Aller au contenu

Filament ABS

Pascal03

Membres
  • Compteur de contenus

    219
  • Inscrit(e) le

  • Dernière visite

Réputation sur la communauté

70 Excellente

À propos de Pascal03

  • Rang
    Membre confirmé
  • Date de naissance 01/01/1970

Information

  • Genre
    Masculin
  • Lieu
    Cosne d'Allier (03)
  • Intérêts
    Minéralogie - Microphotographie - Spéléologie
  • Imprimantes
    Anet A8 - Tevo Tornado gold

Visiteurs récents du profil

283 visualisations du profil
  1. C'est mon idée de départ.... mais reste à voir quelle épaisseur ça va avoir (j'arrive très près de la porte de l'atelier), et dans quel sens poser les charnières (pliage en accordéon, ou rabattage contre les 2 premiers vantaux sur le même plan) Pour la fermeture, j'utiliserai tout bêtement des aimants. Je suis en train de faire le 3° panneau. Juste un montant non collé pour pouvoir glisser la plaque de plexi plus tard. avec un peu de gaffer je pourrai le présenter et voir ce que ça donnera. Pascal
  2. J'allais dire non, car devant j'ai du bordel l'Anet A8. mais finalement en la poussant au fond sur le plan de travail ça doit passer. Pas dit que ce soir cette solution que je retienne au final, mais je la garde au chaud entre 2 neurones. Normalement au dessus du caisson devrait prendre place un conteneur hermétique avec les bobines de filament. A voir si c'est susceptible de gêner. Pascal
  3. Alors, j'ai un peu avancé aujourd'hui... Tout d'abord, j'ai refait entièrement le premier vantail : en fait il n'y a pas vraiment de faux aplomb sur ma structure, mais je me suis rendu compte que c'était mon panneau qui était complètement voilé ! J'avais pourtant collé en positionnant de grosses pièces de bois dégauchies pour presser uniformément, et à plat. Je ne sais pas où j'ai merdé... Donc, le nouveau vantail se présente beaucoup mieux. J'ai un angle de 165.5°. il faut donc que je fasse des biseaux à 82,75°. on mettra entre 82,5 et 83, on n'est pas non plus à une seconde d'angle près. J'affiche l'angle sur mon outil magique et je règle l'inclinaison de la lame Dans la petite fenêtre ronde, on voit qu'on est un peu au dessus de 80°. l'aiguille indique 2,7, donc l'angle est de 82,7°. Pour les angles obtus (qui apparaissent sur fond jaune dans la fenêtre) on mesure en fait l'angle aigu complémentaire pour faire 180°. On lit alors dans le sens anti-horaire, graduations en rouge. les 2 leviers servent à verrouiller le réglage de l'angle et la position de la règle mobile. Je scie 2 chutes de bois pour vérifier l'angle de l'assemblage Et c'est parti pour le sciage des panneaux. vérification qu'on est bien dans le bon sens Et zou ! Au tour du deuxième En place avec les charnières sommairement vissées Le vantail se replie à 180° Et je rabats le tout pour un accès maximum Me reste à cogiter comment fixer le 3° vantail pour ne pas gêner l'accès (l'écran de contrôle est fixé sur le panneau latéral à gauche). De toutes façons je n'ai plus assez de plexiglas, je vais faire un panneau provisoire pour voir ce que ça donne à l'usage, et ce qui sera le plus pratique. Pascal
  4. Pas beaucoup avancé aujourd'hui : travail au jardin et autres... J'ai quand même réalisé le 2° vantail. Aucun pas à pas car le processus est exactement le même que pour le premier. Il est au collage, sous presse.
  5. ET la Tevo Tornado. Tu les achètes toutes, tu fais les test, tu gardes la meilleure et tu me donnes les perdantes ! Merci d'avance
  6. Déjà, en présentant le premier vantail, je vois qu'il est tout de guingois. mes tasseaux ne sont pas d'aplomb ! Donc, je les vire ! je les remettrai en place après, quand les vantaux seront posés. Je vais fixer le premier vantail au montant. il va me falloir poser les charnières, et je décide de les encastrer. Je vais régler l'outillage sur des pièces de réglage. saillie de la défonceuse sous table : Je défonce une pièce martyr, c'est OK Ensuite, par tâtonnement, je règle mon guide parallèle pour trouver le bon emplacement des défonces. Je finis au ciseau, pas facile car je ne suis pas très adroit à ce jeu, et en plus je n'en ai pas d'assez étroit Et là, c'est monté au cerveau ! (où ça ?) Si j'encastre mes charnières, vu l'épaisseur des vantaux mes vis vont ressortir de l'autre coté ! Pas une bonne idée donc... Je vais donc juste chanfreiner le bord des panneaux pour passer les charnières. Je monte la fraise et règle la défonceuse sous table. ACHTUNG! CAGADE.... Faut que je fasse la forme de la charnière en creux, pas que je la reproduise... il faut donc une fraise de la même forme que la charnière, pas son négatif ! Moins profond, ce sera bien. Voila ! Après quelques dernières vérifications sur des pièces de réglage, Je fraise mon montant et mon vantail Ca s'insère pile poil, mais.... (bis repetita) ACHTUNG! CAGADE.... Vous la voyez ? Et comment on dégonde ? (ça ne passe pas, ça bute sur le fraisage trop court) Du coup, je décide de fraiser le montant porteur sur toute sa longueur (et en plus ce sera plus simple). Mise en place Comme il y a un petit débord à l'intérieur (le montant est un peu plus épais) il faut faire une feuillure dans les tasseaux avant de les remettre en place Je les fais à la scie sous table, avec le traineau de coupe Un coup de ciseau, de ponçage et ce sera propre Je ne reposerai les tasseaux qu'en bas. j'ai de gros désaffleurs en haut, j'aviserai une fois les vantaux finis (au pire je recouperai un panneau d'agglo aux bonnes dimensions). J'avais fait ce châssis avant d'être outillé, avec juste une mauvaise scie égoine et une scie sauteuse qui n'a jamais coupé correctement. C'est tout pour aujourd'hui Pascal
  7. Bien équipé, oui et non.... J'ai une scie sous table Evolution Rage 5 (achetée neuve), un modèle que je recommande pour qui fait de la récup' : c'est une lame multi-matériaux et elle avale les pointes et autres morceaux de ferraille sans broncher ! j'ai même coupé en deux une vis dans le sens de la longueur ! On l'aperçoit sur la deuxième photo du post d'hier - C'est la marque en long dans le bois, au dessus de la fenêtre du guide parallèle On peut même couper de la ferraille jusqu'à 6mm (Sur Youtube j'ai vu un gars qui a coupé une barre d'acier de 25mm avec ce type de lame, mais le résultat reste assez moche). La rabot-dégau, c'était une affaire à ne pas laisser passer. Je l'ai payée le prix d'une "Titan" ou d'une MacAllister (brico-dépot et autres), mais c'est du tout métal avec des tables en fonte d'aluminium de 1 cm d'épaisseur. rien de comparable avec le plastoc et les fonderies alu "papier à cigarette" des chinoiseries actuelles. Le reste, c'est des achats sur des brocantes, pour quelques dizaines d'euros au plus. J'avance dans les travaux, avec quelques aléas... Fabrication du montant pour fixer les charnières : comme dit précédemment, il y a une belle fausse équerre, du coup il me faut débiter un trapèze. je vais donc commencer par fabriquer un traineau de coupe adapté. J'ai commencé par couper et raboter un tasseau qui s'insère sans jeu dans un rail de la scie sous table. je le colle sur une chute d'agglo et laisse sécher. Ça donne ça Je glisse le tasseau dans le rail et je recoupe l'agglo Maintenant, le passage de la scie est parfaitement matérialisé. J'ai préparé ma pièce de bois, je l'ai présentée d'équerre à son futur emplacement, et avec un compas j'ai reporté l'angle de la cloison où elle viendra s'appuyer. puis j'ai tracé le trait de coupe. Après l'avoir cherché pendant 2 heures, j'applique un peu de scotch double face pour fixer la pièce. J'aligne le trait de coupe sur le passage de la lame. je peux ainsi couper parfaitement droit sans guide parallèle. Et zou ! Et c'est là que ça se met a ne pas aller comme il faut... (suspense !)
  8. Bon, ben 4 bonnes heures sous presse. j'ai essayé de décoller et le bois à cassé à coté. donc je passerai cette colle (dont je ne savais trop que faire). Question viscosité, elle est déjà bien épaisse (c'est une colle contenant peu d'eau pour éviter que papier et carton ne gondolent). Pascal
  9. Oui, je vais tester et confirmer... elle est sensée coller papier, carton, bois, etc.... J'ai collé l'extrémité de 2 chutes de bois : si après séchage complet en écartant les pièces la colle arrache les fibres du bois ce sera à-priori OK. Mes interrogations portent sur la tenue dans le temps. Pascal
  10. Pascal03

    Coronavirus

    Encore un qui s'est fait virer de France Inter (avec Stephane Guillon et Didier Porte) pour avoir trop asséné de vérités.
  11. Pascal03

    Coronavirus

    J'avais entendu à France Inter (Emission "Par Jupiter") : " Une Brève : Il pense sa femme atteint du coronavirus, il l'enferme dans les toilettes ! - En fait si ça se trouve, on va se rendre compte que le patient zéro, c'est Natacha Kampouche ! "
  12. Ce matin, démoulage du premier vantail é Un peu de verdure dans votre confinement.... (Je sors... en fait, non, je suis déjà dehors ! ) On recoupe ce qui dépasse... Par contre, @CriTof et les autres, qui savent mieux que moi... Je vais probablement être à court de colle blanche. J'ai bien de la colle blanche "Cléopâtre", celle qu'on utilise à l'école... je fais un test de collage pour voir, mais est-ce que vous avez des retours d'expérience sur la tenue de cette colle dans le temps ? Merci Pascal
  13. Pascal03

    Coronavirus

    L'immense majorité des formes est bénigne De l'aveu même de certains politiques (à demi-mots, faut pas pousser), le confinement n'a pas pour but d'enrayer l'épidémie, mais d'étaler le pic dans la durée. En effet notre système de santé est sous tension depuis des années (fermeture de lits, de services, compression des effectifs, réduction des moyens pour des raisons purement budgétaires. l'hôpital doit devenir rentable). Aujourd'hui Il ne serait plus capable de répondre à un afflux massif de patients. On construit déjà des hôpitaux de campagne, comme en Chine. Le confinement n'est pas le résultat de la virulence du covid stricto sensu, mais bien celui d'années de politique purement budgétaire car, comme dirait l'autre, ça coûte un "pognon de dingue". C'est sur qu'aujourd'hui on va en faire, des économies.... (humour noir) "Que les damnés obscènes cyniques et corrompus Fassent griefs de leur peine à ceux qu'ils ont élus Car devant tant de problèmes et de malentendus Les dieux et les diables en sont venus à douter d'eux-mêmes De dédain suprême" (Higelin - Champagne)
  14. Pascal03

    Coronavirus

    Ça, ce sont les chiffres qu'on nous assène pour faire passer la pilule.... Ce n'est pas l'avis de tous les médecins. Et le taux de mortalité de la grippe, c'est malgré la vaccination. Mais depuis quelques années, avec les différentes polémiques qu'on a connu (canicule, etc...), le sport national c'est l'ouverture de parapluie. Sinon, il y a la méthode grolandaise.
  15. T'inquiètes pas pour mes doigts : je suis guitariste, donc je suis 2 fois plus vigilant ! Pascal
×
×
  • Créer...