Dernières nouvelles
Accueil / Actualité / Une semaine d’impression 3D #161
imprimante 3D chocolat foodinio

Une semaine d’impression 3D #161

Cette semaine, on vous parle impression 3D dans la cuisine avec Natural Machines, impression 3D métal avec MarkForged, automobile avec Marie 3D, santé BONE 3D et tutoriaux sur les forum !

 

Foodini, l’imprimante 3D alimentaire

Malgré un échec sur Kickstarter en 2014, l’imprimante 3D Foodini a été commercialisée au tarif de 4000$. Pas plus tard que la semaine dernière, Natural Machines a relancé le buzz avec une vidéo mettant en avant l’impression 3D chocolat. Si la vidéo est bien léchée, l’escargot géant imprimé avec du chocolat manque clairement de relief pour de la 3D !

 

Imprimez en 3D avec du métal sur la MarkForged MetalX

Après la MarkForged Mark One pour imprimer en 3D avec du carbone, voici la MetalX pour imprimer avec du métal ! Dans cette vidéo, la société française ERM Fab & Test nous présente un des tous premiers tests de la machine. A la croisée entre le FDM (Fused Deposition Modeling) et le MIM (Metal Injection Molding), la MetalX emploie un tout nouveau procédé baptisé ADAM (pour Atomic Diffusion Additive Manufacturing). La machine extrude ainsi un filament métallique qui, une fois passé dans une solution chimique puis au four, donne un objet en métal. Cette méthode nécessite donc d’inclure la réduction des dimensions d’environ 20% durant la phase de modélisation 3D. La Markforged Metal X permet de fabriquer des objets d’une densité avoisinant les 96% pour un volume maximum de 300 x 220 x 180 mm et une résolution de 50 microns. L’investissement initial n’est cependant pas négligeable puisque chiffré à environ 170 000€ HT (solution complète).

 

Une voiture imprimée en 3D à taille réelle

Afin de rendre hommage au chanteur David Bowie, le designer Takumi Yamamoto a souhaité fabriquer une voiture imprimée en 3D. Mais plutôt que de l’imprimer à la taille d’une Majorette, il a fait appel à des spécialistes de l’impression 3D grand format pour la sortir à échelle 1:1 ! C’est donc la société française Marie 3D qui a réalisé les impressions 3D en un temps record avec une imprimante 3D Massivit 3D.

 

Bone3D investit dans une Stratasys J750

La startup BONE 3D est spécialisée dans l’impression 3D de dispositifs médicaux sur-mesure. Une récente levée de fonds et un prêt garanti par Bpifrance ont permis d’investir dans une Stratasys J750 afin de fabriquer des cavités endonasales quasiment à l’identique, grâce aux caractéristiques avancées de la machine dont seuls trois exemplaires existent à Paris. Les chirurgiens pourront ainsi s’entrainer dans de nombreux cas spécifiques, sans avoir à disposer de cadavres d’humains ou d’animaux. La J750 embarque 6 buses pour mélanger les matériaux et/ou les coloris. Après moins d’un an d’existence, Bone 3D affirme son potentiel pour devenir leader des dispositifs médicaux créés par fabrication additive.

Bone3d logo Bone 3D

 

Nouveaux tutoriaux Alfawise

Le forum regorge d’informations précieuses pour tous les makers, quel que soit leur niveau. Si vous n’êtes pas encore inscrits, il faut vraiment sauter le pas pour découvrir, améliorer, réparer, partager ! Depuis la sortie de la U20 et avec pas loin de 5500 messages, la rubrique Alfawise a le vent en poupe. Cette semaine, pas moins de 2 nouveaux tutoriaux ont été publiés par les membres !

Installation d’une carte mère MKS SGEN

Dans ce topic, deamoncrack (épaulé par d’autres membres) explique comment remplacer la carte mère de l’Alfawise U20 par un modèle MKS Sgen 32bit. Cette modification n’est pas des plus anodines mais en passant sous un firmware Open Source (en l’occurrence SmoothiWare), l’éventail des améliorations possibles prend une toute autre envergure. On notera par exemple le passage aux drivers TMC2208 qui réduisent la machine au silence ! La qualité d’impression s’en trouve également améliorée. On peut également (enfin) envisager l’installation d’un auto-levelling comme le BLtouch. Bref, c’est une nouvelle vie pour la U20 !

MKS SGEN

 

Impression 3D via USB

Les imprimantes 3D Alfawise n’ont pas bonne réputation concernant la communication par le port USB. En fonction des modèles et révision de hardware, la synchronisation USB/Série ne se fait pas toujours bien. Cependant, face à un écran inutilisable, Roman6137 s’est attaqué au problème. Dans cette discussion, il nous explique pas à pas la méthode qui a fonctionné pour lui avec Cura.

alfawise usb

 

Comment installer Klipper

L’interprétation du gCode demandent beaucoup de ressources aux microcontrôleurs des imprimantes 3D. Les modèles dotées d’une carte mère 8 bits peinent parfois énormément. Klipper va libérer leur puissance en déléguant les calculs à une machine hôte, typiquement un Raspberry Pi 3. Les trajectoires de la buse sont ainsi définies avec plus de précision et plus de fluidité. On peut donc imprimer plus vite et en faisant moins de bruit ! En plus des performances accrues, Klipper offre également une interface plus simple et plus sexy qui peut même s’interfacer avec Octoprint. Si vous souhaitez tenter l’expérience grâce à Nibb31, rendez-vous ici et n’hésitez pas à la partager avec la communauté !

tuto klipper

A propos de Les imprimeurs 3D

Les imprimeurs 3D
Compte mutualisé pour les articles à contributeurs multiples.
Les imprimeurs 3D
Les imprimeurs 3D

Derniers articles de Les imprimeurs 3D (see all)

A lire

Une semaine d’impression 3D #191

Les acteurs de l’impression 3D n’ont pas attendu la rentrée de classes pour faire parler …

Laisser votre impression

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Partages