Dernières nouvelles
Accueil / Actualité / Une semaine d’impression 3D #98
lumières imprimées en 3D

Une semaine d’impression 3D #98

La fin d’année approche mais les entreprises ne chôment pas pour innover en fabrication additive. La semaine dernière, de nombreuses annonces ont été faites durant le salon Formnext de Frankfurt mais les makers n’étaient pas en reste avec ces nouvelles créations : une imprimante 3D connectée portable et des pièces de cabine d’avion de ligne imprimées en 3D.

 

Des lumières connectées et imprimées en 3D

Ce chemin éclairé par des brindilles lumineuses a été réalisé avec des imprimantes 3D LulzBot TAZ et Mini. C’est bien sûr par des LED que tout s’illumine, au nombre de 20 000 pour ces réalisations artistiques.

 

Concept YRYS et impression 3D

On ne s’étonnera pas que le groupe Lafarge s’intéresse à l’impression 3D de bâtiments. Le groupe français leader mondial des matériaux de construction, maintenant LafargeHolcim, a travaillé sur le concept de maison YRYS dans son centre de recherche à L’Isle-d’Abeau, près de Lyon, en partenariat avec XtreeE. Explications et détails dans cette vidéo.

 

General Electric et l’aviation imprimée en 3D

Chez General Electric, c’est le centre R&D de West Chester dans l’Ohio (Etats-Unis) qui est utilisé pour développer de nouvelles technologies aérospatiales grâce à la fabrication additive.

 

L’imprimante 3D métal de General Electric (GE Addtive)

General Electric encore avec une nouvelle machine nommée projet ATLAS (pour Additive Technology Large Area System) capable d’imprimer le gigantesque format de 1000 x 1000 x 1000 mm en métal. GE Additive a également racheté une société, GeonX, après d’autres acquisitions fin 2016, spécialisée dans le logiciel de Virtual Factory.

 

Investissements R&D en impression pour HP et Epson

Les géants de l’impression 2D papier que sont Hewlett Packard et Seiko Epson doivent continuellement investir pour rester les leaders d’un marché qui ne faiblit pas. Mais puisque l’avenir est plus dans l’impression 3D que sur le papier, les sommes dépensées en recherche et développement sont conséquentes pour les deux entreprises. Le tableau ci-dessous montre que si l’investissement est stable ces trois dernières années, le montant par employé tend à augmenter puisque l’effectif salarial est en baisse.

investissement R&D HP Epson

 

MakeX Migo, une imprimante 3D connectée portable à 149$

On ne compte plus les imprimantes 3D financées avec succès sur Kickstarter mais la MakeX Migo pourrait bien les rejoindre. Malgré sa petite taille de 155 x 195 x 270 mm, cette imprimante 3D de bureau offre un volume d’impression de 100 x 120 x 100 mm. Ne pesant que 4,5 kg, elle peut être portée d’une seule main à bout de bras. En plus de son design moderne, la Migo offre une caméra pour surveiller les impressions à distance grâce à sa carte Wi-Fi. En local elle peut être contrôlé depuis son écran OLED. Son extrudeuse sans fil se déconnecte sans peine pour être remplacée par un module laser par exemple. Cette petite machine possède donc de nombreuses qualité qui en séduiront certainement plus d’un.

 

Les cabines des avions d’Emirates imprimées en 3D

Emirates, la quatrième plus grande compagnie aérienne du monde, utilise l’impression 3D SLS pour certaines pièces des cabines d’avions pour accélérer sa productivité.

A propos de Les imprimeurs 3D

Les imprimeurs 3D
Compte mutualisé pour les articles à contributeurs multiples.
Les imprimeurs 3D
Les imprimeurs 3D

Derniers articles de Les imprimeurs 3D (see all)

A lire

photo imprimante 3D autonome portable nomade Migo

Une semaine d’impression 3D #101

Aussi nombreux que les chiens d’un célèbre dessin animé de Walt Disney, nos résumés hebdomadaires …

Laisser votre impression

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Partages