Dernières nouvelles
Accueil / Actualité / Adidas et Carbon créent la Futurecraft 4D, chaussure de sport imprimée en 3D
carbon adidas 3D

Adidas et Carbon créent la Futurecraft 4D, chaussure de sport imprimée en 3D

Après quelques expériences et prototypes, l’équipementier Adidas lance sa première chaussure de sport imprimée en 3D et commercialisée dans le monde entier. C’est d’ailleurs le premier des fabricants de sneakers à produire et vendre en grande série une paire imprimée en 3D, devant Nike, Asics, New Balance…

C’est “Futurecraft 4D” qui est le nom choisi par Adidas. Pas “3D” comme son procédé de fabrication additive mais carrément la dimension suivante. Les ambassadeurs de la marque Kevin Trapp et Julian Draxler en sont fan et font poser leur nouvelle paire de pompes au pied de la Tour Eiffel.

Perfect Paris afternoon to wear the new #futurecraft 4D 👟☀️ @adidas #paris #afternoon #walk #adidas

A post shared by Kevin Trapp (@kevintrapp) on

Les deux footballeurs du PSG ne le savent peut-être pas mais la Futurecraft est un modèle pionnier pour la marque aux trois bandes. Avec cette nouvelle méthode de fabrication, moins artisanale (mais qui se plaindra de moins faire travailler des enfants en Asie?) et plus personnalisée. Car c’est ici l’argument principal de cette chaussure 4D : il sera possible de personnaliser, aussi bien dans la forme que dans les couleurs, une basket avec une fabrication en petite série. Parfait pour choyer les sportifs de haut niveau que sont les footballeurs, les basketteurs, les tennismen… Chaque star pourra avoir sa propre chaussure adaptée et personnalisée pour des événements : James Harden et des baskets spéciales All-Star Game de la NBA ? Des crampons avec le logo de la Ligue des champions ? Les possibilités sont nombreuses.

Le savetier allemand marque donc un point important en devenant le premier équipementier à pouvoir vendre des quantités de chaussures imprimées en 3D. Et ce ne sont pas moins de 100 000 paires qui sont prévues, d’ici fin 2018.

C’est grâce à un partenariat avec la start-up californienne Carbon que cette chaussure a pu voir le jour. Un procédé différent des imprimantes 3D à dépôt de fil, qui se rapproche de la stéréolithographie tout en proposant des vitesses de production très importantes : le CLIP, pour Continuous Liquid Interface Production. La machine utilisée est une Carbon M1 et il ne faut qu’une vingtaine de minutes pour imprimer la semelle. Suivra bientôt la M2 qui vient d’être dévoilée, avec un volume d’impression plus important.

Carbon 3D n’est pas une petite start-up dans un garage puisque la société californienne a déjà réussi à lever des fonds auprès de General Electric, BMW, Nikon et même Google !

A propos de Julien

Julien
D'abord intrigué puis très intéressé par les possibilités sans limite de l'impression 3D, j'anime ce site avec Mathieu et toute l'équipe afin de découvrir et partager les nouveautés de ce domaine.
Julien

A lire

epee jeu video destiny imprimante 3D

Une semaine d’impression 3D #90

Une nouvelle semaine riche en actualité dans ce résumé hebdomadaire numéro 90 ! Tout d’abord, …

Laisser votre impression

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *