Aller au contenu

Filament ABS

construire entièrement mon imprimante


Messages recommandés

Bonjour, dans ma présentation j'ai déjà parlé de ce qui m'amène. Réaliser la maquette d'un char au 1/5ème le patton47

Pour se faire j'ai besoin de faire des pièces 'caoutchouc' donc extruder du souple et des pièces en rigides. - donc du Bowen et du Direct drive. Oui je sais cela n'est pas très compatible. . .mais il doit y avoir un moyen de contourner, soit en changeant de tête, soit ? (je dis peut-être des grosses conner… !)

mais j'ai beaucoup de pièces à sortir, la grande majorité en ABS, donc besoin de rapidité mais j'ai aussi du "caoutchouc' => "bandages des galets de roulement"

J'ai besoin d'un volume d'impression approximatif de 400 x 400 x400. 

J'ai consulté 3 tutos pdf et you tube concernant la fabrication, mais j'attends vos conseils pour le choix des meilleurs pièces (avec les fournisseurs les plus fiables)en ce qui concerne par exemple les moteurs des axes, les têtes d'extrusion, les plateaux chauffant, la carte qui soit le plus polyvalente et fiable possible, le display, les courroies, les roulement ou galets, enfin tous les éléments essentiels. le reste=>  le cadre, ce n'est que de la "mécanique" qi me semble pas trop compliqué hors le grand soin qu'il faut lui apporter.

J'attends (oui je sais c'est déjà beaucoup !) également les conner… à ne pas faire et les astuces

Bon et bien pour ce soir. . je m'arrête là. En espèrant trouver une bonne âme . . . 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Salut,

 Je ne dirais pas que tu projet pue la défaite (mais un peu quand même). 

Pour le coup du souple/rigide, tu peux le faire sur la même tête. Le bowden est moins indiqué pour les filaments souples. Si tu es en direct drive, ça ne pose pas de soucis pour les deux. On utilise le système bowden uniquement pour alléger la tête en mouvement et pouvoir imprimer plus vite sans augmenter la puissance des moteurs.

Visiblement tu as peux d'expérience et tu veux monter une machine de A à Z ..... Bon courage ! Si c'étais si simple il n'existerais que des machines géniales sur le marché. D'autant plus que 400x400x400 ça commence à faire une belle taille.

il y a 13 minutes, Hilson a dit :

J'ai consulté 3 tutos pdf et you tube concernant la fabrication, ...

Il parait qu'on te donne un doctorat en médecine si tu as regarder toutes les saisons de Docteur House ... C'est bien de se renseigner, par contre ça ne fait pas vraiment de toi un expert. Le diable étant dans les détails, ton imprimante peut être totalement foireuse pour un millier de détails.

il y a 17 minutes, Hilson a dit :

le cadre, ce n'est que de la "mécanique" qi me semble pas trop compliqué hors le grand soin qu'il faut lui apporter.

Si ça ne te semble pas si compliqué, c'est que tu ne vois pas les (encore) les problèmes à régler : géométrie, rigidité, qualité du guidage linéaire, puissance des moteurs, poids des parties mobiles ....

L'électronique c'est du détail après... Et puis pourquoi de l'ABS et pas du PETG ou du PLA ? 

  • +1 3
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il existe des imprimantes qui ont cette courses . Pourquoi fabriquer un truc qui existe ? 

 

Edit il y a la cr10 max la cr10 s5 et sûrement d'autres. 

Si tu veux bricoler voir adaptée tu peux sûrement en trouver d'occasion 

Modifié (le) par Titi78
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 13 heures, Titi78 a dit :

Il existe des imprimantes qui ont cette courses . Pourquoi fabriquer un truc qui existe ? 

 

Edit il y a la cr10 max la cr10 s5 et sûrement d'autres. 

Si tu veux bricoler voir adaptée tu peux sûrement en trouver d'occasion 

Merci à tous les 3 de me répondre.

