Dernières nouvelles
meilleure imprimante 3D multi couleurs entrée de gamme la moins chère v3

Bambu Lab A1 mini, l’imprimante 3D multi-couleurs la moins chère du marché

Depuis des années, l’impression 3D séduit le grand public par l’effet magique de créer un objet à partir d’un fil de plastique ou d’une bouteille de liquide, mais aussi par les possibilités quasi infinies de créer, modéliser, modifier et imprimer. Certaines problématiques restent cependant un frein pour une partie des makers, comme le fait que les objets imprimés soient de couleur unique. Plus récemment, les systèmes multi-filaments facilitent grandement la possibilité de mélanger les coloris, personnalisation gérée de manière automatique et qui n’est plus réservée aux imprimantes qui interprètent la fameuse commande “M600”. C’est sûrement Bambu Lab qui a le plus démocratisé l’impression 3D multicouleurs avec des machines simples et fiables, la petite A1 mini étant le modèle le plus abordable à pouvoir gérer jusqu’à quatre couleurs différentes, de plus avec simplicité. Les impressions 3D en couleurs à moindre coût sont donc possibles et on vous en montre l’exemple avec des décorations pour les fêtes de Pâques.

mix paques v2

Filaments Bambu Lab avec détection automatique des paramètres 👌

Lapin de Pâques, avec ou sans LED

Différents formats pour ces lapins qui peuvent décorer une table ou un meuble, mais aussi devenir un éclairage d’ambiance avec l’option Kit de lampe LED 001 de Bambu Lab. Différents modèles 3D sont disponibles, dont une version aux oreilles renforcées.

Filaments utilisés ici : PLA silk rose, PLA sik or, PLA mat blanc, PLA basic gradient bleu et PLA mat orange.


Petit lapin de Pâques style chocolat

Avec un look chocolat qu’il ne faudra pas pour autant déguster, ce petit lapin imprimé avec du filament ecoPLA coffee de chez Forshape pourra tout autant servir d’objet déco que de jouet pour les enfants.


Super Mario de Pâques

Au lieu de récolter les champignons magiques, Mario fait la collection des œufs de Pâques dans son “Eggventure“. Une plaque HueForge à imprimer en noir, gris et blanc ou avec des nuances de couleurs.


Pokéball de Pâques

Les fans de Pokemon seront ravis de pouvoir stocker dans une Pokéball tous les chocolats qu’ils auront capturé. Attention toutefois, ce modèle n’est pas le plus optimisé en termes de consommation de plastique : il pèse 115 grammes ! En contrepartie, il a l’air solide et toutes les pièces s’emboitent sans problème.

Filaments utilisés : PLA blanc Forshape, ecoPLA noir Forshape et PLA red traffic Formfutura de chez Filimprimante3D.


Oeuf de Pâques Yoshi

Toujours dans la thématique gaming, cet oeuf de Yoshi ne pèse quant à lui que 17,8 grammes. Il ne faut pourtant pas moins de 6 heures pour l’imprimer en 2 couleurs avec 166 changements de filaments, générant 40 grammes de déchets de purge, 12 grammes de tour de purge et 6 grammes de supports. C’est bien là l’un des plus gros inconvénients de l’AMS mais au moins, pas d’assemblage nécessaire et tout s’imprime en une seule fois, avec du filament Forshape vert pelouse et blanc pour cette coquille. Attention tout de même à ce modèle qui est très fin et pas facile à emboiter, risquant de casser à tout moment…


L’oeuf surprise…

Cet œuf avec des oreilles de lapin réserve une petite surprise (pour laquelle le PLA café convient tout à fait) à qui voudra jeter un œil à l’intérieur ! Le modèle s’imprime en plusieurs pièces à assembler, il n’est donc pas réservé à l’AMS et compatible avec toute autre imprimante 3D mono couleur.


Easter Bunny Stitch

Simple objet décoratif qui ravira les plus jeunes et/ou les fans de Lilo et Stitch, ce modèle avec son stand s’imprime en 4 couleurs plutôt rapidement de part sa faible épaisseur.


Un nain de Pâques

Ce gnome qui ramasse des oeufs est une plaque à imprimer en quatre couleurs, puis un optionnel support pour le maintenir debout. Ce print est recto – verso et pourra donc être visualisé des deux côtés d’une table de repas, par exemple.

Filaments utilisés ici : PLA mat blanc, PLA basique noir, PLA gradient bleu océan et PLA mat orange.


Flexirex de Pâques

Le célèbre “Flexi-Rex” se met dans le thème avec son déguisement de lapin pour chercher des oeufs.


Vase oeuf

Le PLA silk rose de Bambu Lab donne un bel effet à ce grand vase en forme d’oeuf réalisé par Make My Vase, qui mesure 16 cm de hauteur et 13,5 cm de diamètre, pour un poids de 130 grammes. Il conviendra tout à fait pour exposer des fleurs séchées, étant donné qu’on ne pourra pas en nettoyer l’intérieur si on y verse de l’eau.


Lapin aux grosses pattes

Un autre éclairage d’ambiance avec ces lapins bicolores que l’on peut imprimer sans AMS ou système équivalent puisque chaque partie s’emboite bien. Vous pouvez donc facilement imprimer une famille de lapins aux couleurs de votre choix, même avec une imprimante basique.


Un “œuf de lapin”

Un joli oeuf texturé avec des oreilles de lapin pour décorer à la maison ou au bureau qui s’imprimera en moins de deux heures aux paramètres par défaut de ce modèle, ici en filament PLA mat blanc Bambu Lab et du rose silk de la même marque.

Discuter des imprimantes 3D Bambu Lab sur le forum

L’imprimante Bambu Lab A1 mini et son AMS lite

C’est en découvrant le monde Bambu Lab que l’on réalise que l’impression 3D peut être un simple loisir, presque aussi simple que de mettre en route un lave linge. L’assemblage et la mise en route sont très faciles, tout est documenté et assisté. La gestion du multi-matériaux se fait tout aussi facilement depuis l’application mobile Bambu Handy, un compagnon pour démarrer une impression à partir d’un modèle 3D disponible sur la plateforme MakerWorld à laquelle le smartphone a directement accès.

D’apparence compliquée, la Bambu A1 mini Combo et son AMS lite sont juste réduits à l’essentiel, peut-être pour maitriser les coûts de fabrication.

Test Bambu Lab A1 mini Review 001

Passée entre les mains de Motard Geek et de Julien, on vous assure que son utilisation est simple. L’écosystème Bambu Lab est certes fermé mais c’est ce qui permet cette facilité, est pensé pour un usage rapide et simple. On sélectionne un modèle, on choisit ou on vérifie les couleurs proposées, on lance l’impression. Du vrai “plug & play”. Cela devrait être aussi simple chez les autres constructeurs mais on remarque bien à l’usage que ce n’est pas aussi fluide. Le constructeur a d’ailleurs même réussi à redonner goût à l’impression 3D à Jérôme, maker avec plus de 10 ans d’expérience qui n’imprimait plus que des pièces utiles à ses projets avant qu’il ne teste la Bambu Lab A1 avec son volume d’impression légèrement plus grand.

Test Bambu Lab A1 mini + AMS lite

Vidéo mise en route de la Bambu Lab A1 mini

L’écosystème Bambu Lab est composé des imprimantes bien sûr, mais aussi des logiciels Bambu Studio sur ordinateur et Bambu Handy sur smartphone. Pour un déroulement optimal, il est recommandé d’utiliser des bobines de filament Bambu Lab, à la fois d’un format compatible avec l’AMS, d’autre part reconnues de manière automatique par une puce RFID (matériau, couleur). C’est ce qui contribue à la simplicité Bambu Lab, dont cette A1 mini profite.

De plus, la surveillance à distance est disponible en natif grâce à la caméra embarquée et des notifications préviennent de la réussite ou d’un échec d’impression sur le smartphone de son propriétaire.

Promotion sur la Bambu Lab A1 mini (Combo)

C’est l’occasion de parler de la baisse de prix qu’applique Bambu Lab sur les A1 mini seules et A1 mini Combo (avec AMS lite). Les deux versions perdent 50 €, soit respectivement 271,26 et 432,60 € pour les prix européens. L’imprimante est donc d’autant plus intéressante avec cette réduction annoncée comme permanente !

promotion filaments bambu lab paques 2024

Jusqu’au 1er avril quant à eux, certains filaments du constructeur bénéficient de réductions sur le volume. Ils ont droit à 20% de rabais à partir de 4 bobines et 30% à partir de 8 bobines. C’est l’occasion de faire le plein de consommables, quitte à les stocker au sec jusqu’à Pâques prochain !

Vidéo du test de la Bambu Lab A1 mini en version Combo avec AMS lite

Conclusion

Vous l’aurez compris à la lecture de ces lignes et en visionnant les différentes galeries de prints, l’imprimante 3D Bambu Lab A1 mini fait partie, à nos yeux, des meilleurs choix possibles pour débuter l’impression 3D (multi couleurs) en toute simplicité et à budget raisonnable.

Ce n’est peut-être pas la meilleure imprimante 3D 2024 car d’autres références (mono-couleur) sont moins chères pour un volume d’impression plus important, mais la A1 mini est facile à utiliser, fiable et l’option AMS la rend imbattable en rapport qualité / prix pour mélanger les couleurs et/ou matériaux sur un même print.

groupe fb ban blog v2

A propos de Les imprimeurs 3D

Les imprimeurs 3D
Compte mutualisé pour les articles à contributeurs multiples.
Les imprimeurs 3D
Les imprimeurs 3D

Derniers articles de Les imprimeurs 3D (see all)

A lire

test Anycubic Photon Mono M5S Pro review

Anycubic Photon Mono M5s Pro, le test

Toujours plus loin, toujours plus vite, telle semble être la devise d’Anycubic ces derniers temps. …

Laisser votre impression

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *