Dernières nouvelles
test creality sermoon v1 pro

Creality Sermoon V1 Pro, le test

S’orienter toujours plus vers le plug and play ? Sans cesse à la recherche de la machine la plus accessible à tous ? Le Saint Graal pour nombre d’entre nous. Je suis heureux de vous présenter la Sermoon V1 Pro de Creality. Plug & play signifie “prêt à l’emploi dès la sortie de la boîte”. Littéralement : déballez, branchez et imprimez. La solution idéale pour l’éducation, les enfants, la formation et bien sûr les débutants en fabrication additive. Regardons de plus près si cette imprimante répond à ces exigences.

acheter imprimante 3D

Unboxing Sermoon V1 Pro

La Creality Sermoon V1 Pro est livrée dans un carton avec une protection en carton supérieure et inférieure. Il y a des “sacs d’air” sur les côtés de l’imprimante pour la protéger.

L’imprimante est livrée déjà assemblée et prête à l’emploi. Les pièces mobiles sont sécurisées pour l’expédition avec des colliers de serrage. Il n’y a qu’à libérer les pièces de leurs fixations avant de pouvoir imprimer, il n’y a donc pas de montage à proprement parlé.

Fiche technique Creality Sermoon V1 Pro

La Sermoon V1 Pro est une imprimante relativement petite avec un volume de construction de 175 x 175 x 165 mm, complètement fermée et qui ressemble à un petit four micro-ondes.

Il s’agit d’une imprimante Core XY. Autrement dit, le lit monte et descend et les mouvements X et Y sont entraînés par des courroies sur le dessus de la machine.

TechnologieFDM
Encombrement de la machine400 x 380 x 430 mm
Volume de construction175 x 175 x 165 mm
MatérielPLA, PETG, TPU
Type d’extrudeuseDirect Drive
Buse0.4 mm 
Surface d’impressionFeuille d’acier revêtue PC Flex, chauffée
Capteur de fin de filamentOui
Nivellement du litSemi-automatique
ConnectivitéCarte SD, WiFi
InterfaceEcran tactile couleur

Les caractéristiques techniques complètes de l’imprimante est sur notre comparateur de prix des imprimantes 3D du marché. On pourra la comparer à la Sermoon V1 “non Pro” puisque les différences sont faibles entre les deux produits.

Bien sûr, la Creality Sermoon V1 Pro est livrée avec tout ce dont vous avez besoin pour configurer et démarrer votre imprimante 3D : outils pour entretenir l’imprimante, pinces, aiguilles de nettoyage, buses de rechange, bâton de colle, carte SD avec adaptateur USB, petite bobine de PLA blanc pour les premiers prints.

Sur la carte SD, vous trouverez une courte vidéo de déballage avec des instructions sur la façon de démarrer, mais aussi le setup d’installation du logiciel Creality Slicer, six exemples de modèles, un manuel et trois courtes vidéos sur l’assemblage de l’imprimante en utilisant les nivellements automatique et manuel.

acheter imprimante 3D

Vidéo officielle unboxing Creality Sermoon V1 Pro

Notre vidéo unboxing de la Sermoon V1 Pro est sur TikTok.

Tour du propriétaire

La Sermon V1 Pro est une imprimante entièrement fermée, dans un carénage en plastique blanc avec des “fenêtres” transparentes sur le dessus et les côtés. Mon fils de 13 ans a tout de suite aimé le look. Une porte sur le devant équipée d’un capteur qui permet à l’imprimante de se mettre en pause quand la porte est ouverte (fonction non disponible sur la Sermoon V1 “pas Pro”). Le boîtier est également équipé de ventilateurs (sans filtre), d’un éclairage et d’une caméra accessible avec l’application mobile Creality Cloud.

Le dessus du boitier est amovible afin que vous puissiez accéder à l’extrudeur pour changer le filament et faire l’entretien de la machine.

L’extrudeur est très facile à retirer de l’imprimante, ce qui facilite le dépannage ou le remplacement si nécessaire. Tout le câblage est géré par une petite carte de dérivation qui se connecte à la carte principale à l’aide de nappes. La présence d’un emplacement libre pour le CR-Touch suggère la possibilité d’en voir un arriver sur les prochaines itérations de la machine.

Sur la ventilation, on notera tout de même que le ventilateur de refroidissement de la pièce est incliné pour aspirer l’air par le bas, ce qui n’est pas idéal car il lui est facile d’absorber de petits morceaux de plastique. Le conduit d’aération n’est pas idéalement conçu pour conduire l’air, ce qui rend le refroidissement de la pièce sur SermoonV1 Pro insatisfaisant si la vitesse d’impression est élevée. La ventilation du heatbreak est un peu limitée et poussée à fond. Creality recommande d’ailleurs de ne pas dépasser 60-65 mm/s pour lui laisser le temps de faire son travail.

La ventilation matière est quant à elle parfaite, puissante, vous le verrez sur les photos des impressions de “bridge”.

Comme mentionné dans l’introduction, il s’agit d’une architecture CoreXY. La plaque chauffante se déplace de haut en bas, tandis que les axes X et Y restent surélevés tout en glissant sur des tiges soutenues par des courroies et des moteurs pas à pas.

L’extrudeur Direct Drive Sprite fait des merveilles. Sur la photo, vous pouvez voir un PTFE Bowden, il se termine directement à l’entrée de l’extrudeur et sert uniquement à guider le filament. La tête d’impression atteint 250 degrés et peut imprimer PLA, TPU et PETG.

Le lit chauffant, en revanche, n’atteint que 80 degrés, ce qui est trop faible pour l’ABS. C’est une tôle d’acier flexible recouverte d’un autocollant magnétique. Je dois admettre que le revêtement PC n’est pas idéal, je recommande donc d’écraser un peu plus la première couche.

L’écran tactile, intégré à l’avant de l’imprimante, est confortable et réactif. Le firmware et son interface sont très simples, sans trop d’options. Le seul regret est l’absence de baby-stepping : la possibilité d’ajuster la quantité de décalage du Z au début de l’impression. Peut-être une mise à jour future ?

acheter imprimante 3D

Carte mère 32 bits pour accompagner le tout

Pour accéder à l’électronique, il faut démonter la partie à droite de l’imprimante :

Il s’agit d’une carte CR-FDM-v2.4.S1.200 32 bits + processeur ARM STM32F401 made by Creality. Ce ne sont pas des pilotes pas à pas standard Trinamic mais des MS35775 sans dissipateur thermique.

Le ventilateur radial 5015 maintient la carte et le pilote au frais, mais le ventilateur tournant à pleine vitesse et en continu rend l’imprimante un peu bruyante. La machine est cependant annoncée à 45 dB maximum en fonctionnement.

Pour couronner le tout, Creality a également inclus une carte Creality Box (similaire à la carte d’une CR-10 Smart). Livrée avec une carte microSD de 8 Go (une deuxième, en plus de la carte SD avec logiciel, manuel et gcode) qui vous permet d’envoyer des fichiers à l’imprimante à distance et de les stocker sur la machine, via l’application cloud de Creality :

carte mere Creality Sermoon V1 Pro carte micro SD

Quelques mots sur le bed

Le lit chauffant en porte-à-faux de 175 x 175 mm se déplace sur l’axe Z et le support est en plastique moulé par injection.

Le lit est soutenu par quatre ressorts et chaque coin est réglable. De plus, il existe une fonction auxiliaire de nivellement du lit dans le menu et chaque coin peut également être réglé avec précision.

Ecran tactile

D’une dimension de 4,3 pouces, il est confortable, en couleurs et réactif au toucher.

Remarque : je ne parlerai pas de la liaison avec le Creality Cloud du fait que trop de modèles sont téléchargés sans l’accord légal du designer d’origine. Tant que Creality n’aura pas résolu ce problème, je boycotterai cette fonctionnalité pourtant très intéressante.

Cette fonction de connexion à l’application vous permet aussi de surveiller vos impressions via la webcam intégrée :

webcam Creality Sermoon V1 Pro
acheter imprimante 3D

Présentation en vidéo de la Sermoon et des prints

Impressions 3D avec la Creality Sermoon V1 Pro

fusil print Creality Sermoon V1 Pro
On peut faire de grandes choses avec un petit plateau !

Pour commencer, sachez que la machine est comme sortie de carton, je n’ai rien calibré, ni réglé quoi que ce soit, même pas un leveling de départ.

Les impressions de la carte SD fournie avec l’imprimante, un échantillon de PLA blanc donné par Creality :

Avec une bobine de filament HP-PLA blanc de Creality développé avec BASF.

Avec du PETG gris Eryone.

Puis un PLA Silk noir Sunlu.

Que penser de la Sermoon V1 Pro ?

J’irai droit au but, cette Sermoon est vraiment bluffante. En public cible, les écoles, les fablabs et autres bureaux de conception. Facile à utiliser et sécurisée mais limitée en matériaux imprimables et en volume, elle convient parfaitement aux débutants et à la plupart de ceux qui possèdent une imprimante 3D. Je ne la conseille pas à un maker avancé qui préfèrera assembler lui-même et faire évoluer son outil mais cela ne signifie pas qu’elle imprime moins bien qu’une machine à monter soi-même.

La Sermoon Pro V1 m’a sorti de superbes impressions, sans devoir toucher au profil préparé par le constructeur dans son logiciel Creality Slicer. On a vraiment là une solution tout en un, j’ai beaucoup aimé l’utiliser. Le tarif est certes un peu élevé que des imprimantes cartésiennes mais c’est le prix de la tranquillité.

acheter imprimante 3D

Notes et conclusion

Qualité d'impression - 9
Fiabilité - 9
Logiciel - 8
Utilisation - 8
Rapport qualité / prix - 7.5

8.3

/10

Points forts
  • Plug and play
  • Caisson ventilé
  • Leveling semi-automatique guidé à l'écran
  • Changement de filament assisté
  • Extrudeur Sprite Direct Drive
  • Capteur de fin de filament
  • Webcam integrée
  • Sécurité enfant avec interrupteur magnétique
Points faibles
  • Son prix de vente
  • Température du bed bridée à 80°C
  • Pas la meilleure surface d'accroche PC du plateau
La Creality Sermoon V1 Pro est une bonne machine pour débuter en impression 3D, pour les écoles, les médiathèques, les FabLabs qui veulent faire découvrir la technologie. Elle ne conviendra pas pour utiliser certains filaments flexibles ou certains matériaux exigeants (ABS, ASA).
Plus chère qu'une cartésienne type Ender 3, la Sermoon a cependant de solides arguments pour justifier un tarif supérieur.
N’hésitez pas à passer sur le forum pour partager vos réalisations et demander de l'aide !

Acheter

A propos de Guiguimaker

Guiguimaker
Passionné des nouvelles techno, curieux de tout, dans le plastique fondu depuis ~2016, j’adore écrire donc la boucle est bouclée.
Guiguimaker
Guiguimaker

Derniers articles de Guiguimaker (see all)

A lire

Test Creality Ender 3 V3 Review Tuto Hack

Creality Ender-3 V3 (CoreXZ), le test

Après avoir testé les “Ender-3 V3 SE” (sujet, test) et “Ender-3 V3 KE” (sujet, test), j’ai eu le plaisir d’avoir …

1 COMMENTAIRE

  1. Juste pour information et éviter une déconvenue à de futurs acheteurs: la cinématique n’est pas CoreXY mais cartésienne, chaque axe X et Y possède son propre moteur pour déplacer chaque axe, contrairement à une CoreXY qui utilise les deux moteurs en même temps pour piloter les deux axes X et Y. C’est plutôt une cinématique «markforged».
    J’ai la version non pro, je confirme que c’est une bonne imprimante avec malheureusement une restriction: le support du plateau en plastique limite la possibilité d’imprimer certains filaments, tous ceux ayant besoin de chauffe du plateau supérieure à 80°C ne pourront pas être utilisés, ce qui est bien dommage avec cette structure complètement fermée.

Laisser votre impression

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *