Aller au contenu

Filament ABS

Une delta à chocolats ....


ymgui

Messages recommandés

Salut à tout ceux qui suivront ce nouveau sujet (normalement, les deltas font fuir et les suiveurs sont moins nombreux que pour les cartésiennes...)

Non, relisez bien le titre:

Ce ne sera pas une delta EN CHOCOLAT, mais une machine pour imprimer du ou des chocolats...

Une petite présentation pour commencer:

même si j'ai le titre de newbie sur ce forum, ce qui est normal puisqu'inscrit depuis 15j, je ne suis pas tout à fait débutant en impression 3D et en delta.

j'en ai 3 , dont 2 que j'ai construites en DIY que je vous montrerai peut-être un jour. et 4 autres imprimantes plus classiques puisque cartésiennes et une imprimante SLA toute récente.

 

La dernière, celle qui nous intéresse aujourd'hui, est une "ex" EZT T1 que j'ai acheté chez "OUICHE" en 2018 mais dont la carte mère a sauté au bout de 2 semaines,

comme la plateforme OUAICHE ne pouvait pas contacter le vendeur, il me l'on remboursée INTEGRALEMENT !🙂  👏

Je dispose donc d'une DELTA GRATUITE sur laquelle j'ai collé une carte Ramps et un Arduino avec Marlin 1.9 (coût env 15€)

 

j'ai décidé, depuis peu, de me faire une imprimante Delta pour imprimer des sujets en chocolat.....

le chocolat sera fourni par une saucière SEB, récupérée neuve en déchèterie,  et passera par une pompe péristaltique issue d'une imprimante HP et  motorisé par un moteur pas à pas Neima 17,

le même que nos classiques extrudeurs.

Le tuyau de la pompe arrivera dans une tête E3DV6 que je ne pense pas devoir chauffer ni refroidir,

car le chocolat doit sortir à 41°C, selon les professionnels du secteur, pour être bien brillant.

Il est même possible, selon les résultats des essais, que je me passe de la tête et que je ne garde que la buse en 0.4 mm.... avec sa  sonde de température quand même !

 

Pour faire tout ça, je prévois de faire fonctionner la delta "à l'envers", les bras en carbone tournés vers le haut, avec le plateau monté sur l'effecteur, les fins de course "max" montés en bas

et la buse de 0.4mm fixée sur la tablette supérieure de la machine avec pompe et saucière... et refroidissement.

 

Je n'aurai pas besoin de plateau chauffant, donc il va virer, mais le plateau ( en alu ?) aura peut-être droit à recevoir une diode à effet Peltier pour le refroidir...

 

Ca risque d'être marrant, non ?

la prochaine fois, j'essaierai de mettre quelques schéma ou photos

 

[  a suivre ]

  • J'aime 5
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Salut à tous,

Je savais bien que j'allais vous faire baver  😛😛, bande de gourmands !

En effet @Titi78, la rétraction va sans doute être un des problèmes, mais comme c'est prévu dans Marlin, c'est la raison pour laquelle je vais piloter la pompe comme un extrudeur "normal" avec un recul du "jus" quand il y aura des déplacements à vide...

Pour les photos, pas de souci @Hervé-34 , j'ai déjà commencé à mitrailler:

voici d'ailleurs la bête en cours de modif:

   --> démontage de "tout ce qui gène": carte-mère, câblage et plateau chauffant

   --> déplacement des fins de course (j'ai cassé un des supports en plexi...😡😡... encore du boulot en plus !)

   --> retournement des chariots et bras+effecteur

IMG_20191023_144224.thumb.jpg.a0c6d9ffdaa9f871014120a29da5e075.jpg

Pour la suite,

je vais imprimer sur mon Alfawise U30 pro des chariots "à ma façon" pour remplacer les bras à rotules

par des bras carbone avec "portées sphériques" (là aussi "à ma façon", vous verrez bien !🙄🤔😉)

je crée une plaque supérieure en AluPlaque destinée à recevoir , au centre, la buse (ou la tête E3DV6) ainsi que le refroidissement du "fil/choco"

et en extérieur, la saucière et la pompe/extrudeuse piloté par le Neima.

