Aller au contenu

Filament ABS

Flou

Filtrer l'air d'une imprimante

Messages recommandés

Bonjour à tous,

D'abord je voulais préciser que je n'y connais pas grand chose en filtration, nanoparticules...etc et que je poste ici pour parler de mes trouvailles à droite à gauche sur le net et avoir des réponses à mes questions.

Je pense que plusieurs personnes ont déjà entendu parler ou lu l'article sur ce que dégage une imprimante lors de l'impression. L'article source étant ici : http://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S1352231013005086

Je ne suis pas là pour faire un débat sur l'étude mais ca me parait pas déconnant de se dire qu'on peut peut-être filtrer "facilement" ce que dégage l'imprimante.

Je m’intéresse plutôt à l'impression PLA, et on voit sur leur schéma que beaucoup de nanoparticules entre 20nm (0,02µm) et 100+ (0,1µm) nm sont dégagés :

 1-s2.0-S1352231013005086-gr2.jpg

 Mon but étant de créer une filtration "low-cost" car je vais imprimer dans mon appartement et je n'ai pas de d'endroits faciles à laisser aérer pendant plusieurs heures ou une journée complète (surtout l'hiver).

Je regardais donc les différents filtres qui existent et je suis tombé sur les filtres normé "HEPA/UPLA" : http://www.hepa.com/about_glossary.asp / http://www.globalspec.com/learnmore/manufacturing_process_equipment/filtration_separation_products/hepa_filters_ulpa_filters

A priori sur le schéma du 2ème site :

hepacurv714dfffa4dd94b8abd9bd242a97bbb2d

 On remarque que bien que les filtres HEPA 14 soient fait surtout pour du 0,3µm, il "attrape" les nanoparticules de taille 0,01 (les 0,3 étant plus dures a "chopper" que les 0,01µm)

Le gros avantage des filtres HEPA14 est qu'ils sont aussi utilisés pour les aspirateurs et donc pas très cher et facile à trouver. En plus, je pense qu'on pourrait facilement modéliser puis imprimer une pièce pour monter ventilateur + filtre.

Donc je me demande si un caisson avec une entrée d'air filtrer et une sortie avec un ventilateur qui dégage l'air de l'imprimante vers le filtre ne ferait pas l'affaire pour aspirer toutes ces nanoparticules.

(D'ailleurs pour ceux qui sont intéressés par de l'impression ABS, je pense qu'il faudrait aussi rajouter un filtre à charbon actif pour la partie odeur.)

 

Qu'est-ce que vous en pensez ? Est-ce que je suis totalement à l'ouest ou mon raisonnement vous parait aussi correct ? Là où je doute c'est qu'on voit plusieurs filtres ou constructions fait-maison assez compliqués/complexes donc je me dis que ça ne doit pas être aussi simple que ça avec un seul filtre HEPA14 ?

Je suis preneur pour toute idées, corrections..etc.

Merci d'avance pour votre aide.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Tu fais pas les choses à moitiés ! J'ai pas trop le temps de me pencher sur le sujet mais je relaie sur les réseaux sociaux, ça mérite attention ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour Flou, 

 C'est très intéressant, je pense que ton raisonnement est bon. Par contre, Hepa 14, 13, 12, j'ai l'impression que les différences sont très faibles.

Cela dit, je pense que le ventilateur en sortie à la capacité d'évacuer tout l'air d'une boîte

En effet, je prend mon cas pour exemple :

- Mon caisson de dim 50*50*40 cm fait 0,1 m3.

- Mon ventilateur de 12 cm en extraction de 75 cfm soit env. 2,12 m3/min

En toute logique sauf si mes calculs sont complètements à coté de la plaque, cela confirmerait ton raisonnement.

Bref, j'ai dessiné un adaptateur pour ventilateur 12cm vers un filtre HEPA de Rowenta trouvé chez Darty

Je termine l'impression de mon adaptateur et je poste le fichier sur http://www.thingiverse.com/ si ça vous intéresse je mettrai le lien ici. 

Cordialement

Capture.PNG

Capture2.PNG

Modifié (le) par brice

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ha cool, quelqu'un a pensé la même chose ! :) Merci pour ta réponse. (Merci à MatC d'avoir relayé l'info aussi ! )

En effet, entre H12,13,14 ce sont surtout les 9 après la virgule...mais les prix sont quasi identique donc pourquoi pas utiliser un H14 mais un H13 ou 12 filtre déjà beaucoup beaucoup de choses.

Je suis preneur de ton fichier stl en tout cas, vu que j'ai justement récupéré un ventilateur de 12cm pour ça.

Comment as-tu fais ton caisson ? 

Je pensais faire un caisson (en bois), sur le dessus mes entrées/sorties d'air et avec un côté complet en porte mais je n'ai pas encore finalisé la partie pour rendre le tout bien hermétique.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'apporte ma très maigre contribution :

Vu que la ventilation passe par un filtre il faut que le ventilateur ait une forte pression statique sinon il ne se passera rien. Généralement les ventilos à forte pression statique ont plus de pale avec un angle plus fermé, bref ça peut éventuellement faire l'affaire, ça pas du tout.

Il est possible d'optimiser ceci en alignant un ventilateur à forte pression statique, un espaceur fermé (il ne faut pas que l'air s’échappe par les coté), un second ventilateur à forte pression statique dont les pâles tournent à l'inverse du premier, un second espaceur puis le filtre. Dans tous les cas il faudra certainement partir sur des modèles industriels qui sont nettement plus performants mais également bruyants. (Rien que pour le noctua NF-F12, 2.61 mmH2O pour la version grand public, 7.63 pour la version industrielle)

PS. Je n'aime pas particulièrement cette marque (Noctua), il y a assurément mieux, mais pour l'exemple ils ont une gamme qui va du tout au tout et les données sont facilement accessible.

Modifié (le) par Tircown

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonsoir,

Merci Tircown pour ta contribution, ça semble être une bonne solution que tu proposes là.

Car effectivement la pression semble poser problème, en effet ces filtres HEPA sont plutôt épais.

Voici mon fichier STL pour l'adaptateur, à modifier en fonction des infos apportées par Tircown.

A suivre

Bonne soirée

 

adaptator hepa 12cm fan.stl

Modifié (le) par brice

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je m'interresse aussi au sujet, mon imprimante est dans un sous sol avec peu d'aération.

A votre avis, est ce qu'un filtre au charbon actif de hotte pourrait aussi faire l'affaire ? 

Voici une doc bien foutu sur le sujet : http://www.interfiltre.fr/iso_params_site/Noticetechnique2013.pdf

Concernant les ventilo, la marque PAPST est ce qu'il se fait de mieux : catalogue

Modifié (le) par Dumnac

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Hello, je suis content de voir que tu intéresse de près à ta sécurité, et celle des autres.
Je m'intéresse à ceci également car je travail dans un laboratoire du CNRS et je suis également Assistant de Prévention Sécurité (Labos de chime, Physique et Bio). je passe de nombreux type de filament qui ne sont pas sur le marché dont certains dangereux à base de chlore (pour le coup suivant les température ont fait carrément du gaz moutarde) mais on travail sous sorbonne et au cas ou on a l'assistance respiratoire qui va bien via des masques faciale complet. Je te passe le délire et les galères..
Pour ma part je suis en lien avec ADS LAminaires (N°1 de la filtration en France pour les labos) et Moldex via leur maison mère en Allemagne car la filtration HEpa est "plutôt" dédiée à la poussière... les solvants seront aucunement arrêtés par ce type de filtres. Le gros soucis c'est les personnes qui en sus de travailler l'ABS et autres POM, PC, peek et j'en passe vont usiter leur plateau chauffant pour monter les solvants (l'acétone ou encore le MEK pour être précis) )en tension de vapeur pour lisser leur pièce et là... c'est hyper dangereux... bien plus que ce que vous pouvez penser... travail à l'extérieur OBLIGATOIRE !
Pour les solvants, autant une filtre de type ABEK2 ou ABEK1 va permettre d'arrêter les solvants organiques et inorganiques autant pour ce qui est de l'acétone cela ne sert à rien. Pour l'acétone seul un type de filtre bien spécifique est usité en laboratoire et ces derniers sont jetés et remplacées après une session au poste de travail (on ne peut tenir une demi journée avec ce type de solvant en tension de vapeur car ils dissolvent l'intérieur des cartouches même lorsque adaptés (les joints et autres copensateurs)
attention à vos poumons et aux risques pathologique d'ici quelque années...
Mon travail jusqu'ici n'a pas encore porté ses fruits: ADS Laminaire vend  effectivement un filtre adapté mais il fait 400x400 x70 mm et coute 400 euros... on va oublier ^^
Pour Moldex, ils vendent des masque type faciale ou des demi-masques qui sont intéressant mais là ou je veux en venir c'est que plutôt que de ré-inventer l'eau de pluie je me suis mis à utiliser les cartouches de ces masques.
Je m'explique: grosso merdo un lot (vendu par deux) de cartouche en ABEK 1 ou 2 c'est moins de 6 euros... et avant de saturer il en faut un peu (attention, quand un filtre  de ce type sature il rejette tout... comme un à charbon actif car de fait ils en contiennent)
Il suffit de créer un support sur lequel on vient encliqueter un de ces filtres et le tour est joué, on peut monter un petit ventilo dessus pour activer et c'est parti.
L'idéal est de travailler dans une "enceinte" pour l'ABS, il suffit alors qu'en fin de session le G-Code envoi une commande pour lancer le ventilo afin qu'il rejette l'air ambiant contenu dans cette enceinte et filtre celuic-ci, le temps que tout refroidisse on devrait arriver à récupérer le gros des solvants ambiant...
Pour ma part , dans le privé on dira, je fais bien plus simple: j'ai installé dans mon local une hotte de cuisine de récup, j'extrait vers l'extérieur... No soucis. Je dors mieux la nuit, pas d'épés de Damoclès quoi... les solvants ca s'insinue doucement...

On a pas de pétrole mais pleins d'idées...
Attention: j'ai vu que certaines marque vendent du matos avec filtration HEPA et les gens risquent de se sentir protégés, il n'y a rien de plus dangereux que de se sentir protéger lorsque ce n'est pas le cas. C'est un peu l'histoire du sac à dos à la place du parachute quoi, tant que l'avion prend pas feu y a pas de problème ^^
Je dérive un peu par rapport au poste d'origine, le PLA étant moins "nocif" que les émanations de styrène de l'ABS je me permet d'insister lourdement...
 

Si certains sont intéressés pour développer ledispositif j'ai ca et là un ou deux schéma et des pièces que j'ai printé pour monter ce système utilisant des filtres du commerce...
ATTENTION: ne jouez pas trop avec l'acétone, vraiment !

 

  • J'aime 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Salut Nel, 

Merci pour ces éclaircissements, très instructif.

Si tu as de bonnes adresses pour ces filtres ABEK, ça m'interresse :) .

Pour la ventilation j'avais plutôt pensé faire tourner un ventilateur en permanence à basse vitesse pendant et un peu après l'impression (un 120mm de 12v alimenté en 5v).

@+

edit : ptite question en passant : comment on détermine qu'un filtre est saturé ?

 

Modifié (le) par Dumnac

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour Nel, Dumnac, bonjour à tous

Merci pour ces informations.

J'ai quelques questions en plus pour m'éclairer ;-)

Connaissons nous la nature des microparticules émises par une impression en PLA ? Des solvants ? 

Pour nous confirmer les choses, selon toi le filtre HEPA n'a aucun intérêt pour filtrer les micro-particules issus du PLA ou de l'ABS, dans une utilisation normal, plage de température du fabricant respecté, pas d'additif, pas de colle sur le plateau ...

A propos du choix du ventilateur, est ce qu'un ou plusieurs ventilateurs en aspiration sur un filtre ne fonctionnerai pas mieux ? Pour en revenir aux pressions statiques du post de  Tircown.

Bonne journée et bon dimanche

 

 

Modifié (le) par brice

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Hello, sinon il y a sur le thing des projets avec du charbon actifs... En substances pour pouvez créer une double grille, circulaire ou carré on s'en tamponne, entre lesquelles vous insaller des granulés de charbon actif. Ce sont des granules assez fines, donc il faut prévoir un treillis très bien ou un linge pour les retenir (de la gaze c'est pas mal aussi) L'avantage est que quand c'est chargé de solvant et autres on peut dans une certaines mesures les recycler, a vie. Mais il faut passer ce charbon actifs dans un four et monter en température ce qui va évaporer les dites substances, après bien évidemment il ne faut pas faire cela dans sa cuisine, ce serait ridicule, contre productif et votre four va s'encrasser (un vieux four de recup au fond du jardin, à la rigueur) donc il est vrai que ca limite un peu l'idée...
Le charbon actif se vend en sac et ne vaut pas très cher non plus..
Sans citer de marque, j'ai vu une machine professionnelle avec un trou circulaire et les filtres HEPA sont carrés...
Ca me rappel le film Apollo 11 (Allo, Houston, on a un problème)
Dès fois l'intégration n'est pas synonyme de bonne réflexion... dommage.

Les filtres HEPA laissent passer une gamme (mais quel que soit les filtres) de particules donc je m’appuie sur l'adage qu'il n'y a rien de pire que de se croire protégé..
Ces filtres sont issus du monde de l’aspiration industrielle (qui viennent dans le domestique depuis quelques années) mais n'ont aucune vocation à stopper les solvants, c'est en partie une hérésie (est-ce que cela vaut mieux que rien?) de les utiliser pour cette fonction à mon sens (je n'ai pas la science infuse non plus, il s'agit de mon avis)
Le soucis est que'aucun fabricant n'a mis, actuellement, en place un produit adapté hormis les cartouches de filtration pour masque et demi-masque, type Moldex..
Même avec ce type de masque, il faut vérifier la VLE et adapter aux solvants qui sont dégagés.
En substances, installer une imprimante 3D dans son salon c'est pas la top...
https://euro-industry.com/main.php?index=details&cat=137&prod=23196679
https://euro-industry.com/main.php?index=details&cat=137&prod=23196681
https://euro-industry.com/main.php?index=details&cat=137&prod=23196686

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

BRICE, ton idée de base est super excellente néanmoins, essaie de voir pour ajouter une couche de charbon actif et là... t'es paré ^^

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci pour toutes vos réponses.

Merci aussi pour les liens des filtres moldex. 

Vu que ce genre de filtre sont fait pour mettre sur des masques, je pense qu'on a pas besoin non plus d'une ventilation trop élevé pour que l'air traverse ?

En achetant un masque pour avoir les pas de vis, on découpe les pas de vis et on fait un trou équivalent dans le caisson pour ensuite pouvoir visser/dévisser les cartouches facilement.

En gros 2 trous pour mettre une cartouche dans le sens extérieur vers intérieur puis un autre trou avec un ventilateur collé a la cartouche dans le sens intérieur vers extérieur.

Ça devrait le faire non?

autre question : comment on peut savoir qu'une cartouche moldex ne filtre plus rien ? (Durée de vie)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour Flou,

Pour te faire un petit retour sur mon installation avec le filtre HEPA, bien que, la solution ne soit pas la meilleure au vue de nos échanges avec les membres du forum, surtout du côté des solvants. 

Pour le retour d'expérience pendant l'impression avec ce filtre, je n'ai plus d'odeur puis j’aère la pièce un grand coup à la fin de l'impression, dans le futur, je tacherai de revoir ma filtration avec des filtres ABEK.

Donc voici quelques photos, merci à tous pour vos échanges, se sera avec plaisir que de voir les photos de vos installations.

Bien Cordialement

2016-01-15 10.19.31.jpg

2016-01-15 10.20.08.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Sympa l'installation ! Merci pour les photos.

Je n'ai pas encore mon imprimante (dagoma....) mais je tâcherai de mettre à jour le post quand j'aurai tout reçu !

Sinon j'avais pas fais attention mais sur thingiverse il y a aussi pas mal de modèle disponible pour des systèmes de filtration en cherchant fume/fume extractor...etc)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

wow c'est vraiment édifiant, mon imprimante est dans le salon en cours de montage, elle est destinée cependant à résider dans un atelier. Je comptais réaliser un caisson dans le but de me servir de l'armature, la rendre solidaire du haut de la machine pour rigidifier l'ensemble, à la lueur des infos de ce post elle ne tournera pas sans filtration (quand je pense que des machines très chères en sont dépourvues) j'opterai donc pour les filtres "masques à peinture".

Est ce que dans ces conditions un ventilateur type alimentation de pc assurera une bonne pression ?

Toujours dans le but de facilité l'extraction d'air 2 filtres en parallèle ne faciliteront-il pas cette extraction?

merci en attendant pour ce post des plus important.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est peut-être instructif, mais édifiant, je n'irais pas jusque là! Quel est le risque réel que l'activité spécifique de l'imprimante génère une telle nocivité? D'abord parce qu'on n'est pas dans le cadre d'un site industriel, et qu'avec le PLA, à moins de vivre en vase clos et d'imprimer H24, je trouve que l'argumentation sur le risque encouru est un peu légère. Avec l'ABS, je comprendrais un peu mieux. Il n'y a qu'à voir la ligne de production des Disco chez Dagoma, m'étonnerait que leur locaux soient filtrés, et que le personnel soit équipé quand ils rentrent dans la pièce!

Non que je sois par nature un nano-sceptique, mais il faut être réaliste: pendant qu'on y est à bidouiller, pourquoi ne pas imaginer un compteur d'heures avec alarme et remise à 0 lors de l'ouverture du cache!

C'est comme de porter un masque quand on se balade dans la rue: certes, personne ne le fait dans notre société, alors que tout le monde sait que ça pourrait être utile. A condition bien entendu de porter des masques étanches et régulièrement renouvelés. Bref, on n'en sort pas, de ce genre de problématique!

En plus, est-ce que ça changerait grand chose, au final?? On peut au moins se poser la question...Il ne faut pas oublier que la cause principale de contamination dans nos intérieurs, c'est avant tout le manque d'aération des locaux... Et ouvrir les fenêtres, ça ne coute pas bien cher.

Ma remarque ne retire rien aux données énoncées dans ce post, bien entendu, je n'ai pas les connaissances techniques pour infirmer ou confirmer. Mais un peu de bon sens me fait penser que ce n'est pas parce qu'on me montre une courbe me disant que ceci fait x fois plus de dégagements que cela me démontre que j'aurai plus de risques, compte tenu des autres facteurs de contamination présents dans l'environnement.

Bref, si je bois tous les jours un dé à coudre de whisky, ça va.Si j'en bois 3 drinks quotidiennement, c'est plus la même sauce, au bout de 20 ans! C'est ça la vie:  une part de dosage, une part de risque, une part de conscience!...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

  • Sur cette page :   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.

×