Aller au contenu

Filament ABS

questions diverses sur le PLA


Messages recommandés

Bonjour

le PLA, je lis partout qu'il est biodégradable, bio, bon pour la santé, pour la planète, etc... :D

mais qu'en est t'il vraiment , quelques questions à ceux qui savent  (peut être un doublon avec quelques topics, mais au moins ça recentrera le sujet...) : 

 

> peux t'on s'en servir comme d'un récipient à eau/chose humide (pot de fleur) par exemple ?  ne va t'il pas de "biodégrader ?"

> peux t'on s'en servir comme tasse à café chaud ?

> peux t'on s'en servir dans l'alimentaire (pas de nocivité dû au plastique ?) genre couverts/assiettes ?

> peux t'on s'en servir à l'extérieur ? le laisser par exemple à la pluie, au soleil et au vent toute l'année?

> est t'il sensible aux UV (si oui, décoloration ? structurellement ?)

> en combien de temps il se biodégrade, et comment, quelles sont les impératifs ?

> Brûle t'il ? est ce que s'il est approché d'une flamme il s'embrase tel du nylon ?

> fond t'il ? (non je déconne :S )

> qu'est ce qui différencie un PLA "de qualité" d'un PLA bas de gamme ? 

 

Merci d'avance :)

 

 

 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 2 heures, hoz74 a dit :

Bonjour

le PLA, je lis partout qu'il est biodégradable, bio, bon pour la santé, pour la planète, etc... :D

mais qu'en est t'il vraiment , quelques questions à ceux qui savent  (peut être un doublon avec quelques topics, mais au moins ça recentrera le sujet...) : 

 

> peux t'on s'en servir comme d'un récipient à eau/chose humide (pot de fleur) par exemple ?  ne va t'il pas de "biodégrader ?"

Oui et non le PLA standard n'est pas fait pour de l'alimentaire des PLA food contact existe me semble t'il

> peux t'on s'en servir comme tasse à café chaud ?

Idem première réponse de plus la viscosité du PLA est d'environ 70 ° je pense le café dépasse cette température a mon avis

> peux t'on s'en servir dans l'alimentaire (pas de nocivité dû au plastique ?) genre couverts/assiettes ?

Pareil premiers réponse

> peux t'on s'en servir à l'extérieur ? le laisser par exemple à la pluie, au soleil et au vent toute l'année?

Le PLA ne supporte pas bien longtemps l'humidité

> est t'il sensible aux UV (si oui, décoloration ? structurellement ?)

Je ne sais pas

> en combien de temps il se biodégrade, et comment, quelles sont les impératifs ?

Je ne sais pas

> Brûle t'il ? est ce que s'il est approché d'une flamme il s'embrase tel du nylon ?

Oui il brûle

> fond t'il ? (non je déconne :S )

Oui il fond

> qu'est ce qui différencie un PLA "de qualité" d'un PLA bas de gamme ? 

En premier lieu la qualité de l'impression ensuite la régularité du diamètre du fil

 

Merci d'avance :)

 

 

 

 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Tout comme @damdam2959 si ce n'est que pour la température du café je pense que ça passe (à condition d'utiliser du PLA food). J'ai imprimé des cales pour mes radiateurs qui craquent et ils n'ont pas encore fondu... Mais bon, c'est moins chaud que 70° même si parfois l'eau qui y circule est plus chaude encore.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Le 11 décembre 2015 at 19:40, hoz74 a dit :

> peux t'on s'en servir comme d'un récipient à eau/chose humide (pot de fleur) par exemple ?  ne va t'il pas de "biodégrader ?"

S'il s'agit d'un vase dont on se sert occasionnellement, il n'y a pas de problème.

> peux t'on s'en servir dans l'alimentaire (pas de nocivité dû au plastique ?) genre couverts/assiettes ?

A condition de prendre un PLA reconnu, sans additif et sans colorant

> peux t'on s'en servir à l'extérieur ? le laisser par exemple à la pluie, au soleil et au vent toute l'année?

> est t'il sensible aux UV (si oui, décoloration ? structurellement ?)

Tous les plastiques sont très sensibles aux UV, le PLA encore plus. Il ne résistera pas plus de quelques mois ou quelques semaines selon l'exposition.

> en combien de temps il se biodégrade, et comment, quelles sont les impératifs ?

Il est possible de passer une couche de produit anti-UV. L'objet traité "tiendra" environ deux saisons s'il n'est pas soumis à des tractions, compressions, torsions, etc.

> qu'est ce qui différencie un PLA "de qualité" d'un PLA bas de gamme ? 

La régularité: matière homogène d'un bout à l'autre de la bobine et de bobines en bobines.

Les PLA bas de gamme sont des mélanges, on y trouve souvent des plastiques à base d'hydrocarbure (comme de l'ABS!) mélangé à du PLA de diverses origines issus de blé, de maïs, de riz, etc. De mon point de vue, seul NatureWorks fourni un PLA de qualité (un PLA destiné à l'impression 3D car il y a des tas de producteurs de PLA mais leurs matières sont trop fluides pour être extrudé en filaments pour l'impression 3D)

 

 

Les réponses de DamDam sont judicieuses, je me suis permis de préciser certains points.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Je n'ai pas encore reçu ma commande, donc j'ai pas pu contrôler, mais sur les paquets de fil qu'on reçoit, est-ce que la composition est mentionnée?

Parce que s'il y a de l'ABS mélangé sans qu'on le sache, c'est plutôt gênant...

Modifié (le) par rmlc460
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 4 minutes, rmlc460 a dit :

Je n'ai pas encore reçu ma commande, donc j'ai pas pu contrôler, mais sur les paquets de fil qu'on reçoit, est-ce que la composition est mentionnée?

Parce que s'il y a de l'ABS mélangé sans qu'on le sache, c'est plutôt gênant...

La composition est rarement mentionnée. Cela dit ça n'est pas très important car l'essentiel est de pouvoir imprimer comme on s'y attend, c'est à dire pour le PLA sans obligation de chauffer son plateau et d'obtenir le résultat attendu. C'est uniquement quand on monte en gamme d'imprimante qu'il faudra être plus vigilant sur le filament. Une tête d'impression sur une Stratasys, c'est 3000 euros minimum... Mais encore une fois, il n'y a que les tests qui permettront de déterminer le filament qui donne le meilleur résultat sur son imprimante.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Je comprends que tu me réponds du point de vue du type qui veut un résultat. Moi, j'en suis pas là, dans un premier temps, je me contenterai de me coltiner à cette nouvelle technologie, histoire de découvrir.

Mais à mes yeux, les trucs dégueulasses qui salopent tout, j'ai baigné dedans depuis les années 60. Maintenant, j'ai évolué. Je veux bien de trucs nouveaux, mais faut qu'ils soient conformes à ma philosophie de vie. Et je souhaite un résultat qui ne soit pas antinomique avec le sentiment de ne pas contribuer à tout saloper. Je suis loin d'être un intégriste de l'écologie, mais si je peux faire autrement, je fais.

Je serais donc prêt à acheter plus cher un produit 100% garanti sans hydrocarbures, à condition qu'on me le dise, et qu'on ne me prenne pas que pour une carte bancaire à pattes.

Je trouve impensable qu'on ne puisse pas se dire qu'on va faire tranquillement un truc bio dégradable, surtout quand on teste, et qu'on apprend... que c'est pas parce qu'on est des gros geeks qu'on est des gros dégueulasses.

Alors qu'en fait, on n'en sait rien. Je dois dire que ça m'énerve, ces choses là.

D'autant que j'ai trouvé superbe la possibilité de faire soi-même son propre ABS à partir d'un extrudeur maison. L'idée de faire des trucs avec mes bouteilles de PET me plait vraiment.

Donc, sans vouloir donner des leçons, non, l'essentiel n'est pas pour moi que d'imprimer comme je m'y attends. L'essentiel est de le faire en restant propre.

Modifié (le) par rmlc460
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Rassure toi, je te comprends parfaitement et il y a des marques qui affichent clairement la composition de leurs filaments. ColorFabb travaille avec FKur, Filo3D, 3Dink et nous même travaillons avec NatureWorks en ce qui concerne le PLA (ou le PHA) puisque c'est le produit que tu utilises.

Cependant, c'est plus cher, parfois beaucoup plus cher. L'essentiel c'est d'avoir le choix.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 1 month later...

Salut à tous :)

j'ai une question supplémentaire concernant le PLA :

Combien de temps peux se conserver une bobine de PLA déballée si l'on prend la condition que sa zone de stockage est dans une pièce avec hygrométrie tout à fait normale ? 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Merci RMLC,

 

Je partage totalement ton opinion et j'irai même plus près. A quel point la santé de nos proches et la notre peut-elle être compromise?

Venant de tomber sur cet article, je vous le soumet et vous interroge.

http://www.clubic.com/mag/sciences/actualite-793916-impression-3d-sante.html

 

"

Emission particules imprimantes 3D

"

 

Mais que veut dire cet article, ils parlent d'un tas de composés dont je ne me doutais pas qu'ils puissent se trouver dans de l'amidon de maïs,,, (styrène dans le PLA?????) et ils ne les commentent pas.