IMG_20191023_164213.thumb.jpg.054cc432c774d6fafa465f983ad8bd3f.jpg   

Comme je viens de mettre des photos, vous avez droit aux dernières modifications en direct:

les bras sont retournés, les fins de course sont en bas et je vais tester le fonctionnement avec Marlin de la pompe  sur le E0...

 

[  a suivre..... ]    

(Ooooah, le frimeur, il a même une ch'tite imprimante SLA....)

Modifié (le) par ymgui
insertion d'images
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Salut,

Sujet intéressant que je vais suivre avec intérêt également.

Je me permet quelques petites remarques/questions dans un esprit totalement constructif.

  • Je vois une grosse contrainte pour garder le chocolat à l'état liquide/visqueux de la saucière jusqu'a la buse. Probablement pour ca que les imprimantes à chocolat sur le marché utilisé des "drops" qui sont poussées dans un extruder direct drive. Tu vas devoir trouver un moyen d'isoler/chauffer le conduit à chocolat (conduit à chocolat...hum🤨 pas de sous entendu messieurs s'il vous plait!)
  • Pourquoi vouloir retourner l'imprimante et imprimer à l'envers, pour éviter que le chocolat coule? A travers une buse de 0,4 ca me semble impossible de faire sortir le chocolat, vise plutot une buse de 1mm. A tester pour voir si le chocolat peut sortir à cause de la gravité.
  • Tu vas devoir refroidir le chocolat à la sortie de la buse mais sans boucher celle-ci avec du chocolat gelé! Un système standard est peut être suffisant mais attention à bien diriger le flux, à tester.
  • Avant de partir sur un système Peltier pour refroidir le bed (qui va être galère), je te conseille de démarrer en posant des gel packs sur le plateau pour le refroidir et les enlever juste avant de démarrer l'impression. Si ca fonctionne tu pourras ensuite faire un système pour les mettre sous le plateau (pour garder le froid pendant l'impression). Et si vraiment tout le reste fonctionne nickel et que tu sors des prints en chocolat tu pourras revenir sur ce système et faire un Peltier. 

Voila voila... ha si un dernier point, je ne traite jamais quelqu'un de frimeur quand celui-ci bricole avec un couteau en céramique sur son plan de travail.😂

 

Cdt

LC

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

@miserovitch,

Ahhhh ! Voila des remarques intéressantes,

  • Pour la delta "à l'envers", c'est justement parce que l'ensemble extrusion/réserve à chocolat/extrudeur en "direct drive" risque d'être LE problème et prendre pas mal de place

que je le relègue en partie fixe et non sur la partie qui se déplace.

  • mais aussi parce qu'avec une delta qu'on veut la plus rapide possible (je sais, c'est mon obsession), il faut limiter au max la masse en mouvement.

l'inconvénient de cette construction est qu'on limite, pour une structure égale entre les 3 axes verticaux, la section de l'objet imprimé. Mais je m'en fiche un peu car un motif en chocolat restera toujours dans des dimensions raisonnables. Ici je vise un plateau circulaire d'environ 100mm, par contre je serai TRES CONFORTABLE en hauteur (> 250mm !! 😮)

  • le refroidissement du chocolat est du même ressort que celui du PLA/ABS/PETG de nos classiques imprimantes, et sera, lui aussi, sur le plateau supérieur , de même que l'éclairage de la buse (!!); ce sera nettement plus facile de régler/modifier la hauteur de buse sur une partie fixe que sur un plateau mobile, forcément plus petit et encombré.
  • Pour le Peltier, ça reste une possibilité, car, justement, le dessous du plateau ne sera encombré par RIEN. Mais, dans un premier temps, je vais commencer par un plateau en verre à vitre, tenant par des aimants, et que je pourrais passer au frigo avant d'imprimer ...

PS: le couteau céramique, il est en cours d'affutage... pour décourager les remarques qui ne seraient pas "constructives" 🤣😃

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 15 heures, pascal_lb a dit :

Je demande à voir la suite 😉 car faire sortir du chocolat par une buse de 0.4... il va falloir mettre de la pression...

 

Il y a 2 heures, miserovitch a dit :

A travers une buse de 0,4 ca me semble impossible de faire sortir le chocolat,

 

Moi aussi je ne comprend pas la démarche de rester sur du 0.4

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 3 heures, Labrax a dit :

 

 

Moi aussi je ne comprend pas la démarche de rester sur du 0.4

@Labrax,

Qui a parlé de rester sur du 0.4, pas moi.....

Il se trouve que, classiquement, mes 3D sont en 0.4 mais j'ai aussi du plus gros.

Je pense qu'il ne faut pas s'auto-censurer et tester; si ça ne colle pas, on fait bouger un, deux ou 3 facteurs les uns après les autres et on retente le coup.

cette machine reste un machine standard, même à l'envers, la seule difficulté sera de développer l'extrusion du chocolat et son dépôt ...

 

Je préfère les remarques constructives de @miserovitch. Je connaissais ces 2 vidéos d'un blogueur britich qui a essayé, pour faire ses "tartines", un extrudeur commercialisé très cher, et qui est entrainé en direct par un Neima.

Point négatif, c'est le peu de réserve de chocolat fondu dans le pot.

Pour ma part, je m'orienterai, après mes réflexions nocturnes suite à tes remarques, vers une extrusion à vis dans un tube externe chauffé, le tout alimenté par des copeaux de chocolat contenus dans un bac externe.

Et pour éviter que ça "bave", équiper la buse d'un opercule rabattable, mais on verra à l'usage.

 

Au fait, cette nuit, j'ai fait marcher ma Delta "à l'envers" du premier coup:banana:

 

[  a suivre..... ]  si vous voulez !

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Petit idée au passage : prévoir l'utilisation de l inox pour la construction de l'ensemble de éléments en contact avec le chocolat et que se soit demontable pour le passage au lave vaisselle 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Ou en cuivre pour la transmission de la chaleur @Titi78, l'inox n'étant pas réputé pour être très conducteur (de chaleur), c'est même pour ça qu'on l'utilise dans nos hotends...

Je conserve l'idée pour le montage définitif, mais pour l'instant je vais vérifier sur un montage bricolé en 3D que le chocolat peut accepter la "rétraction" quand on fait tourner la vis d'extrusion dans l'autre sens...

la vis est dessinée et imprimée, et je m'occupe du tube exter, avec ce que j'ai sous la main; l'entrainement par un Neima17 suivra.

En //, je me documente sur la courbe de montée en température du chocolat, car le 41°C que j'avais en tête n'est qu'une composante du problème 🤔😮

 

On progresse...

[  a suivre..... ]

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Par expérience, pour remonter le chocolat liquide de le tete il faut un dispositif spécial qui est chauffé a 41° pour maintenir la viscosité. c est une sorte de seringue ou piston qui aspire  et met en dépression la tête. c'est couplé avec une electro vanne qui ferme l’arrivée chocolat de l'extrudeur. j'ai pas eu trop l'occasion de voir en détail le système mais c’était utilisé sur un petit robot qui faisait des décors en chocolat sur des gâteaux (dessin 2D). Il y a surement d'autres possibilités et c'est tout le  challenge de nos bricolages...  

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

@Titi78 Je vois que tu t'es intéressé au sujet...

Selon les chefs pâtissiers que j'ai consultés, il semblerait qu'il faut respecter une séquence de chauffe particulière, que je ne détaillerais pas ici, pour obtenir des caractéristiques physiques intéressantes pour notre liquide, et ne pas descendre en dessous d'un certain seuil, faute de quoi, le "jus" ne se comporte plus comme on souhaite.

Bref, avant extrusion, il y a tout un protocole que je vais essayer d'automatiser.........donc pas mal de taf en perspective !

Je suis en train de finir d'imprimer un ou 2 modèles de vis d'extrusion, pour l'instant en PLA non alimentaire (quoi que...🤔), que j'installe en direct drive sur un Neima 17, le tout sera monté dans un corps de "seringue", que je dessine aussi avec une alimentation en chocolat liquide directement branché sur la partie tubulaire et alimentée par ma pompe péristaltique.

Dès que ça commence à ressembler à quelque chose, je poste des dessins ou des photos du proto.

       [Edit de 22:17  -> n'en v'la un p'tit crobard (en CAO quand même)  la pièce est en cours d'impression, et je dessine la "seringue"

                                      Vous direz pas, après, que je vous soigne pas !1428183415_TESTVISEXTRUDEUSE.thumb.jpg.413289a3848a07d0d8524aa9673a02c9.jpg

[  To be continued..... ]  🙄😄

Modifié (le) par ymgui
ajout d'un dessin
  • J'aime 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Salut,

Je pense qu'on arrive tous a la conclusion que la partie compliquée de ton projet est l'extrusion du chocolat.

Je reviens sur ton idée de départ, une solution serait de coller un cable chauffant utilisé en aquarium ou terrarium au tuyau d'alimentation pour conserver le chocolat fondu jusqu'a la tête. Tu devrais le "wrapper" au tuyau d'alimentation avec un scotch tissu. Voir mettre une couche d'isolant en plus avant de "wrapper"

Tu peux aussi partir sur un tuyau chauffant industriel mais ca doit pas être le même prix.

Cable chauffant :

1267433699_Capturedecran2019-10-26a08_40_02.png.8ae6eb1d9eb99ee15527b8f20e1a43ed.png10789939_Capturedecran2019-10-26a08_40_09.png.0bb52af944fb8b6797a251720c271758.png

Tuyau chauffant industriel

1760448824_Capturedecran2019-10-26a08_44_24.thumb.png.bdf93a3bde31f16df1bc5ec5c7991cbf.png

Cette photo vient de  mais une recherche sur google et tu en trouveras plein d'autres. Ensuite j'ai peu d'espoir qu'il existe une solution toute prête, au bon diamètre et à un prix raisonnable.

La solution 1 me semble plus prometteuse et elle a l'avantage d'être originale.

Pour l'extruder une pompe a engrenage genre ca mais je crains que tu ne puisses pas faire de rétraction.

Sinon il y a aussi l'option d'un reservoir dans lequel tu fais chauffer le chocolat et il est éjecté par un piston.

Je pense que tu peux garder le conchage pour la fin du projet.

ps: Comment il se la pète l'autre avec des mots compliquée, genre c'est un pro! Ba non mais j'ai quand même bosser quelques mois dans une chocolaterie industrielle dans ma jeune vie.

Enlever 200KG de chocolat gelé autour d'une machine a la pelle, tournevis, spatule, décapeur thermique ca laisse des souvenirs 😉   

 

En tous cas tu fais chauffer les neurones de pas mal de monde sur le forum. 👍

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Merci pour tous ces bons tuyaux (c'est le cas de le dire), @miserovitch

mais je pense à l'un des intérêtsde tout regrouper en haut de la Delta, c'est qu'on peut chauffer

la partie supérieure assez facilement et assurer qu'on apportera le "jus" à la bonne température...

Une petite enceinte fermé avec un dernier étage à 40/45° c'est pas si compliqué que ça, surtout régulé directement avec nos sondes et l'ami Marlin...

Et juste après la buse, enfermé dans sa chaussette en silicone, un bon soufflage énergique pour solidifier la chocolat sur la plaque ou sur la couche précédente, ça devrait marcher, non ?

 

Comme tu le dis, c'est la partie compliquée et c'est ça qui m'intéresse, le reste n'est que du bête boulot d'imprimeur 3D 😮😕(😡) Je rigole....

