kachidoki a le contenu le plus aimé!

3 abonnés

Citation

  • Triple buse !

Information

  • Genre
    Masculin
  • Imprimantes

    Original Prusa i3 MMU2S
    Original Prusa i3 MK3S
    Creality CR-10 32bit
    MakerFr i3 RDX

Visiteurs récents du profil

3 720 visualisations du profil

Récompenses de Kachidoki

Veteran

Veteran (13/14)

  • Reacting Well Rare
  • Dedicated Rare
  • Very Popular Rare
  • First Post
  • Collaborator

Badges récents

935

Réputation sur la communauté

1

Sujets solutionnés !

  1. La question est : Ont-elles besoin d'être aussi rigide ? Si elles remplissent leur fonction avec du PETG non chargé, pas la peine d'en rajouter. Reste que malgré ça, la solution MasterSpool n'est toujours pas très utilisable au regard du prix, du choix et de la mise en oeuvre. (En plus il faut recycler les rislans...)
  2. Dans la même veine, Prusa vient de sortir son filament recyclé, avec les rebuts de production. Au format 2kg. A savoir, leur bobines utilisent des flasques en PC recyclé, et un mandrin en carton. Ils ont prévu de réutiliser les rebuts de PETG pour produire leurs flasques à l'avenir. Les éléments de la bobine sont facilement séparables, et même réutilisables plusieurs fois sans problème. Le mandrin des bobines 1kg a un diamètre et une largeur compatibles masterspool (un poil large), et moyennant l'impression d'un mandrin en plastique lorsque celui en carton sera trop usé (design déjà disponible), la bobine peut être réutilisée à l'infini.
  3. Idem, le sujet parle de raccords pneumatique dans leur utilisation originale, c'est à dire faire passer de l'air sous pression. Pas dans l'utilisation détournée façon presse-étoupe, pour faire passer du filament. Concernant la qualité des filaments, faut pas pousser, il y a bien une différence nette de finition entre un bon filament et un filament daubé. La seule chose qu'apporte l'expérience, c'est d'être en mesure d'utiliser "correctement" un filament qui ne respecte aucune spécification, là où un newbie aurait cramé toute la bobine en cherchant encore pourquoi ça sous-extrude (si c'est pas la machine). J'utilise presque quotidiennement des filaments à moindre coût, entre du gratuit (diamètre 1.80mm), du pas cher (diamètre 1.69mm) et du recyclé (string à mort à 5°C près), il suffit de connaître leurs défauts et de paramétrer correctement ces infos dans le slicer. Le pire filament que j'ai eu était une bobine no-name fournie avec une imprimante en carton que j'ai récupéré pour pièces (une CTC i3 Pro B), celui là cassait tout seul sur la bobine... Mais j'ai réussi à le terminer. Et je ne parle même pas des filaments qui n'ont pas la même couleur d'une bobine à l'autre, ou dont la teinte n'est pas régulière entre le début et la fin d'une même bobine. Pour du prototypage, des gabarits ou petits outils/bricolages, c'est parfait. Quand c'est pour une pièce de production, ou pour livrer un client, je passe sur du filament "premium" dont je suis sûr des spécifications techniques.
  4. En effet, j'ai dit une bêtise avant. En relisant la synthèse du benchmark des slicers que j'avais fait sur le forum de MakerFr, Cura sait gérer les ventilos indépendants.
  5. Pas à ma connaissance. En réalité PrusaSlicer sait gérer plusieurs "profils" de ventilation pour la multi-extrusion, mais sur une seule tête (et avec une erreur en appliquant le nouveau paramètre à la tête qui va au parking, mais ça ne se voit pas sur une mono-tête). Pour la RDX j'ai corrigé le bug et modifié le code de PrusaSlicer (vive l'open-source) pour ajouter le paramètre P avec le numéro de la tête à la commande M106... Mais je me disais que le temps passant, et avec l'essor des IDEX, les développeurs de slicers allaient s'y pencher. Ca n'a pas encore l'air d'actualité...
  6. Salut, Lors du développement de la RDX (une IDEX DIY), j'avais testé IdeaMaker, et lorsque j'insérais un M605, le preview en couches était traumatisé, ça provoquait des artefacts. Un autre problème qu'il y avait, c'était l'impossibilité de gérer les deux ventilos pièces à des vitesses différentes. Ca fonctionne maintenant ?
  7. Hello, Pour ce budget, l'i3 de chez Prusa est effectivement le choix de l'excellence. Tout est vérifié et calibré automatiquement (PID, steps/mm, skewing etc...) sauf l'offset Z. C'est certain qu'il est toujours plus formateur de monter le kit soi-même (compter 8h), mais puisque tu as le budget, tu peux aussi faire le choix de la version déjà assemblée en usine. La surface utilisable réelle est de 250x210mm. Une pièce de qualité, testée et contrôlée par le fabricant de la pièce et de l'imprimante, ça tourne des années sans problème. Les pièces chinoises noname premier prix, tu peux quasiment tout remplacer dans l'année (et donc payer deux fois). Je ne compte plus les roulements et ventilos chinois de chez AE que j'ai du remplacer, jusqu'à trouver les bons fabricants pour chaque type de pièce. Par exemple, Trianglelab est reconnu pour ses buses et hotends, mais leurs ventilos 24V tiennent 2 à 3 semaines, j'en ai remplacé 4. Tu peux aussi avoir de la chance, et que tout marche du premier coup, mais on va dire que les statistiques ne sont pas favorables. Toujours est-il qu'il est vrai qu'aucune machine n'est exempte de panne, cependant avec un fabricant de renom comme Prusa, dont le SAV n'a que des louanges, les pièces de rechange sont livrées par transporteur sous 48h et gratuitement. Côté mauvaise conception, ils ont déjà fait leurs preuves aussi, en mettant à jour gratuitement ou à tarif modique les machines un peu jeunes à leur sortie (mon MMU2 je l'ai payé 60€ ) Si le critère de surface n'est pas si important, la Prusa MINI avec son plateau de 180x180mm peut être une alternative (meilleur rapport qualité/prix que la mk3), tu peux en avoir deux pour le budget. Attention tout de même, ça reste des machines mono-extrudeur, il faut le savoir selon les pièces que l'on souhaite faire. Il existe maintenant beaucoup de machines double tête, qui peuvent rendre bien des services sur des impressions complexes. Concernant l'utilisation d'une imprimante premier prix pour débuter, je le déconseille car l'un des critères est : Et non pas : "Je voudrais essentiellement calibrer mon imprimante pour obtenir des pièces fonctionnelles". Après ça dépend des personnes, je connais au moins une personne qui a abandonné l'impression 3D à cause d'une incapacité à faire fonctionner correctement sa machine (il a essayé une CTC i3 Pro B puis une CR10S), et au moins un débutant complet qui a monté de A à Z sa MakerFr i3 RDX et qui sort des pièces mécaniques excellentes. My 2 cents, bon courage pour le choix.
  8. Salut, Des raccords pneumatique et gardena, j'en ai fait en PLA, et maintenant je les fais en PETG juste parce que c'est devenu ma nouvelle matière standard. Mais ceux fait en PLA sont toujours là, ils n'ont jamais bronché, même sur des circuits à 6 bars. J'ai également des pièces en PLA à l'extérieur, mais à l'abri du soleil. Notamment une poignée de porte vitrée. Rien à signaler depuis quelques années, la poignée ne m'est jamais resté dans les mains. En revanche les pièces de ma tonnelle, exposée au soleil du matin au soir, il n'y a que l'ASA qui tient sur la durée. Même l'ABS n'a pas tenu une saison aux UV et s'est cassé au premier démontage automnal. Une solution est de peindre les pièces pour les protéger des UV, mais l'ASA n'a que des avantages sur l'ABS, alors pourquoi s'en priver.
  9. Salut, Il y a une technique qui pas mal réduit le bruit sur ma CR-10 avec les ventilos d'origine, découper toutes les grilles qui sont devant les ventilos, à la dremel. Selon les emplacements, on peut aussi prévoir une "tuyère" pour éviter de toucher trop facilement les pales. Sinon dernière astuce, que j'ai utilisé sur la RDX (c'était avant d'être passé en 100% Noctua), c'est d'utiliser un silencieux, qui vient piéger le son. Dans ce style là : https://www.thingiverse.com/thing:4631303 Sur l'alim c'était le jour et la nuit, le bruit était fortement atténué et redirigé vers l'arrière de la machine.
  10. Kachidoki

    Prusa XL

    Si c'est faisable techniquement, c'est à dire avec un firmware open, le plus intéressant économiquement selon moi, c'est une XL deux têtes combiné à une Palette ou un MMU2 sur l'une des têtes. C'est un sujet que j'ai dans mes cartons pour la RDX. Avec un MMU dans le fond il n'y a rien de très compliqué (au départ, avant la version S, ça a été pensé pour être utilisable sur n'importe quelle machine), il faut "juste" intercepter le G-Code Tx, et aiguiller le changement d'outil soit sur la machine elle-même, soit sur le MMU. Ainsi on peut avoir "facilement" une machine qui fait de la couleur + du support, on rajoute 5 couleurs pour le prix d'une seule tête. Après si on souhaite tout mélanger, par exemple faire une pièce en PETG avec des éléments techniques en FLEX et en utilisant du PLA comme support, alors il faut nécessairement plus de têtes individuelles. C'est une limite que je rencontre avec mon IDEX, car j'utilise beaucoup du PLA recyclé comme support pour les impressions en PETG (ce qui est vraiment top au niveau finition et très économique), mais ça me manque de pouvoir inclure du FLEX, sachant que celui-ci a vraiment besoin de supports sous les bridges. Dans tous les cas, la XL est très bien positionnée sur son segment, c'est indéniable. Ce qui me chagrine un peu, c'est que pour un mec qui s'est fait tatouer le logo open hardware et le dxf du cadre de l'i3, il semble s'éloigner de plus en plus de son public. Les réactions sur le forum de Prusa et les différentes vidéos de youtubeurs donnant leur avis vont dans le même sens. S'il avait tenu l'annonce de départ, $1200 à $1500 (soit ~1050€ à 1350€) ok, mais là on est sur le double. En même temps on s'y attendait, quand on voyait le prix du toolchanger E3D. D'ailleurs, je suis le seul à remarquer la différence de tarif entre l'Europe, et les autres pays ? Elle est entre 2100€ et 3700€ contre 1730€ et 3060€ pour les autres (y compris les DOM/TOM).
  11. Salut, Je n'ai pas souvenir qu'il existe un RPi 2B+, mais un RPi 2B oui. L'alimentation officielle est une 2.5A. Si rien d'énergivore n'est attaché, pas de disques USB ou autres clé USB ou dongle wifi, le Pi2 peut se contenter d'une alim 500mA comme la RPi première du nom . Avec ton alim de 2A ça laisse de la marge pour une PiCam qui tire moins de 300mA. https://www.pidramble.com/wiki/benchmarks/power-consumption Par contre, l'alim doit être de qualité, les chinoiseries bas de gamme sont mal filtrées et n'arrivent pas à absorber les appels de courant haute fréquence, ce qui provoque des chutes de tension équivalentes à des microcoupures.
  12. Kachidoki

    Prusa XL

    Il l'est entre 2100€ et 3700€ selon la variante et sans options, et tu peux même la précommander avec 200€ d'accompte remboursable, et changer les options avant la livraison. C'est clair que techniquement, il y a quelques innovations et bonnes idées. Ca sera probablement une très bonne machine, mais comme il a été dit, plutôt orientée petits professionnels. C'était déjà le cas pour la SL1. C'est dommage de s'éloigner autant du public qui a fait sa renommée, mais ça se comprend. L'idée du MCU dédié par tête, avec une liaison en 2 fils, je l'avais eu au début du développement de la RDX, car ça fait un paquet de cables derrière. J'étais même allé plus loin, en cherchant à remplacer les deux fils par les deux rails du chariot X (base i3), mais le risque de court-circuit était trop grand et puis on est parti sur un monorail prismatique. J'ai laissé tombé car c'est trop d'investissement en développement pour un gain minime pour un particulier, et surtout trop de maintenance derrière, pour l'intégration continue côté firmware, car il faut réadapter le code modifié à chaque évolution. Sinon, lorsque j'ai vu la vidéo d'interview avec Joel, on voit la machine imprimer en live une première couche puis la même pièce un peu plus tard, et c'est pas folichon ce que j'ai vu pour une démo. Je suis curieux de voir comment ils gèrent la remise en pression de l'extrudeur. C'est le seul détail qui m'a obligé à garder la Wipe Tower sur la RDX (bon elle fait 5x5mm dans la plupart des cas). Sans ça, c'est la sous-ex à chaque début de couche ou du filament tout coulant qui bave à la reprise, car une tête peut rester parquée des heures. Et lorsque la Wipe Tower est activée, dans PrusaSlicer on ne peut plus utiliser des buses de taille différente par exemple. Curieux de voir aussi s'ils auront réglé les bugs liés aux multi-têtes, comme la gestion du ventilo pièce, qui actuellement est fausse. Pas de distinction entre les têtes, et c'est la tête qui va au parking qui applique la nouvelle valeur de ventilation... Forcément sur une mono-tête ça ne se voit pas. Je leur avait remonté le bug et pointé du doigt la ligne de code à inverser.
  13. Kachidoki

    Prusa XL

    Franchement, entre le délai de sortie (c'était censé être prêt lorsque le covid a débuté), le délai de livraison ~Q2-Q3/2022 = minimum Q1/2023 les connaissant, et le prix bien supérieur aux $1200-$1500 annoncés (2100€ c'est le double, et sans toolchanger), ils nous prennent un peu pour des c*ns ! Et même à 3700€, ce n'est pas toutes options. Chaque tête supplémentaire coûte le prix d'une Prusa MINI... Reste à voir si ça va rester dans la lignée de l'open-source / open-hardware... C'est pas évident au vu des choix techniques, de certains tweets, et du fait que la boite devient de plus en plus grosse. Un classique. Pendant un instant j'étais prêt à revendre mon parc de machines pour financer une XL, mais quand j'ai vu le prix, ça sera sans moi... Dommage, j'espérais autre chose. Le bon côté des choses, c'est que j'avais trainé de la patte pour me lancer dans une IDEX car la sortie de l'XL (avec toolchanger) était "imminente". Et bien finalement j'ai bien fait de la monter. C'est pas le même niveau certes, mais ça me suffira tant que je n'en fais pas une profession... Il ne me reste plus qu'à bichonner mes i3. En aparté, maintenant j'attend de voir les évolutions en accord dans PrusaSlicer, parce que la 2.3 n'est pas capable de gérer correctement une bête IDEX, alors un toolchanger à 5 têtes n'en parlons pas...
  14. Un petit mot juste pour dire que j'ai (re-)attaqué Blender grâce à vous. Et je dois dire que ça me parait largement plus abordable que la dernière fois que j'ai testé, il y a quelques années tout de même (une bonne dizaine). Bon j'ai 2 jours d'expérience et 3 tutos. J'arrive à modéliser basiquement en mode "Edit" et en mode "Sculpting", même si dans ce dernier mes essais ressemblent plus à de la pate à modeler. Mais pour une première et en si peu de temps, je suis plutôt content. Je suis également étonné de n'utiliser que très peu (voir pas du tout) ma souris 3D dans ce mode de fonctionnement, qui pourtant m'est indispensable en CAO. Il ne me restera plus qu'à m'attaquer au prochain chantier que je n'ai pas re-testé depuis cette époque, le scan 3D, vous avez des pistes ?
  15. Kachidoki

    Prusa XL

    Pour les plus courageux : https://www.prusa3d.com/product/original-prusa-xl-2/ On est assez loin du prix annoncé... Et enfin : https://blog.prusaprinters.org/original-prusa-xl-first-look_58312/
×
×
  • Créer...