Dernières nouvelles
Pleko WindForm SP imprimée en 3D

Une semaine d’impression 3D #302

Cette semaine, le programme est chargé. On vous propose tout d’abord des chaussures d’athlétisme imprimées en 3D pour peut-être courir plus vite ! Découvrez ensuite comment la division moto de chez Honda utilise l’impression 3D argile dans le cadre de l’élaboration de ses prototypes. Après l’argile, un autre matériau original qu’est la viande végétale imprimée en 3D par le spécialiste Redefine Meat qui agrandit ses équipes en débauchant chez Nestle et Unilever ! En ce qui concerne le PVA, Ultimaker a dévoilé un nouvelle solution de post-traitement pour retirer les supports solubles. Dans le domaine de la médecine Stratasys et Bone 3D se sont associés dans le cadre du projet HospiFactory. Toujours chez les fabricants, Anycubic a révélé sa nouvelle imprimante DLP tandis que Phrozen a sorti sa Sonic Mini 8K et Infinity3D une machine modulable. Pour finir, on vous propose de relire notre test complet de l’imprimante 3D Qidi Tech i-Mate S.


Des chaussures d’athlétisme imprimées en 3D

En athlétisme, le poids de la chaussure est une donnée très importante. Une paire de pointes pour la piste pèse à peine plus de 100 grammes et doit être résistante pour encaisser la force d’un départ en starting-block. C’est avec son expérience que le coureur de demi-fond Miro Buroni a conçu la Pleko, une paire de chaussures d’athlétisme sur-mesure et personnalisée grâce à l’impression 3D SLS (frittage sélectif par laser). De nombreux tests en bureau et sur piste ovale ont permis à Buroni de vérifier la résistance à la flexion et les performances de sa Windform SP, Reste la mise en production et le retour d’expérience d’athlètes sur le terrain pour confirmer l’intérêt d’une chaussure d’athlétisme imprimée en 3D par rapport aux procédés traditionnels.


Honda et l’impression 3D argile

Le constructeur Honda, division moto, utilise désormais des imprimantes 3D argile de Wasp. Pour réaliser des prototypes réalistes ou futuristes, les designers de chez Honda utilisent un matériau original pour être plus écologiques qu’avec des filaments de plastique plus difficiles à recycler.


Redefine Meat recrute chez Nestle et Unilever

Le pionnier de la viande végétale imprimée en 3D a annoncé deux recrutements importants dans ses équipes : un nouveau directeur général EMEA, Edwin Bark, débauché de chez Nestle, et un directeur commercial, Adrian Sagman, de chez Unilever Food Solutions Europe. Soyons sûrs que ces investissements humains marquent un fort développement dans les années à venir pour Redefine Meat.


Des hôpitaux bientôt à la pointe avec Stratasys et Bone 3D

Suite de l’annonce de HospiFactory, service d’impression 3D médicale dans les hôpitaux français lancé par Bone 3D. On apprend aujourd’hui que ce sont des imprimantes 3D Stratasys qui seront utilisées pour fabriquer à la demande sur les technologies FDM et PolyJet du constructeur américain. C’est actuellement une flotte de 30 imprimantes 3D Stratasys que Bone3D a investi pour répondre à la future demande des hôpitaux de toute la France. Parmi ces outils de production figurent les J750 Digital Anatomy et J5 MediJet, multi matériaux et couleurs spécifiquement développés pour une utilisation médicale.

bone3d stratasys

Ultimaker améliore le post traitement PVA

Grâce à ses imprimantes 3D bi-extrudeur, Ultimaker permet à ses utilisateurs d’imprimer des objets avec supports solubles pour conserver une pièce en parfait état après retrait. Le filament PVA Ultimaker Naturel est prévu pour ce type d’impression et le constructeur propose désormais une station de retrait de matériau soluble pour faciliter cette opération. C’est durant le Ultimaker Showcase du 14 octobre dernier que le Ultimaker PVA Removal Station a été dévoilé.


Anycubic Photon Ultra : technologie DLP

La campagne Kickstarter de la Anycubic Photon Ultra a remporté un grand succès avec 2 millions d’euros sur les 86 000 demandés pour démarrer la production. Ce n’est pas son volume qui a séduit les premiers acheteurs mais la technologie DLP qui se veut plus précise et plus endurante que l’écran LCD des imprimantes SLA / MSLA. Pour le prouver, Anycubic a diffusé ces deux vidéos tandis que les caractéristiques de la Anycubic Photon Ultra sont déjà dans notre comparateur, en attendant de pouvoir la tester !


Lancement de la Phrozen Sonic Mini 8K

Constructeur encore confidentiel mais non dénué de qualités, Phrozen commence les pré-commandes pour son imprimante SLA 8K. Un écran de 7.1 pouces, une résolution XY de 7500 x 3240 pixels et un volume de 165 x 72 x 180 mm, la Phrozen Sonic Mini 8K démarre à 349$ pour les 400 premiers acheteurs avec une livraison dès le mois de décembre 2021. Découvrez la #EPIC8K dans cette vidéo et en précommande sur le site officiel de Phrozen.


Infinity3D

Derrière ses airs d’imprimante 3D cartésienne au châssis renforcé, l’Infinity3D vient en fait faire concurrence à la 3D PrintMill de chez Creality. En effet, avec sa fonction “Quick Change“, elle peut passer d’un mode d’impression 3D classique à 90° à un mode dit “infini” à 45° grâce à son tapis roulant en guise de plateau d’impression ! Affichée à seulement 549$ sur Kickstarter, l’Infinity3D a forcément rencontré un vif succès auprès des makers. On en parle aussi sur le forum, n’hésitez pas à venir vous joindre à la discussion.


Test de l’imprimante 3D Qidi Tech i-Mate S

Après la Qidi Tech X-Maker testée il y a déjà deux ans, nous avons publié l’essai de la Qidi i-Mate S. Avec son caisson à la fois esthétique et sécurisant, elle peut imprimer différents types de filaments sans se soucier des courants d’air. Dans son test, nous l’avons notamment mise à l’épreuve avec du PLA, du PETG mais aussi de l’ABS qui nécessite une maitrise de la température ambiante de la chambre d’impression.

test qidi tech i-mate s review settings upgarde v2

A propos de Les imprimeurs 3D

A lire

test co print coprint multi filament creality

Co Print, la nouvelle solution multi-filaments qui cartonne sur Kickstarter

Alors que les imprimantes 3D à deux extrudeurs (souvent de type IDEX) peinent à se …

1 COMMENTAIRE

  1. L’impression 3D en pleine évolution , quel plaisir ! L’infinity je pense à un bel avenir et offrira de belle solution d’impression.
    Impatient de voir cela.

Laisser votre impression

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Partages