Aller au contenu

Filament ABS

Jean-Claude Garnier

Tension des courroies et jeu à l'inversion

Messages recommandés

Bonjour

S'il y a un sujet qui revient assez régulièrement, c'est celui de la tension des courroies, et du jeu à l'inversion (backlash)

Un sujet auquel il est difficile de donner une réponse tant il est vrai qu'elle se situe quelque part entre "pas assez" et "un peu trop"

Sauf si quelqu'un a déjà vu cette solution quelque-part, j'ai ptêt trouvé une façon de le faire assez facile à condition de disposer d'un comparateur >>>

Ça consiste à appuyer la touche du comparateur contre un des chariots et, grâce à la molette du LCD, faire des mouvements d'avant en arrière de 1/10 de mm

IMG_20190331_135328.thumb.jpg.33dbe58ebed58ebb39ae52247fda2660.jpg

 

On part courroie détendue et on tend progressivement tout en faisant les mouvements d'avant en arrière

On s'aperçoit qu'au début on n'a pas 1/10 puis qu'à un moment ça se stabilise avec un jeu à l'inversion d'un ou deux centièmes

Puis si l'on tend encore un peu, on perd des centièmes

Je pense que la "bonne" tension c'est quand on arrive au jeu minimum, et qu'ensuite ça ne sert à rien, pire, qu'on risque de déformer la courroie

Les mécanos ( @Guizboy, @Chevelu37, @Bosco2509, @Tomsti et autres.... )  votre avis ????

Modifié (le) par Jean-Claude Garnier
  • J'aime 4

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

La tension des courroies... c'est effectivement tout un sujet !

J'ai toujours réglé mes courroies, à l'oeil, à l'ouie et au touché.

Ajouté à cela... une courroie et sa tension variera en fonction de la température ambiante... de la température de la courroie... et du temps d'impression.

J'ai pût constater que dans un caisson... avec une température de 40 - 50... voir 60°C ambiante, il deviens nécessaire de retendre un peu les courroies... et de les détendre à nouveau une fois l'impression fini et imprimante refroidie.

Et avec l'expérience acquise avec la Dagoma Discovery 200, j'ai toujours suivi les "recommandations" de Dagoma sur la tension des courroies.

Je n'ai pas vraiment d'avis sur le sujet, hormis le fait que : C'est avec l'expérience qu'on trouve la bonne tension pour les courroies.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pour ma part j'ai fait des essais et j'en suis arrivé à la conclusion que la meilleur méthode niveau précision de tension reste la fréquence de tension.

J'ai établi une procédure de réglage pour la tension de courroie dont la valeur de comparaison est en Hertz.
Ce système est largement utilisé et très précis mais comme il y a beaucoup d'interactions, un standard sera difficile à établir.
En effet, même si l'on en créait un, il faudrait tenir compte de beaucoup de variables qui influeraient sur la justesse du résultat final telles que :

  • Tension de courroie
  • Composition de courroie
  • Composition de l'armature de la courroie
  • Couple appliqué sur les roulettes du chariot de l'axe en question
  • Présence ou non de damper.

La liste ne s'arrête pas là mais je manque de temps pour détailler.

Techniquement la méthode par fréquence reste fiable et consiste à pousser le chariot à régler en butée sur son origine pour régler le radius toujours à la même longueur puis à pincer la courroie comme une corde guitare, et, pour finir, de mesurer avec une appli fréquencemètre avec un smartphone la fréquence obtenue.
Ensuite cette fréquence sert de base de référence pour l'axe en question.
Tant qu'il n'y a pas de modifs de faites sur le couple des roulettes ou d'usure prononcée sur leur bande de roulement, la fréquence réglée donnera toujours la même force de tension au Newton près.

Après j'ai déjà appliqué la méthode décrite par @Jean-Claude Garnier et elle fonctionne très bien aussi.

A noter que le réglage par fréquence est plus simple avec une courroie à armature acier, elle chante mieux 😉
 

  • +1 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Hello @Bosco2509

Je sais bien évidemment régler mes courroies comme toi et je n'ai pas attendu ce jour pour y arriver.

Si j'ai pris le temps de le faire, c'est pour avoir une idée assez précise de l'impact de la tension sur le jeu à l'inversion, à partir de quel moment ça commence à se sentir et jusqu'à quel point ça commence à ne plus servir à rien. J'ai ainsi pu constater que la marge de manœuvre est assez large et que tout compte fait, une transmission par courroie c'est assez précis pour ce qu'on en fait en impression 3D

Il y a 5 heures, Guizboy a dit :

.. /.. Ensuite cette fréquence sert de base de référence pour l'axe en question

J'entends bien, tu re-règles par comparaison avec ton premier réglage mais celui-ci est empirique, quelque part entre "pas assez" et "un peu trop"

Il y a 7 heures, Bosco2509 a dit :

.. /.. C'est avec l'expérience qu'on trouve la bonne tension pour les courroies

Tu peux écrire ça en gras tant que tu veux, mais quand j'ai vu que des gens en étaient à acheter des clefs dynamométriques pour assembler leur machine, je me suis dit qu'une petite méthode expérimentale ne serait pas forcément superflue.

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Rejoindre la conversation

Vous pouvez poster un message et vous inscrire plus tard. Si vous avez déjà un compte, connectez-vous afin de poster avec.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Vous avez copié du contenu avec formatage.   Supprimer le formatage

  Only 75 emoji are allowed.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher en tant que lien à la place

×   Le contenu sauvegardé a été restauré.   Effacer l'éditeur

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Sur cette page :   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.

×
×
  • Créer...