Dernières nouvelles
Accueil / Actualité / En Irlande, un garçon de 10 ans retrouve l’usage de sa main grâce à l’impression 3D

En Irlande, un garçon de 10 ans retrouve l’usage de sa main grâce à l’impression 3D

Josh McKenna, un garçon irlandais de 10 ans, né avec une malformation due à une maladie des brides amniotiques, a été condamné à vivre jusqu’à aujourd’hui avec un unique doigt à sa main droite. Mais sa vie a été transformée grâce à l’association caritative internationale Enabling The Future, qui lui a permis d’obtenir gratuitement une prothèse imprimée en 3D.

Tout a commencé le jour où la mère de Josh visionne une vidéo sur YouTube montrant un enfant hawaïen recevant une main artificielle créée avec une imprimante 3D par l’association Enabling The Future. Elle décide alors de contacter l’organisme dans l’espoir de recevoir une réponse pour son fils.

Quelques temps après, elle est contactée par le designer Stephen Dignam, qui lui propose un rendez-vous pour prendre des mesures du bras du garçon en vue de l’impression d’une prothèse. Josh a aussi pu y choisir les couleurs des différentes pièces de sa nouvelle main.

josh1
Josh McKenna, bénéficiant désormais d’une main fonctionnelle imprimée en 3D

Partout dans le monde, de nombreux enfant ont pu bénéficier d’une main mécanique comme celle de Josh et ainsi retrouver une nouvelle vie grâce à Enabling The Future. L’association utilise différents modèles de prothèses Open Source, tous téléchargeables sur des sites de partage de fichiers 3D. De plus, vous pouvez retrouver toutes les notices de montage de ces prothèses sur le site de l’association.

Elle invite tous ceux qui en ont les moyens à utiliser ces outils mis librement à disposition en faveur de ceux qui en ont le plus besoin.

A propos de Ottavio

Ottavio
Maker passionné d'impression 3D depuis plusieurs années. Rédacteur/testeur sur LesImprimantes3D.Fr et fondateur de Sculptr.
Ottavio

A lire

drone imprimé en 3D

Une semaine d’impression 3D #48

Pour cette 48ème édition d’une semaine d’impression 3D, un programme un peu moins dense que …

Laisser votre impression

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *