Aller au contenu

Filament ABS

maxime68

i3 MK3S : retour d'expérience (et tatonnement !)

Messages recommandés

Non il ne monte pas plus haut. Il s'arrête péniblement à 210°C quelle que soit la consigne (supérieure à 210°C évidement !).

D'après le SAV Prusa ce serait le thermistor de l'extrudeur qui serait HS donc il vont m'en envoyer un nouveau. Suite au prochain numéro...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Si tu ne réponds pas aux questions, comment veux-tu qu'on t'aide ?

Peux-tu nous envoyer une photo de ta hotend de profil, pour qu'on puisse vérifier les espacements entre les différents éléments, notamment entre le bloc alu et le radiateur...

E3D-V6-12V-Direct-Drive-All-Metal-Hotend-Kit-1.75mm-5.jpg

En effet, si le bloc alu est collé au radiateur, alors celui-ci aura exactement les symptômes que tu évoques : montée en température pénible.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci pour la photo. 😉

Alors je vois plusieurs choses :

  • En effet le bloc alu est espacé, mais on y voit le filetage du heatbreak, et non la gorge lisse.
  • La buse (qui n'est pas une E3D originale) semble collée au bloc alu, il devrait y avoir également un espace !

Réfères-toi à la photo que j'ai posté pour positionner le heatbreak correctement, et à cette vidéo de prusa pour le montage de la buse, on y voit bien comment la buse ne doit pas être collée au bloc alu.

Courage, tu n'es pas loin du but.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Non, merci à toi 👍

 

En ce qui concerne la buse (pas moi, hein, celle d'extrusion), effectivement je l'ai changée. Mais elle est bien séparée du bloc de chauffe. Ça ne se voit pas sur la photo mais j'avais noté cela dans les instructions du manuel Prusa sur le changement de buse. Je dois avoir un peu moins d'un mm d'espace entre la buse et le bloc de chauffe.

 

Pour ce qui est de la partie lisse du heatbreak, je vais tâcher de vérifier cela demain !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Autre chose : si ta thermistance est hs, quand tu met une consigne de 230° et qu'elle ne l'atteint pas la résistance va continuer à chauffer jusqu'à ce que la température soit atteinte, donc elle chauffera tout le temps à pleine puissance, donc tu peut atteindre des températures trop hautes (par exemple pour le plastique noir)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'ai vérifié la position du heatbreak et MERCI @Kachidoki ! La partie non filetée était noyée dans le bloc de chauffe :

3nqx.jpg

Je suppose que mon erreur vient du fait que la buse de remplacement que j'ai mise en place (achetée chez Grossiste3D) a moins de filetage que la buse originale Prusa. Du coup lorsque j'ai revissé le dissipateur avec cette nouvelle buse, j'ai dû visser plus que la normale pour que le heatbreak rencontre la buse.

ks9n.jpg

 

J'ai donc remis la buse originale Prusa et ça ressemble déjà plus à ton schéma !

wywo.jpg

 

Et maintenant tout fonctionne sans problème 😍

 

En revanche, et pour revenir à ce que dit très justement @BastienX8, je ne sais pas quoi faire du diagnostic du SAV Prusa qui conclu à la mort de la thermistance du bloc de chauffe !

Ils m'ont demandé de mesurer la résistance et la continuité du bloc de chauffe et de sa thermistance. Résultat : 15,8Ω aux bornes du bloc de chauffe et aucune continuité aux bornes de la thermistance. Ils m'ont également demandé de vérifier la tension de sortie de l'alimentation 24V et je mesure 23,86V. À partir de là, le SAV conclu qu'il faut changer la thermistance. Personnellement, j'avoue que je ne sais pas interpréter ces données !

Modifié (le) par maxime68

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Hello,

Content d'avoir pu aider. Concernant le SAV, j'imagine qu'ils partent d'un postulat de base qui est : "le client n'a que des pièces d'origine", et donc ils ne peuvent pas trouver la panne s'ils n'ont pas tous les éléments.

Concernant ta mesure, avec P = U² / R, on peut dire que ta cartouche de chauffe fait ~36W. De mémoire ce sont des cartouches de 40W (~14.4Ω). Si on enlève les 1.4Ω qui sont surement dus aux câbles de ton multimètre (mesure les deux pointes entres elles, tu n'auras pas 0), pour moi, pas trop de soucis à ce faire ici. Je pense que ton problème est résolu.

EDIT: par contre, aucune continuité aux bornes de la thermistance, là il y a un souci... Tu es sûr que la température est correctement régulée ?

A+

😉

Modifié (le) par Kachidoki

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Alors correctement régulée ça je ne sais pas ! Tout ce que je peux dire c'est que depuis que j'ai remonté en suivant tes conseils, la montée en température de la buse se fait à nouveau jusqu'à atteindre la consigne sans problème (j'ai testé jusqu'à 285°C pour changer la buse). Ça c'est ce qui est indiqué sur l'écran LCD !

Je n'ai pas de thermomètre sans contact pour vérifier la température réelle, mais j'ai une sonde de température sur mon multimètre. J'ai essayé de la coller au bloc de chauffe pendant la régulation et pour une consigne à 150°C je mesure 146,4°C. Je suis ensuite passé à 200°C et là je ne mesure que 180°C mais difficile de dire si ma sonde est correctement plaquée sur le bloc de chauffe...

Modifié (le) par maxime68

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je pense que ton problème de température était surtout lié au montage. Avec une telle dissipation de chaleur la résistance du bloc de chauffe ne pouvait pas atteindre une température aussi haute (et à l'inverse le dissipateur était beaucoup trop chaud, ce pourquoi ton plastique fondait). Pour ce qui est de la sonde du multimètre (j'ai un truc similaire) je pense simplement qu'elle n'a pas un contact suffisant pour afficher la même température que la thermistance enfermée dedans (car entre 180° à l'extérieur et 200° affiché, l'écart n'est pas énorme). A mon avis ton problème est réglé

  • +1 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Cette fois c'est sûr j'ai grillé un truc 😱

Je n'ai pas arrêté d'enchainer les bourrages dans le heatbreak : 3 bourrages en quelques heures et je n'ai imprimé que des motifs de calibration de première couche !

Je me suis dit que c'était peut-être ma bobine de PLA qui avait trop pris d'humidité (ça fait 1 mois et demi qu'elle est sur son support au dessus de l'imprimante à l'air libre), donc je démonte le tout une fois de plus pour déboucher et retester avec une nouvelle bobine de PLA. Mais lorsque j'ai revissé la buse dans le bloc de chauffe il y a eu une étincelle et l'imprimante a redémarré ! Et maintenant le bloc de chauffe ne monte plus du tout en température. Je ne sais pas si c'est cette fameuse thermistance qui avait effectivement un problème et qui s'est décidé à rendre son dernier soupir ou si c'est moi qui ait trop tiré sur les câbles et provoqué un court-circuit.

Quoi qu'il en soit, je suis bon pour une commande chez Prusa 🤬

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Alors on va commencer par regarder le problème de grillade. S'il y a eu étincelle, c'est qu'il y a eu court-circuit. Donc je pense que les deux fils de la cartouche de chauffe se sont touché.

L'imprimante affiche une température (ambiante) cohérente ? Ce qui voudrait dire que la thermistance marche toujours et qu'elle n'est pas en cause.

Maintenant, la première chose à faire, c'est de vérifier les fusibles sur la Einsy, de mémoire ce sont des types automobile, facile à remplacer. Avec un peu de chance, le fusible a grillé avant le mosfet, et son remplacement suffira. Si c'est le transistor qui a grillé, sauf à être bricoleur en électronique, il faudra remplacer la carte.

Ensuite, quand ça repartira, il faudra s'occuper du problème de jamming, tu as un autre souci latent (ventilation, température, thermistance ou autre), le filament n'est pas en cause, j'ai des bobines ouvertes depuis 2 ans. Mais on en reparlera le moment venu.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci de ne pas lâcher l'affaire @Kachidoki !

Effectivement, tu as raison, les deux fils du bloc de chauffe se sont touché, et pour preuve, j'ai constaté ce matin en démontant la tête qu'un des deux fils d'alimentation était sectionné. A force de démonter/remonter, ça me pendait au nez...

93c8.jpg

Je sais me servir d'un fer à souder mais vu que les connections sont noyées dans le bloc (pour la protection contre la chaleur je suppose), je ne suis pas sûr que ce soit réparable !

 

Si déjà, j'ai vérifié les autres points et l'écran LCD affiche bien la température ambiante à l'aide des deux thermistances (plateau chauffant et extrudeur). Et j'en ai profité pour vérifier une nouvelle fois cette histoire de conductivité mais je confirme qu'il n'y a aucune conductivité aux bornes de la thermistance de l'extrudeur. J'ai fait la même vérification aux bornes de la thermistance du plateau chauffant et là non plus aucune conductivité alors que le plateau chauffant fonctionne sans problème. Est-ce que je dois m'inquiéter...?

J'ai également vérifié les trois fusibles  sur la carte et tous sont OK.

Modifié (le) par maxime68

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 43 minutes, maxime68 a dit :

je ne suis pas sûr que ce soit réparable !

En effet ce n'est pas réparable, et de toute façon une soudure à l'étain, en plus de ne pas coller à cette matière, ne tiendra pas la température. C'est pour ça que les connexions sont sertis (sous la gaine rouge).

Donc déjà, il te faudra commander une nouvelle cartouche de chauffe (bien prendre la 24V pour la MK3S).

Concernant l'électronique, le fait que les fusibles soient intacts peut vouloir dire deux chose :

  • Soit le mosfet est grillé, mais on peut le vérifier en mesurant la tension aux bornes de la cartouche de chauffe (sur le connecteur ou en coupant le fil par exemple). 0V à l'arrêt, 24V en demandant une température quelconque supérieure à l'ambiant. Attention à ne pas provoquer de court-circuit avec les pointes de touche du multimètre !
  • Soit tout à survécu malgré l’étincelle car le fil s'est coupé.

Pour la thermistance, avec quoi et comment mesures-tu (ohmètre, calibre, sur le bornier etc...) ? Tu devrais avoir ~100kohms à l'ambiant. Au pire ça ne coûte pas grand chose à remplacer, tant qu'à commander une cartouche chauffante déjà...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'étais bien chaud pour me payer cette imprimante et assez enthousiaste à la vue du premier message de ce sujet, mais j'avoue que la page 2 et 3 m'ont bien refroidi. 😬

En tout cas ce sujet est super intéressant, j'espère que tu trouveras une solution ! 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

@Transistance As-tu déjà vu une imprimante dans cette gamme de performance/prix avec un SAV qui t'envoi les pièces en DHL sans rechigner, et avec moins de sujet type "j'ai un problème" sur le forum ?

A part la SmartCub, je vois pas.

La plupart du temps, les problèmes qui apparaissent sur les prusa sont des problèmes de mauvaise utilisation ou de maintenance / durée d'utilisation. Des fils qui se coupent, des ventilo qui rendent l'âme, mais le plus souvent c'est une négligence... Faut dire que si tu as une pièce défectueuse, le SAV t'en envoi une directement par DHL, donc les problèmes ne durent jamais longtemps...

Sinon pour ce problème spécifiquement, lorsqu'il s'agit de manipuler la hotend avec l'imprimante allumée, toutes peuvent claquer de la même manière... Il faut seulement un peu de bon sens. Personnellement (pour le peu de fois où j'ai eu à le faire) je démonte la buse en faisant chauffer la hotend montée. Une fois à température, je coupe la chauffe pour éviter le court-circuit et je démonte tant que c'est encore chaud. Ensuite pour démonter le reste de la tête, ça se fait machine éteinte (et refroidie !), et surtout sans jamais déplier les câbles au niveau du bloc alu.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 3 minutes, Kachidoki a dit :

@Transistance As-tu déjà vu une imprimante dans cette gamme de performance/prix avec un SAV qui t'envoi les pièces en DHL sans rechigner, et avec moins de sujet type "j'ai un problème" sur le forum ?

A part la SmartCub, je vois pas.

La plupart du temps, les problèmes qui apparaissent sur les prusa sont des problèmes de mauvaise utilisation ou de maintenance / durée d'utilisation. Des fils qui se coupent, des ventilo qui rendent l'âme, mais le plus souvent c'est une négligence... Faut dire que si tu as une pièce défectueuse, le SAV t'en envoi une directement par DHL, donc les problèmes ne durent jamais longtemps...

Ah non mais je suis parfaitement conscient de tout ça ! N'empêche que le destin funeste de cette machine m'a refroidi.

il y a 7 minutes, Kachidoki a dit :

@TransistanceIl faut seulement un peu de bon sens.

C'est pas sympa pour maxime ! 🤯

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 17 minutes, Transistance a dit :

C'est pas sympa pour maxime ! 🤯

Ca ne lui est pas spécialement destiné. 😉

Et puis le bon sens, ça s'acquiert aussi avec l'expérience. Et l'expérience, ça se partage, ce n'est pas uniquement le fruit de ses propres erreurs, et heureusement, sinon on ferait tous les mêmes erreurs que nos parents... Malheureusement pour maxime, pour cette erreur personne ne lui a partagé son expérience, ou il ne s'est pas assez "instruit" de l'expérience des autres avant de se lancer dans le démontage. A défaut, je lui partage mon expérience pour réparer cette erreur.

Débat hautement philosophique. 🤪

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

@Transistance si ça peut te rassurer, je n'en suis pas encore au point de regretter mon achat, bien au contraire étant donné la réactivité du SAV Prusa. Ils m'ont renvoyé deux exemplaires de la pièce que j'ai grillée en faisant une mauvaise manip, donc à 100% de ma faute. Idem pour cette histoire de thermistance, ils ont un doute donc ils n'hésite pas à m'en envoyer une nouvelle à leur frais. Alors que au final, la mienne semble faire son job.

Comme je l'ai précisé au début de mon aventure, je suis totalement inexpérimenté dans le monde de la 3D, donc j'apprends au fur et à mesure de mes erreurs et là, mon erreur avec le bloc de chauffe va me coûter 20€. Bon ben c'est le prix de l'expérience ! Je me trompe peut-être, mais tous les blocs de chauffe doivent plus ou moins se ressembler au niveau de la fragilité des connexions électrique donc j'aurai sûrement été confronté au même problème avec une autre marque.

Et si ce petit récit peut éviter à une autre personne de faire la même erreur que moi, et bien tant mieux 😎

Pour répondre à @Kachidoki, j'ai bien bien 0V à l'arrêt (enfin 80mV) mes 24V aux bornes du bloc de chauffe lorsque je rentre une consigne supérieure à la température ambiante. Youpie !

Et pour la continuité/résistance de la thermistance, je mesure avec mon multimètre aux bornes du composant :

pz4l.jpg

 

Mais comme tu peux le voir sur la photo, je n'ai pas de valeur aux alentours de 100k, c'est résistance infinie et donc zéro continuité. Et j'ai le même résultat sur la thermistance du plateau chauffant qui semble également fonctionner correctement 🤔

Etant donné que Prusa va m'envoyer une thermistance de bloc de chauffe neuve, je testerai de la même manière sur le composant que je vais recevoir pour comparer !

Modifié (le) par maxime68

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Rejoindre la conversation

Vous pouvez poster un message et vous inscrire plus tard. Si vous avez déjà un compte, connectez-vous afin de poster avec.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Vous avez copié du contenu avec formatage.   Supprimer le formatage

  Only 75 emoji are allowed.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher en tant que lien à la place

×   Le contenu sauvegardé a été restauré.   Effacer l'éditeur

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Sur cette page :   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.

×
×
  • Créer...