 

Avez-vous des éclaircissements par hasard?

: )

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Ça rejoint le post sur la filtration.

Sur lequel, accessoirement, j'ai dit que bof, ça me semblait un peu beaucoup, de filtrer. Mais je comprends bien que pour quelqu'un qui habite en appart, qui a un petit salon avec l'imprimante, et en plus qui a un gosse avec lui, ma réponse aurait été différente!

Ceci dit, je maintiens que si on ne fait pas que ça, si on aère,et si on n'utilise que du PLA, nous côtoyns bien d'autre facteurs de risques plus importants au quotidien!

Quant à trouver des styrènes dans du PLA, ben ça veut juste dire que c'est un PLA mélangé. à de l'ABS.

N'attends pas non plus du fournisseur qu'il te l'écrive!!!... L'opacité est reine dans le commerce, c'est dans l'ADN du vendeur: trop parler, c'est s'exposer.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

1- Le PLA bas de gamme n'est pas pur, il contient parfois des dérivés d'hydrocarbure, comme de l'ABS...

2- Les pigments (pour les couleurs) ne sont pas neutres

3- À l'origine le pétrole est également issu de végétaux. Il ne faut pas croire que parce que le PLA est issu -entre autre- d'amidon de maïs, il est neutre!

Il faut quand même relativiser, la teneur en composés à priori toxiques qui s'échappent lors de l'extrusion d'un fil est infinitésimale. Le risque -s'il existe- est dérisoire. Néanmoins, nous ne réagissons pas tous de la même façon aux toxines et il est préférable d'aérer régulièrement. Les filtres actuels sont inefficaces il ne faut pas donc pas se reposer dessus et se croire protégé. Le mieux est d'ouvrir la fenêtre 10 minutes par jour.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Pas de souci, je suis un malade de l'info, je n'hésite pas à appeler les directeurs généraux ou du marketing pour leur coller au c.. mieux que la première couche de PLA.

 

Je vais donc contacter la Poste Suisse pour leur demander l'exacte composition de ce que je compte leur acheter, ils ne sont pas sensés me mentir et devront assumer leur choix, je vous tiendrai au jus, aussi si ils mettent la tête dans l'autruche... (je rigole).

 

; )

Modifié (le) par OpenPrint3D
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Le 26 janvier 2016 at 21:31, Heisenberg a dit :

Merci :) faut pas faire trop de stock alors ! 

Voir trouver une boite hermétique en y plaçant des sachets de desiccant cela devrait allonger la conservation

Oui absolument mais il faut en outre, les protéger de la lumière et ne pas les soumettre à de trop grandes variations de température.

Cela dit, même le vieux PLA est utilisable mais il est un peu plus cassant. Notez cependant que "cassant" ne signifie pas forcément "vieux".

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 3 weeks later...

Bonjour,

 

Ayant utilisé un nouveau filament Orbi-Tech 1,75mm couleur verte de my3Dworld pour la première foi, j'ai été désagréablement surpris par l'odeur, indescriptible, mais plutôt désagréable.

Le soir et le lendemain j'ai eu du sang dans les sinus...

A surveiller, je n'exclue pas de ne plus imprimer de cette bobine, du moins plus dans la même pièce.

J'ai demandé au revendeur de se renseigner sur la composition exacte du filament qu'ils vendent.

 

...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Salut à tous.

Me renseignant sur le PLA "food safe" je suis tombé sur se sujet forum: http://forums.reprap.org/read.php?1,164077,168351

Mon anglais est peut être un peu rouillé mais il me semble qu'on y dis que quelque soit le plastique "food safe" que tu utilises en soit l'objet imprimé ne sera jamais réellement "safe" du fait que l'impression en 3D crée de micros-fissures qui sont de nids à bactéries.

Ne serait-il donc pas plus juste d'oublier pour le moment l'impression d'objets en contacte avec des aliments?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Existe-t-il réellement des PLA "alimentaires"??

Je voulais essayer de fabriquer des anches pour le saxophone, donc un truc qui reste plusieurs heures dans la bouche, je vais chercher.

Pour ma part, je vais tout nettoyer à la vapeur, comme tout le reste de mon appartement.

 

; )

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Dans tous les cas tu pourras avoir des bactéries un peu partout. 

Il parle du lave vaisselle, pour moi, si par exemple tu laves l'objet à la main (en laissant tramper dans un mélange liquide vaisselle + eau chaude) tu peux avoir moins de problèmes. 

Après, je sais que la vaisselle en générale passe par une couche de vernis alimentaire (connais pas la composition). 

 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant
×
×
  • Créer...