Aller au contenu

Anycubic Kobra 3 Combo

Clé dynamométrique pour buse : est-ce utile ?


Messages recommandés

Lors du remplacement de mon corps de chauffe et de ma buse qui merdouillaient, j'ai rencontré des problèmes de fuite. Il faut dire que je passais d'un AIO EVO première version avec heatbreak intégré (donc seule la buse est à visser), à un AIO EVO2 dont j'ai acheté que le heatbreak et le corps de chauffe, puisque le refroidisseur et la sonde sont identiques...

Vu que j'ai toujours tendance à tout péter au serrage (quand je bricole), sur du si petit matériel, j'ai encore plus peur de tout péter... Et du coup je ne serre pas assez 😁

Bref, j'ai vu qu'il existe des petites clés dynamométriques pour serrer les buses d'imprimantes 3D, qui en utilise ? Est-ce vraiment utile ? Quelle puissance prendre ?

J'ai aussi aperçu une version imprimée, est-ce vraiment fonctionnel ?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Pareil, il faut juste ne pas oublier que tu sers sur de l'alu et que tu n'as pas besoin d'un gros couple de serrage.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Perso, jamais de clés, un simple tournevis à embout avec ça on ne serre pas trop 😉.

Pour la technique, je le fais corps de chauffe chaud, dès que tu sens de la résistance tu arrête.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

J'ai d'abord commencé avec des modèles imprimés mais il faut une imprimante bien calibrée et plutôt ne pas utiliser de PLA (PETG). Depuis, j'ai «investi» dans une «vraie» (1,8Nm).

Sinon, je plussoie @pat30: n'utiliser qu'un tournevis, une clé à cliquet a un levier trop important pour nos buses, corps de chauffe.

Est-ce vraiment utile? Pas de  certitude mais Bondtech avec ses buses CHT recommande fortement leur utilisation (couple de serrage 1,5 Nm max).

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

En mécanique en tout cas il y a des couples de serrage, c'est pas par hasard... Aussi je trouverais pas déconnant de faire pareil sur une imprimante 3D... Reste à trouver l'outil adéquat ! Et connaître le couple acceptable entre incontinence et arrachage des filets 😁

Il y a 6 heures, Titouvol a dit :

Pareil, il faut juste ne pas oublier que tu sers sur de l'alu et que tu n'as pas besoin d'un gros couple de serrage.

Sur un corps de chauffe Hotends.fr, c'est pas de l'alu, un métal jaune, du laiton ?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Je suis étonné. Une clé dynamométrique pour serrer une buse ? Si vous avez de l'argent à dépenser, c'est votre choix, mais prétendre que nous sommes en train de serrer une culasse de moteur (et oui, j'ai cette image), c'est un peu exagéré non ? Voir totalement farfelu. À ce rythme, on va bientôt préconiser les gants blancs, des masques chirurgicaux et un microscope électronique pour vérifier le diamètre de la buse. On doit certainement imprimer pour la prochaine expédition sur Mars.  Over It Stop GIF by Sebastian Maniscalco

Il faut savoir raison garder et ne pas aller trop loin dans l'exagération.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Entre utiliser un outil à 25€ (?) et flinguer un Hotend à 80€... Ou galérer avec des fuites... Pas besoin de bosser dans l'aérospatial pour faire les choses avec soin 😉

  • +1 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Pour m'amuser et par curiosité, j'ai posé la question a chatGPT. Voici ça réponse.. Mona Lisa Smile GIF by systaime

Citation

En général, l'utilisation d'une clé dynamométrique pour serrer une buse d'imprimante 3D dans une utilisation personnelle peut être considérée comme excessive ou fantaisiste. Cependant, il est important de ne pas serrer trop fort ou trop faible pour éviter d'endommager la buse ou d'affecter la qualité d'impression. Il est donc recommandé de serrer la buse de manière appropriée, en utilisant par exemple une clé plate ou une clé à douille, en faisant attention à ne pas trop serrer. 

 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

@webvince oui il existe des bloc de chauffe dans différents métaux. J'avais cherché un peu pour voir si il y avait de grosses différences et si ça valait le coup de changer, mais je n'avais rien trouvé de très probant et l'alu ne s'en sortait pas mal.

Par contre je n'ai pas de tête à 80cou 100 euros ... La mienne doit coûter moins de 10 euros ... Donc même si je sers un peu fort (ce qui ne m'est pas encore arrivé, alors qu'en plomberie ou mécanique ... Hum bref ...) La perte n'est pas dramatique.

Mon exemple de l'alu a surtout été choisi pour deux raisons :

1/ je me suis laissé dire que c'était probablement la version la plus courante (en tout cas sur les imprimantes grand public, voire bon marché), mais je peux me tromper.

2/ l'alu est particulièrement tendre et le serrage peut plus facilement tourner à la catastrophe que sur un bloc laiton. La marge de manœuvre est donc plus fable que sur un bloc laiton qui, plus dur, acceptera un couple supérieur.

Attention aux anodisations sensées aider à garder les blocs propres et qui cachent le vrai métal composant le bloc de chauffe.

Modifié (le) par Titouvol
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 10 heures, medmed a dit :

Pour m'amuser et par curiosité, j'ai posé la question a chatGPT. Voici ça réponse.. Mona Lisa Smile GIF by systaime

 

Si l'intelligence artificielle le dit... Mais alors à quoi servent encore les forums si un super ordinateur piloté par des gens supérieurement intelligents sait mieux que nous ce qui est bon pour nous ? Plus qu'à se désinscrire et faire confiance à Big Brother 😁

Il y a 10 heures, Titouvol a dit :

@webvince oui il existe des bloc de chauffe dans différents métaux. J'avais cherché un peu pour voir si il y avait de grosses différences et si ça valait le coup de changer, mais je n'avais rien trouvé de très probant et l'alu ne s'en sortait pas mal.

Par contre je n'ai pas de tête à 80cou 100 euros ... La mienne doit coûter moins de 10 euros ... Donc même si je sers un peu fort (ce qui ne m'est pas encore arrivé, alors qu'en plomberie ou mécanique ... Hum bref ...) La perte n'est pas dramatique.

Mon exemple de l'alu a surtout été choisi pour deux raisons :

1/ je me suis laissé dire que c'était probablement la version la plus courante (en tout cas sur les imprimantes grand public, voire bon marché), mais je peux me tromper.

2/ l'alu est particulièrement tendre et le serrage peut plus facilement tourner à la catastrophe que sur un bloc laiton. La marge de manœuvre est donc plus fable que sur un bloc laiton qui, plus dur, acceptera un couple supérieur.

Attention aux anodisations sensées aider à garder les blocs propres et qui cachent le vrai métal composant le bloc de chauffe

J'ai opté pour une fabrication française concurrente de l'E3DV6 et je ne regrette pas, par rapport à la tête d'origine de l'Ender3 : montée en température ultra rapide, stabilité, les buses Nitro sont top.

J'ai un peu galéré dernièrement, c'était la buse qui n'en pouvait plus après 4 ans de bons et loyaux services, une fois remplacée, c'est nickel en dehors de la question du serrage insuffisant qui m'a obligé à refaire le montage 3 fois 😁

Maintenant j'ai une copie d'E3DV6 en réserve, une Trianglelab à 20€, faudrait que j'essaie pour voir...

C'est quoi ton hotend à moins de 10 balles ?

Modifié (le) par webvince
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 11 heures, webvince a dit :

Entre utiliser un outil à 25€ (?) et flinguer un Hotend à 80€... Ou galérer avec des fuites... Pas besoin de bosser dans l'aérospatial pour faire les choses avec soin

Exactement. Sans parler de l'aérospatiale, les constructeurs de voiture, moto, vélo, électro-ménager dépensent beaucoup d'argent pour éditer des manuels d'atelier pour chacun de leurs modèles.

Ces manuels recensent tous les serrages avec le couple adéquate. Même sur des petites choses qui paraissent insignifiantes mais dont le non respect du couple de serrage peut créer de gros ennuis.

Par exemple le couple de serrage des potences de vélo en aluminium, une vis cassée ou un filetage foiré et tout part à la poubelle.

Foret queue de cochon ou pas.

J'utilise des clés dynamo (j'en ai trois) depuis ma première vis cassée sur une moto il y a 50 ans, me suis juré que ça ne m'arriverait plus.

Lorsqu'une marque comme BounTech donne des conseils je les écoute. Surtout lorsqu'ils ne vendent pas ce qu'ils conseillent.

Faute de clé dynamo, le tourne-vis comme support de douille est judicieux.

Modifié (le) par Funboard29
  • +1 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 1 heure, Funboard29 a dit :

Par exemple le couple de serrage des potences de vélo en aluminium, une vis cassée ou un filetage foiré et tout part à la poubelle.

j'en ai malheureusement fait les frais, par contre pour une buse ça reste mon avis personnel, aucune utilité...ton couple de serrage tu le prends ou ? une clés dynamométrique ne vaut rien sans donnés fournisseurs qui aura fait des tests pour l'obtenir donc a faire au pif autant passer les 25€ dans une bobine. 

Par contre j'insiste sur le serrage à chaud.

 

  • +1 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

J'ai des clés dynamométriques pour la voiture, la moto et plein d'autres trucs, mais j'avoue que je ne les ai jamais utilisées pour les buses : je serre à la main à froid et je met un coup de serrage à chaud (max 1/4 de tour).

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a une heure, webvince a dit :

J'ai vu ces impressions 3D, par contre je suis sceptique sur la précision, suivant le PLA utilisé, non ?

c'est exact, sur la photo, le handle est en PETG, le rotor en ABS (plus souple que le PLA).

le fichier Fusion360 du rotor est fourni, à adapter en fonction du besoin

pour le couple, un étau, une règle et un poids

couple.png.93ceea781a0f041f6a4dc924d705fb64.png

il y a 39 minutes, Savate a dit :

je met un coup de serrage à chaud (max 1/4 de tour).

c'est la solution préconisée par E3D à défaut d'une clé dynamo.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

C'est ce que j'ai fait sur mon dernier montage qui semble ok, serrage fort à froid, chauffe à 280, j'ai réussi alors à remettre 1/4 de tour facile... Déjà 9h d'impression depuis et pas de fuite 👍

Bon, le côté pifométrique me chagrine tout de même 😁

J'y ai pensé à faire le test du couple sur une clé imprimée...

il y a une heure, Savate a dit :

J'ai des clés dynamométriques pour la voiture, la moto et plein d'autres trucs, mais j'avoue que je ne les ai jamais utilisées pour les buses : je serre à la main à froid et je met un coup de serrage à chaud (max 1/4 de tour).

Les clés pour la mécanique démarrent à un couple sûrement trop élevé pour les buses

Modifié (le) par webvince
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 16 minutes, webvince a dit :

Bon, le côté pifométrique me chagrine tout de même

C'est clair, précis et répétable à l'infini : donc pas pifométrique 😄  

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant
  • Sur cette page :   0 membre est en ligne

    • Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.
  • YouTube / Les Imprimantes 3D .fr

×
×
  • Créer...