Oui je n'ai pas d'expérience en matière d'imprimante 3D. Mais je pars souvent à l'aventure dans plein de domaine et je me forme. C'est ainsi que je me débrouille pas mal avec des logiciels (solidwork) ou des techniques pas simple (les résines) ou le moulage. Ma formation de base (électro-mécanique) me donne des outils pour partir à l'aventure. Je suis ce qu'on appelle un touche à tout, mais j'avance parce que je suis à l'écoute de tous les conseils des expérimentés. je suis très curieux de tout mais j'essaie de rester humble devant le SAVOIR.

J'ai été un peu provocateur pour solliciter des réponses. . .auxquelles je m'attendais un petit peu. Vos remarques sont toutes pertinentes et j'en prends très sérieusement note. Oui, pourquoi pas me replier sur du près à monter. La Cr10 et la CR10 S5 (500 x500) il y a aussi en 400 x 400 x 400 ?(la S5 c'est quand même pas donné) Que peut-il y avoir d'autre ? il y a la Tronxy X Pro, plus abordable,  mais c'est du chinois ! Il y a aussi l'occasion, mais là ??

Pourquoi ais-je besoin de produire du "flexible" =>  pour les bandages de roulages des galets de roulement de la maquette char Patton47 (1/5ème) c'est à dire que le char fini, la longueur hors tout sera de 1.60m ! avec ttes ses fonctionnalités. Je souligne cela pour démontrer que les pièces seront relativement grandes. Pourquoi au 1/5ème => beaucoup plus facile de trouver de l'accessoirie (roulement, visserie. . .)

J'ai pensé aussi au moulage élastomère pour fabriquer ces bandages, ce qui m'éviterai la tête pour flexible. mais il y a tellement de possibilités avec le flexible que je souhaiterai quand même pouvoir faire.

Donc, je sais que la tête pour le flexible est beaucoup plus lourde et est beaucoup moins rapide. C'est ce qui va me PENALISER dans l'impression des autres pièces qui sont elles beaucoup plus nombreuses. Et, ça je voudrais l'éviter. comment faire ?

Pourquoi l'ABS ? j'ai pensé que c'était plus solide. Le train de roulement et les autres éléments en mouvement vont être très sollicités donc .. .? vos expériences dans ce domaines de pièces en mouvements m'intéresse bigrement. Du fait de mon inexpérience, je ne connais pas les résistances des PETG ou du PLA (souligné par Rlv) Est-on assez solide avec ces filaments?

Cela fait encore beaucoup de questions ! merci encore

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pour les chenilles elle pourrait être en plastique dur mais avoir des patins caoutchouteux rapporté inséré dans la Chenille  . Cela permet une chenilles rigides qui ne se déforment pas dans les virages et les patins interchangeables pour diminuer le bruit et être facilement remplacé.  Pourquoi ne pas découper les patins dans un caoutchouc ou une mousse dure ? 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

Pour l'ABS il faut absolument une enceinte fermée et chauffée. Suivant le volume cela peut-être fait en préchauffant le bed 10min avant d'imprimer, ça peut suffire. J'imagine que les pièces imprimées vont être de grandes taille. T'es-tu renseigné sur le temps d'impression? Envisages-tu des hotends à fort débit? Tout cela s'ajoute au coût de la machine. L'ABS est compliqué à imprimer pour un débutant et c'est très difficile, voire impossible, de faire des grandes pièces avec succès sur un imprimante bas de gamme. Néanmoins l'ABS reste pertinent pour un tel projet et ses contraintes mécaniques.

<1000€ pour une 400mm3 c'est un budget très faible. Le coût n'est pas proportionnel à la taille, lorsqu'on sort des standards on change de gamme de prix et il y a beaucoup moins de choix. Le DIY n'est pas la solution avec un faible budget ou alors il faut revoir ses prétentions et assumer de faire une imprimante avec des tringles à rideaux et des bouts de ficelles (copyright @Jean-Claude Garnier) Mais oublie l'ABS dans ce cas. Si tu veux limiter ton budget et avoir moins de mal avec l'ABS, trouve une solution pour scinder tes pièces en dimensions raisonnables. L'ABS se soude facilement avec de l'acétone.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Idée :

pourquoi ne pas fabriquer un moule en impression 3d et y couler une résine armée fibres pour faire les chenilles plutôt que d'imprimer les pièces ? 

Modifié (le) par Titi78
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 28 minutes, Titi78 a dit :

Pour les chenilles elle pourrait être en plastique dur mais avoir des patins caoutchouteux rapporté inséré dans la Chenille  . Cela permet une chenilles rigides qui ne se déforment pas dans les virages et les patins interchangeables pour diminuer le bruit et être facilement remplacé.  Pourquoi ne pas découper les patins dans un caoutchouc ou une mousse dure ? 

Merci vraiment d'apporter tes idées. dans la construction en 3D dans SolidWorks j'ai réalisé et "monter" pour faire des simulation de fonctionnement, toutes les pièces sont indépendantes les unes des autres pour réaliser une vrai maquette. Les patins en caoutchouc vont être fabriquer à l'aide moules et dans une matière très proche du caoutchouc pour être 1=> réalistes" et avoir 2=> une certaine "souplesse" et aussi pour être remplacés. 

SLDWORKS_ILhxV6jBWQ.png

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 50 minutes, Tircown a dit :

Bonjour,

Pour l'ABS il faut absolument une enceinte fermée et chauffée. Suivant le volume cela peut-être fait en préchauffant le bed 10min avant d'imprimer, ça peut suffire. J'imagine que les pièces imprimées vont être de grandes taille. T'es-tu renseigné sur le temps d'impression? Envisages-tu des hotends à fort débit? Tout cela s'ajoute au coût de la machine. L'ABS est compliqué à imprimer pour un débutant et c'est très difficile, voire impossible, de faire des grandes pièces avec succès sur un imprimante bas de gamme. Néanmoins l'ABS reste pertinent pour un tel projet et ses contraintes mécaniques.

<1000€ pour une 400mm3 c'est un budget très faible. Le coût n'est pas proportionnel à la taille, lorsqu'on sort des standards on change de gamme de prix et il y a beaucoup moins de choix. Le DIY n'est pas la solution avec un faible budget ou alors il faut revoir ses prétentions et assumer de faire une imprimante avec des tringles à rideaux et des bouts de ficelles (copyright @Jean-Claude Garnier) Mais oublie l'ABS dans ce cas. Si tu veux limiter ton budget et avoir moins de mal avec l'ABS, trouve une solution pour scinder tes pièces en dimensions raisonnables. L'ABS se soude facilement avec de l'acétone.

Merci pour tous tes conseils. je vais donc abandonner l'ABS ds l'immédiat.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Salut, 

1) Materiaux

Le PLA est plus dur que l'ABS mais moins ductile (ça tord moins mais casse plus facilement). Le PETG est du PET (bouteille plastique) avec du glycol. Niveau dureté il est au niveau du PLA mais résiste mieux à l'humidité et aux UV. Pour ma part je n'ai plus imprimé de pièces en ABS depuis des années : ça pue, c'est très toxique et c'est chiant à imprimer. Pour des matériaux flexibles tu as le choix, c'est pas ce qui manque !

2) Kit vs From Scratch.

Acheter une imprimante en kit permet d'avoir les avis et l'aide de la communauté. En partant de rien tu va économiser 3 francs 6 sous et perdre un temps fou. A moins d'avoir un vrai besoin hyper spécifique, le jeux n'en vaut pas la chandelle. Tu peux aussi récupérer les plans d'une machine et "sourcer" toi même. Au final tu vas te rendre compte que le gain est minime. Le seul avantage c'est d'étaler les dépenses. 

3) on est méchants .... mais c'est pour ton bien 🙂 

4) Comme dis @Tircown : découpe tes pièces et assemblent les. Surtout vu ton projet (tank) : tu peux dessiner facilement un tank "scalable" avec des morceaux de châssis à visser. Typiquement tu dessine des pièces avec des traverses de renfort dans lequel tu laisses un peu de place pour les vis. Regarde la taille des pièces dans cette vidéo 

On voit bien qu'il a découper les grandes pièces pour imprimer simplement. Il faut savoir que plus ta pièce est volumineuse, plus les chances de foirage sont grandes ...

5) Courage a toi !

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 22 minutes, Rlv a dit :

Salut, 

1) Materiaux

Le PLA est plus dur que l'ABS mais moins ductile (ça tord moins mais casse plus facilement). Le PETG est du PET (bouteille plastique) avec du glycol. Niveau dureté il est au niveau du PLA mais résiste mieux à l'humidité et aux UV. Pour ma part je n'ai plus imprimé de pièces en ABS depuis des années : ça pue, c'est très toxique et c'est chiant à imprimer. Pour des matériaux flexibles tu as le choix, c'est pas ce qui manque !

2) Kit vs From Scratch.

Acheter une imprimante en kit permet d'avoir les avis et l'aide de la communauté. En partant de rien tu va économiser 3 francs 6 sous et perdre un temps fou. A moins d'avoir un vrai besoin hyper spécifique, le jeux n'en vaut pas la chandelle. Tu peux aussi récupérer les plans d'une machine et "sourcer" toi même. Au final tu vas te rendre compte que le gain est minime. Le seul avantage c'est d'étaler les dépenses. 

3) on est méchants .... mais c'est pour ton bien 🙂 

4) Comme dis @Tircown : découpe tes pièces et assemblent les. Surtout vu ton projet (tank) : tu peux dessiner facilement un tank "scalable" avec des morceaux de châssis à visser. Typiquement tu dessine des pièces avec des traverses de renfort dans lequel tu laisses un peu de place pour les vis. Regarde la taille des pièces dans cette vidéo 

On voit bien qu'il a découper les grandes pièces pour imprimer simplement. Il faut savoir que plus ta pièce est volumineuse, plus les chances de foirage sont grandes ...

5) Courage a toi !

merci pour tous tes conseils. oui, je pense que vous m'avez convaincu qu'il n'est pas sage de partir dans cette aventure de tout faire moi-même. je vais ouvrir un autre post pour avoir des retours des dernières nées de chez Créality en particulier elles aux dimensions d'impression de 300 x 300x 400.

Pour en revenir à ta vidéo, je connais ce genre de proto. beaucoup en on fait. Le problème de mon projet c'est que ce doit être une VRAIE MAQUETTE très réaliste et la copie du Patton M47 au 1/5ème. Donc le plus proche possible du modèle échelle 1. Cette maquette va être animée (tourelle, canon, mitrailleuses, éclairage ex ter et inter, sirène....jusqu'au bruit moteur (logiciel qui sort le bruit d'un moteur continental V12, très proche du Patton). Je pense que pour les patins de chenille( il en faut 170 !) voir le plan détaillé plus haut, et aussi pour les bandages de galets de roulement =>  je vais procéder par moulage, ça je sais faire.

Merci très sincèrement pour tes conseils.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Tu jouerais pas à Wot par hasard ? 🙂

Et puis pourquoi un vieux M4 avec un canon de 90 plutôt qu'un super char français ...image.png.5a2abacdc663981ff558d296de1f465b.png

(c'est juste un troll facile)... 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Scinder ses pièces ne veut pas forcément dire que le joint soit visible ni même qu'il y ait forcément de la quincaillerie. J'ai déjà évoqué la soudure à l'acétone pour l'ABS. Lorsque j'ai besoin d'assembler de longues pièces ou de les solidifier, j'insère souvent de la tige fileté de 3mm avec un peu d'époxy autour. Il est également possible de modéliser des formes qui s’emboîtent. Si les deux pièces sont circulaires, le filetage est aussi une option. On peut aussi utiliser de petits bouts de filament pour indexer les deux parties. Etc. De toute façon il te faudra poncer/limer et reprendre certaines parties avec du mastic. Reprendre un joint n'est qu'un détail.

Je t'invite vraiment à tester le temps d'impression nécessaire pour une de tes pièces géantes. L'impression 3D avec nos brèles d'imprimante n'est pas super fiable. Même expérimenté, un bouchage de buse, un nœud dans la bobine, un défaut d'adhérence de la première couche, une coupure de courant, une surchauffe des drivers qui fait perdre des pas aux moteurs. Même avec des matériaux faciles à imprimer, les chances d'échec restent importants. Sans compter qu'une fois la pièce en main, tu risques de te rendre compte qu'une partie ne ressort pas comme tu veux, ou tu as oublié de modéliser un détail. Il est alors plus simple de recommencer une petite pièce. En découpant le moins possible tu t'interdit aussi d'optimiser pour éviter les supports. Ça rallonge les temps d'impression, augmente le coût et la surface en contact avec les supports est loin d'être belle. En général on modélise pour éviter autant que possible les supports mais si tu veux rester fidèle à la réalité tu ne pourras pas t'en passer totalement.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 50 minutes, Rlv a dit :

Tu jouerais pas à Wot par hasard ? 🙂

Et puis pourquoi un vieux M4 avec un canon de 90 plutôt qu'un super char français ...image.png.5a2abacdc663981ff558d296de1f465b.png

(c'est juste un troll facile)... 

Juste que j'ai fait mon service militaire en Allemagne en 66-67 et que j'ai servi sur Patton M47, au 12ème cuirassier à Tübbingen. ce char est une merveille de technologie 44tonnes et à donfe en tout terrain suspendu comme une DS (barre de torsion) voilà pourquoi.

  • J'aime 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 35 minutes, Tircown a dit :

Scinder ses pièces ne veut pas forcément dire que le joint soit visible ni même qu'il y ait forcément de la quincaillerie. J'ai déjà évoqué la soudure à l'acétone pour l'ABS. Lorsque j'ai besoin d'assembler de longues pièces ou de les solidifier, j'insère souvent de la tige fileté de 3mm avec un peu d'époxy autour. Il est également possible de modéliser des formes qui s’emboîtent. Si les deux pièces sont circulaires, le filetage est aussi une option. On peut aussi utiliser de petits bouts de filament pour indexer les deux parties. Etc. De toute façon il te faudra poncer/limer et reprendre certaines parties avec du mastic. Reprendre un joint n'est qu'un détail.

Je t'invite vraiment à tester le temps d'impression nécessaire pour une de tes pièces géantes. L'impression 3D avec nos brèles d'imprimante n'est pas super fiable. Même expérimenté, un bouchage de buse, un nœud dans la bobine, un défaut d'adhérence de la première couche, une coupure de courant, une surchauffe des drivers qui fait perdre des pas aux moteurs. Même avec des matériaux faciles à imprimer, les chances d'échec restent importants. Sans compter qu'une fois la pièce en main, tu risques de te rendre compte qu'une partie ne ressort pas comme tu veux, ou tu as oublié de modéliser un détail. Il est alors plus simple de recommencer une petite pièce. En découpant le moins possible tu t'interdit aussi d'optimiser pour éviter les supports. Ça rallonge les temps d'impression, augmente le coût et la surface en contact avec les supports est loin d'être belle. En général on modélise pour éviter autant que possible les supports mais si tu veux rester fidèle à la réalité tu ne pourras pas t'en passer totalement.

Je note avec beaucoup d'intérêt tes remarques qui sont très pertinentes. A te suivre je pourrais donc me contenter d 'un volume moindre. Sauf que je ne désespère pas pouvoir utiliser une base d'imprimante pour la transformer (selon besoin) en Fraiseuse-graveuse-découpeuse et là j'aurais besoin d'un plateau conséquent.

  • J'aime 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 28 minutes, Hilson a dit :

Sauf que je ne désespère pas pouvoir utiliser une base d'imprimante pour la transformer (selon besoin) en Fraiseuse-graveuse-découpeuse et là j'aurais besoin d'un plateau conséquent.

On rentre là dans un sujet qui a déjà été traité beaucoup de fois sur ce forum. Pour faire court une imprimante 3D rajoute de la matière et n'a à lutter contre aucune contrainte si ce n'est son inertie. La vitesse de déplacement est la priorité et c'est pourquoi on ne voit quasiment que de entrainements à courroies en XY et une structure aussi légère que possible. Une CNC de fraisage n'a pas besoin d'aller vite en revanche elle doit encaisser des contraintes importantes. Le poids participe à sa stabilité et est un avantage. A part quelques logiciels, parfois l'électronique et le GCODE il n'y a pas grand chose d'autre en commun. En clair il vaut mieux repartir à zéro. Plusieurs membres de se forum ont une CNC d'usinage DIY et je crois qu'aucun n'a pris ne serais-ce qu'un châssis d'imprimante 3D pour la construire. Après tout dépend ce que tu veux usiner.

  • +1 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Transformer une imprimante en fraiseuse n'est pas une bonne idée.  La transmission par courroie ne convient pas pour de l'usinage...

 

Edit  je n'avais pas vue le message de tircown au-dessus et +1 avec lui

Modifié (le) par Titi78
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bon. . . merci Tircown et Titi78

J'ai bien noté la différence essentielle du au travail totalement différent.

En fait je réalise que j'ai posé une "question à la con" . J'espère que vous Excuserez le débutant ! que je suis.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ne t'en fais pas. Je me la suis également posé lorsque j'ai débuté l'impression 3D. Et j'imagine ne pas avoir été le seul. C'est aussi l’intérêt de partager ses projets avec la communauté. D'autres auront peut être déjà un peu d’expérience sur le sujet et t'éviterons certains pièges. Ton expérience dans le moulage peut aussi intéresser des membres de ce forum.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bon, en plus ils sont sympas ! je vais donc resté sur le forum (😍

Pour le moulage, comme je suis dans le Var (pas loin de Fayence pour ceux qui connaissent) je m'approvisionne chez Resoltech CMS Sud Mougins (à côté de Cannes-je suis à 35kms) ils sont hyper sympas et je pense qu'ils expédient.

Mais je crois qu'il y a pas mal d'agence en France. Spécialiste des résines, polymère, et tout et tout( 😜)

https://www.cms-france.fr/content/7-catalog

magasinsud@cms-france.fr

04 22 78 00 60 demander Pascal (hyper sympa et très technicien)

Merci encore pour tes encouragements et conseils

  • Merci ! 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pourquoi ne pas s'orienter vers une Anycubic Chiron (la taille est ok 40x40x45 et autolevelling en prime), moins de 500 euros, ce qui laisse du budget pour la fermer par un caisson.

Pour du TPU 95A  je n'ai pas de souci en Bowden ... Donc à moins de devoir utiliser du 85A (plus souple), je pense qu'il n'est pas forcément nécessaire de la passer en direct Drive.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Salut,

Non j'ai la petite soeur, la méga S.

En lisant ton post je me suis surtout dit que ton projet d'impression ultra grand est déjà super ambitieux (j'avoue avoir relu 3 fois ton "1/5eme" pour être sûr ... Car Patton47 et 1/5eme sur le coup je me suis dit "non, j'ai du mal lire"), donc honnêtement je ne chercherais pas à monter l'imprimante si tu n'y connais rien pour le moment.  

Même si c'est très formateur et intéressant, c'est compliqué et tu vas perdre trop de temps. Ça n'a de sens que pour 2 raisons : le plaisir de créer ta propre imprimante et de tout maîtriser, ou créer quelque chose qui n'est pas dispo sur le marché (ce qui est de plus en plus difficile vu l'offre assez pléthorique). Le côté économique est quasi impossible à battre à la vue des prix pratiqués aujourd'hui (sauf peut etre à avoir des imprimantes pour récupérer des pièces).

Mais dans ton cas, tu vas avoir déjà assez de boulot à paramétrer l'imprimante et imprimer proprement tes pieces pour ne pas te compliquer la tâche avec la création de imprimante.

Par contre il me vient une petite question : Tu as déjà les modèles 3D ? Ou tu envisages de les créer toi même ? (Ce qui implique une belle maîtrise des outils de modélisation vu le projet envisagé).

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci de compléter les infos. Tu as fait partie de ceux qui m'ont apporté les bons conseils. J'ai abandonné l'idée de la construire moi même. Je vais je pense me replier sur une Creality la CR 10 S Pro. Qui est fiable et surtout qui a une grande communauté active. Conseils, astuces améliorations… les tailles me suffisent. Pour la modélisation 3D j'ai solidwork que je maîtrise pour ce qui concerne la création des pièces et les simulations. Tout le train de roulement est réalisé de A à Z et assemblé pour vérifier sa cohérence. Le train de roulement est le plus compliqué. le reste la caisse, la tourelle sont déjà réalisés en "master" au 1/5ème (voir photo)cotes => 60cm longueur sans le fut de canon, largeur 43cm, hauteur 32cm.

En dehors du train il y a énormément de pièces à imprimer 3D (intérieur et extérieur) le moteur(faux), le "cross" (boîte de vitesse qui vont cacher de l'électronique et servo-moteurs, les grilles de protection de la plage arrière, les pots d'échappement ….. la liste est très longue. Mais pour moi il n'y a aucune difficulté. Le train c'est hard parce qu'il faut qu'il puisse fonctionner comme le vrai (suspension à barre de torsion =>trouver les bonnes cordes à piano), j'ai trouver dans le modélisme les amortisseurs des galets de roulement) . j'ai encore du travail en conception pour mécaniquement tout soit assemblable.

L'échelle 1/5 m'a été conseillée par des spécialistes, c'est dans cette échelle que l'on trouve plein de pièce à l'échelle.

Joint photo tourelle en "master"(depuis ce master est prêt à recevoir le 1er moulage, tous les détails et cotes sont au top), photo d'un patin de chenille et le VRAI grandeur réelle mon char (le Chambéry) en manoeuvre au camp de Mailly en mars 1967.  Tu vois le projet est bien avancé. Pour l'animer il y aura une usine à gaz (servo moteur, télécommande multicanaux, le bruit du moteur (c'est un logiciel) sera un V12 Continental reproduisant même les "pétarades" . pour terminer mon ambition est d'avoir une maquette qui soit la plus fidèle possible au Vrai. Au 1/5ème c'est plus facile. Voilà Cher Ami, oui je sais faut être un peu "fondu" …. Amicalement

Patton IMG_0453-ConvertImage.jpg

Ch-rpar_char_Chambry_Manoeuvre_Mailly-04.1967.-ConvertImage.jpg

TR24-Mise en planPatin chenille Exter.SLDDRW

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Rejoindre la conversation

Vous pouvez poster un message et vous inscrire plus tard. Si vous avez déjà un compte, connectez-vous afin de poster avec.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Vous avez copié du contenu avec formatage.   Supprimer le formatage

  Only 75 emoji are allowed.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher en tant que lien à la place

×   Le contenu sauvegardé a été restauré.   Effacer l'éditeur

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

  • Sur cette page :   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.

  • YouTube / Les Imprimantes 3D .fr

×
×
  • Créer...