Aller au contenu

Filament ABS

Yo'

Modérateurs Tutoriels
  • Compteur de contenus

    2 433
  • Inscrit(e) le

  • Dernière visite

  • Jours remportés

    13

Réputation sur la communauté

557 Excellente

À propos de Yo'

  • Rang
    Imprimeur studieux

Information

  • Imprimantes
    GEEETech i3 / SmartCub3D MK2+ / Longer LK4 Pro

Visiteurs récents du profil

3 591 visualisations du profil
  1. Hello, J'utilise principalement IdeaMaker et PrusaSlicer car ils sont simples et j'ai de beaux résultats avec. J'aime bien également KISSlicer car il est très simple et le tranchage fait de très beaux objets. J'ai du mal avec Cura.
  2. Hello, Voici ma config (sans le M92 ...). C'est un profil pour du PETG, faudra baisser la température pour du PLA. config.ini
  3. Hier, j'ai vu un caissier avec une visière attachée sur une casquette. Il y a fait une fente dans le plastique transparent aux 3/4 de la hauteur pour laisser passer la visière de la casquette et il a agrafé l'ensemble sur la partie tissus de la casquette, au dessus des tempes. C'est plutôt ingénieux.
  4. Chez ArianePlast, tu peux trouver moins cher Moins de 160€ pour 16 Kg de filament (8 de PLA et 8 de PETG). Je vais arrondir à 10€ par Kg, FDP inclus Par contre, faut avoir un dérouleur qui tient le coup.
  5. Hello, @Kachidoki,j'ai tenté ta technique d’empilement, mais ça ne fonctionne pas bien chez moi. Pour reprendre ton analogie, c'est comme laisser des granola (recouvert de chocolat) dans leur boite, au soleil, durant 4 heures. J'ai tenté de les séparer, mais le scalpel ne rentre pas entre les 2 pièces. J'ai placé mes points (en rouge) aux endroits à priori stratégiques. J'ai laissé 0.25 entre 2 pièces. As tu des conseils à me donner ?
  6. @Michel vom Elsass, J'ai déplacé ton sujet pour qu'il soit plus visible et que tu ai plus de réponses. Si tu installe des TMC 2208 à la place des A4988, tu n'as pas besoin de toucher au firmware, par contre, il faut modifier le câblage des moteurs.
  7. Hello, Pour ma part, j'ai arrêté de faire un bed leveling à chaque impression. J'en fait un de temps en temps lorsque ma pièce n’accroche pas via ce Gcode. M82 ;absolute extrusion mode M104 S130 M190 S80 G21 ;metric values G90 ;absolute positioning M82 ;set extruder to absolute mode M107 ;start with the fan off G28 X0 Y0 ;move X/Y to min endstops G28 Z0 ;move Z to min endstops ;G0 Z-1.19 G0 Z-2.3 G92 Z0 G29 P15 M500 G0 Z10 G0 X110 Y110 M104 S0 M140 S0 Je le fait sur 15 points. J'ai du modifier Marlin pour pouvoir utiliser 15 points. J'ai tenté un peu plus de point mais soit ça dépasse la limite de la mémoire de l'Arduino, soit l'imprimante ne démarre pas. ça dure tout de même quelques dizaines de minutes. Ensuite, lors d'une impression, je rappelle les données enregistrées. En vert, c'est le home des 3 axes. En bleu, c'est mon Z offset (je n'utilise pas celui du trancheur car j'y comprends rien) En rouge, c'est le rappel des valeurs enregistrées lors du bed leveling. La technique du papier est une technique pour dégrossir le réglage. Si l'impression ne colle pas, il faut soit baisser la buse (je ne sais pas comment faire via l'offset du trancheur) soit augmenter les températures de buse et de plateau soit diminuer la vitesse de la première couche (20 mm/s est une bonne valeur) Tu as d'autres techniques dans le sujet ci dessous.
  8. J'ai édité mon message pour préciser que le code que j'ai affiché est celui de Marlin 1.1.9. Pour trouver les limites d'accélération de ma GeeeTech, je me suis fait un Gcode dans lequel Je calibre la vitesse au max Je calibre l'accélération à 500 (de mémoire) Je fais faire quelques aller-retour à un axe (Y en premier car c'est lui qui sera limitant) sur toute sa longueur. J'augmente l'accélération de 100 Je fais faire quelques aller-retour à un axe sur toute sa longueur. J'augmente l'accélération de 100 etc ... Jusqu'à ce que le moteur saute des pas. Il n'est pas nécessaire de peaufiner ce réglages vu qu'il est fait à vide et que lors de l'impression, avec le poids de la pièce, le plateau risque de sauter des pas si le réglage est trop optimisé à vide. Pour le jerk, je l'ai réglé lors d'une impression lorsque j'ai entendu vibrer ma tête d'impression depuis la pièce d’à coté.
  9. Notre malentendu se trouve là. J'ai fouillé les coins et recoins des Marlins que j'ai sous la main et je n'ai pas trouvé les lignes de code que tu as posté. Voici le code pour la commande M205 d'un Marlin 1.1.9 standard. /** * M205: Set Advanced Settings * * Q = Min Segment Time (µs) * S = Min Feed Rate (units/s) * T = Min Travel Feed Rate (units/s) * X = Max X Jerk (units/sec^2) * Y = Max Y Jerk (units/sec^2) * Z = Max Z Jerk (units/sec^2) * E = Max E Jerk (units/sec^2) * J = Junction Deviation (mm) (Requires JUNCTION_DEVIATION) */ inline void gcode_M205() { if (parser.seen('Q')) planner.min_segment_time_us = parser.value_ulong(); if (parser.seen('S')) planner.min_feedrate_mm_s = parser.value_linear_units(); if (parser.seen('T')) planner.min_travel_feedrate_mm_s = parser.value_linear_units(); #if ENABLED(JUNCTION_DEVIATION) if (parser.seen('J')) { const float junc_dev = parser.value_linear_units(); if (WITHIN(junc_dev, 0.01f, 0.3f)) { planner.junction_deviation_mm = junc_dev; planner.recalculate_max_e_jerk(); } else { SERIAL_ERROR_START(); SERIAL_ERRORLNPGM("?J out of range (0.01 to 0.3)"); } } #else #if ENABLED(HANGPRINTER) if (parser.seen('A')) planner.max_jerk[A_AXIS] = parser.value_linear_units(); if (parser.seen('B')) planner.max_jerk[B_AXIS] = parser.value_linear_units(); if (parser.seen('C')) planner.max_jerk[C_AXIS] = parser.value_linear_units(); if (parser.seen('D')) planner.max_jerk[D_AXIS] = parser.value_linear_units(); #else if (parser.seen('X')) planner.max_jerk[X_AXIS] = parser.value_linear_units(); if (parser.seen('Y')) planner.max_jerk[Y_AXIS] = parser.value_linear_units(); if (parser.seen('Z')) { planner.max_jerk[Z_AXIS] = parser.value_linear_units(); #if HAS_MESH if (planner.max_jerk[Z_AXIS] <= 0.1f) SERIAL_ECHOLNPGM("WARNING! Low Z Jerk may lead to unwanted pauses."); #endif } #endif if (parser.seen('E')) planner.max_jerk[E_AXIS] = parser.value_linear_units(); #endif } C'est no limit Au passage, voici le script qui me permet de fouiller tous les fichiers d'un dossier, en les filtrant par leur extension (.h et .cpp dans ce cas là) find.py Il faut mettre le fichier dans le dossier, ouvrir une console et lancer la commande "python find.py" Maintenant, je voudrai trouver le moyen de piloter PrusaSlicer en ligne de commande. Je pense que ces réglages sont automatisables.
  10. Sur ma GeeeTech, un M205 change la valeur réglée dans le firmware. Par exemple, j'ai un M205 X40 Y40 en début de fichier qui change la valeur enregistrée, le temps de l'impressioàn. Une fois que je fais un reset de l'imprimante, la valeur revient à celle du firmware. Pour bien faire, faudrait que je fasse un M500 pour stocker les valeur une bonne fois pour toutes.
  11. Oups, j'ai oublié cette commande. Surtout que mon extrudeur est démultiplié et que je fais une purge verticale juste avant le début de l'impression. Pour 1H47, j'ai eu 1H51 (avec l'imprimante déjà à température) mais il faut prendre en compte le temps de chauffe qui peut être long. ça, c'est une super nouvelle
  12. Nop, les valeurs du firmware sont écrasées par les M201, M203, M204 et M 205. Par contre, les limites physiques de la machine vont augmenter le temps d'impression
  13. Hello, Dernièrement, grâce à @fran6p , j'ai découvert PrusaSlicer. Au fil de mes lectures, j'ai lu un message fort intéressant de @Kachidoki. Puis en cherchant à comprendre pourquoi mon imprimante se déplaçait "lentement", j'ai ouvert le Gcode généré par PrusaSlicer et j'ai vu ces quelques lignes en début de fichier. M201 X500 Y500 Z100 E5000 ; sets maximum accelerations, mm/sec^2 M203 X500 Y500 Z10 E60 ; sets maximum feedrates, mm/sec M204 P500 R1000 T500 ; sets acceleration (P, T) and retract acceleration (R), mm/sec^2 M205 X8.00 Y8.00 Z0.40 E5.00 ; sets the jerk limits, mm/sec Pour les personnes qui ne connaissent pas, ces lignes de codes modifient les paramètres qui sont définies dans le firmware de la machine et qui indiquent les valeurs maximums de débit, d'accélération, de vitesse et de jerk. Le plus beau n'est pas encore là. Le plus beau, c'est que lors du tranchage, PrusaSlicer prend en compte ces valeurs pour calculer le temps d'impression. Par exemple. En prenant les profils par défaut de la ENDER3, en tranchant le STL de la visière, j'obtiens un temps de 4H27 Maintenant, je vais dans les réglages et je modifie une valeur dans les limites de la machine. Ici, le "mouvement brusque" (jerk en anglais). Comme on peut le voir sur l'image du dessous, il est réglé à 8 pour X et 8 pour Y. Je vais y mettre une valeur fantaisiste de 80 (à ne pas utiliser car potentiellement destructrice pour votre imprimante) Maintenant, je tranche de nouveau la pièce à imprimer et voici le nouveau temps. 3H48 au lieu de 4H27. L'idée derrière tout ça, c'est d'utiliser la capacité de ce trancheur pour trouver des vitesses qui se veulent optimum, ou quasi optimum pour vos impressions. Avant de vous lancer, il faut prendre en compte le fait que le réglage que vous allez faire sera optimum pour la pièce qui est découpée mais ne le sera pas forcement pour une autre pièce. Il n’empêche qu'il sera probablement très bon pour cette autre pièce. Il y a des valeurs qui peuvent être destructrices pour votre imprimante. En premier lieu, le mouvement brusque. Sur certains mouvements, la machine va se mettre à vibrer et certaines pièces peuvent casser / se dévisser / se dérégler / etc... Au début, je vous recommande de ne pas déplacer 30 en X et en Y En second lieu, l'accélération. Lors d'accélérations trop violentes, le moteur peut sauter des pas (car il n'a pas assez de couple, un réglage s'impose peut-être). Ceci va provoquer un décalage entre les couches imprimées. Votre pièce peut également se décrocher du plateau. Il est à noter également que des valeurs trop élevées (et ça concerne tous les réglages) vont impacter le rendu final. Dernièrement, il faut garder à l'esprit que les réglages que vous allez faire sont théoriques et ne concernent que certains paramètres. Votre imprimante ne va pas forcement pouvoir atteindre les valeurs max que vous aurez choisi mais dans l'ensemble, le résultat sera pas mal. Par la suite, il faudra s'occuper de la ventilation, du débit, de la température, etc... mais ce n'est pas le but de ce tuto. Il y en a d'autres --> ici <-- et --> là <-- plu tout ceux des autres sections. Bref, après le blabla, l'action. Le but du jeu est de régler les valeurs à un niveau minimum afin de préserver une bonne qualité, mais pas trop bas, pour ne pas perdre de temps sur l'impression. Pour commencer, il faut mettre des valeurs fantaisistes. Je n'ai pas touché la vitesse de la première couche car ce n'est pas elle qui va faire la différence et une première couche ratée, c'est une impression qui ne se terminera pas. Maintenant, il faut trancher. La nouvelle valeur est de 1h21. Ensuite, il faut s'assurer que la valeur limitante actuelle est la vitesse volumétrique maximale. Attention à bien choisir votre filament. Pour vérifier que cette valeur est bien la valeur limitante, il faut la modifier et trancher de nouveau. Ceci confirme que la valeur limitante est bien ce réglage. Maintenant, il faut remettre la valeur d'origine. Et on sait que quoi quelque soit les réglages, la durée d'impression théorique ne pourra être inférieure à 1 heure et 21 minutes. Maintenant, le travail répétitif mais productif commence. Il faut trouver les bonnes valeurs. Je vous montrer le réglage de quelques unes, puis ce sera à vous de faire la suite jusqu'à ce que toutes vos valeurs soient judicieusement réglées. Ensuite, il faudra faire un test d'impression pour valider. Il faut garder en tête le précédent temps. Dans notre cas : 1h21. Je modifie la vitesse des périmètres. Je découpe à nouveau Le temps n'a pas bougé. La valeur n'est donc pas limitante. Je vais la baisser jusqu'à ce qu'elle influe sur la durée d'impression. Là, la durée a augmenter. Maintenant, il faut y aller à tâtons entre 80 et 100 (de 5 en 5 suffira) pour trouver un bon compromis. 95 ou 100 sont des valeurs intéressantes qu'il faudra confirmer lors d'une impression. Maintenant, les périmètres courts. Je m'aperçois qu'une valeur très faible n'a aucun impact sur la durée d'impression. Plutôt que de garder cette valeur, je vais remettre celle d'origine car cette valeur (10) pourrait être fortement limitante pour l'impression d'un autre objet. Pensez bien à enregistrer de temps en temps, surtout si vous allez voir un autre profil. Après être allé voir le profil d'origine, j'ai modifié la valeur. La valeur étant celle d'origine, le nom passe en vert. Maintenant, c'est à vous de jouer. Je vous conseille de commencer par les vitesses. Puis de régler les limites de la machine. Je vous le répète : pas plus de 30 en jerk en X et Y et pas plus de 900 en X et Y en accélération ! Avec suffisamment d'expérience (et de pièces pétées ? / d'impressions échouées ?), vous pourrez adapter ces valeurs.
  14. Hello, Pour ma part, je n'ai eu comme demande que 4 bandeaux modèle européen (le "plat") et 2 modèle PRUSA. Je me demande si je vais continuer à en avoir. Cela fait 3 jours de suite, dans la région Rhône-Alpes, que le nombre d'hospitalisés baisse ( ce qui est une très bonne nouvelle ! ).
×
×
  • Créer...