Aller au contenu

Anycubic Kobra 3 Combo

Utilisation de buses autres que le classique 0.4 ?


Messages recommandés

Bonjour les makers

 

Je suis désormais un débutant confirmé,  je vois depuis un moment qu'il existe différents diamètres de sortie de buse, et par contre je vois peu de sujets / tuto qui en parle, j'ai bien compris que plus c'est petit, plus on peut imprimer des trucs fins, plus c'est gros, plus ca permet d'aller vite, mais en pratique, qui utilise d'autres diamètres, et pourquoi ?

Bref, je suis preneur (je pense que le communauté le sera aussi) de témoignages et retour d'expérience sur ce sujet

à vous les makers !

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Salutation !

Ne pas oublier la recherche 😉 

 

https://www.lesimprimantes3d.fr/forum/search/?q=diamètres de buse&fromCSE=1 -> 

->

ou encore 

https://www.lesimprimantes3d.fr/forum/search/?q=taille buse&fromCSE=1

...

Modifié (le) par PPAC
  • Grrr 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

J'utilise du 0.8 et du 1mm. J'ai comme projet de monter à 2mm.

En résumé : gain de vitesse et de solidité ; perte de détails (impossible de faire un pas de vis par exemple).

Limite = capacité volumique de la hotend (si hotend classique, se limiter à 12mm3 et monter la température de 20°)

Les impressions ont un look sympa qui ne cherche pas à cacher les couches, mais au contraire les mettent en valeur.

Modifié (le) par Vincent
  • Merci ! 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Pour ajouter un peu plus de lecture/visionnage à ce qui a déjà été fourni, j'ajouterai cette vidéo de Thomas Sanladerer

 

Il explique pourquoi, à ses yeux, le 0.4 mm qui est la "norme" devient de plus en plus obsolète et que le 0.6 mm est bien plus avantageux, bien sur grâce au gain de temps mais également suite aux dernières évolutions logicielles avec le moteur Arachne (qui est dans Cura depuis la version 5.0 et bientôt en release officielle dans PrusaSlicer 2.5) qui permet des largeurs de lignes variables et donc de ne plus avoir de perte de détails malgré un diamètre de buse plus gros.

Sa vidéo est également expliquée dans un article lié : Article vidéo

  • J'aime 1
  • Merci ! 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 13 heures, urzhi a dit :

j'ai bien compris que plus c'est petit, plus on peut imprimer des trucs fins, plus c'est gros, plus ca permet d'aller vite

C'est un bon résumé.
Mais suivant ce que tu imprimes il faut nuancer.
Tu entends souvent que les buses au dessus de 0.4 c'est bien pour imprimer vite, mais avec des couches visibles.
Oui et non
On convient qu'il ne faut pas dépasser 3/4 du diamètre de la buse pour la hauteur de ligne.
Donc 0.3mm avec une buse de 0.4
Mais rien ne t'empêche de d'imprimer des couches de 0.2 avec une buse de 0.8 : tu gagneras toujours en vitesse grace à la grande largeur de ligne.
Donc perte de possibilité des détails sur un plan horizontal, mais verticalement tes couches et le rendu seront les mêmes.
Pour moi c'est intéressant dans 2 cas :
1/ 
quand tu as des parois fines, je préfère les imprimer en 1 fois plutôt qu'en 2 passages avec les éventuels faiblesses entre les deux.
2/ en mode vase :
En 0.4 tu obtiens des objets plutôt mollassons et dont la résistance est limitée.
En 0.8 ou 1, tu as un truc qui tient vraiment bien ...
(et comme je le disais juste au dessus : si tu n'aimes pas voir les couches : mode vase avec couche de 0.2 ... et tu as un truc vraiment résistant et propre à la fois).

Par contre, comme le mentionnait @Vincent, attention avec nos machines aux capacités de la tête :
En terme de débit, entre une buse de 0.4 avec couche de 0.2 et une buse de 0.8 avec couche de 0.4, il y a un ratio de x4 !
Donc si tu gardes la même vitesse d'impression, il faut que ta tête soit en mesure de faire fondre 4 fois plus de filament dans le même temps !
Malheureusement si tu imprimes déjà à vitesse relativement élevée, il y a de grandes chances que ta machine ne puisse pas suivre.
Tu peux augmenter un peu la température, mais malgré tout, tu es bien souvent obligé de ralentir.
Donc le gain n'est pas mathématique : tu n'imprimeras pas 4x plus vite ton objet.
C'est pour cela que certains modifient leur machine pour avoir une capacité volumique max supérieure et tenir leur vitesse.
Perso je ne suis pas pressé ... donc mon but en 0.8 est plus la résistance que la vitesse.
 

  • Merci ! 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 41 minutes, Titouvol a dit :

En terme de débit, entre une buse de 0.4 avec couche de 0.2 et une buse de 0.8 avec couche de 0.4, il y a un ratio de x4 !

Encore un qui est tombé dans le panneau. 😬 La surface du cercle augmente au carré => En terme de volume, c'est un ratio de x8. 😉

Une hotend classique qui tient 15mm³/s devra ralentir beaucoup en buse de 0.8 et couches de 0.4 pour ne pas dépasser sa capacité.

Le meilleur compromis à mes yeux, que j'utilise depuis longtemps maintenant (donc subjectif), c'est la buse de 0.6mm en cuivre plaqué. Le cuivre transmet plus rapidement les calories au filament pour grapiller de précieux mm³/s, et ce diamètre est très polyvalent. On peut l'utiliser en couches de 0.15mm comme en couches de 0.4mm, et pour la largeur d'extrusion, je n'hésite pas à pousser jusqu'au millimètre si j'ai besoin de parois épaisses en une passe ou en vase. Pas besoin de changer de buse et re-régler l'offset sans cesse.

En restant sur une hotend classique, on atteint très facilement sa limite, donc inutile d'aller plus haut en diamètre, sauf cas très particuliers.

Et oui, l'Arachne a vachement amélioré cet aspect, en évitant de doubler les parois là où on peut en faire une seule plus épaisse.

  • J'aime 1
  • Merci ! 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Je trouve également que la buse de 0,6 mm en couche de 0,3 est un bon compromis pour des pièces utiles (vitesse / qualité).

Pour des pièces d'aspect, je reste en buse de 0,4 avec des couches de 0,15.

Je vais installer PrusaSlicer 2.5 maintenant qu'il est en RC2 afin de voir les améliorations qu'apporte l'arachne

  • J'aime 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

@Kachidoki si on extrude en l'air je suis d'accord avec toi.

Mais je n'extrude pas un cordon rond, mais une ligne au profil plus ou moins rectangulaire : dessus et dessous plats (ok les côtes sont légèrement arrondis).

Donc même si la buse est ronde, elle n'est pas utilisée à son max : la surface d'un cercle de 0.8mm est de 0.5mm2.

Par contre le cordon déposé dans mon exemple (buse de 0.8 et couche de 0.4mm) n'est que de 0.8x0.4mm soit seulement 0.32mm2. Donc bien loin des 0.5mm2 du cercle de 0.8mm.

Avec une buse de 0.4 et une couche de 0.2, on aurait un cordon de 0.4x0.2mm soit 0.08mm2 ...

Donc le cordon est bien 4x plus petit ...

(je t'accorde que pour chaque ligne réalisée, avec la buse de 0.8 la tête devra parcourir 0.4mm de moins !)

Après on peut discuter de mon raisonnement, peut être ai je tord, mais je regarde surtout la quantité de plastique déposé... Donc celui qui est réellement fondu et sorti de la buse.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

J'avais fait une impression avec une buse Bondtech CHT 1.4 mm pour un support bobine en moins de 2h00.

La hauteur de couche est de ...1 mm, le remplissage n'est plus vraiment utile.

Bien sur, les couches sont visibles , mais ce n'est pas laid, ça permet surtout d'économiser 10h00 d'impression pour un objet purement fonctionnel.

Le bloc de chauffe est en laiton, l'extruder a un rapport 3:1, vref moteur 1.1 avec ventilo sur le moteur E et le stepper 2208, depuis avril,sans rencontré se problème.

Imprimer au dessus de 60mm/s devient quasi impossible, car la masse importante de plastique ne peut plus suffisamment refroidir.

La rétraction passe à 1.2 mm @30mm/S, et il est préférable d'utiliser ( sur ma machine) la roue libre au 1/4 de sa valeur par défaut plutôt que Linear Advance.

 

Le support vient de Printables, j'avais allongé la partie haute pour les bobines FormFutura carton 1 kg.

Capture.JPG

Sans nom-1.jpg

Xspool.stl

  • J'aime 2
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Par curiosité, j'ai fait une simulation (réaliste) avec la buse de 0.6mm en cuivre plaqué et des couches de 0.35mm. J'atteins 2h26 en poussant les curseurs presque au maximum. La vitesse n'excède pas les 45mm/s et le débit volumétrique est réglé sur 20mm³/s. Par expérience je sais que cette configuration fonctionne et tient 23mm³/s de manière fiable avant de sous-extruder. Je l'utilise régulièrement pour l'impression express de prototypes ou de gabarits.

image.thumb.png.b8a898ef73416097776ce72fd7c56360.png

 

Avec la buse CHT, tu dois pouvoir tenir un débit encore plus élevé de manière fiable sans changer de hotend. Faudra que je m'en commande une à l'occasion pour augmenter encore la cadence de cette bécane...

  • J'aime 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonne simulation !

Les buses CHT sont excellentes, avec le 0.4 et 0.6 et 0.8 tu ne vas pas être déçu.

Avec de plus gros diamètres, le refroidissement reste le point faible.

Et le  seul regret est quelles ne sont pas utilisables avec les filament abrasifs.

J'ai des carbure de tungstène Phaetus Prima créator qui le permettent ( aussi à haut débit) mais de par leur construction en 2 pieces soudées elles sont assez fragiles.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant
  • Sur cette page :   0 membre est en ligne

    • Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.
  • YouTube / Les Imprimantes 3D .fr

×
×
  • Créer...