Aller au contenu

Filament ABS

Pascal03

Membres
  • Compteur de contenus

    169
  • Inscrit(e) le

  • Dernière visite

Réputation sur la communauté

39 Excellente

À propos de Pascal03

  • Rang
    Membre confirmé
  • Date de naissance 01/01/1970

Information

  • Genre
    Masculin
  • Lieu
    Cosne d'Allier (03)
  • Intérêts
    Minéralogie - Microphotographie - Spéléologie
  • Imprimantes
    Anet A8 - Tevo Tornado gold

Visiteurs récents du profil

201 visualisations du profil
  1. Ça m'intéresse pour mes parents, ce boitier... mais il n'est plus disponible ! en précommande sur le site officiel, livraison début janvier, donc c'est râpé pour noël. Si quelqu'un à un lien ? Sinon, question démarchage abusif, c'est moi qui ai gagné le gros lot ! Je n'ai jamais gagné au loto, mais c'est mon numéro qu'un escroc a usurpé (spoofing) pour démarcher et arnaquer des gens (qui me rappelaient, parfois agressifs, pour me demander des comptes). Plainte auprès du procureur de la république (la gendarmerie refusait de la prendre), etc... mais c'est sans solution, l'escroc étant impossible à localiser (et ça perdure, j'ai encore eu 2 retours le mois dernier). J'avais posé la question sur un forum juridique : https://www.alexia.fr/questions/182132/usurpation-de-numero-de-telephone.htm Pascal
  2. Si tu imprimes comme ça, il faudra des supports. retournes la pièce de gauche inscription contre le plateau. En empilant des cylindres tu peux "gérer" tes formes et n'avoir les à-plats que sur une partie pour la préhension, le reste - et notamment l'alésage - étant lisse. Pascal
  3. Juste pour le fun, avec un tube... Diamètre 52mm, alésage 27.8 => 52-27.8=24.2. l'épaisseur de la paroi doit faire la moitié puisque elle se situe de chaque coté de l'alésage. donc 24.2/2=12.1 En cliquant sur "épaisseur de la paroi" on peut entrer cette valeur au clavier Un conseil : pousse au max le nombre de cotés : en fait les cylindres ne sont pas des cylindres mais des polygones. à 24 on voit encore bien les segments. essaye de descendre cette valeur et tu verras ce qui se passe. Quant-au "Bevel", ça tronque les arêtes supérieures et inférieures (en une ou plusieurs fois, "bevel segments"). Pascal
  4. En relisant ton post, j'ai vu que tu utilises des formes déjà creuses. fais ça avec des cylindres (comme moi au dessus), ça ira tout seul... 1 cylindre diam 65mm de la bonne hauteur, un autre de 52mm de diamètre, de la bonne hauteur itou ! alignes et fusionne. 1 cylindre de 27,8 mm de diamètre (plus haut que la pièce à percer), défini en perçage, et tu alignes puis fusionne. l'alésage est fait. il faut une minute pour créer la pièce. Pascal
  5. Il faut cliquer sur un des carrés de cotes : les cotes vont apparaitre et en cliquant dessus il est possible de les modifier au clavier. Par contre 27,80mm c'est illusoire : l'impression 3D n'offre pas cette précision, et du fait de la technologie utilisée l'alésage ne sera pas celui défini. Le mieux c'est d'imprimer des "pièces de réglage" : tu coupes ton modèle (tu reviendra en arrière après) et tu n'imprimes que la partie qui reste. tu vérifies que ça s'emboite correctement, avec le jeu nécessaire, et ensuite tu imprimes ta pièce en entier. il vaut mieux passer un peu de PLA pour faire ça, plutôt que de jeter une pièce entière qui ne convient pas. Pascal
  6. Juste une petite astuce avec le PTFE : parfois le filament est dur à enfiler (ce n'est pas particulier à ce système, j'avais le même problème avant). Si il ne se présente pas pile en face du trou du PTFE, il bute sur celui-ci. il faut le "cascailler" pour le faire passer tout en maintenant l'extrudeur ouvert, et parfois il faut le ressortir pour le tailler en biseau. Un petit coup d'alésoir pour donner une forme en entonnoir au départ du PTFE, et le tour est joué ! Passer un bout de filament à l'envers (par le magnet, donc) pour chasser les copeaux. Ca pourrait être fait "de série" pour ceux qui n'ont pas d'alésoir sous la main Pascal
  7. Si un jour tu te lances dans la forge, tu cassera l'enclume ! Je sors... Pascal
  8. Un sandow ? ça existe en différents diamètres et longueurs ... Pascal
  9. Faut dire qu'il a un accent pas piqué des vers ! Pascal
  10. Tiens quand j'ai vu le lien, , je m'attendais plutôt à ça Bon, ça fera toujours une troisième réponse.... Pascal
  11. Moi j'aime bien le filament Esun. les bobines sont en 2 parties, boulonnées, on peut acheter juste les recharges... (et je pèse ma bobine vide et inscrit dessus son poids - ça me permet de savoir précisément quelle quantité de filament il me reste) Quant-aux chutes, heu... c'est fait à partir d'amidon de maïs, pas de produit pétrolier. alors ça finit dans la cheminée avec les buches de chêne ! (de toutes façons ça consommerait probablement autant de CO2 - fossile celui là - pour être acheminé au bon endroit et recycle qu'en brûlant). Petit aparté : le réchauffement climatique est certes réel, mais il n'est pas certain qu'il engendre les catastrophes qu'on nous annonce ! Sainte Greta nous dit que si l'on ne veut pas l'écouter, il faut écouter les scientifiques ! Malheureusement, la science est en grande crise. Actuellement, un scientifique a toutes les peines à trouver de l'argent pour une recherche fondamentale sans adjoindre à sa demande de crédit une hypothèse sur l'influence sur le climat. Cette influence devra sortir évidemment dans ses publications afin que le projet puisse continuer. Cette crise est aussi due en partie au système "peer-review", qui implique que les publications sont soit bénites ou bloquées par des scientifiques "collègues" anonymes. Sur le sujet du climat, la prestigieuse revue "Nature" possède une liste de 386 auteurs potentiels dont les éventuels essais de publication seront bloqués automatiquement. http://climatlas.com/tropical/media_cloud_list.txt Wikipedia vous donnera des données très instructives sur ces scientifiques indésirables. Piquée au hasard sur cette liste, Judith Curry: https://fr.wikipedia.org/wiki/Judith_Curry On nous fait culpabiliser, nous, à notre petite échelle, pendant qu'on autorise les grosses multinationales à racheter des "droits à polluer". Est-ce qu'on ne se foutrait pas un peu de notre g*** ? (quand-même, ça se saurait... ) En résumé, si l'on vous dit qu'il y a un consensus sur un sujet sensible, ce n'est pas de la science, mais de la politique! Pascal
  12. A droite, c'est comme le port-salut, c'est marqué dessus : 5/10 (de mm). B.M.J je ne connais pas... Weller à sa réputation (mais là, la soudure est au cuivre, pas au plomb : Sn99Cu1, soit étain 99%, cuivre 1%. (Sn est le symbole chimique de l'étain - "stannium" en latin) La B.M.J c'est aussi une soudure au cuivre : Sn99,3(%) - Cu0,7(%). Essayes avec celles là - 0,5mm il y a moins d'inertie thermique et ça fond plus vite. Si tu galères tu pourras toujours te mettre en quête de soudure au plomb (pour ma part j'ai fait du stock, notamment un lot de bobines, quasiment un kilo, acheté 1 euro sur une brocante - pouvais pas laisser passer !) Pascal
  13. Il y en a à bricodépot, en différents diamètres (marque castolin). il va très bien Pascal
  14. Par hasard, je suis tombé (sans me faire mal, rassurez-vous) la-dessus hier : A 11'40, il explique qu'il utilise une résine alimentaire pour protéger le saladier Pascal
  15. Je ne sais pas si un insert est une si bonne idée que ça... un meuble ça ne bouge pas, une guitare, si ! et des cordes, ça vibre (c'est le principe). Avec un insert, il faudra rajouter du frein-filet car ça risque de se dévisser tout seul avec le temps (les vis de pontets peuvent se dérégler : j'ai bloqué celles de ma flying V avec une microgoutte de vernis... et sur les vibrato type strato, il existe des "silent blocs" pour les ressorts, car leurs vibrations peuvent être repiquées par les micros). Si on regarde bien la première photo du premier post, ce sont des écrous frein. Avec des vis à bois, aucun problème car il n'y a pas de jeu
×
×
  • Créer...