Dernières nouvelles
test Ender 3 Max Neo

Creality Ender 3 Max Neo, le test

Je suis heureux de vous présenter mon premier test sur le site Lesimprimantes3D.fr. Je vais vous donner mes impressions sur l’une des nouvelles imprimantes de la gamme Neo de Creality : la Ender 3 Neo Max. Cette nouvelle série “Neo” concerne trois machines : la Ender 3 Neo, la Ender 3 V2 Neo et enfin celle que je vais vous présenter et qui me semble la plus digne d’intérêt : la Ender 3 Max Neo.

Unboxing et présentation

Cette nouvelle mouture de la Ender-3 de Creality reprend beaucoup de la CR-6 SE : le porte bobine latéral, l’écran large et confortable (bien que non tactile), le bouton de contrôle qui réagit bien aux demandes d’ordres, le tiroir à outils sous la machine (Toolbox). On y retrouve deux tendeurs de courroies pour les axes X et Y, il ne manque que la poignée de transport à fixer sur le haut de l’arche.

acheter imprimante 3D creality ender 3 max neo

Les caractéristiques techniques de la Creality Ender-3 Max Neo

Nous avons donc un volume plus grand que la Ender classique, la “Max” offre un volume de print de 300 x 300 x 320 mm, ce qui est très appréciable.

Vitesse d’impression théorique max120 mm/s
Hauteur de couchede 50 à 350 microns
Précision ±100 microns
Température de buse260℃ maximum
Poids net10.3 kg
Surface de construction (bed)Carborundum Glass
Extrudeur Bowden, simple, métal
Electronique carte mère avec processeur 32 bits et drivers moteurs silencieux
Leveling Auto-leveling avec CR Touch et fonction Babystepping

La fiche technique détaillée de la machine est à lire ici.

Le test en vidéo

Analyse de l’Ender 3 Neo en photos

Ici, on peut se rendre compte de l’empattement de la machine, plus large qu’une Ender-3 standard.

unboxing Creality Ender 3 Max Neo

La tête est très compacte, le refroidissement matière est efficace mais dans le strict minimum : voir la photo plus bas sur les surplombs (overhangs), le CR Touch est légèrement écarté de l’ensemble.

extrudeur Bowden Creality Ender 3 Max Neo

L’extrudeur à simple roulement, classique, tout en métal, de type Bowden.

extrudeur Creality Ender 3 Max Neo Bowden buse

L’écran vertical et l’interface sont très agréables, le bouton réagit bien.

écran Creality Ender 3 Max Neo

Un petit tiroir à outils se glisse sous l’imprimante, une bonne idée pratique pour y ranger les pièces de rechange et accessoires de maintenance.

Creality Ender 3 Max Neo toolbox

On aperçoit les larges roues pour le leveling manuel, les gros ressorts oranges d’excellente qualité et en façade, la fente pour la carte Micro SD et le port USB juste à côté.

Creality Ender 3 Max Neo

Le porte bobine déporté, un choix discutable…

porte bobine Ender 3 Neo Max

Vue du dessus : vous voyez la courroie de synchronisation de l’axe Z ainsi que les deux tiges filetées attenantes.

portique Ender 3 Neo Max

Le tendeur de courroie de l’axe X d’un beau rouge pétant.

tendeur de courroie de l'axe X

Idem pour l’axe Y.

tendeur de courroie de l'axe Y

Les prints avec la Creality Ender 3 Max Neo

acheter imprimante 3D creality ender 3 max neo

En PLA

Le fameux Benchy boat, présent sur la carte SD, est plutôt bien réalisé avec les réglages d’origine de Creality. Quelques défauts minimes, une simple calibration de l’extrudeur résoudra le problème. Le filament utilisé est une bobine Creality CR-PLA.

benchy boat Creality Ender Max Neo
benchy boat Creality Ender Max Neo

Le lapin, lui aussi présent sur la carte SD fournie, est bien réalisé, sans faute et bien lisse !

lapin imprimé en 3D

Quelques prints de réglages pour trouver mes débits, régler mon slicer et vérifier l’efficacité du CR Touch :

En PETG

J’ai eu quelques soucis de réglages de filament sur la fiole ci-dessus. Le débit s’est trouvé faussé par un mauvais diamètre de filament, ce qui a eu pour effets une sous-extrusion, la Ender Max Neo n’est cependant pas en cause.

J’ai refait une pancarte pour mon enclos à poules en PETG jaune, ici aussi RAS :

PLA Silk

J’ai terminé mon test en refaisant un print en PLA silk, afin de m’assurer que mes calculs de débit étaient corrects :

On remarque juste un petit warping dans le coin en haut à gauche vers mon pouce.

J’émets une réserve, voire même une petite déception, sur l’extrudeur simple entrainement. Un extrudeur plus moderne et récent aurait franchement été un meilleur choix de la part de Creality.

acheter imprimante 3D creality ender 3 max neo

Notes et conclusions

Qualité d'impression - 8
Fiabilité - 7
Logiciel - 9
Utilisation - 9.5
Rapport qualité / prix - 7

8.1

/10

Points forts
  • CR Touch : auto-leveling
  • Tendeurs de courroies X et Y
  • Synchronisation de l'axe Z
  • Finitions : tiroir, dérouleur latérale, détecteur de fin de filament
  • Volume de construction intéressant
Points faibles
  • Ventilation matière un peu faible
  • Extrudeur simple entrainement, désuet
  • L'écran à bouton rotatif

Pour commencer, la Creality Ender 3 Max Neo n'apporte que peu de nouveautés. Son look est plus moderne mais ça reste pour moi une machine d'entrée de gamme. Une bonne machine certes, fiable on le sait déjà, mais qui n'amène pas grand chose à la large gamme des Ender 3. Par contre, à choisir, c'est évident que ma préférence irait vers ce modèle, surtout avec son volume de print plus important. L'ajout du CR-Touch de série ravira plus d'un débutant mais ne convaincra pas les utilisateurs les plus avancés. D'après moi, 30 cm de côté semble être une dimension de bed qui commence peut-être à être intéressante pour un système de palpation du leveling. Ce sujet divise toujours la communauté. En revanche, cette taille de plateau me semble idéale et devrait selon moi devenir un standard tant il offre un volume confortable et permet la fabrication d'objets volumineux.

La Ender est et restera un "must have" et ce quelle que soit sa déclinaison ou le nom qu'elle portera. Creality tient sa recette phare avec la série Ender 3, le reste n'est que littérature et prints en plastique ! Son seul vrai problème : avoir tellement de versions qu'on finit par s'y perdre.

A noter : lors de la première grande impression, la reprise de print après la coupure de filament a mis en rade l'imprimante. Je n'ai pu la relancer qu'en réinstallant le firmware, à jour, disponible sur le site creality.com. Je vous recommande donc de le faire d'emblée dès la première mise en route de l'imprimante.

Pour discuter avec des makers, obtenir de l'aide et des conseils, pensez aussi à nous rejoindre sur le forum, le serveur Discord ou le groupe Facebook.

Acheter

A propos de Guiguimaker

Guiguimaker
Passionné des nouvelles techno, curieux de tout, dans le plastique fondu depuis ~2016, j’adore écrire donc la boucle est bouclée. Retrouvez moi aussi sur TikTok et sur Instagram où je vous propose de suivre toutes mes réalisations et de répondre à toutes vos questions.
Guiguimaker
Guiguimaker

Derniers articles de Guiguimaker (see all)

A lire

geeetech mizar m dual extruder

Geeetech Mizar M, la présentation

D’apparence classique, la Mizar M de Geeetech apporte une fonctionnalité qui manque à bien des …

6 COMMENTAIRES

  1. Bref rien de nouveau à part un nouveau de nouveau nom. On rajoute une particule à un nom déjà devenu ridiculement long sans vraiment savoir en quoi consiste la nouveauté. Le prochain nom rajoutera certainement “ultra” devant tout ce nom pour faire encore “plus mieux” en vendant du vent.
    Creality fait de la Ender et rien d’autre que de la Ender qui était peut-être certes intéressant il y a 5 ans mais qui est depuis largement dépassé et plus que sur estimé.
    Pour celui qui s’en donne la peine, il y a largement mieux dans la même gamme de prix car si Creality n’utilisait pas sa “notoriété” faussement acquise pour écraser le marché, le public verrait qu’il y a des printers qui font mieux sans nécessiter plusieurs upgrades fonctionnels sur une machine neuve, car ces machines Ender sont loin d’être des “must have”…!
    Rien que le fait que cette machine soit encore fin 2022 en bowden et non en direct drive devrait faire passer son chemin à n’importe quel utilisateur.
    En conclusion et en reprenant la célèbre déclaration de Gandalf : “Fuyez, pauvres fous !”.

    • Salut, je suis assez d’accord, mais là Ender reste un must dans sa catégorie et à servie d’étalonnage à tous les autres, la chronologie à son importance et mon article va dans ce sens. Pour le reste je vous suis totalement, j’avoue avoir eu beaucoup de mal à m’enthousiasmer pour ce test, le volume de 30×30 est vraiment à retenir de cette version. N’oublions pas non plus la série S avec la S1 Pro qui devient ultra intéressante avec la Sonic PAD associé. Bref je ne suis pas là pour défendre une politique que je ne partage pas 😉 difficile de suivre Creality. Ne parlais pas non plus de réputation «faussement acquise » ça serait faire un faux procès à la marque. On ne battit pas un empire sans faire d’erreur, c est la réaction à ses erreurs qui est intéressante.

    • Encore un “expert internet” qui ne mentionne pas les produits “tellements mieux” ! 😉 Mais sur le principe je suis d’accord que les nouveautés sont faibles pour justifier un nouveau modèle. Mais c’est comme en automobile, on lisse un pare choc et on rajoute 5cv pour vendre un “nouveau modèle”. Seuls les connaisseurs ne se font pas avoir parce que le prix de vente ne fait qu’augmenter !

      • Bonsoir, pourquoi mentionnerai-je les produits tellement mieux ? Dans un article sur les choux, parle-t-on des cerises tellement meilleures ? vous avez compris là toute la subjectivité que soulève votre remarque et la rend pour le coup inutile 😉
        Vous avez l’air aussi expert que moi ldc et les recrutements sont ouvert sur lesimprimantes3D.fr, je serais curieux de lire votre prochain test machine.

        • No stress, je répondais à Blackmoon qui dit qu’il y a largement mieux pour le même prix….

          • Je rigole car ce fameux “Blackmoon85” a aussi commenté sur un autre test publié sur ce site. Il dit tout pareil “Bref il y a mieux sur le marché” sans donner aucune piste pour aider les makers à faire un meilleur choix.
            Alors Blackmoon, sort de ta lune et viens nous donner des infos au lieu de faire ton TROLL

Laisser votre impression

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Partages