Dernières nouvelles
veilleuse crystaux imprimée en 3d

Une semaine d’impression 3D #282

Cette semaine l’impression 3D est au service des transports personnels avec une prothèse pour faire du vélo sans bras ou encore une trottinette électrique imprimée en 3D. Ensuite, on vous propose de découvrir un spray à appliquer pour améliorer sur les objets pour les numériser avec plus de précision et la nouvelle Poudre Nylon 11 chez Formlabs. Avant de finir avec le projet DIY de la semaine qui est une veilleuse LED, découvrez les nouvelles imprimantes 3D Satori VL2800, Anycubic Vyper et notre test de la 3DPrintMill.


Une prothèse e-Nable pour faire du vélo

Les réalisations de l’association eNable sont souvent relayées sur le site (voir ici) et en voici une nouvelle. Baptisée Rebike v3, cette prothèse d’aide au vélo fait le bonheur d’Elisa. En parallèle, notons la création de l’association e-Nable Algérie. Le mouvement solidaire s’internationalise !


Une trottinette électrique imprimée en 3D avec de la fibre de carbone

Le Scotsman est une trottinette électrique adaptée à la taille de chacun. Les trottinettes du marché sont généralement en taille unique, sur laquelle son propriétaire doit s’adapter, qu’il soit de petite ou de grande taille. C’est donc un avantage certain pour ce Scotsman, imprimé en 3D avec de la fibre de carbone. La personnalisation va aussi jusqu’à choisir la capacité de la batterie, les performances en puissance et bien sûr les couleurs. La campagne Indiegogo a été un franc succès puisque l’objectif est déjà explosé à 374% alors qu’il reste 25 jours. Le tarif démarre à 1300€ / 1600$ et on attend les premiers modèles pour avoir un retour d’expérience sur ce projet.


Un spray pour améliorer le scan 3D

Pour obtenir de meilleures numérisations avec un scanner 3D, AESUB a développé un aérosol spécifique pour ne pas avoir de perturbations de scan liées à la lumière qui pourrait passer à travers l’objet. Démonstration dans la vidéo ci-dessous.


Poudre Nylon 11 pour Formlabs Fuse 1

Le constructeur Formlabs annonce que son imprimante Fuse 1 est compatible avec un nouveau matériau : la poudre Nylon 11. La Fuse1 utilise le frittage sélectif par laser (SLS) et cette poudre Nylon11 est plus facile à travailler que le PA11. Par rapport au Nylon 12, Formlabs affirme que le Nylon 11 dispose de qualités solides et flexibles qui conviennent mieux aux pièces qui doivent être capables de résister aux chocs et à l’usure du temps. Pour par exemple imprimer des boutons pression, des clips, des charnières. On pourra aussi utiliser une Fuse 1 et du Nylon 11 pour imprimer des prothèses et des orthèses.

En complément de cette annonce, Formlabs sera partenaire de l’AFPMA dans l’Ain pour démarrer une formation à l’impression 3D par stéréolithographie (SLA) dans son pôle Formation fabrication additive, dès septembre 2021.

formlabs fuse 1

Satori VL2800

Le 25 mai dernier, la campagne Kickstarter pour l’imprimante 3D Satori VL2800 était en ligne. Seulement 10 heures plus tard, elle était déjà couronnée de succès ! Cette machine de type résine a été développée en partenariat avec Elegoo, ce qui explique en partie la confiance accordée par les premiers “backers”. Mais ce n’est pas tout, la VL2800 affiche des caractéristiques techniques alléchantes, dignes d’une gamme professionnelle. En effet, on est sur un grand écran monochrome 6K de 5548 x 3060 pixels offrant un volume d’impression de 278 x 156 x 300 mm, idéal pour les grandes pièces comme pour la production en série. Forcément, le plateau et les objets qu’il portera seront lourds. Du coup, Satori a taillé l’axe Z pour et doté son moteur pas à pas d’un détecteur de saut de pas. Ainsi, la qualité des couches sera toujours optimale avec une épaisseur minimale de 51 microns. Dernier détail qui nous plait beaucoup, la porte qui est bien plus pratique qu’un capot, même sur charnière ! A ce sujet, la Formlabs Form 3 risque d’avoir une concurrente de taille puisque la Satori VL2800 est affichée à “seulement” 2500€ sur Kickstarter !

https://www.kickstarter.com/projects/satori3d/satori-vl2800-big-industrial-grade-3d-printer-for-creatives?lang=fr

Test 3DPrintMill

Après plusieurs mois de tests dont vous pouvez retrouver tous les détails sur le forum, fran6p nous a livré sa (longue) conclusion au sujet de l’imprimante 3D Creality 3DPrintMill. Avec sa tête inclinée à 45°, cette machine très particulière aussi connue sous le nom de code de CR-30 demande un certain temps d’adaptation. Du déballage aux impressions 3D en passant par le montage, la calibration et la configuration, toutes les subtilités sont détaillées dans cet article. Si vous avez besoin d’imprimer en 3D en série ou de longues pièces, la CR30 pourrait bien vous intéresser.

Test Creality 3DPrintMill CR-30

Anycubic Vyper

On l’avait teasé sur les réseaux sociaux (notamment Instagram) il y a quelques semaines, Anycubic nous a confié sa dernière machine avant même son annonce officielle. Vous vous en doutez bien, le test de la Vyper a déjà bien avancé et c’est gisclace qui s’en charge. En résumé, cette nouvelle imprimante 3D embarque une carte mère 32 bits, un système de mise à niveau automatique du plateau, un extrudeur à double entraînement déporté et un plateau chauffant qui offre un volume d’impression de 245 x 245 x 260 mm. Rendez-vous sur notre comparateur pour découvrir tous les autres détails.


Veilleuse imprimée en 3D

Le projet DIY de la semaine, c’est cette superbe veilleuse avec cristaux lumineux imprimée en 3D et fixée sur un socle en bois massif. Il s’agit de l’œuvre de Pioux57 qui nous partage tous les détails de son projet sur le forum. Il s’est basé sur le modèle “grappe de cristaux” disponible gratuitement sur Cults3D. Il l’a modifié afin qu’il puisse accueillir 4 LEDs RGB. Ces dernières sont pilotées par un Arduino dissimulé dans le socle fabriqué à partir d’une caisse de vin. Elles diffusent la lumière dans les cristaux imprimés avec de la résine Elegoo Clear Blue (disponible sur Amazon ou Aliexpress) sur la Mars 2 Pro de la même marque. Si vous vous lancez dans l’aventure, vous pouvez retrouver le code pour la partie électronique sur son Github.

A propos de Les imprimeurs 3D

A lire

Protolabs

Une semaine d’impression 3D #307

La semaine de l’impression 3D vous est résumée depuis bientôt six ans sur le site …

Laisser votre impression

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Partages