Dernières nouvelles
Accueil / Divers / Métiers du futur : architecte 3D
metier du futur architecte 3D

Métiers du futur : architecte 3D

Étroitement lié au dessinateur et au constructeur de maisons, l’architecte 3D est l’un des métiers du futur du secteur de l’impression 3D. Concevoir une maison, un immeuble ou un bâtiment public relève d’abord de l’architecte qui va agencer les volumes, imaginer l’esthétique extérieure et intérieure puis coordonner les différents corps de métier pour réaliser l’édifice.

Autrefois dessinateur hors pair, l’architecte délaisse sa planche et son papier au profit d’un ordinateur puissant et d’un grand écran pour faire de la CAO (Conception Assistée par Ordinateur). Le talent et l’expérience sont toujours requis pour obtenir des plans techniquement solides et séduisants. L’arrivée de l’impression 3D apporte une touche supplémentaire non négligeable : plutôt que d’imaginer un bâtiment sur un écran vidéo, il est maintenant possible de vivre une expérience concrète en trois dimensions du projet immobilier.

Les maquettes de bâtiments ne sont pas une nouveauté en soi mais elles nécessitaient beaucoup de temps et généralement de la sous-traitance pour leur réalisation. L’impression 3D apporte ici un important gain, tant au niveau financier qu’au niveau des délais. Une bonne machine 3D et quelques heures suffisent pour obtenir un résultat fidèle aux plans de départ. C’est aussi l’indépendance pour les architectes freelances et les cabinets qui souhaitent gérer eux-mêmes toute la phase de conception et de réalisation.

Pour être complet, l’architecte 3D doit donc apprendre à utiliser une imprimante 3D pour la réalisation de ses maquettes, afin de convaincre des investisseurs, des directeurs financiers ou des particuliers fortunés qui cherchent une maison sur-mesure.

Déjà formé sur de très nombreux sujets, l’architecte ajoutera une brique à son mur de compétences et les demandes du marché seront dans ce sens dès 2015.

Le professionnel – créateur acquerra peu à peu les compétences d’un imprimeur de maisons. Un jour, l’architecte n’aura plus besoin de maçon ni de charpentier pour réaliser résidences particulières et bâtiments publics.

A propos de Julien

Julien
D'abord intrigué puis très intéressé par les possibilités sans limite de l'impression 3D, j'anime ce site avec Mathieu et toute l'équipe afin de découvrir et partager les nouveautés de ce domaine.
Julien
Julien

Derniers articles de Julien (see all)

A lire

video Cyprien alien pistolet 3D

De l’impression 3D dans la dernière vidéo de Cyprien

La dernière vidéo de Cyprien, un court métrage intitulé “Dessine-moi un alien”, présente un extraterrestre …

5 COMMENTAIRES

  1. Cela frise le ridicule. Penser que l’impression 3d est une manière de faire évoluer le métier de l’architecte est une ineptie. Tous les étudiants en architecture font à longueur d’année des maquettes d’études qui ne prennent pas des semaines.

    L’impression 3d n’est qu’un nouvel outil, comme peut l’être une perspective ou un plan. Il existe deux types d’outils :

    – Ceux qui servent à la conception, qui permettent de vérifier les idées, de valider des projets complexes mais de ce point de vue la simulation 3d est bien plus en avance et utile car l’on peut littéralement se promener dans le modèle.

    – Ceux qui permettent de “vendre” le projet, l’impression 3d est un support comme les autres assez utile car contrairement à l’homme de l’art, le néophyte n’arrive pas souvent à se projeter dans l’espace (la 3éme dimension).

    L’autre absurdité est de penser que la valeur ajoutée est aussi importante lorsque l’on s’occupe de l’impression que le temps de réflexion pour la conception d’un édifice !

    La maquette restera toujours une compétence annexe (parfois intégrée à l’agence parfois externalisée). Hormis dans les toutes petites agences ou l’architecte rempli l’ensemble des missions, dans les plus gros cabinets l’architecte ne verra que le produit final.

    En tout cas cela m’a bien fait rire l’architecte 3d comme s’il pouvait y avoir des architectes 2d !

    • Je ne suis pas vraiment d’accord avec titi : je travaille dans un cabinet d’architectes (mais je ne suis pas archi) et aucun ne fait de maquettes car ils ne savent pas faire ou n’ont pas le temps et on soutraite à un prestataire.
      En tout cas oui tous les architectes travaillent directement en 3D et ils auront bientot une formation imprimante 3D car le boss veut acheter une imprimante et qu’on produise les maquettes en interne. Il dit que ca coutera moins chère et qu’on gagnera du temps.

  2. Bonjour je suis actuellement en train de faire des études d’architectes et je possède deux imprimante 3d, sauf réel intérêt je ne vois pas l’utilité de les utiliser pour faire des maquettes cela demande quand même un peu de temps et il faut entretenir les machines. La fabrication de maquettes est certes longue et coûteuse tout comme la matière première utiliser par les imprimantes 3d. Je pense que la technologie la plus intéressante pour se métier est la réalité virtuelle qui permet non seulement au client de se projeter dans son futur ouvrage mais aussi de gagner de la place, comparer un casque VR avec une imprimante ayant la taille nécessaire pour imprimé une maquette de maison; d’entrepôt; de salle communale etc… et aussi la matière première qui prend aussi de la place.

Laisser votre impression

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Partages