Dernières nouvelles
Accueil / Actualité / Un scanner/radar capable de détecter les armes imprimées en 3D
body scanner hidden gun

Un scanner/radar capable de détecter les armes imprimées en 3D

Après l’effet de la nouveauté passé et l’intervention de la législation, c’était le calme plat côté armes à feu imprimées en 3D depuis quelques mois. C’était sans compter sur le Zig Zag, un pistolet japonnais imprimé en 3D qui remet de l’huile sur le feu! Heureusement, les petits génies de Manchester Metropolitan University (MMU) ont créé un scanner qui ne se base pas uniquement sur le métal pour détecter les armes de nouvelle génération.

Zig Zag, le pistolet à barillet imprimé en 3D

Zig Zag, le pistolet japonnais à barillet 6 balles imprimé en 3DCe pistolet au look plutôt loufoque tout droit sorti d’un cartoon tient son nom de son barillet sur lequel on peut distinguer des lettres “Z” (et non, nous ne sommes pas face au premier gun capable de tirer des balles en Zig Zag qui évitent les obstacles). Je ne sais pas à quoi ça sert exactement, peut-être à le renforcer mais quoi qu’il en soit, qui dit barillet dit plusieurs balles. C’est là toute la prouesse de cet énième revolver imprimé en 3D qui n’est donc pas à usage unique. Il peut tirer 6 balles et à d’après la vidéo suivante, il pourrait être rechargé!

Vidéo : test du Zig Zag, un pistolet imprimé en 3D capable de tirer plusieurs coups

[youtube http://youtu.be/HfOAMQPM7Sw]

Compte tenu de sa taille, ce nouveau pistolet plastique encombrant ne risque pas d’être facilement dissimulé sous une veste et n’est donc pas la cible de l’invention suivante qui reste néanmoins très intéressante.

Radar scanner détecteur d’arme imprimée en 3D

Détection de pistolet imprimé en 3D

Aujourd’hui commercialisé par Radio Physics Solutions, cet hybride scanner/radar devrait rapidement trouver sa place dans de nombreux aéroports, centres commerciaux et autres lieux publics à foules sensibles. Ce boitier portable fonctionnant sur batterie qui ressemble à un radar de vitesse utilise des ondes radar couplées à un système d’intelligence artificielle pour détecter armes et dispositifs explosifs en temps réel.

Autre atout non négligeable, ce radar ne produit pas d’image de la personne scannée, il ne fait que marquer d’une cible la ou les zones à risque. Il n’y a ainsi aucun problème de violation de la vie privée/intimité qui se pose.

Le radar ayant une portée maximum de 25 mètres, il pourrait même être embarqué dans les véhicules de police afin de scanner les passants lors des patrouilles.

Vidéo du scanner détecteur de pistolet imprimé en 3D en action

[youtube http://youtu.be/AOJlHxGyZXI]

Je me demande par contre comment réagit ce dispositif avec une prothèse? Qui plus est une prothèse qui serait en fait une arme comme un Terminator… Et oui, c’est une possibilité que laisse envisager l’impression 3D.

A propos de Mathieu

Mathieu
Administrateur du site (lesimprimantes3d.fr) avec Julien, passionné par l'informatique et les nouvelles technologies, un peu geek sur les bords, motard du dimanche, blogueur multi-casquettes, attiré par l'impression 3D depuis ses débuts.
Mathieu

A lire

drone imprimé en 3D

Une semaine d’impression 3D #48

Pour cette 48ème édition d’une semaine d’impression 3D, un programme un peu moins dense que …

Laisser votre impression

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *