Dernières nouvelles
Accueil / Actualité / General Electric se lance dans l’impression 3D
General Electric impression 3D

General Electric se lance dans l’impression 3D

L’entreprise l’avait annoncé et la somme est colossale : General Electric vient de racheter deux sociétés dans le cadre d’un investissement de 1,3 milliard de dollars. L’un des plus gros rachats du secteur nous vient donc du conglomérat américain qui opère déjà dans des multiples domaines d’activité (aviation, électricité, finance, imagerie médicale, moteurs, locomotives…). Une nouvelle corde à son arc.

“La fabrication additive (l’impression 3D) constitue une partie essentielle de l’évolution de GE en groupe digital industriel”, a déclaré Jeff Immelt, le directeur général du groupe General Electric.

general electric logoLa septième entreprise mondiale en terme de capitalisation a réalisé un résultat net de 14,800 milliards de dollars en 2014. Investir 10% de cette somme dans l’impression 3D n’était pas un effort trop important pour le groupe leader mondial dans de nombreux domaines. Mais quand on sait que General Electric avait eu l’excellente idée de réserver le nom de domaine “ge.com” dès 1986, en même temps que Intel ou IBM, on s’étonne de voir le retard pour se lancer dans l’impression 3D.

C’est donc par le rachat de deux entreprises que GE débarque avec force dans le monde des imprimantes 3D, ses investissements jusqu’alors étaient plutôt limités.

D’abord avec Arcam AB, société suédoise pour laquelle GE offre 627 millions d’euros. Arcam produit la A2X et, la Q10plus et la Q20plus, des imprimantes 3D métal et titane pour des implants orthopédiques et l’aérospatial (aviation militaire et commerciale). Arcam est l’inventeur du procédé EBM (Electron Beam Melting)

photo Arcam implant crane
Exemple d’implant réalisé par Arcam

Puis avec Concept Laser GmbH pour 549 millions d’euros. L’affaire ne s’est pas conclue avec l’entreprise allemande SLM Solutions donc General Electric s’est rabattu sur une autre firme du même pays. Concept Laser oeuvre dans l’aéronautique, le matériel médical et les prothèses dentaires et a entre autres déposé un brevet sur le LaserCusing. de la fusion laser avec des métaux.

Avec ces importants investissements, General Electric acquiert de solides références dans la fabrication additive industrielle. Avec beaucoup d’argent et peu de temps, un nouveau leader va apparaitre dans le secteur prisé de l’impression 3D professionnelle.

A propos de Julien

Julien
D'abord intrigué puis très intéressé par les possibilités sans limite de l'impression 3D, j'anime ce site avec Mathieu afin de découvrir et faire découvrir les nouveautés de ce domaine.
Julien
Julien

Derniers articles de Julien (see all)

A lire

imprimante 3D Ira3D Poetry4

Nouvelle imprimante 3D Ira3D POETRY4

Le constructeur italien Ira3D a dévoilé son nouveau modèle d’imprimante 3D, la POETRY4. Présentée comme …

Laisser votre impression

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *