Aller au contenu

Filament ABS

Découverte de la Artillery Sidewinder X2


Yo'

Messages recommandés

Hello,

@Savate ayant découvert ce qu'il y a supposément dans le carton :

J'ai procédé à l'ouverture de cette Artillery Sidewinder X2 en provenance de GeekBuying :

IMG_1647.thumb.JPEG.a1d75ec6745e52207996f2f541cd1e1d.JPEG

IMG_1648.thumb.JPEG.f65581a030b78ea84bfd9282c438fffb.JPEG

IMG_1649.thumb.JPEG.d170b1e70ab689cda9206c77a23c8103.JPEG

IMG_1650.thumb.JPEG.d4a33b8442d71e0c71a6faf101206304.JPEG

IMG_1651.thumb.JPEG.6d0a44e8b8280adf5f2f3cf6e5bbb417.JPEG

IMG_1656.thumb.JPEG.3b661c14439234ccd6a6f25162847dd5.JPEG

Et effectivement, il y a une Artillery Sidewinder X2 que je vais tester pour découvrir :

  • La prise en main
  • La facilité (ou non) d'utilisation
  • La qualité d'impression
  • Les différences avec la X1
  • La facilité d'upgrade (ou non)

 

🙂

 

Modifié (le) par Yo'
  • J'aime 4
  • Merci ! 3
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

En déballant le carton, on y trouve

  • Un mode d'emploi
  • Une trousse
  • Le dérouleur de bobine
  • Le portique
  • La base avec le plateau

 

La trousse contient le câble USB, une cléf 8/10, des parties du dérouleur ainsi que sa visserie, les nappes, une clé USB, une buse de rechange en 0.4 de type Volcano et des roulettes.
 

IMG_1661.thumb.JPEG.f0340d384313983f2ecade8e829a49b3.JPEG

[Aparté]

Pourquoi une buse Volcano ?

Les buses Volcano permettent un meilleur échange thermique car l'ensemble corps de chauffe, résistance de chauffe est parallèle à la buse au lieu d’être perpendiculaire.

Ceci permet d'utiliser des buses de plus gros diamètre qu'avec un montage standard tout en permettant d'imprimer plus vite (ce point là m’intéresse fortement et je pense (à tord ou à raison ?) au réglage du débit maximum dans PrusaSlicer qui m’empêche d'imprimer à la vitesse que je voudrais).

corsp.jpg

Source de l'image

[/Aparté]

Voici le détail des 2 sachets de la trousse.

IMG_1660.thumb.JPEG.b843b395a320f59f43df9346730ac04e.JPEGIMG_1662.thumb.JPEG.7263b7d383e57469da7dac9f975d6b4f.JPEG

Les 4 vis du dérouleur, des clés allen, une vis et son écrou dont je ne connais pas l'utilité

Des colliers, une clé USB des roulettes (de rechange ?) et une buse de rechange.

IMG_1674.thumb.JPEG.5c47c27a4ef1209b4af0cc323640249e.JPEGimage.thumb.png.8f86012563412d0e780c24d36e7af42c.png

 

Le montage

Le montage s'est fait assez rapidement : mettre le portique sur la base, le serrer via les 4 vis et brancher les connecteurs des moteurs.

IMG_1685.thumb.JPEG.58c38eecc9139d7808dc5de4db277caa.JPEG

Le plus long fut le montage du dérouleur de filament pour bobines d'un kg ou moins (2 axes, 2 rouleaux et 4 vis)

IMG_1690.thumb.JPEG.7103a5d3de773e8bf0e906cbdce29445.JPEG

Dérouleur qu'il est possible de positionner à 3 endroits différents.

J'y reviendrais car ça ouvre potentiellement des perspectives quant à l'utilisation de bobine d'un autre format.

 

Un point sur les choses que je n'ai pas aimé.

1 ) J’aurais aimé avoir des stickers avec des numéros pour savoir où mettre la main pour sortir les différents étages du conditionnement.

Ceci reste, à mon sens, un équipement fragile à manipuler avec précaution surtout que certaines parties sont lourdes et volumineuses.

1524842075_IMG_1648Sticker.thumb.jpg.4ecfe76741c98986cd00a02d4042c7ef.jpg

2) Le mode d'emploi est seulement en anglais et en allemand et je trouve qu'il n'est pas assez complet.

Il y a des liens qui renvoi vers des sites internet.

J'y reviendrai également plus tard dessus.

Il manque également une étape lors du montage : enlever les scotchs qui vont se trouver sous les moteurs après montage du portique (donc inaccessibles 😡 ).

IMG_1684.thumb.JPEG.650ff3bfde811bbf7095d8f6ca712928.JPEG

 

Une fois l'imprimante montée, je l'ai trouvé imposante.

 

Dès le début, lorsque j'ai reçu le colis, y a 2 choses qui m'ont surpris

  • le  poids du colis (16 kg)
  • le volume du colis (67 cm * 51 cm * 31 cm)

 

Quand je vois ce qu'il y avait dans le colis, je comprends mieux.

IMG_1708.thumb.JPEG.d79b35b948f23f7a3ac1d6bb306f3af0.JPEG

 

La voici à coté de la Elegoo Mars Pro

IMG_1703.thumb.JPEG.f9f8bd8c2332a7492ef5925a761799f1.JPEG

La voici avec une des surface magnétique, en 22*22, qui équipe dorénavant ma LK4.

IMG_1704.thumb.JPEG.edd3af93c5fba48b9d56f61945ef8f51.JPEGIMG_1707.thumb.JPEG.30b14f0b7f1b97170e6e5f200231f234.JPEG

IMG_1705.thumb.JPEG.1e2be9a5bd1464569e070213a5e76a8a.JPEG

Je trouve cette machine est énorme, par rapport à celles que je possède.

(Et je n'écris pas ça de manière péjorative).

 

Suite du test dans les prochains jours.

 

🙂

Modifié (le) par Yo'
  • J'aime 2
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Le tour du propriétaire

 

En déballant l'imprimante, j'ai aimé voir un axe Z synchronisé électriquement (deux moteurs, garants d'une parfaite parallélitude (#FrançaisLangueVivante 😜@fran6p) plateau/axe X lors du déplacement de l'axe Z) et mécaniquement (une courroie entre les deux tiges trapézoïdales, garante d'une parfaite parallélitude plateau/axe X lorsque la machine est éteinte, ce qui implique de na pas avoir à refaire le réglage au prochain démarrage).

Bien évidement, cette parallélitude n'est valable que si elle a bien été réglée dès le départ.

IMG_1764.thumb.JPEG.d43a01c83927ac39191c762df6c788d5.JPEG

On pourra également noter la présence d'anti wobble sur les axes Z ainsi que d'un capteur de filament qui s'allume dès qu'il est alimenté (rouge : pas de filament, vert : filament présent).

IMG_1736.thumb.JPEG.d894fecc73419f8da66909e13dab47cc.JPEG

 

Plus bas, à la base des axes Z, on peut voir l'utilisation de coupleurs rigides ce qui est une bonne chose pour la qualité des futurs impressions.

IMG_1759.thumb.JPEG.b520bd1b79cf731a88c97214c25f3943.JPEG

[Aparté]
Contrairement à un coupleur souple, les extrémités hautes et basses du coupleur rigide sont toujours à la même distance l'une de l'autre.

20210224_153514_resized.thumb.jpg.a7d7c737c5ebe823a8092e952a0dc68a.jpg

Sur un coupleur souple, lorsqu'il y a un point dur sur l'axe Z, le coupleur se compresse puis se détend une fois le point dur franchi, ce qui a pour conséquence de flinguer votre impression.

Un coupleur comme celui en photo peut se compresser d'un bon millimètre, à comparer avec une impression dont la précision est de 0.2 millimètres 🙄
[/Aparté]

Plus bas se trouve le plateau chauffant en 220V de 300*300 mm de surface utile, dont le dessous est isolé.

IMG_1744.thumb.JPEG.ca614957c043cc0292381d822a06759c.JPEG

(les étiquettes vont poser problème pour profiter de toute la surface d'impression)

 

IMG_1748.thumb.JPEG.d9e27035c9fee1f4e0842ea42fb8fc31.JPEGIMG_1749.thumb.JPEG.e51423cddc5ff6aa2d541db5857734cd.JPEG

La pièce anodisée bleu est jolie, les molettes sont d'une taille suffisante (surtout qu'elles ne vont presque jamais servir).

Pour continuer sur le plateau, la gestion de la connectique d’alimentation est bien réfléchie, semble solide et devrait résister aux déplacement de l'axe Y.

IMG_1760.thumb.JPEG.87e35c5e82ed76e7096f1269c58198fc.JPEG

Dernier point primordial concernant le plateau : la planéité.

IMG_1747.thumb.JPEG.c8433083faa6c99f7751ad0f87a7df67.JPEG

Simplement parfait.

 

Maintenant direction la tête d’impression sur laquelle on trouve un système pour le refroidissement du filament tout juste déposé, la buse d'impression avec sa chaussette (pour limiter les écarts de température), un bl touch et une led ? 🤔

IMG_1766_cercles.thumb.jpeg.712defa8eb74fad273d58fa4fb5f8d40.jpeg

IMG_1773.thumb.JPEG.fe375273a7d3532ca2ea601cb07ab471.JPEGIMG_1774.thumb.JPEG.5e077cb630cdd20c918eb8842ff3803c.JPEG

Yes, une led !

 

Voici d'autres photos de l'imprimante avec ses connectiques et quelques détails.

IMG_1739.thumb.JPEG.efe5d94dda2e7dad748b884cd3378161.JPEGIMG_1769.thumb.JPEG.e7f5c13dd04ce60cfa1858dea60796cb.JPEG

IMG_1740.thumb.JPEG.4dbb88460e8622a934c5943cc39e52d8.JPEGIMG_1761.thumb.JPEG.ec1ddc965fa2095b6e567499b570d842.JPEG

Je trouve que l'utilisation de nappes au lieu de torons est un choix technique intéressant de par sa simplicité.

 

Voici l'écran après la mise sous tension de la X2. (pensez à vérifier que le commutateur rouge en photo ci dessus affiche 230V !)

IMG_1771.thumb.JPEG.70e11f095a9377cc6b1a5e32c7abb610.JPEG

Prochaine étape : la mise en route de l'imprimante.

 

🙂

Modifié (le) par Yo'
  • J'aime 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

La mise en route de la Sidewinder X2.

Toujours armé du mode d'emploi, l'étape qui suit le montage de l'imprimante est le réglage du jeu des axes de l'imprimante.

Je trouve dommage que le mode d'emploi ne soit pas très explicite sur le résultat que l'on doit obtenir lorsque la machine est bien réglée. 

La notice se contente d'un "Adjust the tension of Z carriages with the Allen key provided." et d'un "Adjust the bed carriage and hotend carriage by turning the eccentric nuts with the wrench supplied."

La phase suivante est le réglage du plateau (ça, je sais faire), puis l'installation de cura et la modification du start gcode.

 

A ce point là, je me suis rendu compte que sur la clé USB livrée avec l'imprimante, je n'avais qu'une notice multilangue.

En fouillant le site du constructeur, j'ai trouvé un start guide et le contenu de la clé USB avec le start Gcode dédié à la X2.

 

Voici les Start Gcodes de la X1 et de la X2.

START GCODE X1
G28 ; home all axes
 M117 Purge extruder
 G92 E0 ; reset extruder
 G1 Z1.0 F3000 ; move z up little to prevent scratching of surface
 G1 X2 Y20 Z0.3 F5000.0 ; move to start-line position
 G1 X2 Y200.0 Z0.3 F1500.0 E15 ; draw 1st line
 G1 X2 Y200.0 Z0.4 F5000.0 ; move to side a little
 G1 X2 Y20 Z0.4 F1500.0 E30 ; draw 2nd line
 G92 E0 ; reset extruder
 G1 Z1.0 F3000 ; move z up little to prevent scratching of surface
/START GCODE X1

START GCODE X2
M107
G28 ; home all axes
G29 ; Autoleveling processing ; à commenter si M420 actif
;M420 S1 Z10 ; Autolevel enable ; à commenter si G29 actif
;vous avez 2 choix, soit activer le G29 pour faire un autoleveling du plateau avant chaque impression 
;C'est la méthode recvommandé par ARtillery3Dexpert.fr
;soit activer la ligne qui commance par M420 pour faire un rappel de la derniere mesure du plateau
;pour gagner du temp ( non recommandé par artillery3Dexpert.fr ) 
M500 ; sauvegarde eeprom
M117 Purge extruder
G92 E0 ; reset extruder
G1 Z1.0 F3000 ; move z up little to prevent scratching of surface
G1 X2 Y20 Z0.3 F5000.0 ; move to start-line position
G1 X2 Y200.0 Z0.3 F1500.0 E15 ; draw 1st line
G1 X2 Y200.0 Z0.4 F5000.0 ; move to side a little
G1 X2 Y20 Z0.4 F1500.0 E30 ; draw 2nd line
G92 E0 ; reset extruder
G1 Z1.0 F3000 ; move z up little to prevent scratching of surface
/START GCODE X2

La seule différence se situe dans l'ajout des commandes pour faire le bed leveling.

Cette partie là du code est bien expliquée, on peut choisir entre un bed leveling à chaque lancement de print ou un rappel du dernier bed leveling.

 

Avant de voir le résultat du premier print, qui est en cours au moment de l'écriture, je vais parler de certains points qui me dérangent vis à vis de cette imprimante.

1) le mode d'emploi : trop superficiel

2) le fan duct qui ne souffle que d'un coté (peut être que ça va suffire 🤔🤫)

3) les nappes qui compliquent certaines modifications telles que le changement de tête d'impression (et qui lie les propriétaires à Artillery pour les pièces de remplacement ?).

4) La nappe de la tête d'impression qui frotte.

A un moment donné, elle va bien s'user (pour rappel, il y a une nappe de rechange livrée avec l'imprimante).

5) le manque de rigidité de la jonction base/portique. iI faudrait des renfort comme ceux de la CR-10 Max. (est-ce que ça va se voir sur les prints ?)

 

Premier print !

Voici le résultat de l’impression du gcode se trouvant sur la clé USB.

Je vous laisse juge.

IMG_1795.thumb.jpg.4cf0b900eab7c29934c67837418b508f.jpg

IMG_1796.thumb.jpg.67a3504e0be3a8ae9c3ce314e762fc26.jpg

IMG_1797.thumb.jpg.49c5fd114ed92dd029ac0a1cb3b52321.jpg

Imprimé en 0.2 mm avec une première couche en 0.3 mm en 27 minutes avec du filament ERYONE (qui traînait sur un dérouleur).

 

D'autres prints vont arriver, ainsi que des modifications pour voir si l'imprimante peut facilement évoluer ou non.

 

🙂

Modifié (le) par Yo'
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Suite de la découverte de la Sidewinder X2 à travers quelques prints.

 

Bien naturellement, un Benchy, tranché en 0.2 avec le profil par défaut de la X1 (car le profil de la X2 n'existe pas) sous Cura.

La face propre

127082239_2021-10-2520-04-34.thumb.jpeg.b53f135e40dda7ed4edd6244fc3e3dc7.jpeg

 

La face crade

1071924307_2021-10-2520-05-48.thumb.jpeg.270243f257d7ed37f9df13796f28266a.jpeg

 

Le dessous.

1017670059_2021-10-2520-05-05.thumb.jpeg.c5bb348f4afd9b27efeeb908133239d4.jpeg

 

Après avoir ajusté l'offset Z via l'écran de l'imprimante, j'ai relancé un Benchy toujours tranché avec le profil par défaut de la X1 sous Cura mais en 0.12.

Le dessous est mieux grâce au réglage de l'offset Z.

1528140367_2021-10-2520-06-25.thumb.jpeg.a6a67f10156657956314540fe5a7d857.jpeg

Pour le reste, c'est moins bien.

Des blobs sont apparus.

 

Deux autres Benchy tranchés avec KISSLicer qui, dans ma mémoire, donnait de très bons résultats.

IMG_1817.thumb.JPEG.d7b9e5eca055c21f48c9a57c5bc13971.JPEG

IMG_1820.thumb.JPEG.55f8465b23c7539c552761ddd899c526.JPEG

IMG_1821.thumb.JPEG.a8452f96dfbd1114cc450e65a91cfc04.JPEG

Faudra soit revoir le profil soit actualiser le rendu dans ma mémoire  🙄

 

Il y a 15 °C de différence entre les 2 Benchys (de 205°C à 190°C).

Je trouve celui à 205°C plus propre.

 

Durant les impressions, j'ai fait quelques recherches et j'ai appris l’existence de Superslicer et de sa panoplie de tests, que j'ai bien évidemment essayés.

 

Ma dernière impression fut un benchmark qui n'est malheureusement pas arrivé à terme (je reviens sur ce point plus tard).

IMG_1823.thumb.JPEG.cecd1388c1482b23f8344d9134334b8a.JPEG

IMG_1824.thumb.JPEG.07b243d2819cd7052f68a7f26266bc66.JPEG

IMG_1825.thumb.JPEG.dac1af7bd106f199e72360b4a689826d.JPEGMis à part le diamètre intérieur des trous, les mesures sont précises.

 

Bravo à la Sidewinder X2 👍 et aux concepteurs de chez Artillery.

 

Revenons sur mes prints foirés.

Sur environ 12 prints, il y en a 2 qui ne sont pas arrivés au bout, probablement à cause de la carte SD pour les deux, et cumulé à une mauvaise température d'extrusion pour celui là (180°C, ça ne fonctionne pas)

IMG_1811.thumb.JPEG.83e688e94c746e6ef9f9b42eb61cb2f7.JPEG

 

Ce que j'en retiens de ces premières impressions ? Je le garde pour l'article 😁

 

Prochaines étapes : un ou deux prints dans cette configuration d’origine puis quelques évolutions.

 

🙂

Modifié (le) par Yo'
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Testons les limites

 

J'ai lancé 3 prints avec le profil par défaut dans Cura.

Un premier sur toute la largeur du plateau.

IMG_1828.thumb.JPEG.228d5115ee0e898ba1ffc61e47c62cba.JPEG

L'impression de 7H (pour 9H30 annoncées par Cura) s'est bien déroulée.

Pas de warping malgré la disparité de la chaleur sur le plateau.

IMG_1829.thumb.JPEG.600ba33fa0a12abfa4779437729d6d8e.JPEGIMG_1831.thumb.JPEG.bbb22d77d2cc5cccf5bf836f1b64dfa0.JPEG

IMG_1830.thumb.JPEG.fb75d635ad5ea8315a4291af45962431.JPEGIMG_1832.thumb.JPEG.9b8d2e60ddf2d2000508c95f37166cb3.JPEG

 

2nd print pour voir la différence de qualité entre le bas et le haut qu'il peut y avoir à cause du mouvement de balancier du portique.

Là est arrivé mon 3 ième print foireux, qui est de ma faute.

Après le G29, j'ai inséré un M190 S205 au lieu de M109 S205 qui a eu pour effet de lancer la chauffe du plateau à son max (seulement 130°C, merci la sécurité) juste après le bed leveling, ce qui a eu pour effet de fait dilater le plateau et donc de réduire, ou plutôt d'anéantir la distance buse/plateau

.IMG_1837.thumb.JPEG.5c695aa833bfbea6811dcec62835e91e.JPEG

😕

Je trouve étonnant la tache blanche en haut à gauche de la photo.

A cet endroit, la buse n'y est pas allé.

Est-ce le gras d'une de mes empreintes de doigt qui a cramé ?

Est-ce le plateau qui a subit la température, uniquement à cet endroit là ?

A approfondir.

 

Vrai second print, un cylindre de 40 cm de haut par 40 mm de diamètre

IMG_1839.thumb.JPEG.ad2df35a96175d239a0f219fd13c3a2e.JPEG

Avec un changement de filament en cours d'impression.

Précision : je n'ai pas utilisé la fonction appropriée, j'ai juste fait suivre le filament dans le détecteur puis dans l'extrudeur, vu que c'est un print sans rétractation.

IMG_1840.thumb.JPEG.7df09be8e211217205dd063e4d904ab0.JPEGIMG_1841.thumb.JPEG.2beabdccde69d05dd754af36bac72d16.JPEG

IMG_1842.thumb.JPEG.3ada566487490614aa40fcd54ad597f6.JPEGIMG_1843.thumb.JPEG.cd388801b8052256fe075e89ecf1a60e.JPEG

IMG_1844.thumb.JPEG.8b6b2398d1455b65428dfdd73cf3ebc6.JPEGIMG_1845.thumb.JPEG.3cff8f3af96df40dccc2b20a2ebcb9c4.JPEG

Évidement, en changeant de filament de cours de route, il n'est pas possible de comparer sans y intégrer la différence de qualité des filament utilisés.

Le résultat est plutôt bon et uniforme dans l'ensemble, sauf en haut à l'arrière droite, juste à coté de la couture.

Il faut noter que le cylindre est resté accroché au plateau durant toute la durée de l'impression, avec seulement un brim.

Bel exploit.

 

3ème print

IMG_1852.thumb.jpeg.db3919f5de2ea8016bdb65a60d20ad73.jpeg

La dame de fer, en PLA pour l'occasion.

Outre la taille de l'impression, durant 39H00 (pour 56H00 annoncées) se sont enchaînées une succession de dépôts de filament et de rétractions.

Une torture pour une imprimante mal conçue et/ou mal réglée.

IMG_1853.thumb.jpeg.90139a294d458d1dd160d706148cc94f.jpeg

Le résultat final est impressionnant.

IMG_1868.thumb.JPEG.7a28a523677b99c1b038b7d34d958799.JPEG

IMG_1870.thumb.JPEG.2bb885029ec2553c06fb1656603c9ad9.JPEG

IMG_1871.thumb.JPEG.cd80b440549c4eb5a66f9ef969d6c8f9.JPEG

IMG_1872.thumb.JPEG.f89315a25de41c0b99dc9eaad5239ac2.JPEG

Dommage que la buse ai arraché une partie du sommet.

IMG_1874.thumb.JPEG.1ce582b3f615635cfed1519bf183a843.JPEG

Comme autre défaut, j'ai eu un peu de warping.

IMG_1869.thumb.JPEG.8b76d332d80591aecd539311768e7320.JPEG

Et durant l'impression, le capteur de filament s'est dévissé.

IMG_1854.thumb.jpeg.a30123cf5a6582c3b8eb636138ad272b.jpeg

Heureusement sans gravité pour l'impression.

 

🙂

Modifié (le) par Yo'
  • J'aime 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

C'est dans les limites que l'on voit les erreurs de conception.

 

Impression d'un sapin en mode vase

IMG_2053.thumb.jpeg.def4a95b91ac733b5c43131f023527be.jpeg

IMG_2104.thumb.jpeg.fd14075635d1e5c8460445c69041bfae.jpeg

 

puis d'un demi sapin car le sapin entier était trop gros pour l'application 😅

IMG_2105.thumb.jpeg.44fc13ede7a72eefccfe3a115ef28b79.jpeg

 

Voici quelques impressions réunies

IMG_2102.thumb.jpeg.a6f3701f4dd470fbd31dc637693894e9.jpeg

 

Les problèmes rencontrés

 

Le premier problème est apparu en imprimant des objets de 40cm de haut.

il peut devenir sérieux et mettre en panne l'imprimante : le câble du détecteur de présence de filament est pincé par le chariot.

IMG_1757.thumb.JPEG.5e74624f940f518d509da259109711db.JPEG

IMG_1758.thumb.JPEG.37744653be49a921cca0368e9136952e.JPEG

Cela se produit suite à un home qui a lieu suite à une impression de 40 cm et probablement en dessous (39,5 ? 39 ?)

Lors du home, l'axe Z monte et vient buter contre la traverse bleue tout en coinçant le câble.

 

Après chaque impression haute, il faut baisser manuellement le chariot (avec sa main sur une des tiges, pas manuellement en appuyant sur l'écran ni via le pc 😉 ) pour le laisser monter lors du home sans qu'il ne se heurte à la traverse.

 

Le second problème a été rencontré en imprimant le sapin, qui recouvre une grande partie du plateau.

Je me suis heurté à un excès d'adhérence et contre lequel j'ai du utiliser une spatule pour décoller méticuleusement l'objet.

 

Malgré ces nouvelles découvertes depuis l'écriture de l'article, j'ai toujours le même avis sur cette imprimante : elle est top.

 

🙂

Modifié (le) par Yo'
  • J'aime 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Le 08/10/2021 at 10:12, Yo' a dit :

Je trouve cette machine est énorme, par rapport à celles que je possède.

Pareil avec mon ancienne X1, j'ai jamais eu plus grosse machine (juste la SR qui est plus haute)😄 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 1 heure, Motard Geek a dit :

Pareil avec mon ancienne X1, j'ai jamais eu plus grosse machine (juste la SR qui est plus haute)😄 

Ma CR10s Pro est exactement aussi encombrante que les X1 et X2 😉 

  • J'aime 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Avec un lit chauffant alimenté en 230V, je suppose que la chauffe de celui-ci est plus rapide que ceux alimentés en 24V. Le SSR à l'intérieur du boitier électronique est correctement refroidi ?

🙂

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Salut Yo' 👋 Belle photo pour cette découverte de la X2

Super plat ton plateau 😀 et en 230V il chauffe très vite effectivement. 

Il me semble qu'il n'y a qu'un seul ventilo de 8cm sur le dessous vers l'avant de la machine pour aérer les composants interne.

Modifié (le) par TonyNarko67
  • Merci ! 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 5 heures, fran6p a dit :

Avec un lit chauffant alimenté en 230V, je suppose que la chauffe de celui-ci est plus rapide que ceux alimentés en 24V. Le SSR à l'intérieur du boitier électronique est correctement refroidi ?

🙂

Salut @fran6p sincèrement vue la mauvaise répartition de la chaleur sur ce bed full verre, sa chauffe très vite au centre mais tu est obliger t'attendre un peu si tu fait un print qui couvre le bed, perso perso au final sur CR10s Pro j'ai une meilleur repartition de la chaleur rien a voir tu coup sur des gros print parfois limite je peu lancer le print sur la CR10s Pro avant que je puisse le faire sur la Genius 😉 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Le 18/10/2021 at 14:52, fran6p a dit :

Avec un lit chauffant alimenté en 230V, je suppose que la chauffe de celui-ci est plus rapide que ceux alimentés en 24V. Le SSR à l'intérieur du boitier électronique est correctement refroidi ?

🙂

La chauffe est rapide.

Au bout d'environ une minute les 70°C sont atteints mais comme le souligne @MrMagounet, la chauffe n'est pas uniforme.

 

Le 18/10/2021 at 18:18, TonyNarko67 a dit :

Il me semble qu'il n'y a qu'un seul ventilo de 8cm sur le dessous vers l'avant de la machine pour aérer les composants interne.

J'irais voir ça.

En tout cas, il est silencieux.

 

PS : Sujet mis à jour

 

🙂

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 44 minutes, Yo' a dit :

La chauffe est rapide.

Au bout d'environ une minute les 70°C sont atteints mais comme le souligne @MrMagounet, la chauffe n'est pas uniforme.

------------------------------------------------------------------

J'irais voir ça.

En tout cas, il est silencieux.

 

PS : Sujet mis à jour

 

🙂

Oui la X2 souffre du même soucis que la X1 pour la chauffe, mais a une petite zone supplémentaire au mauvaise distribution de la chaleur cela est du a la position et montage de la connectique pour la sonde et l'alimentation du pad chauffant du bed.

 

Pour le Ventilateur du boitier si c'est comme pour la Genius et la X1, tu as un ventilo 8020 placé sur le panneau du dessous sur un grille découpé qui souffle directement sur la carte mère c'est assez malin efficace pour le refroidissement de la carte mère, ce dernier est un poil bruyant sans excès non plus sur les Genius et X1, ils ont peut être choisi un autre modèle ici a voir 😉 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Sujet mis à jour

 

La prochaine étape va être la rédaction de l’article pour le blog.

 

Puis la réalisation de quelques modifications 

  • Sur la tête d'impression, via certaines des pièces achetés chez compozan.
  • Buse laiton 0.6
  • Buse laiton 0.8
  • Chaussette silicone
  • Sur la rigidité de la jonction portique/base.
  • Éventuellement sur le fan duct si j'en trouve un meilleur que celui d'origine et facilement montable sans devoir modifier toute la tête.

D'après la vidéo ci dessous, le fan duct d'origine à l'air très bon.

 

🙂

Modifié (le) par Yo'
Orthographe
  • J'aime 2
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Super tes tests 🙂 

Pour le détecteur de filament j'ai testé le Runout sensor bracket de LeLudoLAb sur Thingiverse: https://www.thingiverse.com/thing:5027268

Et je trouve que ça fonctionne plutôt bien j'ai réalisé une impression de 50h sans problème. 

Celle de 50h avait une bordure de 8mm et aucun warping par contre sur un autre print casi identique la même surface sans bordure ça avait légerement warpé sur les 4 coins.

Voilà perso j'ai imprimer le Runout Sensor en PETG 33% d'infill comme préconisé et c'est du solide.

Hâte de voir la suite 😍

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

@Yo' pour la ventilation le fanduct est pas mauvais d'origine, je l'utilise toujours sur la Genius, mais il a des limites quand même. Sa principale faiblesse est le fait de ne pas bien couvrir totalement la zone d'impression en cour, c'est pour cela que sur ta Tour Eiffel on a des zone d'overhang pas parfaite.

Ce qui semble le plus efficace actuellement semble être l'utilisation d'un ventilateur turbine 5015 avec un fanduct double, seule inconvénient augmentation du bruit de ventilation.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant
  • Sur cette page :   0 membre est en ligne

    • Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.
  • YouTube / Les Imprimantes 3D .fr

×
×
  • Créer...