En début de nuit, j'ai pondu la deuxième version de mon extrudeuse, plus compacte, j'ai tout ramassé dans le prolongement du Neima (non, je vous montre pas l'intérieur...) la partie orange est imprimée depuis ce matin et la nouvelle vis, plus courte, nage bien dans le corps de pompe. reste à savoir si le Neima en direct acceptera de pousser tout ça sans broncher dans la buse, que j'ai quand même repercée en 0.8mm (😕😉)

         La v'la, bande de curieux !1920040974_Extrudeusechocolat-01.jpg.500f99cb856942bc8cf402c504fd2b64.jpg

Le tout devrait pouvoir supporter de pomper du chocolat chaud à 40°C sans broncher. Je ne sais pas encore si je collerais directo un ventillo et un diffuseur de mon cru au bout de tout ça.... J'avoue que ça me tente bien de créer un truc momobloc qu'on puisse tester et mesurer hors de la Delta.

Je pense, dans la semaine, pouvoir faire tourner un proto de ce que vous voyez avec

  • de l'eau
  • du sirop ou du miel liquide
  • et ensuite on essayera avec du chocolat passé au bain-marie

 

That's all folks....

 

  • J'aime 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Je me dis qu'un réservoir d'eau à la température voulue permetrait d'avoir une grande stabilité de la température (en plus de l'utilisation d'une solution PID).

En sortie de ton moteur, une réduction planétaire pourrait aussi aider grandement à avoir plus de couple: https://www.thingiverse.com/thing:8460

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

@ka3ros, bain-marie autour du corps de chauffe, pourquoi pas .... Il est dessiné depuis 2 jours (les grands esprits se rencontrent ! 😁),

mais c'est un peu une "usine à gaz", je te raconte pas les tubes qui se croisent....

Si ma solution "simple", qui consiste à pousser le chocolat (déjà chauffé et liquide) directement dans la buse maintenue à 40°, ne marchait pas,

alors seulement je passerai à la vitesse supérieure.

Pour ce qui est du planétaire, ou toute autre forme de réduction, cela va forcément induire des jeux dans les dentures et de l'imprécision dans la rétraction des bavures lors des trajets entres objets.. Je retiens quand même l'idée, d'autant que j'avais déjà repéré le modèle 8460 chez "chose..."

Merci quand même?

Pour l'instant, je vais d'abord valider en cuisine la fluidité du "chocolat à pâtisser" autour des 40°

et voir si ma pompe et son p'tit tuyau veut bien l'aspirer sans rechigner.

Wait and see

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Petites contribution d'idées de ma part:

  • Le poids de l'effecteur est important pour une delta ainsi que la réduction et la force pour le chocolat => pourquoi ne pas voir du coté des systèmes remote type nimble. D'après une interview anglophone d'il y a quelque temps le système aurait levé une imprimante de 8kg de la table avec un NEMA14 parque ce que la bobine accrochée au mur avait un nœud.
  • Refroidissement express => système berdair; du moins pour la pompe et la sortie de buse peut être différente. A des fins de tests, je viens de recevoir ma pompe que j'ai achetée chez les asiatiques parce que les frais de port des USA sont astronomiques. J'ai pris la même référence que eux et ça dépote mais c'est un peu bruyant. Ça laisse de la marge pour sous-volter. Outre le débit important, on peut facilement diriger le flux très précisément sur la sortie de la buse.
  • Toujours pour le refroidissement => utiliser de l'air préalablement comprimé et le tempérer avant de l'envoyer en jet à la sortie de la buse. En se décomprimant, il se refroidira. L'objectif est de reproduire l'effet des bombes de froids qu'utilisent les pâtissiers pour figer le chocolat.
  • Pour la chauffe: Keenovo vend des pad silicone chauffant de toutes les tailles et forme pour les fontaines à chocolat. Et même du sur-mesure. Ça permet une chauffe uniforme sur toute la surface du réservoir.
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Merci @Tircown pour ces infos, mais n'allons pas trop vite: pour l'instant, je m'intéresse UNIQUEMENT à faire sortie le chocolat à 40° de ma buse "standard" et surtout de maintenir cette température du bain-marie à l'injecteur...

Pour l'instant, mauvaises nouvelles:

je viens de terminer les premiers essai avec le tuyau de la péristaltique plongé dans ma saucière SEB chauffée à 47°C (vérifié en surface de chocolat au pistolet thermique)...

---> ça pompe bien, mais, arrivé en sortie du tuyau d'écacuation, le chocolat est déjà trop "froid" et commence à obstruer le tube, qui, il est vrai, est de petit diamètre --> D int env. 2mm

Je suis bon pour me lancer dans l'étude d'une péristaltique (et son tuyau) immergée directement dans le chocolat ( ! 🙄) ou alors mon bain-marie coulant par gravité directement dans mon corps d'extrudeuse "réchauffé" par un serpentin externe à eau chaude (60/80°)  : le dessin est un peu chiant mais imprimé en 3D ça peut le faire !

                 'Va y avoir de l'eau chaude et du chocolat partout et je vous raconte pas le nettoyage de tout le bazar quand on a fini.....et que le chocolat a durci 😯

 

Pour la ventilation forcée, on verra quand ça coulera de la buse... une chose à la fois, les gars.

Ca progresse lentement mais je m'accroche !

A suivre....

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 2 months later...

Salut à tous et bonne année 2020.

De retour parmi les imprimeurs fous, je me rends compte que je n'ai pas donné de nouvelles de ce projet depuis la fin octobre.... pas bien !

j'ai continué à creuser la conception et la réalisation de MON extrudeur à chocolat, sans me poser la question de savoir si d'autres  n'avaient pas déjà pondu quelque chose.

Comme je ne voulais pas partir sur le modèle "seringue" qui ne laisse pas assez d'autonomie à mon gout, j'ai plongé dans la conception pure.... et ça ne marche pas bien, DU TOUT !!!

    Après quelques échecs, j'ai un peu cherché sur le net ce qui pouvait se faire avec une alimentation continue en "fluide épais", que ce soit du chocolat, du béton ou de la céramique;

Il semble qu'il se dessine un consensus pour des systèmes à base de pompe Moineau qui autorise le pompage de liquides chargés ou de fluides TRES visqueux (ce qui est notre cas de figure)

J'ai trouvé sur "chose-iverse" un modèle qui me plait bien:  C'est du "tout en un" avec circuit externe de maintien en température avec de l'eau chaude pour maintenir le jus à la température idéale (qui sera à déterminer selon la fluidité obtenue et la possibilité de rétraction de la pompe)

-au centre, la plateforme de fixation du Neima 17 et de l'axe de pompe en forme de tire-bouchon

-à gauche, l'arrivé d'eau chaude (à env. 40°) qui vient remplir la chemise externe de la pompe et le cornet externe de l'entonnoir de droite.

- à droite l'arrivée du chocolat liquide, dans l'entonnoir du centre, qui coulera de ma "saucière" à 10 balles

Pour le moment, je voulais faire des essais en PLA avec ce modèle monobloc qui me pose déjà des problèmes de réalisation: le corps a quelques bavures internes qui coincent

l'axe de pompe avant même que je ne fasse couler la moindre goutte de chocolat.... 😡

 

image.png.f0db5d9c8a9d4bd000eda27071161b95.png

Mais il existe aussi un modèle en plusieurs parties que je vais imprimer pour confirmer que ça marche.

Et ensuite j'équiperai tout ça avec des capteurs de température afin de contrôler les températures de l'eau et du chocolat...

          Promis, je ne vous laisse plus trop longtemps sans nouvelles du front .

 

A suivre

  • J'aime 1
  • +1 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant
  • Sur cette page :   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.

  • YouTube / Les Imprimantes 3D .fr

×
×
  • Créer...