Dernières nouvelles
Accueil / Imprimante 3D / CRX-4001, l’imprimante 3D bretonne
GenerId
GenerId

CRX-4001, l’imprimante 3D bretonne

Teasée sur les réseaux sociaux depuis quelques jours sous le nom de code “Keal” (idée en breton), GenerID, une jeune start-up française dévoile enfin la première imprimante de sa gamme grand public et professionnelle, la CRX-4001. Une imprimante 3D qui se veut prête à l’emploi et performante. Elle peut imprimer en ABS ou PLA dans une résolution maximum de 100 microns à une vitesse de 400 mm/s sans temps de chauffe grâce à un lit chauffant exclusif. Le volume d’impression est de 25 x 25 x 25 cm, soit deux fois plus qu’une MakerBot Replicator 2. Ci-dessous la présentation vidéo du projet par Guillaume Barbotin, CEO de GenerID :

Présentation vidéo du Projet “Keal”

 

 

 

Afin d’avoir une machine fiable et solide, les équipes de recherche et développement ont conçu les prototypes de la CRX-4001 en aluminium anodisé et l’ont dotée de pieds réglables afin que le plateau d’impression soit toujours horizontal.

D’un point de vue sécurité, GenerID anticipe les normes de demain avec un boitier thermo ventilé avec des filtres pour éviter la dispersion de micro particules de plastique dans l’air. De plus, un système baptisé Lock in Progress empêche l’ouverture du boitier lorsque l’imprimante est en fonctionnement pour éviter toute brûlure.

La CRX-4001 est prête à ‘l’emploi, une fois sortie de son emballage il suffit de la connecter à un ordinateur en USB et de lancer une impression avec le logiciel Open Source ReplicatorG.

 

Spécification de la CRX-4001

  • Technologie d’impression : FFF
  • Vitesse d’impression : 400 mm/s
  • Volume d’impression : 25x25x25 cm – 15,5 dm3
  • Précision d’impression : 100 microns
  • Temps de prechauffage : 2 min
  • Sécurité : Système Lock in Progress
  • Surface d’impression : Lit chauffant
  • Logiciel : Replicator G
  • Types de fichiers : STL – Gcode
  • Connectivité : USB 2.0 – carte SD
  • Boitier et châssis : Aluminium anodisé
  • Dimensions boitier : 40x40x40 cm
  • Poids : 15 kg
  • Coloris : Noir anthracite
  • Services : 1 an de garantie 

Comme d’habitude avec les projets à financement participatif, les spécifications peuvent évoluer en fonction de la participation.

Les imprimantes 3D sont désormais légion sur les plateformes de crowdfunding mais les créations françaises sont suffisamment rares pour le souligner. Souhaitons donc un franc succès aux jeunes frenchies de chez GenerID !

A propos de Mathieu

Mathieu
Administrateur du site (lesimprimantes3d.fr) avec Julien, passionné par l'informatique et les nouvelles technologies, un peu geek sur les bords, motard du dimanche, blogueur multi-casquettes, attiré par l'impression 3D depuis ses débuts.
Mathieu

A lire

imprimante 3D Ira3D Poetry4

Nouvelle imprimante 3D Ira3D POETRY4

Le constructeur italien Ira3D a dévoilé son nouveau modèle d’imprimante 3D, la POETRY4. Présentée comme …

6 COMMENTAIRES

  1. je veux pas être méchant, mais qu’elle mauvaise vidéo … le gars un dirait un zombi qui parle, un trés mauvais jeu d’acteur. Aucune présentation visuel de la machine ce qui amène à du bleuf total voir même une arnaque.
    C’est bien la première vidéo de présentation que je trouve pitoyable et manque de pot c’est Français …

    • Je leur ai fait la réflexion par email et d’autres via twitter, des visuels et plus d’informations ne devraient tarder… Mais tu as entièrement raison :s

      • Faut que sa tombe sur des français en plus, sa donne vraiment pas envie d’investir dans leur machine …
        Puis le clicher de la scène avec la tasse dans la main, qu’elle honte sérieux …
        j’espère qu’ils vont effacer cette vidéo pour en refaire une autre. Et surtout embaucher des comédiens car la c’est vraiment pas possible…

  2. La loose… On voit rien de leur projet, le gars ressemble a rien, le son est pourri, on dirait un fake…. lol

  3. Je veux pas être méchant, mais pour ce type de choses je préfèrerai voir une presentation d’un mec en jean tshirt, qu’avec un costume, en dirais qu’il se prend pour un PDG d’un très grosse société

  4. Ça bouge pas des masses, quelques pauvres visuels, une campagne qui touche à sa fin, je vais presque regretter d’en avoir parlé 😀

Laisser votre impression

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *