Aller au contenu

Filament ABS

Marc3D

Membres
  • Compteur de contenus

    205
  • Inscrit(e) le

Information

  • Imprimantes
    FDM: Creality CR-10 V2 + BLTouch - Printrbot Simple Metal - SLA: Creality LD-002H

Visiteurs récents du profil

Le bloc de visiteurs récents est désactivé et il n’est pas visible pour les autres utilisateurs.

Récompenses de Marc3D

Community Regular

Community Regular (8/14)

  • First Post
  • Collaborator
  • Conversation Starter
  • Week One Done
  • One Month Later

Badges récents

34

Réputation sur la communauté

  1. L'Elegoo Mars 2 Pro est indiquée comme: Épaisseur de couche: 0,01-0,2 mm Soit un facteur de 1 à 20, mais le temps ne sera pas de 1 à 20 (plutôt 1 à 5 je pense). Il faut chercher sur le net ou faire des essais.
  2. ...et même mieux, puisque tu as Windows 10, la nouvelle fonction de capture écran par zone et édition directe Win + Maj + S
  3. Marc3D

    Coller le PLA

    Bonjour, anéroïde, c'est sans liquide. Je pense qu tu as voulu écrire anaérobie (sans air) ? La cyanoacrylate ne colle pas bien sans air du tout, il faut que le solvant puis s'évaporer ou s’imprégner dans l'un des deux matériaux. Essayer de coller deux objet en verre ou en métal, ça ne tient pas (exemple: le support d'un rétro intérieur sur un parebrise). Dans ce cas, il suffit de mettre un peu de cyano sur une des faces, laisser sécher, puis en remettre sur les deux et coller. Là ça tient très bien. Dans tous les cas, serrer très fort 10 secondes, puis laisser quelques minutes (idéalement avec des pinces) avant de bouger. La cyanoacrylate est effectivement excellente sur le PLA.
  4. Le liquide vaisselle c'est gras, ça sert à dissoudre et décoller les saletés, ce qui fait que c'est ensuite propre c'est le rinçage qu'on fait à l'eau chaude. Pour dégraisser sans rincer, il faut un dégraissant alcool (isoprof ou à bruler ou même celui à 70° dans la boite à pharmacie) ou liquide vitre. Tes pièces sont de toutes façon tellement petites qu'elle ont peu de chance de tenir bien, il faut faire des bordures ou un radeau.
  5. Bonjour, J'ai dû suspendre les impressions résine pendant 3 mois à cause de travaux d'isolation extérieur de l'immeuble (échafaudage m’empêchant d'ouvrir les fenêtres de ce côté en journée et trop froid le soir) Je reprends mes essais bientôt
  6. Bonjour, Tes temps d'exposition semblent trop long: sur une LD-002H, (pas la 002R) tu peux les diviser par 4 (2 secondes par couche et 12 pour la première). D'autre part la température recommandée pour cette résine est de 20 à 25°. La résine trop froide est comme l'huile, elle s’épaissit.
  7. C'est bien étrange, car le capot est normalement résistant aux UV, donc à moins d'avoir ajouté une lumière dedans (LED éclairage) il n'y a pas de raison que la résine se solidifie au dessus. (ou alors l'écran LED se reflète ?) Dans le pire des cas, tu me peux mettre du ruban de masquage ou simple scotch à carton sur le dessus du support (à condition que sa colle ne fasse pas réaction avec la résine) Que cela le fasse avec une seule couleur n'est pas inhabituel, certaines sont plus sensibles que d'autres.
  8. 5. Dévisser en intercalant un élastique plat. 6. Percer avec une mèche bien plus petite que la vis et utiliser un petit tournevis.
  9. Bonjour, Il est certain que la température de la résine influe sur le résultat: c'est comme l'huile dans les moteurs: froid ça devient plus épais et il est aussi probable que la réaction UV se fasse mal.. Chaque résine à sa température indiquée sur le flacon (j'en ai une qui indique 25-30 et l'autre 20-25) Ce n'est pas la peine de chauffer la pièce entière (surtout à 30° en hiver y'aura des frais) il suffit de chauffer une enceinte autour de l'imprimante. Perso, je stocke juste les bouteilles, le bac et la plaque de support à la température voulue (j'ai trouvé un endroit ad-hoc près d'un tuyau de chauffage) et je sors le tout au moment de l'impression. Bac, support (les deux en métal) et résine n'ont pas le temps de refroidir beaucoup une fois le capot fermé.
  10. Oui, il y a un topic ouvert ici https://www.lesimprimantes3d.fr/forum/topic/38460-ajout-bltouch-creality-sur-ender-3-pro/?tab=comments#comment-408505 Je n'ai pas l'Ender 3D, mais je te donne le principe de la mise à jour logicielle d'une imprimante 3D (ici la mienne Creality, mais pas le même modèle) On télécharge le firmware (= le "système d'exploitation" qui correspond à l'imprimante et aux fonctions. Il s'agit d'un fichier .bin qui remplace le fichier actuel. C'est pour cela qu'on ne doit pas interrompre une mise à jour de firmware). Pour ton imprimante c'est ici: https://www.creality3dofficial.com/fr/products/creality-ender-3-pro-3d-printer (au milieu de la page: Ender 3 Pro BL tactile Télécharger (tu demandera aux utilisateurs lequel prendre) Tu branches l'imprimante en USB (il faut souvent installer le driver qui permet de voir le port USB comme un port serie (ex: COM5) Dans un logiciel comme ici Cura, aller dans Paramètres > Imprimante > Gérer les Imprimantes > Update Firmware Suivre la procédure Le GCode c'est le code produit par le logiciel de découpe/pilotage (slicer) par exemple Cura. Il ouvre le fichier de la pièce en volume (ex: fichier STL), découpe la forme en tranches et ajoute les codes de pilotage des moteurs. Il produit un fichier en texte brut (GCode) que tu copie sur la carte SD ou envoie par USB. En plus il ajoute un bloc de code d'entête et un de pied de page avec diverses instructions que tu peux modifier. C'est là qu'on ajoute par exemple; G29 si on veut qu'il fasse le test à chaque fois.
  11. Oui, j'ai une option Store settings (que j'ai utilisé lors de lors de l'installation du BLTouch) Pour ceux qui ont la même imprimante: Prepare > Bed Leveling Le bouton de commande devient inactif et l'afficheur revient au début Une fois terminé (le tête revient au centre du plateau) Control > Store settings (le boitier fait un bip) Merci encore
  12. C'est intéressant cela. Je ne savais pas que quand on fait cette opération, les données sont sauvegardées. Je pensais que c'était un simple test de fonctionnement. Effectivement, sur ma CR-10 V2 quand on fait Prepare > Bed Leveling, la machine fait sa carte et le panneau affiche les coordonnées à chaque point. Les commandes manuelles sont désactivées jusqu'à la fin du test. Je n'avais pas fait attention car il n'y a pas de message de fin indiquant que quelque chose est sauvegardé. Je vais mettre G29 en commentaire dans mon GCode de démarrage et ne donc faire le bed leveling de temps à autre uniquement. Merci
  13. D'où l'intérêt d'un capteur (BLTouch ou autre) pour corriger les déformations. Les 2 minutes perdues à chaque fois (25 points sur ma CR-10 V2 + BLTouch 3.1) ne sont rien par rapport au reste du temps d'impression et au gâchis lorsque la pièce se décolle au bout de plusieurs heures. Et dégraissage à l'alcool avant chaque impression (pas à froid, mais quand le plateau est chaud) Vérifier aussi (avec une règle) que c'est bien le plateau qui est creux et pas les tiges X et Y
  14. Marc3D

    Ma CR 10 V2 pour Noël

    Bonjour, Je n'ai pas tout suivi, mais je vois déjà quelques trucs: Pour installer un firmware, il faut le faire tout de suite après allumage de l'imprimante et pas en état d'attente et surtout sur erreur. Donc off/on juste avant d'envoyer. Ton BLT tel qu'il est scotché sur le boitier (pour test) ne peut fonctionner car il est la tête en haut alors qu'il est conçu pour fonctionner par gravité lorsqu'il ne reçoit pas de courant.
  15. Bonjour, À la louche: pour calculer la puissance nécessaire d'un onduleur, tu additionnes toutes les puissances et tu ajoutes environ 30% Mais ceci ne concerne que la fonction les micro-coupures, ajustement de la fréquence etc. Si tu dois aussi tenir dans le temps (le temps de réenclencher le disjoncteur ou démarrer manuellement un groupe), il faut voir aussi l'ampérage de la (les) batterie(s). Une bonne chose: les imprimantes 3D ne consomment leur pleine puissance que lors de la chauffe initiale du plateau, le reste du temps est assez négligeable: il suffit de mettre un wattmètre sur la prise pour le voir. PS. Dans une vieille maison, les problème de compteur qui sautent viennent aussi parfois du vieillissement de la prise de terre: elle résiste trop car le terrain où est enfoncé le piquet devient de moins en moins conducteur avec le temps. Surtout s'il a été planté, comme souvent, dans les déblais de la construction qui se tassent et ne laissent plus passer l'humidité. Le terrain devient isolant et il faut alors planter un (des) autre(s) piquet(s) ailleurs. La prise de terre doit faire normalement moins de 50 Ohms (30 dans certains pays). Pour mesurer la résistance, utiliser un telluromètre (les électriciens en sont souvent équipés)
×
×
  • Créer...