Breaking News
soutien gorge sur-mesure scanné et imprimé en 3d

Une semaine d’impression 3D #245

Dans ce dense hebdo de l’impression 3D on parle sous-vêtements et mode avant d’aborder un sujet un peu moins glamour que sont les armes à feu et l’armée. Ensuite, on aborde le stockage des filaments pour imprimante 3D et on écoute le responsable de l’espace numérique de la médiathèque de Tulle équipé d’une imprimante 3D. Pour finir, découvrez une imprimante 3D nouvelle génération, la Biqu BX !


Un soutien-gorge parfaitement sur-mesure grâce au scan 3D

Les femmes le savent bien, les différentes tailles et formes de soutiens-gorge ne correspondent pas toujours parfaitement à leur morphologie puisque chaque corps est unique. Refaire les réglages des bretelles, bonnet trop ample ou armature qui griffe la peau font partie des problèmes récurrents qui en découlent. Du coup, la styliste Lidewij Vera Arí van Twillert s’est intéressé à la technologie de scan 3D pour proposer un soutien-gorge sur-mesure optimal. Ce sont des scanners 3D Artec Eva Lite qui ont modélisé le buste des femmes pour avoir les dimensions exactes du soutien-gorge à fabriquer. C’est une évidence mais précisons qu’il n’est pas utile d’avoir un contact physique avec la personne pour modéliser sa poitrine et son dos. L’entreprise Arivantwillert propose donc des soutiens-gorge parfaitement sur mesure


Stratasys et l’impression 3D de vêtements

Pour compléter le soutien-gorge, Stratasys s’est allié aux fashion designers que sont Julia Koerner et Ganit Goldstein pour concevoir des vêtements de mode imprimés en 3D. Fabriqués en plusieurs pièces, par exemple en 38 parties pour une robe au style très nature, le challenge a été réussi pour Stratasys qui ajoute de ce fait un nouveau secteur d’activité à ses imprimantes 3D professionnelles avec ce que l’on appelle le direct-to-textile 3D printing.


Vice s’intéresse à l’impression 3D d’armes à feu

Le magazine Vice a publié une interview de deux passionnés d’armes à feu imprimées en 3D, les fondateurs de Deterrence Dispensed. JStark1809 et IvanTheTroll sont loin d’être des amateurs dans le domaine, ils ont créé le pistolet mitrailleur FGC-9 dont voici la présentation vidéo.


L’armée australienne s’équipe en imprimantes 3D métal

L’armée d’Australie a utilisé des imprimantes 3D métal WarpSPEE3D dans un camp d’entrainement pour s’essayer à la fabrication additive. La preuve a été faite que l’impression 3D cuivre et aluminium peut soutenir la chaîne d’approvisionnement de l’armée en évitant une rupture de stock chez un fabricant ou si le la sécurité du transport n’est pas assurée.


Caissons pour filaments 3D par Advenkit

Les conditions de stockage des bobines de filament sont assez classiques (à l’abri de la lumière, au sec et température ambiante standard) mais il arrive que ces recommandations ne soient pas toutes respectées dans les usines, en bureau d’étude ou même pour les particuliers qui impriment dans leur cave, leur grenier ou dans le garage. Pour réussir à conserver toutes les propriétés des filaments en stock, la jeune entreprise française Advenkit a créé un caisson de protection pour bobines de filaments 3D. Le Kesto1 est un caisson de stockage qui protège de l’humidité, des rayons UV et de la poussière. Ce premier modèle accueille les bobines de 750g ou 1kg mais soyons sûrs qu’il existera des modèles plus larges pour héberger des rouleaux de 2 ou 3kg pour les consommateurs les plus réguliers. Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site Advenkit.


L’impression 3D au service de la population en Corrèze

Il y a deux ans déjà, la médiathèque Eric Rhomer de Tulle a équipé son espace numérique d’une imprimante 3D Zortrax M200. Aujourd’hui, l’animateur multimédia Jérôme Trarieux nous fait un retour d’expérience sur cette machine qui permet par exemple de fabriquer des objets perdus ou cassés. Des ateliers avec les enfants ont également été organisés afin de leur faire découvrir la fabrication additive mais aussi la modélisation 3D. Pour finir, un service d’impression 3D a été mis en place afin de rentabiliser un peu l’imprimante.


Biqu BX, l’imprimante 3D next-gen

La semaine dernière, Biqu annonçait le lancement imminent de la campagne de financement participatif pour sa nouvelle imprimante 3D, la Biqu BX. Il s’agit d’une machine résolument moderne avec un extrudeur Direct Drive ultra léger, des moteurs pas à pas super précis, une carte mère 32 bits boostée, un grand écran tactile et une compatibilité native avec Octoprint grâce à un emplacement pour Raspberry Pi ! Avant sa sortie, vous pouvez découvrir toutes les autres caractéristiques dans le comparateur et en discuter avec la communauté sur le forum.

biqu bx

About Les imprimeurs 3D

Les imprimeurs 3D
Compte mutualisé pour les articles à contributeurs multiples.
Les imprimeurs 3D
Les imprimeurs 3D

Derniers articles de Les imprimeurs 3D (see all)

A lire

chaussure du future imprimée en 3D

Une semaine d’impression 3D #249

Dans ce condensé de l’impression 3D, on vous propose une fusée, des fixations de ski, …

Laisser votre impression

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Partages