Aller au contenu

Filament ABS

Kachidoki

Membres
  • Compteur de contenus

    1 102
  • Inscrit(e) le

  • Dernière visite

  • Jours remportés

    4

Réputation sur la communauté

257 Excellente

À propos de Kachidoki

  • Rang
    Triple buse !

Information

  • Imprimantes
    CTC i3 Pro B | i3 MK3 MMUv2 | CR-10 | i3 MK2S MMUv1 | ex-DE200

Visiteurs récents du profil

Le bloc de visiteurs récents est désactivé et il n’est pas visible pour les autres utilisateurs.

  1. Il y a un paramètre dont on a pas parlé, qui est l'accélération (rien à voir avec la buse), mais qui empêche tout simplement d'atteindre la vitesse max. Dans ton cas, au départ d'un coin, le temps d'accélérer et de décélérer à la vue du prochain coin, ça ne fait plus beaucoup de distance à vitesse max. Il y a le firmware qui peut limiter la vitesse, mais aussi les slicers. Tu peux mettre la vitesse que tu veux, si tu as réglé un temps minimum par couche, le slicer va ralentir l'impression. Sur Slic3r PE, il y a même le max volumetric speed qui est spécifié (15mm³/sec pour du PLA) et qui va ralentir l'impression pour ne pas dépasser cette valeur.
  2. J'utilise les T-Splines, tu trouveras plein de tuto sur le net là-dessus. En gros en bas à droite tu clic sur : A partir de ce moment, on perd l'historisation des actions, mais un nouvel onglet "FORM" apparaît : De là tu pars sur une forme de base (j'ai pris le "plane", équivalent d'une surface) et ensuite tu peux faire un Modify -> Edit form pour le modeler comme tu veux. A la fin j'ai fait un Thicken pour épaissir la surface et en faire un solide. EDIT: tu peux même convertir en B-Rep à la fin pour pouvoir réutiliser les fonctions de Solid dessus, comme les Fillet. Maintenant, ce sont les tuto qui te diront le reste
  3. Ca dépends du réalisme que tu cherche à obtenir, mais là comme ça, je dirais de passer par les T-Spline. J'y connais rien en moule, et encore moins en dessin, mais voilà un exemple sous fusion :
  4. Si je calcule avec une buse de 1mm et avec des hypothèses normales : Prenons une largeur d'extrusion de 1.2mm Des couches de 0.25mm Un débit volumique de 15mm³/sec d'une E3D V6 standard (pas une lite ni une volcano) Cela donne : 15 / (1.2 * 0.25) = 50mm/sec Pour une vitesse de 100mm/s il faudrait une hotend capable de débiter 30mm³/sec, une Volcano par exemple. Si maintenant je refais le calcul avec une hauteur de couche de 0.5mm et une hotend classique, la vitesse max à ne pas dépasser serait de 25mm/s. Exemple de calculateur en ligne PS: 100mm/s n'est pas une vitesse lente pour une imprimante 3D, c'est même la vitesse max que peut atteindre une Prusa MK2S.
  5. 1mm c'est déjà une très grosse buse. Il ne faut pas oublier que la hotend a une limite calorifique et de fait, bride le volume d'extrusion (mm³/sec). Si le slicer tient compte de ce paramètre, il ralentira l'impression, sinon, l'extrudeur va galérer, et le plastique n'atteindra jamais sa température à cœur, et adhésion faible ou nulle. En gros 1mm sur une hotend standard faut oublier, 0.6mm ça passe encore bien, après il faut des hotend plus performantes, comme la volcano.
  6. Si tu répondais au dernier post, tu es d'accord avec toi-même, c'est plutôt une bonne chose.
  7. Kachidoki

    Home-made JCNC

    Moi aussi, je suis fan absolu.... Un jour il faudrait que je me trouve un avatar aussi...
  8. Kachidoki

    Home-made JCNC

    Une R-CNC avec l'option courroie en X justement car la tige filetée c'était trop lent, mais un peu hybride car contient l'électronique de la RS-CNC (normal, j'ai participé au dev à l'époque, c'est moi qui ait codé le jogging via Nunchuck). Il y a maintenant la RS-CNC32 qui sort, avec électronique 32bits et un joli GRBL pour piloter tout ça. Edit : Et avec les courroies à armature métallique (les blanches) de 10mm, c'est déjà bien rigide, de mémoire on est sous le dixième de précision d'usinage. Même l'alu passe bien.
  9. Bonjour, Pour ce genre de pièce, le mieux est encore de la couper en deux parties et de les coller. Ainsi le sens d'impression est optimisé pour la solidité dans le sens de l'effort au serrage. Méthode expert, passer par un logiciel quelconque (même un thinkercad sait le faire) et ajouter des trous et "pins" de centrage. Méthode flemmard, couper directement dans le slicer (ici Slic3r PE, j'ai que ça sous le coude, mais Cura sait le faire aussi) : Et augmenter le nombre de périmètre, ici j'ai volontairement vidé la pièce pour montrer l'effet des périmètres sur le filetage : Au 3ème périmètre, le trait est lisse, et donc moins sujet aux amorces de point de cassure. A+
  10. Kachidoki

    montage MK3S

    Arf. Tu avais bien tenté le démontage à chaud ? C'est quand même très rare de devoir aller jusqu'au démontage de la buse pour un bouchage, il y a d'autres techniques, comme le cold-pull. Le problème maintenant, c'est que les pièces que tu as commandé ne sont pas des originales. D'une part tu auras des buses de mauvaise qualité, et d'autre part, le heatbreak que tu as choisi est un heatbreak avec PFTE, tu seras donc limité à l'impression de PLA. Bref, tu vas avoir une expérience utilisateur beaucoup moins agréable.
  11. Kachidoki

    Home-made JCNC

    Ah donc les courroies sentent le blé ou le maïs, et les tiges trap sentent le fromage... Je comprend mieux.
  12. Ceci-dit, Arianeplast avait publié des vidéos montrant une impression avec une bobine qui avait passé plusieurs semaines dans l'eau. Et même plus loin, une impression avec une bobine et son dérouleur encore dans l'eau. Je sais aussi que sur la Dagoma, il recommandait de passer sur un heatbreak avec PTFE, car son filament PLA colle particulièrement aux parois, et les heatbreak full metal chinois sont assez rugueux. D'une manière générale, le full metal n'est pas recommandé pour du PLA.
  13. Kachidoki

    Home-made JCNC

    Chouette que tu te lances enfin ! Ca se sentait (comme le rat autour du fromage que tu étais) que t'allais franchir le cap. Question de base, souvent la même dans les débuts de conception de CN : Pourquoi des tiges trap ? Ca ne sera pas trop lent (si tu compte usiner du bois ou du plastique) ?
  14. Kachidoki

    Prusa i3 mk3 clone

    Sans compter que les Steel Sheet chinois sont vendus avec le PEI non collé, donc il faut se coltiner un collage sans bulle d'air à la main. Même constat que @divers, ça ne vaut clairement pas le coup (ou coût).
  15. Aller, @AlfiQue à commandé quelques buses de plus chez Trianglelab, allons voir ça. Une buse de 0.4mm, rien à dire, c'est juste perfect. Ici, une nouvelle buse qui est censé faire 0.25mm, vous être prévenus, vous aurez une 0.15mm à la place... @AlfiQue va relancer le vendeur. L'intérieur de la buse de 0.4mm : Impec, on a aussi vérifié un heatsink, et c'est du même acabit, matériel de très bonne qualité !
×
×
  • Créer...